La robe de ma vie : critères et choix des boutiques

Il m’a fallu moins de 48 heures après la demande en mariage pour que je tape le mot-clé “robe de mariée” dans Pinterest. Et là, je suis tombée dans le monde merveilleux des paillettes et du mariage. Rapidement, un style de robe m’attire plus qu’un autre. Celui qu’on peut qualifier de “bohème chic ” ou les modèles qui font un carton dans les mariages dit “champêtres ”. Je pinne et je pinne (du verbe Pinterest, oui ça existe) et mes critères s’affinent.

Crédits photo : Copie d'écran Pinterest

Le style de robes qui m’attire le plus sur Pinterest. Des robes fluides en mousseline.

Mes critères de départ

Ce que je ne veux pas :

  • un bustier
  • une robe volumineuse
  • du laçage dans le dos (je préfère des petits boutons ou un nœud)
  • du tulle, du satin
  • un col qui remonte haut (l’impression d’être enfermée au niveau du cou)
  • des strass, des paillettes ou des perles
  • une robe princesse
  • une robe sirène (je ne m’assume pas assez pour ça)

Ce que j’adore :

  • une robe qui marque ma taille
  • une robe fluide près du corps
  • en mousseline (j’adore, ça suit le mouvement et c’est tout doux) 
  • un haut en dentelle
  • un dos travaillé : décolleté, jeux de transparence avec la dentelle… Tous les styles sont possibles.

Ce que j’aimerais :

  • une robe simple (pas trop de détails, j’insiste juste sur une dentelle délicate)
  • des manches trois-quart pour aller avec la saison (malheureusement il existe très peu de modèles avec des manches tout-court)
  • une robe qui incarne une mariée jeune et moderne. Une mariée de son temps, bien dans ses baskets. Et ce n’est pas peu dire, car je serai justement en baskets.

Parmi mes gros coups de cœur de Pinterest et les robes qui cochaient tous mes critères, il y avait la créatrice Elsa Gary. Je suis littéralement tombée amoureuse de son style et surtout des dos plongeant en V de ses robes. À l’origine, je ne cherchais pas particulièrement un dos nu, surtout que je me marie en novembre, mais j’avais craqué sur le style d’Elsa Gary qui pour moi représentait la sobriété et l’élégance par excellence.

Collection 2019 Elsa Gary

Crédits photo : Elsa Gary

Crédit photo: Elsa Gary

D’autres marques ou créateurs se rapprochaient beaucoup du style que j’adorais tels que Lambert Créations ou Marie Laporte. Bon ça c’est mon rêve avec un budget no limit.

Crédits photo : Lambert Créations

Crédits photo : Marie Laporte

Définir un budget et choisir des boutiques de robes

Depuis le début, c’était prévu que ce soit ma maman qui paye ma robe de mariée, une sorte de tradition familiale qui se perpétue. La mère qui passe le relais à sa fille. Sans avoir parlé prix avec elle, je m’étais basée sur un budget de 700€, qui me paraissait déjà conséquent à l’époque. Je me laissais quand-même l’opportunité d’aller jusqu’à 1000€ pour un gros coup de cœur. Mais en discutant avec ma maman, elle me dit qu’elle prévoit plutôt d’y mettre entre 1500 et 2000€. Ce qui double, voire triple mon budget initial. Youpiiii, je peux me permettre une robe Elsa Gary dont les prix débutent à 1200€. 

Avec ces critères et le budget désormais affiné, et après avoir écumé les sites Internet et les avis de dizaines de boutiques de mariées, je réserve des essayages dans trois boutiques très différentes :

  • la boutique Elsa Gary de Lyon
  • une boutique de robes de prêt-à-porter proposant la collection d’Eglantine Créations : des robes à partir de 400€ et de nombreuses robes entre 700 et 1000€
  • le concept store qui propose des robes de grands créateurs à des prix dégriffés allant jusqu’à -60%

Je reviendrai en détail sur mes essayages dans chacune de ces trois boutiques. Mais ce que je peux dire, c’est que j’ai vécu de superbes expériences dans chaque boutique : 

  • Des conseillères (et un conseiller) au top, très gentilles, très professionnelles 
  • Les boutiques étaient prêtes à faire des ajustements à la robe selon mes caprices : on peut raccourcir la traîne ? on peut mettre une autre dentelle sur les manchettes ? 
  • Aucune pression pour verser un acompte ou signer un bon de commande le jour même
  • Des photos autorisées (presque) partout 
  • Et surtout… pas de Mireille qui insiste pour me faire essayer cette robe à froufrous que je déteste tant ou qui me complimente sur cette robe qui pourtant me grossit les fesses. 

Bref, je suis très satisfaite de mes essayages et du choix de mes boutiques.

Mon conseil tout de même, c’est de bien lire les avis des clientes sur Google, les pages Facebook des boutiques ainsi que les annuaires de mariage comme Mariages.net ou Zankyou. Ça te donne une bonne idée du comportement des vendeuses et de leur professionnalisme. Avec cette simple vérification sur Internet, j’ai été choquée d’apprendre que des boutiques lyonnaises qui ont pignon sur rue sont en fait de grosses arnaques qui vendent des robes made in China au prix d’une robe française ou vendent des robes d’essayages comme des robes neuves. Du coup, je n’ai pas pris rendez-vous dans ces boutiques. Renseigne-toi bien avant et croise les informations.

Pour que l’expérience des essayages de robes de mariée soit réussie, il faut aussi être bien accompagnée. J’ai choisi d’emmener ma maman, ma témoin (elle ne le savait pas encore ce jour-là) et ma belle-sœur. Elles ont été géniales et nous avons passé une super journée entre filles. Je pense que je me souviendrais de cette journée toute ma vie.

Crédits photo : Photo personnelle

Entre deux boutiques de robes de mariée, une pause déjeuner à la Brasserie Georges à Lyon

Bon, je te le dis tout de suite, trois boutiques, trois robes coup de cœur. Le choix n’a pas été facile. Mais il vaut mieux ça que ne trouver aucune robe du tout.

Et toi, comment imagines-tu la robe de tes rêves ? Est-ce que la robe que tu as choisie correspond à tes critères de départ ? As-tu vécu une mauvaise expérience dans une boutique ?



11 commentaires sur “La robe de ma vie : critères et choix des boutiques”

  • Alalaaa on a hâte de lire la suite !! Et voir les photos de ces 3 coups de coeur !!
    Grande fan de Lambert Création également <3 j'adore les modèles que tu as sélectionnés !

    • Hiiii merci. Je pense que le style de robes qui m’attire est très tendance en ce moment. Du moins on voit ce style partout sur la toile. En même temps comment ne pas craquer ? Elles sont si belles et modernes à la fois.

    • Hihi, ça arrive, ça arrive ! Mais la décision fut difficile tellement j’ai eu de coups de cœur.
      Allez soyons fous, faisons 3 mariages pour prendre les 3 robes ! Quoi le budget ??!!

  • J’adore le style de robe que tu as retenue, que je partage à 100% 🙂 Elsa Gary et Rembo Styling proposent de magnifiques créations…
    Hâte de découvrir tes 3 coups de cœur !

  • On a trop le même style : après les premières recherches je craque totalement sur une robe Elsa Gary. J’aime aussi beaucoup Marie Laporte et Rembo Styling. Le plus, c’est que ces marques privilégient les matières naturelles et sont fabriquées en Europe dans des petits ateliers.

    Je veux une robe le plus simple possible avec des manches 3/4 (je n’assume pas mes gros bras), une traine pas trop longue (voire pas de traine du tout, je ne tiens pas à ce qu’on me marche dessus), pas trop de dentelle (ou alors une dentelle très fine, j’aime pas du tout les dentelles « grosses fleurs » classiques), qui peut se porter avec des baskets et surtout une robe qui, moyennant de faibles retouches après le mariage (recouper la jupe et pourquoi pas une teinture), pourrait être encore portée à l’occasion, au restaurant par exemple (folle, moi ?)

    Bref je vais faire un premier essayage dans un grand magasin de mariage pour tester 2-3 styles et voir en général si ce que j’aime me va et ensuite on verra dans quelles boutiques je me dirige pour la confection finale ! Je me réjouis 🤩

    • Wouah on a vraiment les mêmes critères: robe simple, baskets, manches 3/4, coup de cœur Elsa Gary.
      Bon moi perso j’ai très rarement vu des modèles avec des manches alors bonne chance. Mais comme Elsa Gary fait de la semi-mesure, il sera tout à fait possible de les faire ajouter.

Commente ici !