Le choix de la date : sommes-nous aussi fous que certains le pensent ? – Partie 2

Si tu as lu ma précédente chronique, c’est après mûre réflexion que M. l’Expert et moi avons fini par décider de nous marier le lendemain de Noël. Enfin, décidé… le mot est fort ! J’ai, en effet, passé pas mal de temps à me dire que c’était une idée folle, que tout le monde allait nous maudire, que nous allions gâcher le Noël de tout le monde, que ça allait jaser, que…

STOOOOP !

C’est à ce moment-là que j’ai sorti mon « Joker » : le coup de fil à mes témoins (plutôt le SMS, en fait, mais on s’en fiche un peu !).

J’ai donc demandé à mes témoins, Sœurette et Frérot, ce qu’ils pensaient de cette idée.

L’annonce à mes témoins

Quand j’ai demandé à mon frère ce qu’il pensait du fait de se marier le jour de sa fête, il m’a répondu « Pas mal ! Mais, le 17 avril, je suppose ? Parce que la date que je retiens pour ma fête est le 26 décembre. LOL ». Bon, il a cru que c’était une blague. Mauvais signe ! Mais après lui avoir répondu que, oui, nous pensions bien au 26 décembre, il m’a conforté dans l’idée que l’idée était originale et que nous avions de grandes chances de réunir quasiment tout le monde à Noël, si les kilomètres ne faisaient peur à personne ! Ouf !

Concernant ma sœur, je ne me faisais pas trop de souci. Dès qu’arrive le 1er décembre et que tu prononces le mot Noël, elle sort le carton de décos, dégaine le calendrier de l’Avent, prépare de la pâte à sablés, sort ses boucles d’oreilles et autres accessoires fantaisie, révise ses chants de Noël. Bref, l’esprit de Noël, elle l’a chevillé au corps.

Donc, elle a adhéré tout de suite à l’idée, tu t’en doutes !

Et ça a levé les derniers doutes qui subsistaient dans mon esprit. Heureusement qu’ils sont là, ces deux-là… !

L’annonce à nos proches

Nous avons commencé par en parler à ma famille. Et là, j’ai pu lire sur leurs visages, tout un panel d’émotions. Mais pas celles que j’espérais.

J’ai écouté leur argumentaire avec la boule au ventre : verglas, neige, conditions de voyage, nuit qui tombe vite, probabilité que des invités soient partis pour Noël… Évidemment, j’avais pensé à tous ces paramètres mais nous avions fini par nous dire que la neige en décembre, c’était possible mais rare, que les grands axes sont souvent dégagés, que nous n’en voudrions à personne de préférer passer Noël en famille plutôt que de venir à notre fête.

Du côté de l’Expert, notre décision a été moins discutée. Sûrement parce que sa famille est sur place, donc moins soumise à des contraintes climatiques. Par contre, on nous a fait comprendre que trois repas de fête de suite, ce serait difficile. Et qu’à Noël, tout le monde est fauché. Arguments auxquels nous avons répondu : mangez moins la veille et ne vous en faites pas, nous payons notre mariage seuls, comme des grands ! 😉

Mais nous avons douté quand même. Parce que ce sont nos proches, que nous les respectons. Je me suis (encore !) remise en question, me trouvant peut-être trop égoïste.

C’était sans compter sur le coaching de mon futur mari et de mes supers témoins : nous avons donc décidé de passer outre les remarques des uns et des autres, d’assumer ce choix et d’en accepter les conséquences !

La conception du save-the-date

À partir du moment où nous étions sûrs de nous et après avoir vérifié auprès de la mairie que nous pourrions nous y marier ce jour-là, nous avons décidé de prévenir nos invités au plus tôt, afin de faciliter leur organisation. Nous avons donc choisi d’envoyer ce petit carton (ou autre support ! Vidéo, mail… je pense que tu peux tout te permettre si tu es créative !) mentionnant uniquement la date de notre mariage, appelé save-the-date.

Nous n’avons pas cherché bien longtemps ce que nous souhaitions faire : une petite carte magnétique et qui serait la suite logique du faire-part de naissance que nous avions fabriqué quelques mois plus tôt pour annoncer la naissance de notre fils.

Le faire-part de naissance de notre fils, en Playmobil !

Crédits photo : Image personnelle

C’est là que tu découvres nos métiers une de nos « marottes » avec mon Expert… oui, j’avoue tout, nous adorons ces petites figurines qui ont bercé nos enfances respectives !

Ainsi, nous n’avons pas pu nous empêcher de nous offrir un joli couple de mariés, que nous avons un peu personnalisés pour qu’ils soient plus à notre image.

Et voici le résultat ! Tadaaaaaaaaaa…

Notre save-the-date pour le mariage, en Playmobil !

Crédits photo : Image personnelle

Ces petits personnages trônerons sûrement sur notre gâteau de mariage, mais ça c’est une autre histoire !

C’est avec excitation que, quelques jours plus tard, nous avons pu envoyer nos petits magnets, treize mois environ avant le grand jour. Excitation et inquiétude aussi… Et si personne ne peut venir à notre mariage ?!

Tu devras attendre un peu pour savoir si, comme je le craignais, nous avons essuyé refus et critiques ! Tout ce que je peux te dire, c’est que nous avons maintenu cette date, malgré tout ce qui a pu nous être dit !

Dis-moi, a-t-on essayé de te faire changer de date ? Tes invités ont-ils été mis en difficulté par la période que tu avais choisi pour célébrer ton grand jour ?


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



18 commentaires sur “Le choix de la date : sommes-nous aussi fous que certains le pensent ? – Partie 2”

  • hâte de découvrir l’article sur les réactions de tes invités. Y’a toujours des mécontents, l’essentiel c’est d’avoir écouter votre envie.

    • Je pense que c’est la règle n°1 que devraient suivre tous les fiancés…écouter ses envies et faire confiance à ses intuitions ! 🙂

  • J’adooooore l’idée des playmobil sur le faire part de naissance et le Save the Date 😀 Je suis une grande fan de playmobil et j’ai la chance de pouvoir les utiliser presque tous les jours au boulot ! C’est sûr qu’un mariage le lendemain de Noël, ça ne doit pas faire l’unanimité… Nous on se marie le 19/12 et on a eu droit aussi à des réflexions, je n’ose même pas imaginer ce que ça aurait été si on avait choisi le 26…Bon courage en tout cas ! tenez bon !

    • Ah ah ! Je les utilise un peu au travail aussi ! ; -)
      Pour ce qui est de la date du mariage, les dés sont jetés…nous sommes à la fois anxieux à l’idée de recevoir beaucoup de réponses négatives et heureux de notre choix de nous marier à Noël !!!

  • Bonjour,

    Déjà Bravo, pour l’idée des playmobils c’est vraiment originale, sympa … ! J’avoue être fan et mon Homme aussi =)
    Ta situation est complexe, partagé entre la réaction de vos proches et vos envies à vous. Vous pouvez être fière d’avoir maintenue cette date contre vents et marées! Je suis de tout coeur avec vous.
    à très vite pour un prochain billet =)

    • Merci Mlle Naturelle ! 🙂
      En effet, nous sommes tous soucieux de faire plaisir à nos proches lorsque se profile me mariage. Il faut simplement trouver le juste milieu entre l’idée que les autres se font du mariage et celle que nous en avons, nous, futurs mariés.
      Nous avons pris le parti de faire en fonction de nos envies et de faire confiance à nos proches pour comprendre nos choix. Je suis une grande optimiste !!! 😀

  • Comme je me retrouve dans ton article, j’aurais pu l’écrire
    je me suis mariée le 27 Décembre 2014 alors autant te dire que les remarques acerbes je les ai TOUTES eu !! mais j’ai eu un mariage magnifique, féerique et pour le coup originale !!! je te souhaite bcp de bonheur. n’écoutes que tes envies et ton cœur. fais abstractions de la médisance et de la stupidité de l’entourage. c’est ta journée, c’est toi qui décide avec ton amoureux. les gens pour qui tu comptes vraiment seront présent les autres n’auront qu’à ce faire voir !

  • Pour avoir prospecté pendant des semaines pour avoir des playmobils à mettre sur notre buffet des desserts, je ne peux que valider l’idée du faire-part et du save the date. c’est juste génial !

    • Merci beaucoup, Madame Gezillig ! Sachant le temps et l’énergie que vous avez mis dans la conception de votre STD et vos FP, je savoure ce compliment !!! 🙂

  • Ah le 26 décembre… J’adore!!!
    C’était la date que je voulais pour mon mariage mais c’est vrai que ça n’est pas évident. Parfois je regrette de ne pas avoir gardé ce souhait en tête car c’est aussi la date de mariage de mes grands-parents et ça aurait pu être un bel hommage… Mais bon voilà, il y a des avantages et des inconvénients à toutes les dates! Principalement le fait que je voulais me marier en Moselle où le 26 décembre est ferié…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *