Choisir ses vins de mariage – Partie 2 : entre salons et weekends dégustation, les moyens pratiques pour faire sa sélection

La dernière fois, je laissais le clavier à M. Golf, qui te livrait ses conseils pour partir à la conquête de tes vins de mariage. Aujourd’hui, je te propose de revenir sur les différents moyens pratiques qui nous ont permis de dégoter les nôtres, avantages et inconvénients à l’appui.

L’idée ? Rendre ce moment plaisant et efficace pour mettre in fine la main sur les meilleurs rapports prix-plaisir, qui s’accorderaient avec le menu choisi avec notre traiteur.

Des vins… mais pour accompagner quoi ?

Il te faudra patienter jusqu’au récit du jour J pour découvrir en images et en saveurs cette partie gourmande. Pour l’heure, comme je suis hyper sympa – et surtout pragmatique (eh oui, comment parler vin sans évoquer nos choix culinaires, te demandes-tu !) – voici ce pour quoi nous avons opté :

  • Un cocktail de douze pièces salées, chaudes et froides, ainsi que deux ateliers :
    • Découpe de jambon basque, on ne pouvait pas y couper (sans mauvais jeu de mots… !).
    • Gravlax de truite marinée aux herbes, un de nos péchés mignons.
  • Un plat servi à l’assiette, à base de… canard, évidemment (M. Golf et moi sommes tous deux de grands fans de canard. Notre mariage ayant lieu dans le Sud-Ouest, nous ne pouvions passer à côté !)
  • Notre pièce montée de fromages, suivie d’un buffet de mignardises

Ça t’a donné faim ? Oups… Je te rassure, moi aussi !

Où et comment choisir ses vins de mariage

Crédits photo (creative commons) : rawpixel.com

Nous partions donc à la recherche des vins à y associer :

  • Un champagne pour ouvrir les papilles lors du cocktail
  • Un vin rouge épicé et puissant pour mettre en valeur le canard
  • Un vin blanc pour accompagner le fromage des puristes (du vin blanc sur du fromage, tu te souviens ?)
  • Un crémant pour achever le repas autour du buffet de mignardises

Bien déguster sans finir totalement perdue ?

Contrairement à mon amoureux, je suis une novice en dégustation de vins. Il m’a beaucoup appris au début et nous continuons à apprendre ensemble, c’est un domaine de connaissances inépuisable !

Si une copine future mariée me demandait mes astuces pour ne pas finir totalement perdue face à l’immensité des possibles (que nous avons affrontée…), voici ce que j’ajouterais aux conseils de M. Golf :

  1. Fixe-toi une fourchette de prix pour mieux cibler tes choix de vins. C’est évident, me diras-tu ? Et pourtant, on n’y pense pas toujours. De la même manière que tu t’es sûrement fixé un budget maximum avant d’entrer dans une boutique de robes de mariée… à ta calculette ! Quelques euros de plus sur le prix de ta bouteille, c’est aussi (hélas…) quelques centaines de moins dans ton portefeuille en bout de course.
  2. Ne pas mélanger les vins dégustés, c’est mieux. Il est très tentant de s’éparpiller en goûtant ce blanc « qui a une étiquette aux couleurs du mariage – regarde chériiiii ! », puis ce rouge largement recommandé par ta collègue Mathilde (toujours elle !), mais c’est courir le risque de finir totalement perdus et de repartir bredouille. Il sera toujours temps de multiplier les dégust’ « à thème ». Vous souhaitez commencer par trouver votre champagne ? OK, alors concentrez-vous ce jour-là uniquement sur les champagnes présentés en salon ou chez votre caviste.
  3. Savoir déguster, c’est savoir ne PAS déguster. Hein, quewaaa, Mlle Saphir ? Je m’explique : que tu ailles dans un salon spécialisé ou que tu rendes visite à un vigneron, on te proposera souvent de goûter toute la gamme des vins. Si tu veux que tes papilles tiennent la distance de la dégustation, résiste prouve que tu existes ! Une cuvée ne détient pas le CV de ton vin idéal (un champagne fruité, à moins de 17€ la bouteille, par exemple) ? Passe ton tour pour mieux te réserver pour le suivant.

Que tu choisisses de te rendre dans un salon spécialisé, chez un caviste ou directement au chais d’un vignoble, ces astuces s’appliquent à n’importe quelle dégustation. Pratique !

Quand choisir mes vins ?

Si c’est possible, il est préférable de les avoir choisis avant la dégustation du repas test avec ton traiteur. Si tu peux y amener tes vins (en accord avec ton traiteur, bien sûr), c’est encore mieux.

Dans notre cas, le repas test a eu lieu bien avant que nous nous penchions sur la question des vins (l’organisation d’un mariage à distance impose quelques concessions…).

Où me rendre pour faire mon choix ?

Pour encore plus de fun dans nos recherches (avouons-le, c’est tout aussi plaisant que la dégustation du repas test chez le traiteur !), nous avons combiné plusieurs approches. Rien que pour toi, j’ai compilé les atouts et les défauts de chaque méthode.

Le Salon des Vignerons Indépendants

Tu connais sans doute cette grand-messe annuelle qui a lieu Porte de Versailles à Paris. Savais-tu qu’il s’en tient plein d’autres, partout en France, tout au long de l’année ? Ça vaut le coup de te renseigner pour ne pas louper celui qui aura lieu près de chez toi !

« Vigneron indépendant », késako ? On désigne par vigneron indépendant celui qui cultive sa vigne, fait lui-même son vin dans sa cave et le commercialise.

Le Salon des Vignerons Indépendants réunit donc, en un même lieu et pour quelques jours, des vignerons provenant (souvent mais pas toujours) de différentes régions, qui te font découvrir trois à quatre de leurs cuvées en moyenne. C’est vraiment l’idéal si tu souhaites dégoter de bons vins à tous les prix, sans y passer des mois (tu as le droit de ne pas être fan d’œnologie et de vouloir boucler cette tâche fissa !).

Les plus :

  • On vient déguster en famille ou entre amis : de chouettes moments en perspective avec tes proches ! Tu es venu dégoter ton champagne et souhaites éviter de te disperser ? N’hésite pas à acheter sur place la bouteille de Bordeaux recommandée par ta collègue Mathilde. Il sera toujours temps de se faire une petite soirée entre copains pour la tester tranquillement à la maison.
  • Il est possible d’acheter ton vin de mariage directement sur place… et de repartir avec ! Pratique pour les pressées. Avantage non négligeable : la livraison est offerte si tu commandes un certain volume de bouteilles (variable selon les vignerons) pendant toute la durée du salon.
  • L’entrée au salon est souvent gratuite. Tu peux très facilement te procurer une invitation sur Internet.

Les moins :

  • Il y a beeeaucoup de choix. Champagne, Alsace, Côtes-du-Rhône… on en perd vite la tête. Prépare bien ta visite, en identifiant à l’avance le type de vin (cépage, région…) qui ira avec ton menu. L’astuce ? Consulte le site du salon avant de t’y rendre, et repère le nom des vignerons médaillés les années passées (ils y sont renseignés, en général). Ce n’est pas une garantie de qualité pour les nouvelles cuvées que tu dégusteras, mais ça reste un bon indicateur.
  • Il y a beeeaucoup de monde. Les vignerons présents ont souvent peu de temps à te consacrer pour échanger et passent vite d’un visiteur à l’autre. Si tu souhaites passer un moment sympa, je te recommande vivement d’éviter les heures d’affluence – le samedi, entre 14h et 17h, à tout hasard…

C’est pour qui ? Les pressées, les non-agoraphobes, toutes celles qui ne sont pas des fans invétérées de vins mais qui souhaitent passer un moment de convivialité.

Où et comment choisir ses vins de mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Les dégustations sponsorisées

Organisées par des revues spécialisées (Terre de vins, Figaro Vins…), ce sont des dégustations autour d’une thématique – vins de Gascogne, Saint-Émilion, champagne… pour t’en citer quelques exemples – pour lesquelles les vignerons sont scrupuleusement sélectionnés. En t’abonnant à leurs newsletters ou comptes Facebook, tu es informée des prochains événements.

On y a dégoté notre vin blanc. Ça nous a aussi permis d’établir un premier contact avec la vigneronne de notre futur champagne.

Les plus :

  • Ton choix est facilité : le ciblage d’une unique région permet de mieux comparer les vins entre eux.
  • La présélection est toujours de qualité : ici, pas de mauvaises surprises sur les vins dégustés.
  • Tu auras l’opportunité d’en apprendre plus sur le vin et la philosophie de chaque vigneron, en échangeant avec chacun d’entre eux.

Les moins :

  • Certaines dégustations ont beaucoup de succès (le champagne, à tout hasard…). Arme-toi de patience, ou évite les heures d’affluence si tu souhaites passer un bon moment.
  • Le prix de l’entrée est variable (15-30€/personne en moyenne). Ça peut représenter un certain budget si tu souhaites en faire plusieurs.

C’est pour qui ? Les non-pressées, les exigeantes, les curieuses qui veulent profiter des préparatifs pour découvrir le vin en amoureux.

Où et comment choisir ses vins de mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Tu cherches un champagne de producteur pour ton mariage ? File au salon “Champagne et Vous” à Château-Thierry, qui a lieu chaque année au mois d’octobre. Tu pourras y apprendre à dégorger une bouteille à la façon champenoise traditionnelle (comme M. Golf ci-dessus) !

La visite chez le vigneron

Et si tu profitais d’un weekend dans la Loire chez Mamie Jeannette pour rendre visite au vigneron que tu as repéré ? Sache-le, c’est possible ! Il suffit juste de le contacter quelques jours avant pour prévenir de ton heure d’arrivée.

C’est ainsi qu’un samedi ensoleillé de mars, nous avons taillé la route pour Reims, et passé deux heures hyper intéressantes à découvrir la méthode de production… du futur champagne de notre mariage !

Les plus :

  • Explorer le vignoble du vin qui trônera sur ta table de mariage est une expérience inédite, de quoi faire le plein de souvenirs inoubliables. C’est aussi ça, les préparatifs de mariage !
  • En achetant les bouteilles en direct, tu économises le coût du transporteur, qui peut s’élever à 50-80€ pour une vingtaine de bouteilles… C’est idéal si tu peux stocker le vin en prévision du mariage.
  • Qui dirait non à un petit weekend en amoureux, franchement ?!

Les moins :

  • Au bout d’une heure de visite, pour peu qu’elle soit suivie d’une dégustation, tu te sentiras un peu obligée d’acheter quelques bouteilles, a minima… Mieux vaut visiter un domaine viticole dont tu (re)connais déjà la qualité !
  • Un weekend dégustation, c’est du temps… et de l’argent (coût du déplacement, chambre d’hôtes sur place…).

C’est pour qui ? Les curieuses, les grandes romantiques qui adorent organiser des weekends rien qu’à deux, les pointilleuses qui veulent épater leurs invités lors de l’incontournable “tour des tables” !

Où et comment choisir ses vins de mariage

Crédits photo : Photo personnelle

La cuverie de la vigneronne

Les dégustations… en famille et à l’aveugle !

Ça y est, tu as mis la main sur quelques bouteilles candidates. Quoi de mieux que d’élire la gagnante en famille ?

Au Salon des Vignerons Indépendants, M. Golf et moi n’arrivions pas à nous décider seuls sur le vin rouge. Nous avons donc acheté une bouteille de chacune des cuvées qui nous plaisaient le plus et qui entraient dans notre budget. Lors d’un déjeuner dominical, la maman de M. Golf a préparé un plat de canard et un accompagnement similaire à ce qui sera servi le soir du mariage.

Nous avons amené nos six bouteilles cachetées par une feuille numérotée (attention – on ne se laisse pas influencer par la couleur de l’étiquette !). M. Golf avait préparé une fiche de dégustation détaillée avec de multiples critères (fruité, charpenté…), mais ça n’a pas servi à grand-chose, car nos proches ont juste attribué une note sur 5 à chaque vin.

Tout le monde s’est prêté au jeu, de la grand-mère de 94 ans à la sœur qui n’y connaît rien en vin. Une bouteille a fait l’unanimité, sortant dans le top 2 de tout le monde. Nous avions enfin le Crozes-Hermitage de notre mariage, ouiiiii !

Les plus :

  • Ça permet d’impliquer tes proches de manière ludique, tout en te garantissant que l’accord mets-vin sera réussi. Top, non ?
  • Si tu réunis un panel de proches représentatif – mixant femmes et hommes de différents âges, connaisseurs ou non – peu de chance de te tromper sur le choix du vin (surtout si l’un d’entre eux ressort significativement de votre dégustation) !

Les moins :

  • Peu d’inconvénients, si ce n’est le coût des six ou sept bouteilles et le temps nécessaire à l’organisation (réunir tout le monde, préparer les bouteilles et les fiches de dégustation…).

C’est pour qui ? Tous les futurs mariés qui veulent conserver de jolis souvenirs de leurs préparatifs !

Où et comment choisir ses vins de mariage

Crédits photo : Photo personnelle

3, 2, 1… prêts, dégustez !

Les autres moyens : cavistes traditionnels, bouche-à-oreille, applications spécialisées…

Tu peux aussi faire appel aux conseils de ton caviste, ou opter pour un vin connu et apprécié par ta famille, tout simplement. Mes grands-parents nous avaient offert un crémant de Loire délicieux. Nous n’avons pas tergiversé longtemps pour passer commande directement auprès du domaine.

En future mariée connectée, tu connais forcément Vivino, cette application qui permet à chacun de noter un vin. En manque d’inspiration ? Tu peux toujours consulter les vins les mieux notés par les utilisateurs. C’est la méthode qu’a utilisée Mlle Chaton et pour avoir eu le privilège de goûter à son champagne, je peux t’assurer qu’il déchire !

Voilà, j’espère que ce retour d’expérience t’aidera à y voir plus clair lorsque tu te lanceras à la recherche de tes breuvages. N’hésite pas à m’écrire si tu as des questions – je me ferai un plaisir de te répondre !

Pssst… tu veux connaître notre sélection ? La voici :

  • Champagne Grande Réserve Brut, Domaine Veuve Olivier & Fils
  • Crozes-Hermitage, Fleur de Syrahne 2016, Domaine Michelas
  • IGP Gascogne, Avec Mention 2016, Domaine de Valensac
  • Vouvray Brut Cuvée Prestige, Domaine Maillet

Et toi, comment as-tu trouvé tes vins ? As-tu réussi à t’y retrouver dans le dédale des allées du Salon des Vignerons Indépendants ? Envisages-tu de rendre visite à un vigneron ? Une dégustation à l’aveugle en famille, ça te tente ? Partage ton expérience avec nous !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



5 commentaires sur “Choisir ses vins de mariage – Partie 2 : entre salons et weekends dégustation, les moyens pratiques pour faire sa sélection”

  • Après les hot dog appétissants de Mme Piglou tout à l’heure, voici le tour des vins de Mlle Saphir ! Une véritable torture pour les papilles, cette journée du 29 août chez Mademoiselle Dentelle 😀

    Encore une fois, quel plaisir de te lire Mlle Saphir et de boire (sans mauvais jeu de mots ^^) tes précieux conseils !
    Ta chronique est en bonne place dans mes favoris afin de la faire lire à Chéri dans un premier temps, puis de la ressortir le moment venu.

    Nous avons la chance d’organiser notre réception de mariage dans la région de Chinon, le propriétaire de notre salle connaît de bons cavistes et vignerons indépendants 🙂 Cette option est définitivement la meilleure à mes yeux, car en plus de dénicher le précieux breuvage on apprend beaucoup de choses ! Même pour des non-initiés en œnologie, c’est toujours intéressant je pense.
    Forcément, nous proposerons du Vouvray et du coup je garde en tête le nom du domaine sur lequel vous avez jeté votre dévolu pour votre joli jour 🙂

  • Très intéressants tes conseils, Mademoiselle Saphir !! Nous avons utilisé certaines de tes techniques !!
    Nous avons trouvé le champagne grâce au Salon des Vignerons indépendants (Champagne Petitjean-Pienne), après avoir fait déguster 3 bouteilles différentes à mes parents et ma soeur (et son compagnon, qui m’a accompagnée au Salon).
    Pour le vin blanc et le rouge, nous avions une liste des vins que nous pouvions acheter, et ma tante et son mari connaisseurs nous ont indiqué lesquels pouvaient convenir. M. Porte-Monnaie a plus ou moins tranché 😉

  • Au top tes conseils Mlle Saphir ! On peut dire que vous vous êtes vraiment bien trouvés avec monsieur Golf, vos deux chroniques se complètent à merveilles ! Et merci pour ce petit clin d’oeil 😘

  • Que de conseils ! C’est trop top 😀 J’y penserai pour la prochaine grande fête que nous aurons à organiser 😉
    De notre côté, ça a été assez simple, vu que la famille de mon Mari habite du côté du Bordelais, nous avons choisi l’ensemble du vin directement du producteur.. Après une dégustation à l’aveugle en famille, & avec le repas du mariage !
    Pour le champagne, nous nous sommes basés sur un champagne bien connu (Le Jean Maire), que nous avons eu en super promo, ce qui nous a permis de servir tout au champagne, pour ceux qui le désiraient 😉

  • Olala mais vous êtes au top M. Golf et toi ! Que de conseils précieux ! Dommage que les mariages soient déjà passés… mais je note la page en favori pour un futur événement ! C’est vraiment une mine de renseignements !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *