Toutes ces choses qui prouvent que je suis devenue une future mariée

Et oui, ça y est, je suis officiellement Madame ! Mon grand jour est passé et je trépigne d’impatience de te le raconter mais, avant, j’ai encore tout un tas de choses à partager avec toi.

Plus particulièrement aujourd’hui, avec un peu de recul sur mes deux loooongues années de préparatifs, j’ai envie de me pencher sur le syndrome qui touche quasiment toute future mariée qui se respecte : sa propension à se transformer en machine à penser mariage, manger mariage, dormir mariage, s’émerveiller mariage (ou maudire le mariage, mais bon, dans tous les cas, elle pense mariage hein !). Si je n’ai pas viré bridezilla et ai plutôt réussi à maintenir un bon équilibre entre la préparation du jour J et le cours normal de notre vie, j’avoue malgré tout que notre joli jour a occupé une place de choix dans mes pensées quotidiennes et que, pour leur bien, mes proches avaient intérêt à éviter de me lancer sur le sujet sur lequel j’étais plutôt… intarissable.

Comme nous avons chacune nos tocs, nos petites manies et autres habitudes… Voici, en vrac et sans filtre, un petit tour d’horizon de tous les signes qui prouvent que moi aussi, j’ai attrapé le virus et je suis devenue malgré moi une vraie future mariée. *Mode autodérision : activé ! *

Au secours, je suis une bride-to-be !

Crédits photo (creative commons) : Fadyphotography

Indice n°1 : mes mails pros se sont retrouvés noyés au milieu des newsletters parlant mariage

Ok, peut-être me suis-je légèrement emballée à l’annonce des fiançailles quand j’ai souscrit en moins d’une semaine à une demie-douzaine de sites de mariage. L’avantage, c’est que je suis désormais incollable sur l’intégralité de la wedding actu : prochain salon du mariage, vente privée sur les pailles en papier, coaching mariage et dernières épingles à suivre sur Pinterest… C’est sûr, je suis plus au taquet que la plus informée des bride-to-be de cette terre !

L’inconvénient ? Dans le flot ininterrompu des mails remplis de paillettes, pony cupcake et autres arc-en-ciel, j’ai supprimé par erreur le dernier mail de impots.gouv.fr en croyant que c’était un spam. Oups.

Indice n°2 : j’ai adopté une nouvelle façon de communiquer

À force de parler et d’écrire sur le mariage, j’optimise : je suis passée aux abréviations ! Je dis DIY parce que le mot me fait rire, EVJF parce que c’est plus court  – et parce que c’est quand même moins bizarre que de parler de mon « enterrement ! » – et j’ai fini par suivre le mouvement : je parle de mes BP au lieu de mes beaux-parents et de mon VDN plutôt que de mon voyage de noces. C’est un peu comme si j’avais intégré les services secrets et que je ne devais plus parler qu’en langage codé. J’en ai pris conscience le jour où, le plus naturellement du monde, j’ai parlé de l' »EVG » de Roméo à une copine et qu’elle a ouvert des yeux ronds en répétant « EV… Hein ?! », ce qu’on aurait pu traduire par un « Mékesketudis / Mékesketuracontes ?! »

Note à moi-même : parler en vrai français, c’est bien aussi !

Indice n°3 : mes achats sont désormais tous en lien avec le mariage

Comme je suis une fille prévoyante, j’achète mes sous-vêtements dans le coloris chair « au cas où je les utiliserais pour le mariage ». J’ai fait l’inavouable constat que mon budget « papier de soie pour les confettis » avait allègrement dépassé celui consacré aux courses de la semaine, et Cultura est devenu ma sortie mensuelle (voire hebdomadaire…) favorite.

En fait, j’ai l’impression que depuis que je suis une future mariée, j’ai développé un super-pouvoir : celui de pouvoir détecter en moins de 30 secondes, en pénétrant dans une boutique, tous les potentiels bons plans et achats utiles en vue du jour J, comme si mon cerveau était en chasse perpétuelle puisque constamment branché en mode « préparatifs ». « Brrrrr… scritch… » (imaginer le bruit d’un scanner-laser et prononcer avec une voie de robot) : « à droite toute, détection de rouleaux de masking-tape réellement trop mignons ! ».

Indice n°4 : j’ai appris à camoufler mes moments de flottement au bureau

Évidemment, les préparatifs du mariage ont un tout petit peu nuit à ma productivité au boulot (si peu, si peu !). Alors, tel un ninja entraîné pour une mission de la plus haute importance, j’efface régulièrement mes historiques de navigation Internet et je ne vais plus surfer qu’en mode « navigation privée ». J’ai prétexté avoir besoin de changement pour pouvoir déménager mon bureau de façon à être face à la porte d’entrée et donc éviter que mon boss ne surgisse derrière moi alors que je flâne sur Etsy. J’essaie aussi au maximum de me connecter depuis mon téléphone plutôt que sur mon poste de travail pour laisser le moins de traces possibles sur mon passage…

Allez, avoue, je suis sûre que je ne suis pas la seule employée-ninja de cette terre !

Indice n°5 : je me prends pour Valérie Damidot

Outre le fait que j’ai réinvesti dans le même matériel qu’un enfant de maternelle avec mes bâtons de colle UHU et ma paire de ciseaux à bouts ronds, je me sens oune âme d’arrrtiiiste et je me lance des défis DIY quasiment tous les weekends. Parfois, je surestime un peu mes capacités de bricoleuse alors je redescends d’un niveau, et je m’extasie quand j’arrive à coller des paillettes sur une bouteille en verre Ikea sans retapisser tout le mur du salon.

Dans le sport, on dit que l’important c’est de participer… je pense que dans le DIY, l’important, c’est d’oser !

Indice n°6 : je suis devenue un poil tâtillonne…

… mais juste un tout petit poil ! Ben quoi, tu es bien d’accord avec moi que du vert d’eau, ce n’est pas du vert menthe et que si on avait dit qu’on plaçait le logo à 6,7 cm du bord supérieur gauche du faire-part, ce n’était pas pour le retrouver à 7 cm, non ?

Moi, relou ? Meuh non, p-r-é-c-i-s-e, juste.

Indice n°7 : je suis une éternelle incomprise

Le jour où j’ai voulu expliquer à mon papa ce que j’entendais par un mariage « nature », je lui ai dit que c’était une sorte d’ambiance « champêtre, mais pas trop ». Depuis, il se marre et fait dans le comique de répétition : « est-ce que pour toi c’est chic… mais pas trop ? ».

Quant à mon beau-papa, il a traduit à sa manière le thème « nature » et a dit à toute sa famille « venez décontractés, le thème c’est « campagnard » ! »

Je suis sûre que toi aussi, tu es capable de trouver au moins un signe qui prouve que tu es bien devenue une future mariée : promis, ça restera entre nous, alors raconte ! 


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



28 commentaires sur “Toutes ces choses qui prouvent que je suis devenue une future mariée”

    • Mais non t’inquiète, on peut résister à la bridezilla qui sommeille en nous, il faut « juste » arriver à lâcher du leste dans la dernière ligne droite 🙂

  • Bon ben je crois qu’on a attrapé le même virus …
    Mais il y a pire dans la vie que de s’investir dans son mariage ! Certes la productivité au travail chute à mesure que le D Day approche mais comme tu dis, il suffit de changer l’orientation du bureau 😉

  • Hahahah !! 😀 😀 J’adore !! J’avoue que moi aussi, j’ai mis un peu de temps à comprendre ce que signifiait VDN 😀 Et sinon, nous quand on dit « nature » ou éco-responsable c’est traduit par « on peut s’habiller en toile de jute ? » pffff. 😉

    • Ah oui, des fois il y a un monde qui nous sépare de nos proches quand on tente d’expliquer un concept/un thème/une ambiance et ça donne des choses plutôt drôles !

      Oui, les abréviations au départ, c’était du chinois pour moi, et puis comme tout le monde… je m’y suis mise ! ^^

  • Aaah, qu’est-ce que ça fait du bien de lire ce genre d’article !
    Merci Mme Peach pour cette dose de dérision dès le matin, ça réveille mieux qu’un café ^^

    • Oh, merci ! Et je te retourne le compliment : c’est très agréable de lire ton commentaire le matin au réveil (non, pas vraiment au réveil, il est 10h quand même), ça met de bonne humeur et ça booste pour les articles suivants 😉

  • Excellent Mme Peach !!!! C’est exactement ça !!! Sauf que moi j’ai eu la chance de bosser seule, à 250km de mon boss et de m’auto-surveiller que je ne passe pas trop d’heures sur le net … ou pas !!! Tu sais que depuis que nous sommes mariés avec Mr Montagne, on a encore quelques reflexes ? « Aaaah regarde des vases en promo!!  » « Fait voir ?!!…. euh, attend, le mariage est passé non ? Y’a plus besoin de chercher ? » LOL !!!

    • Mais oui, les réflexes ont la peau dure ! De mon côté, je suis en train de me rabattre sur les DIY de Noël pour pallier mon manque depuis que le mariage est passé ^^

  • Hahaha je me reconnais parfaitement!!! 😀
    Les weekends DIY, les « oh on pourrait faire ça pour le mariage » dès que je voyais quelque chose dans un magasin, les « hé mais c’est pas pêche ça! » et les « accidents de paillettes »…
    Merci Mme Peach j’ai bien ri!

  • MERCI pour le vert d’eau et le vert menthe…c’est tellement pas la même chose haha !
    Et comme Madame Salade de Fruits, travaillant depuis ma maison, je suis liiiiiiiiiiibre (à prononcer avec la voix du génie d’Aladdin)…donc j’aurai une pensée pour toutes vos navigations privées la prochaine fois 😉

  • Ah ah ah Madame Peach tu as visé dans le mille, c’est si vrai! Merci pour cet article tellement juste dans lequel je me reconnais pleinement!!! 🙂

  • ha, Madame Peach, j’aurais bien ri aux larmes avec ton article, mais je suis en mode employée-ninja et j’essaie d’avoir l’air sérieux devant mon écran (mais dur-dur avec ton article !) ! 😉

    tout cela résume tellement bien ma nouvelle manière de fonctionner… Je me sens moins seule ! ^^

    J’adore !! <3

  • Hahaha !! Bien vu !!
    Je me suis totalement retrouvée dans la nouvelle facon de communiquer et dans les achats ! Pour le reste, ouf, je ne me sens pas concernée ! (Sauvée ! 😀 )

    • Tu es moins atteinte que moi, ouf ! 😉 Le souci, comme je disais à Mme Salade de fruits, c’est que je me sens bien démunie moi, maintenant que je suis mariée (bon, c’est à moitié faux, en vrai, j’étais contente d’en voir arriver le bout !), alors je me rabats sur d’autres choses : Noël dans ma ligne de mire, et en ce moment je repeins toute ma maison ! 😉

      • C’est chouette la peinture ! En plus, tu vas avoir l’impression d’avoir une nouvelle maison ! 🙂 Bon après, si vraiment tu es en manque de boite mail inondée, tu peux toujours faire un appel, je pense qu’on sera nombreuses à accepter de te rendre le service de saturer ta boite ! 😀

  • Merci pour ce chouette article! J’ai bien souri à l’évocation des mails… 😀
    J’ai encore reçu une alerte sur un produit commandé pour le mariage la semaine dernière ! 😀
    Il serait intéressant aussi d’avoir le côté « ce qui fait de toi une femme mariée maintenant » 😀
    Par contre je t’avoue que j’ai très très tes hâte de lire le récit de ton mariage…. 🙂

    • Ah tiens c’est une bonne idée de chronique oui, peut-être après avoir raconté mon mariage, quand j’aurai un peu plus de recul sur la question 🙂

      Je fais encore un peu durer le plaisir des préparatifs, j’ai encore 2-3 chroniques en tête avant d’attaquer le récit du jour J, promis je m’y attèle pour ne pas trop te faire patienter 😀

    • Héhé ne t’inquiète pas je crois qu’on en passer presque toutes par là 😉
      Mais si tu as besoin de conseils pour devenir une véritable employée-ninja, n’hésite pas :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *