Mon mariage enneigé : le cocktail au coin de la cheminée

Après notre voyage dans le temps à bord de l’Orient-Express, nous reprenons les voitures pour rejoindre notre salle.

En route vers le chalet !

Comme le beau temps n’était pas vraiment de la partie, nous avons raccourci la séance photo en extérieur, ce qui nous avançait d’une bonne heure sur notre planning. Il était 16 h 30 et nous avions prévenu la décoratrice et le responsable de la salle de notre arrivée vers 18 h 30 mais, vu le temps de trajet, nous risquions d’arriver plutôt vers 17 h 30.

Je commençais à angoisser que la décoration ne soit pas terminée lors de notre arrivée. Surtout que je n’arrivais pas à joindre la salle… Finalement, à 10 km de l’arrivée, nous avons ralenti le rythme et le restaurateur a enfin décroché ! Nous apprendrons, plus tard, qu’il lui restait à allumer toutes nos bougies chauffe-plat (une petite trentaine) et qu’il a eu un sérieux coup de stress, mais il ne nous a rien laissé paraître au téléphone.

Petit aparté : si toi aussi tu prévois de te déplacer avec tes invités à plus de 50 km de la Mairie : prévois un plan !!! Ou, à défaut, donne à tes invités l’adresse exacte du lieu pour qu’ils gèrent avec un GPS…

Toujours pour conserver la surprise, nous n’avions pas voulu dévoiler le lieu à l’avance. N’étant que 4 voitures, nous avions pensé que les invités pourraient nous suivre assez facilement… erreur !

Dès le début du parcours, une voiture s’est fait la malle ! Et, bien sûr, c’est plus drôle quand personne ne répond au téléphone… Nous avons cru, pendant tout le trajet, qu’ils étaient derrière nous. Nous ne roulions alors pas trop vite en espérant qu’ils nous rattrapent (surtout qu’ils n’avaient pas prévu de pneus neiges et que nous avions peur qu’ils se retrouvent coincés sur la dernière partie du trajet) mais, au final, nous les avons retrouvés… devant le chalet ! Ça reste encore un mystère à ce jour…

chalet Mme Snow

L’arrivée au chalet

Nous avions prévu de faire notre entrée, dans le chalet, avec un chemin lumineux par des lampions en papier. Mais, avec la pluie qui ne cessait de tomber, la décoratrice ne les avait pas installés. Et, franchement, ça ne nous a pas manqué. Nous avons plutôt été obligés de courir pour nous mettre à l’abri rapidement !

Je t’avais expliqué, il y a fort longtemps, que nous avions choisi un lieu qui puisse combiner gîte et couvert pour nos invités. Nous avons donc commencé par leur montrer leurs chambres, accessibles directement de l’extérieur sans passer par la salle de réception (très pratique pour ne pas gâcher la surprise). Comme nous étions en avance sur le planning, nous les avons laissé prendre possession des lieux et se reposer une petite heure.

Pendant ce temps, nous en avons profité pour découvrir la salle, qui je te le rappelle a été entièrement décorée, l’après-midi même, par notre décoratrice. Nous la découvrons donc ainsi pour la première fois ! Et le moins que l’on puisse dire, c’est que c’était exactement comme je l’avais imaginé !

Mais, comme je suis méchante, ça fera l’objet d’une autre chronique. Tu ne verras donc pas de photos de la décoration…

Bon ok, puisque tu insistes alors juste une…

Mme Snow guirlande 1

Le cocktail au coin du feu

La salle est composée de 2 parties, l’une avec la table réservée pour le repas et une autre avec un petit coin près de la cheminée. Un endroit beaucoup plus convivial où nous avions prévu le cocktail.

Pour “séparer” les deux zones, nous avions eu l’idée d’installer une guirlande électrique et le rendu était vraiment super ! La guirlande a particulièrement été appréciée par les enfants qui n’ont pas arrêté de jouer avec… comme quoi, les enfants ne s’ennuient jamais !

Après avoir vérifié que le feu était bien en route, nous avons demandé à nos invités de nous rejoindre.

Mme Snow feu 2

Nous n’avions pas prévu d’entrée particulière, juste un rapide discours pour remercier nos familles d’avoir fait le déplacement pour être avec nous en ce jour si particulier.

Pour le cocktail, nous avons opté pour du champagne brut et du champagne rosé (ça c’était mon petit caprice pour rester dans notre thème couleur mais, avec la faible luminosité, on ne voyait même pas la couleur !). Et nous avions choisi un assortiment de toasts :

  • foie gras et sa gelée au poivre
  • saumon et concombre
  • assortiment de petits fours chaud

Je peux te dire que mon ventre, qui n’avait pas mangé depuis le matin, me rappelait à l’ordre devant tous ces mets aussi appétissants les uns que les autres. Certaines mariées diront qu’elles n’avaient pas faim ou qu’elles n’ont pas eu le temps de manger… crois-moi, ce n’était pas mon cas. Je suis restée littéralement collée à la table avec ma bouteille de champ’ attitrée. Ouais, d’abord c’est moi la mariée je fais ce que je veux !

Nous avons profité de la présence de la photographe, pendant le cocktail, pour faire des photos de groupe et de famille car nous n’avions pas pu toutes les réaliser dans la neige.

La photographe nous a ensuite quitté et nous sommes passés de l’autre côté de la guirlande pour le repas.

Comme nous, as-tu prévu de garder le lieu de réception secret jusqu’au dernier moment ? Es-tu bien organisée et as-tu prévu un plan pour tes invités ? As-tu un plan B si jamais il pleut ? Raconte-moi !!!



6 commentaires sur “Mon mariage enneigé : le cocktail au coin de la cheminée”

  • Superbe ! Cela me fait presque regretter un mariage hivernal ! En tout cas, tu es magnifique 🙂 juste une question : d’où vient ton châle ?

  • Merci Géraldine! J’ai acheté mon châle sur une boutique Etsy BVlifestyle 🙂 et je n’ai pas eu froid du tout, j’ai même fait les photos le matin juste avec le châle par 2degré!

  • Oh la la, comme c’est joli ! Et comme tu es jolie ! Décidément, ce mariage est de plus en plus féérique à mes yeux…

  • Tu me fais rever!Je me marie le 6 Decembre donc en plein hiver et comme toi, j’ai eu la bonne idee de vouloir embarquer mes invites a 50km du lieu de la celebration qui lui meme est deja a 110km de chez cheri et moi.Merci du conseil car nous aussi on prevoit le moins de voiture possible mais comme tu dis, il y en a bien toujours un pour se perdre.La 1ere fois que je suis allee voir le lieu de reception, je me suis dit sur la route que je ne pouvais pas infliger ca a mes invites et j’allais rebrousser chemin, mais quand je suis arrivee au chateau, mon beau chateau, alors je me suis dit que ca valait la peine de souffrir un peu sur le trajet(50km sur petite route surement enneigee en decembre)J’ai hate de continuer a lire ton blog, ca me fait patienter! En tout cas, tu etais une superbe mariee! Ah, si ca peut en interesser certaines, je me suis trouvee une cape en fourrure(fausse bien entendu!!!)sur Light in the box. Elle existe en long ou court et est bien chaude, seul petit inconvenient, il n’y a pas de passage pour sortir les mains.Bisou a toi Mme Snow et a toutes les petites mariees!

  • oui je reconfirme il vaut mieux prévoir plus que pas assez! en fait on a perdu nos parents, on les a retrouvés et on les a insérés dans le cortège, mais ils n’avaient pas reconnu les voitures… du coup 1km plus loin ils sont repartis de leur côté… vive les GPS qui ne sont pas paramétrés de la même facon entre les voitures… 🙂 mais bon le plus important c’est qu’ils soient arrivés, et en avance d’ailleurs!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *