Ceux qui devaient choisir qui allait les marier

Comme je te le disais dans ma dernière chronique, avec Monsieur Hard, nous avons choisi de nous marier à l’église.

Autant, nous savions que nous ne choisirions pas l’officiant à la mairie, autant il nous semblait important de connaître le prêtre qui nous marierait et de partager les mêmes valeurs.

J-10 mois : il nous faut un prêtre !

Nous faisons un tour rapide dans notre Sud natal pour venir encombrer le grenier de mes beaux-parents de toutes les choses que nous ne pouvons emporter avec nous en Angleterre.

Comme nous ne serions plus résidents en France au moment du mariage mais que nous souhaitions quand même nous marier dans notre pays, nous avions le choix, pour la mairie, avec celle de la ville de résidence de mes parents ou celle des parents de Monsieur Hard. Pour des raisons pratiques, nous avons choisi de nous marier dans la commune des parents de Monsieur Hard.

Entre les démarches de l’expatriation et les annonces du mariage, j’ai profité d’un moment libre pour aller rencontrer l’équipe paroissiale. Et là, j’expose à la gentille dame notre situation. Et tout semble se compliquer instantanément. Ne sachant comment nous allions devoir composer notre dossier de mariage, elle me propose aussitôt de rencontrer le prêtre.

Ceux qui devaient choisir qui allait les marier

Crédits photo (creative commons) : Franck Michel

J’ai donc en face de moi un monsieur d’un certain âge, plein de vie, aux éclats de rires inopinés. Il est joyeux, plein d’humeur et ouvert. Il impose une cérémonie personnalisée, car il ne souhaite pas faire une cérémonie « standardisée ». Nous discutons comme de vieux amis, il m’explique comment tout va devoir se préparer et il me rassure : ça va être plus long à préparer, mais il a déjà accompagné des couples dans notre situation et tout c’était très bien passé.

Notre entrevue se termine donc sur cette note et je rentre retrouver mon Monsieur Hard, toute contente. Comme je te le disais dans ma chronique précédente, il nous semblait important de partager les mêmes valeurs que le prêtre qui nous accompagnerait. Et là, il m’a semblé que c’était tout à fait le cas. Peut-être qu’avant tout autre chose et avant même de se demander à quoi notre mariage ressemblerait, nous avions trouvé notre officiant religieux et ça, c’était vraiment important pour nous.

Cependant, sachant que nous ne résiderons plus en France, il nous faudra trouver un autre prêtre, près de notre lieu de résidence (nous n’avions pas de maison, nous allions débarquer à l’hôtel avec pour seul bien une voiture alors cette question là nous semblait bien floue !), qui ferait notre préparation au mariage et nous aiderait à monter notre dossier de mariage.

Et nous retournons aux préparatifs de notre déménagement aussi vite. C’est vrai quoi, à 10 mois du mariage, on a le temps, non ?

Et toi alors, as-tu choisi l’officiant de ta cérémonie ? L’as-tu rencontré avant ? Raconte-moi !

Enregistrer

Enregistrer


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *