Un traiteur, oui ! Mais lequel ?

Selon les conseils de Mademoiselle Dentelle, nous avons priorisé notre budget en fonction des éléments les plus importants.

Autant te le dire tout de suite, l’essentiel pour nous est que les invités apprécient le repas. Évidemment, l’ambiance a son importance. Mais ça, je te le raconterai plus tard.

Une fois la salle du vin d’honneur ainsi que la salle de réception réservées, nous nous sommes mis en quête d’un traiteur. J’ai pris l’option avis du public en postant le statut suivant sur un célèbre réseau social : “Amis de l’Est, quel(s) traiteur(s) d’Alsace ou de Franche Comté me recommandez-vous ?”.

Les commentaires ne se sont pas fait attendre, et nous avons pu établir une liste de 4 noms à taper dans Google. Voici les résultats de notre recherche de A à D :

  • A n’a pas de site internet : difficile de se faire une idée.
  • B est spécialisé dans les repas antillais : ça aurait pu faire raccord avec le thème du voyage… Mais en fait non, car nous ne sommes jamais allés aux Antilles.
  • C nous a été conseillé pour sa qualité lors d’un repas de comité d’entrepris et est basé en Franche-Comté.
  • D nous a été recommandé pour son rapport qualité/prix et est situé en Alsace.

Nous nous sommes penchés davantage sur C et D, et leurs sites internet respectifs ont fini de nous convaincre.

Tu le vois arriver toi aussi… le match : Franche-Comté Vs Alsace ! Ready ? Fight !

Nous avons demandé à ces deux traiteurs de nous établir un devis.

“Traiteur Franche-Comté” nous a envoyé un devis au format Word, d’après les informations que nous lui avions donné par mail. Quant à “Traiteur Alsace”, il nous a expliqué qu’il était très pris par les mariages actuels (la saison haute venait juste de commencer). De ce fait, nous devions le recontacter en septembre. Si je compte bien les points, ça fait 15-0  pour la Franche Comté (oui, comme au tennis, juste parce que j’aime bien ce sport. Et surtout Roger Federer, mais je m’égare…).

Revenons donc à notre match. Nous avons un traiteur réactif à ma gauche, et un très occupé à ma droite. La patience n’a jamais été ma plus grande qualité. Et en tant que bride-to-be, je crois bien que c’est dix deux fois pire. Mais laissons-lui le bénéfice du doute, car on ne va pas l’éliminer à 15-0.

buffet

Crédits photo : Shang Shen photography

En attendant, nous avons étudié le devis du traiteur de Franche-Comté et fait quelques ajustements (facile avec Word !). La responsable des devis a fait preuve d’une réelle patience et a toujours été prête à répondre aux questions (même les plus stupides incongrues). 30-0 !

Un peu avant septembre (je te l’ai dit, je ne suis pas patiente…), nous avons recontacté le traiteur d’Alsace, en lui expliquant que nous avions déjà reçu d’autres devis et que nous attendions le sien. Traduction : “Si tu veux rester dans la course, bouge-toi un peu les fesses !”. La haute saison des mariages devait sans doute se terminer, car nous avons reçu un devis au format pdf quelques jours plus tard.

Nous avons constaté que les informations que nous avions communiqué par mail n’avaient pas été lues. Nous avions mentionné que nous désirions uniquement un devis sur le repas et le nappage+serviettes (pas de boissons, pas de déco florale). Les paragraphes boissons et fleurs nous ont donc surpris.

En gentils clients, nous avons corrigé le devis, en enlevant ce dont nous n’avions pas besoin dans un document Excel 2007, puis transmis à nouveau par mail. La réponse : “JE N’ARRIVE PAS OUVRIR LE DOCUMENT”. Oui, comme ça, en majuscules. Je ne sais pas ce que tu en penses, mais moi, les majuscules, ça m’agresse.

Après une petite transformation en pdf, le mal était réparé. Sauf que : “C’EST ECRIT TROP PETIT”. Note pour plus tard : expliquer à la dame comment déverrouiller la touche majuscule. Et aussi où se trouve le petit + pour zoomer. Deux balles dans le filet de la part du traiteur d’Alsace : jeu pour la Franche Comté.

Tu l’auras probablement deviné, le match était quasiment plié à ce moment-là.

Le K.O. est intervenu sur le devis en lui-même (comment ça, c’était un match de tennis ?! Pas faux…). Pour le vin d’honneur, le traiteur de Franche-Comté nous proposait des verrines et des cassolettes. Celui d’Alsace, des minis sandwichs et des moricettes. (Je sais bien que les moricettes font partie de la tradition en Alsace, mais on fait le vin d’honneur en Franche Comté, alors…).

Nous avons tout de même décidé d’attendre avant d’éliminer complètement le traiteur d’Alsace. Notamment au cas où celui de Franche-Comté ne serait pas à la hauteur de sa réputation.

Fin septembre, nous avons pris rendez-vous en Franche-Comté pour un repas test à emporter. Le principe est le suivant : que nous fassions affaire avec ce traiteur ou non, il n’offre pas le repas test. Il accorde par contre une remise de 20% à tout le monde. Nous avons sélectionné chacune des variétés de verrines et cassolettes, puis commandé un repas pour deux que nous avons dégusté à quatre (avec mes futurs beaux-parents).

Maintenant, quelques photos pour te mettre en appétit !

cassolettes et verrines

Les cassolettes et verrines pour le vin d’honneur.

entrée

L’entrée (cette quantité est pour deux).

Si tu te poses encore la question… Oui, c’était délicieux. Et oui, on a signé avec ce traiteur !

Tu as l’impression qu’il manque un détail à mon récit ? Tu as raison ! Je n’ai pas évoqué notre ennemi juré, j’ai nommé le droit de bouchon ! Eh bien rassure-toi : ce traiteur n’en prend pas. Ouf !

Et toi, comment s’est passé la sélection de ton traiteur ? Y en avait-il plusieurs en compétition ? Est-ce que le repas tient une part importante dans ton budget ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



19 commentaires sur “Un traiteur, oui ! Mais lequel ?”

  • lol pour le droit d ebouchon ^^

    je coris que je serais meme pas allée plus loin que le mail en majuscule avce le 2eme traiteur. Aussi peu de patience et de compétence, c’est pas possible. La bonne entente est pour moi PRi-MOR-DIALE, donc… tchao l’ami!! en tous cas, ca a l’air dééééééééélicieux!!!

  • Très amusant ce match de tennis-boxe (un nouveau sport à homologuer pour les prochains Jeux Olympiques ?) 🙂 Finalement, celle qui remporte tout, c’est… toi, avec un super traiteur délicieux et attentif à tes demandes, et ça, ce n’était pas gagné.

    Heureusement que je viens de finir ma pause déjeuner, car les photos donnent faim !

    • Ha ha je suis d’accord, j’ai aussi bien rigolé avec le K.O, je vois tout de suite un petit “gong” à un moment du match de tennis où les adversaires peuvent sauter par dessus le filet pour aller se battre !

  • Les majuscules sans bonjours ni bonsoir, hum, ça m’aurait refroidi aussi. Je veux bien que tout le monde ne soit pas en phase avec la technologie, mais bon, quand on a tout un business à gérer, faire en sorte que chacun ait les compétences requises semble être normal.

    Pour le choix de notre traiteur, ça a été long !
    M. Lutin ayant certaines exigences (impliquant que les traiteurs aient autre chose que du gratin dauphinois à proposer), moi étant végétarienne, et nous voulant obligatoirement un repas entièrement en buffet, mais avec du chaud… ça compliquait !
    Un traiteur avec un site internet était obligatoire. De là, demande de devis diverses, éliminations des devis où tout est en option (prix du repas alléchant… mais c’est le tarif de la nourriture, uniquement, il faut rajouter service, vaisselle, nappage…)…
    Finalement, on a finit par se décider pour un traiteur, un peu au-dessus du budget. Mais a trop réfléchir, il n’était plus disponible !

    En panique (il restait moins de 5 mois !), nous avons finalement contacté un traiteur, plus éloigné de la réception, mais plus proche de notre lieu d’habitation, client à l’agence où travaille M. Lutin.
    Et ça a été lui ! Petit plus, en étant simplement au courant de notre thème et sans que nous ne l’ayons suggéré, il a fait quelques recherches pour apporter quelques notes médiévales subtiles à notre menu. 🙂
    Bon, après, entre la saison des mariages et sa toute jeune entreprise à lancer, sa disponibilité ne fut pas son plus grand fort, il a quelques fois fallu le harceler. Sa prestation le jour J était néanmoins parfaite !
    Nous n’avions pas fait de dégustation préalable : M. Lutin voulait garder la surprise, le traiteur avait beaucoup de témoignages positifs, et nous ne sommes de toutes façons pas d’aussi fines bouches qu’un critique culinaire…

  • Miam ! ça à l’air bon tout ça dis moi !
    Nous aussi on a fait un repas test à emporter : offert par le traiteur et pour 4 personnes. Il était sur de lui le bougre ! Et il avait raison c’était délicieux. C’est quand même super important de goûter pour se décider.
    Et pas de droit de bouchon non plus pour nous. Ouf ! (je ne savais même pas ce que c’était avant que le traiteur m’en parle :-))

  • Holala vous avez eu raison de prendre parti pour la franche comté, ya pas photo ! Les majuscules comme ça, ça m’agresse aussi, et franchement c’est pas très pro..
    Et hmmmmm, ça a l’air super bon ce que votre traiteur vous prépare 🙂

  • Je commence tout juste les demande de devis au traiteur (et la recherche de la salle) et je sens que c’est le début d’une grande aventure… C’est trop à lire mais je suppose qu’en vrai c’est assez prise de tête !

  • Perso, nous avions un premier devis très classique d’un traiteur du coin… un peu “trop” classique…
    Nous avons demandé quelques devis supplémentaires à des “connus” du coin qui n’ont rien respecté de nos demandes… (produits de saison, pas de viande rouge, …).
    Puis un mal embouché qui n’a même pas envoyé son devis…… il a du sentir que le courant ne passait pas…
    et puis le bon, un couple d’instit qui font table d’hôte le we et qui sont passionnés de cuisine, à l’écoute, plein de bonnes idées… on a travaillé avec eux un menu qui nous correspond et on a goûté à la saint valentin chez eux et c’tétait TOP 🙂

  • Hé bien, au moins c’était clair ! La confiance dans le choix des prestataires, c’est essentiel. Moi j’en ai éliminé un juste à la façon dont elle me parlait au téléphone. Si avant même que tu signes ils ne sont pas réactifs ou désagréables, qu’est-ce que cela va être après ! Je suis contente que tu aies trouvé 🙂 c’est quoi des moricettes ?

  • Bonjour bonjour,
    Je me marie également en FC à Belfort exactement en novembre 2013.
    Pour celles qui se sont mariée également dans le coin, pourriez-vous me fournir les noms des traiteurs?
    Merci

  • On a souvent été surpris par la “goujaterie” de certains prestataires y compris certains pourtant bien réputés en région rhône-Alpes. Pour moi c’est rédhibitoire mais il faut croire que certains l’acceptent sinon ils seraient pas aussi connus !

  • Bonjour,
    Je vais me marier en France-Comté en septembre 2015, et je suis à la recherche d’un traiteur … Peux-tu me communiquer les coordonnées du tien, qui a l’air très pro etqui t’a préparé de si bonnes choses ? Merci d’avance !

    • bonjour, me mariant également en FC en avril 2016 (et oui j’ai encore le temps), pourrais-tu me communiquer les coordonnées du traiteur que tu as choisi? Merci

  • Bonjour,

    Pour notre mariage en novembre 2013 à Belfort, nous avons fait intervenir :
    – Mennouvrier de Lure pour l’apéritif
    – Le Convivial à Valdoie pour le repas
    et la veille nous étions allé au restaurant Le Relais d’Alsace à Foussemagne

    Joli mariage à vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *