Le choix de notre cadeau de mariage

Dès le départ, et pendant toute la période des préparatifs, THE question récurrente était :

“Qu’est-ce que vous voulez pour votre mariage ?”

Question pertinente, en effet, mais fort embarrassante lorsque répétée trop souvent dans un laps de temps court… et surtout lorsqu’on ne sait pas quoi répondre.

Je fais partie de ces personnes pour qui il est plus facile d’offrir que de recevoir : quand on me demande ce que je souhaite pour Noël ou pour mon anniversaire, je suis difficilement capable d’aiguiller mes proches (quoi que, je crois que je progresse un peu). Pour le Grognon, c’est différent, c’est un grand passionné de musique qui a un besoin constant de matériel pour tous ses projets. Mais on parle là d’un cadeau de mariage, donc d’un cadeau pour le couple (« Non mon chéri, une nouvelle guitare pour que tu me joues des chansons, ce n’est pas un cadeau pour le couple… »).

Donc pendant un moment, nous avons pratiqué la fameuse politique de l’autruche en répondant des trucs du genre  : “Eeeeuh, hum, sinon vous ça va ?”  “Nan mais t’as vu la nouvelle coupe/voiture/attitude (rayer la mention inutile) de Machintruc ? Incroyable !” Mais nos proches, voulant bien entendu nous faire plaisir, ne se satisfaisaient pas d’une telle réponse. Il nous fallait trouver rapidement une (bonne) idée.

Crédits photo (creative commons) : congerdesign

Les grands classiques

En matière de cadeaux de mariage, il ne t’a sûrement pas échappé qu’il y a globalement deux façons de procéder…

La cagnotte :

Généralement, celle-ci est destinée à contribuer au voyage de noces des tourtereaux.

Mais tous les invités n’adhèrent pas à ce principe. Il y a en effet certains proches qui m’ont avoué préférer participer à un cadeau « qui reste », quelque chose de solide qui nous rappellerait notre grand jour, et eux aussi, même dans vingt ans. Pourquoi pas ?

De toute façon, le financement d’un voyage de noces ne nous correspondait pas très bien, non pas que nous n’aimions pas voyager, mais plutôt que ma situation professionnelle ne nous permette pas de faire le voyage de noces de nos rêves (trois semaines au Costa Rica, par exemple) dans un futur proche du mariage. Nous partirons un jour, mais pas tout de suite, alors je ne me voyais pas faire une cagnotte pour un voyage que nous ne ferions que dans plusieurs années.

La liste de mariage :

Dans ce cas-là, les futurs époux se rendent directement en magasin et sélectionnent tout ce qui leur ferait plaisir, un peu comme on fait sa liste au Père Noël. Il s’agit généralement de vaisselle, de matériel électroménager et éventuellement de déco. Les invités peuvent donc choisir d’acheter un ou plusieurs éléments de la liste, ou de participer à l’achat d’un robot multi-fonction super cher.

Mais l’option de la liste de mariage nous convenait encore moins que celle de la cagnotte en vue d’un voyage de noces puisque nous habitons ensemble depuis plus de cinq ans et qu’en bons épicuriens, nous sommes totalement équipés pour cuisiner et pour recevoir.

De plus, et ceci n’engage que moi, je trouve que les articles dédiés aux listes de mariage sont généralement extrêmement chers (même s’ils sont de grandes marques et donc théoriquement de bonne qualité), et qu’il y a trop peu d’articles accessibles aux petites bourses. À part peut-être le manche d’une poêle à steak ou trois fourchettes à dessert, mais j’avoue que j’angoissais déjà en imaginant l’épreuve des remerciements : « Merci Tatie Josette pour le superbe manche que tu nous as offert, nous pensons à toi à chaque fois que nous le prenons en main… » Non, vraiment, la liste de mariage n’était pas faite pour nous.

Notre souhait le plus précieux

Si nous avons fait le choix de nous marier en cette époque où le concubinage est largement entré dans les mœurs, c’est pour fonder un foyer, notre foyer, pour qu’il soit reconnu aux yeux de la loi, et pour témoigner de notre amour et de notre volonté de faire notre chemin main dans la main devant nos familles et nos amis.

Bien que nous ne soyons pas encore définitivement installés, nous approchons dangereusement des 22 ans de la trentaine, et nous avons maintenant une idée relativement claire du foyer que nous voulons fonder. Nous y voyons une maison ou un appartement à nous, des bambins, de la chaleur, de la convivialité…

Devenir propriétaires est d’ailleurs et normalement la prochaine grande étape de notre chemin, et au fil de nos discussions, mon Grognon d’amour et moi nous sommes rendu compte que ce qui nous plairait le plus en cadeau de mariage serait une contribution à l’établissement de ce foyer. Toutefois, dans notre situation, mettre une cagnotte en place pour un futur “chez nous” était encore plus abstrait que la cagnotte pour un voyage de noces.

Et d’un autre côté, il est vrai que l’idée d’avoir un objet exceptionnel (c’est-à-dire que nous ne nous serions jamais offert en temps normal) rappelant notre belle journée, mais aussi notre engagement l’un envers l’autre nous plaisait énormément… Mais quel objet ?

Celui-ci devait bien sûr nous être utile à tous les deux, être assez onéreux pour justifier la mise en place d’une cagnotte, contribuer à la chaleur de notre foyer et surtout être intemporel, car pas question de s’en lasser après quelques années. Et bien sûr, aucun critère n’était négociable. Mais bien que cette liste puisse paraître ambitieuse, c’est au détour d’une conversation complètement anodine que nous avons trouvé ce qui ferait notre bonheur, une idée qui non seulement faisait l’unanimité, mais qui en plus remplissait tous nos critères, voire plus encore…

Comme je te le disais plus haut, mon Grognon est un très bon musicien, et il lui arrive de composer à ses heures perdues. Un dimanche après-midi pluvieux, alors que son vieil ordinateur avait failli voler par la fenêtre ne fonctionnait pas comme il le souhaitait, il m’a confié qu’avec un vrai clavier (un piano électrique), ce serait beaucoup plus simple. Et comme d’habitude lorsqu’il « réclame » un nouvel instrument de musique (environ trois fois par semaine), je me suis mise en mode automatique et lui ai répondu que c’était trop cher, que ce n’était pas indispensable, que nous avions d’autres priorités, etc. etc.

Mais alors que je m’écoutais lui répondre ce couplet que je connais par cœur, je me suis dit que j’aimerais bien aussi savoir jouer du piano. Je m’imaginais d’ailleurs bien avec nos futurs enfants, à passer nos dimanches après-midi pluvieux autour du piano. Et puis, nous nous sommes rencontrés grâce à la musique… Enfin, il faudrait bien que je fasse quelque chose de constructif de mon temps après le mariage : n’ayant plus de projets DIY à accomplir, pourquoi ne pas me mettre au piano ?

Et c’est comme cela qu’est née l’idée de nous offrir un piano pour notre mariage.

photo perso

Crédits photo : Photo personnelle

Nos invités ont d’ailleurs été ravis de pouvoir participer à ce projet, et extrêmement généreux. Ils prennent même régulièrement des nouvelles de nos progrès. Pour ma part, en tant que musicienne amatrice, je dois dire qu’il y a encore du boulot… quoique à l’heure qu’il est, j’ai tout de même quasi fini mon premier recueil d’études pour les enfants de 5 à 8 ans ! Et toc !

Blague à part, je prends énormément de plaisir à m’asseoir quotidiennement (ou presque) à notre piano. C’est un projet fou que d’essayer d’apprendre un nouvel instrument à 30 ans, mais ça marque comme un nouveau départ, à deux. Et puis mes mélodies, bien que bancales pour le moment, me rappellent note après note notre engagement, cette journée fantastique et tout l’amour que nous avons reçu de nos proches.

Et toi ? Quel cadeau de mariage te fait rêver ? Plutôt un voyage de noces, une liste de mariage ou un objet symbolique ? Dis-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



14 commentaires sur “Le choix de notre cadeau de mariage”

  • Trop beau ce cadeau <3 Je trouve que c'est une magnifique idée de s'offrir un cadeau qui restera (et qu'en plus tu utilises au quotidien, génial) ! Si le voyage ne l'avait pas emporté dans notre cœur, j'aurais adoré cette idée je crois bien 🙂

    • Merci Mme Loup,
      Je trouve toutefois que c’est assez réducteur de dire qu’un voyage ne reste pas contrairement à un objet car c’est rare d’oublier de belles vacances. Et puis après un ou deux ans à préparer leur fête, de jeunes époux ont emplement mérité leur voyage de noces 😉

  • Je trouve que c’est très original comme idée et que c’est un beau symbole, parce que finalement, vous voulez construire votre foyer, et quoi de mieux qu’un instrument de musique pour enchanter une maison et la rendre chaleureuse ? 🙂

  • Et bien ça c’est un cadeau de mariage original ! Effectivement il remplit tous vis critères. Ça donne presque envie ! A mon humble avis ton idée va inspirer passe mal de lectrices 😉

    • C’est vrai que c’était inespéré d’avoir une idée qui colle aussi bien, et disons que ça sort un peu des sentiers battus. Après je ne suis pas sur que beaucoup de couples préfèrent se mettre au piano plutôt que de profiter d’un beau voyage de noces 😉

  • La musicienne que je suis ne peut qu’applaudir ! Du moment que le piano intéresse les deux personnes du couple, c’est une très belle idée. Je suis sûre que les invités ont dû avoir plaisir à participer à ce cadeau. Beaux moments musicaux à vous deux et… bravo à toi !

    • Merci Véronique 🙂
      On prend beaucoup de plaisir à apprendre, seulement le Grognon, bien meilleur musicien que moi, y arrive vachement mieux (en autodidacte). Je pense qu’en septembre je vais m’inscrire en école de musique pour prendre quelques cours…

  • Quelle chouette idée de cadeau à partager ! Bon courage pour tes leçons, les instruments harmoniques ne sont pas des plus simples à apprendre… mais c’est sûr que cela fait aussi une belle occupation après le mariage. 🙂
    Pour nous c’était la cagnotte pour le voyage vu qu’on adore voyager et on n’est encore jamais sorti de l’Europe, ensemble tout du moins. 😀

    • Ah oui ça c’est sur que l’apprentissage du piano occupe bien nos soirées maintenant.
      Et pour ce qui est de notre voyage de noces, même si je ne sais pas encore où ni quand je sais qu’il y en aura un, il faut que je sois patiente…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *