Le choix du lieu du mariage : pas si simple !

Alors que la décision de nous marier en 2014 était enfin prise, nous devions maintenant décider du lieu de la réception. Un choix pas forcément évident.

Pour te situer le contexte, nous avons emménagé dans un petit village de montagne il y a 3 ans, pour des raisons professionnelles. Nous avons donc laissé famille et amis à 700 km. Tu comprendras aisément que nous ne les voyions pas souvent…

wedding

Crédits photo (creative commons) : Duane Brayboy

En tant que jeune-fiancée-naive optimiste-qui-commence-tout-juste-les-préparatifs-de-son-mariage, je pensais pourtant que cette décision serait pliée en 2 temps 3 mouvements. Grave erreur… A peine commencions-nous à réfléchir à notre mariage, que déjà nous faisions face à un choix des plus cornéliens.

Devons-nous nous déplacer dans le village de nos parents ? Devrions-nous plutôt nous marier à l’étranger ? Ou, tout simplement, faire déplacer les invités dans notre village ?

Au cours des nombreuses prises de tête  discussions que j’ai pu avoir avec Mr Snow, nous avons finalement réussi à faire la liste des pour et contre de chaque option, dont voici un petit résumé :

La solution de simplicité

Nous marier dans le village de nos parents.

L’avantage principal de cette solution, est qu’elle nous permettait d’inviter l’ensemble de nos familles et amis, soit près de 250 personnes, dans un lieu de réception proche de chez eux. Malheureusement, il s’est vite avéré qu’elle comportait aussi de nombreux inconvénients… Notamment, le fait de ne pas être sur place pour gérer les différents prestataires.

Tu vas probablement me répondre que nos parents ou nos témoins auraient sûrement été très heureux de pouvoir nous aider. Peut-être. Mais cette situation imposerait alors de déléguer de nombreuses tâches, au risque d’avoir quelques surprises le jour de la cérémonie…

Comme il s’agit quand même de notre mariage, nous tenions vraiment à gérer nous-mêmes toute l’organisation. Cette solution a donc été rayée rapidement de la liste.

La solution exotique

Nous marier à l’étranger.

A force de recherches sur le net et d’images de mariés posant sur le sable devant une mer turquoise, j’avais émis l’idée de nous marier à l’étranger. Pour le coup, c’était original, et ça nous permettait même de cumuler mariage et lune de miel !

Emballée par cette nouvelle idée, j’ai aussitôt déchanté quand je me suis aperçue de la complexité de la chose, dès la recherche du pays.

La principale difficulté réside dans les formalités administratives à respecter au préalable. Elles peuvent devenir très compliquées, selon le pays où l’on souhaite se marier.  Par exemple, pour que le mariage soit reconnu valable en France, celui-ci doit être célébré par l’ambassadeur ou le consul de France. Mais il faut savoir que toutes les ambassades et tous les consulats français ne sont pas accrédités pour célébrer tous type de mariage, dans le pays concerné. Et bien sûr, il n’existe pas de liste complète, répertoriant les pays où il est possible de se marier…

Malgré cela, j’avais noté pendant mes recherches que plusieurs wedding planner étaient spécialisés dans l’organisation de mariages à l’étranger. Ouf, sauvés ! Ni une ni deux, je fais une demande de devis pour l’Île Maurice. Mais là encore, grosse déception. Le prix annoncé pour la prise en charge totale de notre mariage explosait littéralement notre budget…

En fait, cette option est plutôt réservée aux mariages en petit comité, voire aux couples seuls. Si tu espères que toute ta famille ou tes amis feront le déplacement, tu as aussi intérêt à les consulter avant de faire ton choix, pour recueillir leurs impressions et ne pas avoir de mauvaise surprise. On peut comprendre que tous les invités n’aient pas forcément l’envie ou la possibilité de dépenser une telle somme pour un mariage…

La solution alternative

Nous marier dans notre village actuel.

Les deux solutions précédentes éliminées, il ne nous restait plus beaucoup d’options.

Nous n’avions pas vraiment envisagé la possibilité de nous marier dans notre village. Cela nous paraissait en effet très compliqué de faire venir tous nos invités et de les loger sur place. Il faut bien comprendre que la plupart des invités auraient dû poser un ou plusieurs jours de congés, auxquels il faut ajouter le budget pour le trajet, ainsi que les nuits d’hôtels. Et je ne te parle même pas de l’équipement spécifique pour les voitures – pneu-neige – si nous décidions de nous marier en hiver !

Néanmoins, ce troisième cas de figure nous paraissait quand même le plus réalisable, à condition de ne pas inviter autant de monde que prévu. En nous mariant dans notre région, nous pouvions gérer la totalité de l’organisation sans intervention extérieure et, point non négligeable, nous profiterions vraiment de la présence de nos familles !

Enfin, nous avions trouvé où faire notre mariage…

Toi aussi, tu organises ton mariage loin de ta famille ? Tu as finalement décidé de te marier en petit comité, pour faciliter l’organisation ? Raconte moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



19 commentaires sur “Le choix du lieu du mariage : pas si simple !”

  • Nous sommes moins loin que toi de nos familles et amis-mais à l’autre bout du département, quand même. Je n’avais pas envie que mes invités aient 2 voire 3 h de route après la soirée dansante, avec les risques liés à l’alcool ou à la fatigue…
    Me marier dans la ville de chéri? Il est de la région parisienne, on aurait juste explosé notre budget.
    Ma marier dans mon village où j’ai grandi? Personnellement, je préfère éviter. Mes parents ne s’entendent pas du tout avec le maire ou les adjoints. La salle communale est moche, et les lieux de réception aux alentours s’approchent des prix de la région parisienne, donc même problème que le premier point;
    Nous marier sur une ile? On y a pensé aussi très fortement. Honnêtement, on aurait pas eu d’enfants, on se serait mariés les pieds dans l’eau-quitte à faire des grosses réunions de famille pour fêter ça). Avec les enfants, ca devient compliqué-les faire garder, ne pas les avoir avec nous, leurs jeunes âges… Et je ne voulais pas attendre encore 3,4 ans avant d’épouser mon chéri.
    Et puis finalement, on aime notre petit village de campagne. On se sent chez nous, complètement, on s’entend super bien avec les adjoints-dont l’un est notre adorable voisin. Pour le lieu, on a décidé de couper la poire en deux: un hotel restaurant à 1 h-1h30 de chez tout le monde (ou presque, certains habitent vraiment loin).Il y avait bien une salle avec des couchages mais ca faisait dortoir, j’aurai du dépenser une somme folle pour la décorer, là le restaurant est déjà magnifique donc pas grand chose à rajouter.

    • C’est vrai que quand la distance est raisonnable c’est une très bonne idée de couper la poire en 2, ça permet de satisfaire tout le monde et généralement les invités apprécient que l’on se soucie d’eux aussi!

  • Nous nous avons fait le choix inverse du votre, nous nous sommes mariés à 700 km de chez nous, chez mes parents. Du coup, c’est sur, on a fait pas mal d’aller-retour. Pour un mariage début mars, nous avons passé une semaine sur place aux vacances de Pâques pour trouver la salle, une semaine fin août avec mes beaux-parents pour tester les traiteurs, choisir le champagne (mon père avait fait une pré-sélection lors d’un séjour en champagne au début de l’été), valider la salle du vin d’honneur, rencontrer les photographes, déposer le dossier complet en mairie et commencer à choisir la déco. Puis 3 week-end, un en novembre (pour mon anniversaire et celui de mes petits frères) qui nous a permis de rencontrer les DJ, un en janvier et un février pour rencontrer le prêtre qui allait nous marier (et que je connaissais), faire mon essai coiffure et plein d’autres petites choses. Et j’ai pris une semaine avant mon mariage pour finir toutes les choses que je ne pouvais pas faire à l’avance : monter mes photophores – noms de table, fabriquer mon plan de table…
    Au final nous n’avons pas délégué grand chose : le choix du vin rouge (nous ne sommes pas très amateurs ni l’un ni l’autre) et la déco de l’église parce que ça faisait plaisir à ma mère de faire ça avec une de ses amies. Au final, on a délégué plein de chose d’un point de vue pratique (mes parents ont acheté plein de choses pour nous, un grand merci à eux), mais très peu de choix.

    • C’est super pour vous si vous avez réussi à tout gérer comme ça à distance car perso je ne me verrais pas consacrer la moitié de mes vacances seulement pour l’organisation du mariage. Besoin de faire des pauses aussi 🙂 et puis je nel’ai pas mentionné dans l’article mais MrSnow travaille le weekend et c’était donc très compliqué pour nous de nous déplacer si nous avions choisis cette option. Mais châpeau à vous de l’avoir fait, comme quoi ce n’est pas irréalisable! ,-)

  • Bonjour, nous nous sommes également posés la question. Nous venons du même village, mais nous habitons à 250 km de là. Se marier dans notre village natal? Effectivement ça aurait permis d’éviter à 50 personnes de se déplacer… mais se marier à la mairie où nos parents (divorcés depuis!) se sont mariés, ça ne me disait pas du tout, et les salles aux alentours ne sont vraiment pas terribles. Nous avons donc décidés de se marier dans notre ville d’adoption. Le gros avantage, comme tu le dis bien, est de pouvoir tout gérer sur place, et quand on voit le temps qu’on y a passé, on n’aurait jamais pu organiser tout ça à distance. Nous avons ainsi pu rencontrer chacun des prestataires plusieurs fois, aller à la salle pour préparer la première danse… Et c’est aussi une façon de dire, maintenant cette ville c’est chez nous! Par contre, vu la distance que les invités ont parcouru, nous avons choisi un endroit où nous pouvions loger 35 personnes sur place, et nous leur avons offert le logement. Certes, nous n’avons pas pu loger tout le monde, mais les hôtels étaient à moins de 10 minutes en voiture. Et au final personne n’a trouvé à redire sur le choix du lieu du mariage, et nous étions ravis de voir nos familles, mais aussi nos amis venus de toute la France, se réunir autour de nous, et découvrir notre belle région.

    • C’est exactement ça, ce mariage c’est aussi une façon de nous ‘émanciper’: nous avons décidé de nous marier et avec nos régles et nous n’avons pas besoin de votre aide, juste que vous soyez là pour profiter de cette journée!

  • Nous avons le meme problème que vous. Nos familles sont éparpillées dans toute la France. Nous avons donc choisi de le faire à Miami, nous seront environ 25. Nous avons prévenu les invités plus d’un an à l’avance pour qu’ils puissent ce préparer

    • Ahhh j’adooore! c’est trop bien ça, pendant quelques mois j »ai vraiment épluché tous les sites pour trouver quelque chose de pas trop cher (parce que nous souhaitions payer le voyage à nos proches) mais malheureusement c’était toujours hors budget….. mais je garde toujours cette idée dans un coin de ma tête pour plus tard (anniversaire de mariage….). en tout cas c’est super si tous vos invités jouent le jeu, ça va vous faire de supers souvenirs!

  • Salut,

    Sympa cet article… je crois qu’en plus je vais avoir le même problème. Pour exposer la situation :
    on vit à l’étranger (suisse, donc ouillouillouille les prix!), mes parents sont dans une région, la mère de mon copain dans une autre région à 600km et son père à 600km dans un autre sens…. Bref ça va être la galère! Le point central de toutes nos familles serait quelque part au milieu de nul part donc pas envisageable… Bref il va falloir choisir une ville d’un des parents je crois!
    Mais c’est effectivement un point épineux quand les familles ne sont pas de la meme région ou que le couple a déménagé…

    A+
    Karine

    • C’est vrai que c’est le casse tête quand on se met à définir la liste des invités…. je te souhaite bon courage pour trouver la meilleure solution pour votre mariage!

  • Tout pareil que Mademoiselle Snow, nous sommes également éloigné de la famille de monsieur qui a plus de 400 km de chez nous, du coup nous nous marierons dans notre village avec location de chalet en montagne pour loger tout le monde , en croisant les doigts pour que la neige se soit pas de la partie en Avril ,prochain, même si Mariage+neige c’est so romantique !!

    • Je pense aussi que c’est la solution la plus pratique de loger tout le monde sur place quand on en a la possibilité! Et en Avril, même s’il neige un peu, généralement ça ne tient plus… et il faut être positif: la neige c »est mieux que la pluie, non? 🙂

  • Nous aussi, nous nous marions où nous habitons…
    Nous sommes bourguignons et vivons en Alsace….. la majorité de nos familles sont éparpillés sur toute la france à part quelques uns.
    Pour moi, dès le début, il était hors de questions de se faire des trajets régulièrement pour rencontrer des prestataires.
    Alors, comme nous sommes sympas, nous avons épluché le calendrier et bloqué la date du 12 juillet 2014 auprès de l’hotelier dès janvier….. Comme ça, nos convives qui ne veulent pas prendre de congés, ont le lundi 14juillet pour rentrer…. et sinon on espère que certains en profiteront pour visiter l’alsace§§§§

    • Là c’est sûr que vos invités ne pourront pas se plaindre si vous faites tout pour les arranger! Et à cette période là, l’Alsace ça doit être super joli comme région!

    • Et oui! en plus je trouve que notre village a beaucoup de cachet avec tous les chalets, rien que pour les photos je préfère me marier ici ! J’espère que de notre côté on aura plus de chance avec la neige 😉

  • De notre côté (mariage prévu en décembre 2014), nous avons choisi de nous marier dans ma ville natale, où vivent mes parents, et qui n’est distante que de trente kilomètres de la ville natale de mon futur, où vivent ses parents.
    Nous avons dû déménager en Normandie pour une question professionnelle, et nous nous y plaisons…mais ce n’est pas « chez nous ». Nous n’y avons pas particulièrement d’attaches si ce n’est nos boulots respectifs.
    Nous avons donc décidé de nous marier à 500km de notre domicile, mais « chez nous », là où se trouvent nos familles, ainsi que la plupart de nos amis (qui vivent dans l’Est de la France d’une façon générale).
    Evidemment, ce n’est pas simple. Nos congés d’été – qui sont en septembre – vont servir à visiter des salles, à contacter des traiteurs, à réunir nos parents pour parler finances.
    Nous devrons surement déléguer un peu…parfois j’appréhende…mais je me dis que nous avons du temps devant nous, et donc la possibilité de faire ça à notre image malgré tout !

    • Oui je pense que l »important c’est avant tout de se marier dans un lieu qui nous plaise et ou l’on se sente bien. Un endroit qui nous tienne à coeur même si ce n’est pas forcément facile pour les préparatifs. Dans notre cas, nous ne nous sentons plus du tout ‘chez nous’ chez nos parents c’est pour cela que nous avons vite éliminé cette idée en sachant les conséquences que cela pourrait avoir. Nous ne nous sentons pas forcément beaucoup plus ‘chez nous’ là ou nous vivons actuellement car nous y habitons depuis trop peu de temps mais c’est une partie de notre vie que nous avons aussi envie d’immortaliser en choisissant cette région. Bon courage pour les préparatifs!

  • Nous avons de la famille et amis à côté de chez nous et aussi un peu plus loin.
    Nous avons décidé de nous marier à l’étranger car nous sommes tout deux d’origine portugaise donc cela s’est fait naturellement au Portugal. Nous avions peur d’avoir pas mal de nos amis absent pour cause de distance, budget, congés et nous avons eu la bonne surprise que tous (ou presque) soit présent. Cela nous a beaucoup touchés.
    Côté organisation, comme toi dans ta liste, nous avons du apprendre à déléguer et c’est pas mal aussi… 🙂
    Hâte de lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *