Choisir sa tenue de mariée… sans rien essayer ! 1ère partie

En apprenant que j’ai commandé les principaux éléments de ma tenue de mariée sans les avoir essayés, tu te diras peut-être que j’aime vivre dangereusement…

En réalité, pas du tout ! On ne peut pas dire non plus qu’il soit spécialement dans mes habitudes de procéder de cette façon. Je ne suis pas une acheteuse compulsive et je prends d’ordinaire le temps de réfléchir, de soupeser… Pour mon mariage, néanmoins, mes habitudes se sont vues quelque peu bousculées.

Épisode n°1 : le gilet

Nous sommes en hiver 2012 et je suis fiancée depuis quelques mois.

Nous savons déjà quand nous souhaitons nous marier, donc la recherche de nos tenues semble loin d’être urgente… Mais me voilà par hasard dans les Galeries Lafayette avec ma sœur, à la recherche d’un pull pour notre maman. Un étalage de gilets colorés attire mon attention.

Il faut préciser ici que j’avais été séduite, sur Internet, par des photos où l’on voyait de jolies mariées porter un cardigan de couleur vive et gaie par dessus leur robe de mariée.

Keira-Knightley

Pour une future mariée de février, l’accessoire ne paraissait pas de trop ! Et en l’occurrence, il s’agissait de cachemire, donc très doux, très chaud… Et, oui, un peu cher.

Je n’ose pas essayer. Pour être sincère, je ne me sens pas très à l’aise, dans ce temple de la mode et du luxe ! Et puis, le mariage est encore loin… De retour chez moi, pourtant, le gilet ne me sort pas de l’esprit. Pour me rassurer, j’entame de longues recherches sur la Toile, à la recherche de quelque chose d’équivalent. Si possible, moins onéreux.

Au bout d’un moment, je dois admettre que ça ne semble pas aussi courant que je l’espérais. Finalement, poussée au crime par mon fiancé et ma sœur, je finis par commander le gilet sur Internet.

Bilan, une fois reçu ? Il est vraiment très doux et très joli, même si ce n’est pas tout à fait la teinte de bleu que je croyais. Je le voyais bleu clair sur mon écran, mais il est davantage bleu canard, en vrai. J’en suis donc très contente… Mais un doute subsiste : ira-t-il avec la robe-que-je-n’ai-pas-encore-trouvée ? À l’heure actuelle, je n’ai pas encore la réponse à cette question !

Épisode n°2 : les chaussures

À l’origine, je comptais me marier en ballerines.

Je suis pourtant petite, mais j’aime la différence de taille entre mon fiancé et moi. Deux choses ont fini par me faire changer d’avis : la résistance de ma môman… Et la difficulté à laquelle je devais m’attendre pour trouver des ballerines à ma taille. Je peux en effet porter du 36 quand il s’agit de chaussures fermées, mais pour des ballerines, il me faut la taille en dessous si je ne veux pas les perdre.

Or, il est difficile de trouver des chaussures taille 35 au rayon adulte… J’en veux pour preuve que ma dernière paire de ballerines provient du rayon enfant !
J’ai donc commencé à chercher des chaussures fermées avec un petit talon et j’ai fini par tomber, au hasard d’une recherche sur le net, sur une jolie paire de Carla Selvone.

Carla Selvone

Crédits photo : Carla Selvone

Je tente d’aller voir dans la boutique de la chaîne la plus proche de chez mon père, mais elles n’y sont pas.

Je contacte donc le service clients, pour qu’on m’indique où je peux les trouver. Nouvelle tentative dans une boutique de Paris, mais mauvaise surprise. D’après la vendeuse, perplexe, non seulement ils ne les ont pas, mais ils ne les ont jamais eues… Je manque trop de temps avec mon travail pour avoir envie de multiplier les excursions en boutique. Je décide donc de les commander sur Internet, et de les échanger si cela ne convient pas.

Bilan ? Elles sont un tout petit peu trop grandes… Pas de quoi les perdre, mais il y a un peu de jeu. Cependant, elles n’existent pas en 35. Toujours le même problème ! J’ai donc choisi de les garder, d’autant que je pense les équiper de petits coussinets. J’espère ne pas regretter cette décision… Mais au moins, j’ai maintenant mes chaussures toutes prêtes pour mon prochain essayage de robe !

Car oui, tu auras remarqué que je n’ai pas encore parlé de la robe… Mais elle mérite un article à part. À suivre, au prochain épisode !

Et toi ? Tu as commandé des éléments plus ou moins importants de ta tenue sur Internet ? Tu as regretté de ne pas avoir essayé ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



21 commentaires sur “Choisir sa tenue de mariée… sans rien essayer ! 1ère partie”

  • J’ai également commandé mes accessoires sur Internet.
    Tout d’abord mes chaussures. J’en ai commandé plusieurs paires sur Sarenza, en sachant que j’aurais les retours gratuits et que je pourrais bien prendre le temps de les essayer. Je suis mal à l’aise avec les vendeuses et parfois je n’ose pas dire non et repars avec des chaussures que je ne mets pas.
    J’ai également commandé un serre-tête et un collier sur Etsy. Je n’ai pas été déçue et j’ai hâte d’essayer tout cela avec ma robe ! 🙂

  • J’ai acheté mes chaussures dans le magasin de ma robe. La vendeuse m’a conseillé de prendre une pointure plus grande et de mettre des semelles. Hâte de lire la suite!

  • j’ai acheter tout mes bijoux sur le net.. et mon gilet et mon écharpe c’est du tricot… et je prend au coup de coeur..
    ma mére m’avait tricot un super gilet rouge, que je voulais mettre avec la robe et selon les témoins sa n’allait pas.. bah tant pis le gilet n’ai pas perdu, elle m’en a refait un

    • J’ai peur aussi qu’on me dise que ça ne va pas ensemble…
      En tout cas c’est chouette d’avoir carrément un gilet fait-main, il n’en a que plus de valeur !

  • J’ai commander certains accessoires sur internet comme les chaussures (+ une paire de ballerines) et le diadème et je n’ai eu aucun soucis. Idem pour ma robe du lendemain alors que celle-ci venait d’un site japonais!. Je pense que si on pense que c’est bon, il faut y aller et ne pas se poser de questions.

  • Personnellement, j’ai tout choisi sans essayer !!!
    – J’ai trouvé mes chaussures sur Internet parce que je savais pertinemment que je ne trouverais pas ce que je cherche en boutique (elles sont en photo sur mon blog 😉 )
    – Mon gilet pour dehors / mon boléro pour dedans seront tricotés par ma maman, donc je les ai choisi sur catalogue.
    – Ma robe est faite maison par la tante de mon fiancé, donc j’ai choisi le patron – sur rascol.fr – mais je ne sais pas ce que ça va donner dans la réalité !
    Il reste encore la question des bijoux et autres accessoires…mais j’ai encore du temps devant moi !

  • Ah ah je suis pas loin de ton cas ( enfin non tu n’es pas un CAS lol ). Je me marie l’année prochaine fin mai et je n’ai pas du tout ma robe, en réalité j’ai deux amies stylistes douées qui vont me la fabriquer alors pendant que moi je parle de formes, elles voient en patron… bref l’essayage n’est pas encore prévu. Mais ! j’ai aussi acheté les chaussures ! gros coup de cœur à San Marina.

  • J’ai moi aussi acheté ma robe sur internet.
    Quand j’ai commencé LA recherche, j’ai tout de suite craqué sur un modèle.
    Depuis en consultant les catalogues, je n’ai rien vu qui me plaise autant.
    De plus, m’habillant en plus de 44, j’étais démoralisée d’avance de “faire des essayages”. Ma robe reçue, je suis ravie, c’est celle de mes rêves, bien coupée, qui tombe bien. Je dois voir la couturière pour une retouche à la poitrine, mais c’est tout! et je ne parle même pas du budget ! (le mien était tout petit!)

    • Ton témoignage fait envie 🙂 (oui, j’anticipe un peu sur le futur article, mais je dois avouer que je n’ai pas vraiment apprécié les essayages…)

  • j’ai acheté mes chaussures avant même de savoir sur quelle robe j’allais craquer.
    je discutais avec ma meilleure amie, je tourne la tête et je les vois, là, à la vitrine.
    C’était les soldes en plus, je les ai eues pour rien du tout!
    Et j’ai pris mes bijoux sur internet 🙂

  • Vivant en Haiti et me mariant en France, je ne pouvais imaginer multiplier les aller et retour Port-au-Prince /Miami ou pire Paris. De plus je ne trouvais aucun modele dans les grandes marques qui me plaise. Alors, j’ai decide de sauter le pas, j’ai pris contact avec une entreprise chinoise qui fait dans le sur-mesure et je leur ai envoye des photos de robes que j’aimais. Une fois que j’ai ete satisfaite de la creation, vu que on ne m’en demandait que $280, frais de ports pour la france inclus, j’ai commande de la soie sauvage que j’ai fait envoyer chez la couturiere chinoise. Le tissu a ete recu et la robe est en train d’etre confectionnee. Je rentre en France pour la fin de l’annee et je devrai avoir recu ma robe a ce moment la. Je suis un peu angoissee mais en meme temps, je ne me voyais pas faire autrement. Bilan des courses dans 8 semaines…

  • bonjour je voudrais savoir pour les chaussures Carla Selvone comme sur la photo, sur quel site sont-elles disponibles, c’est très urgent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *