Comment faire pleurer une fille pour son anniversaire

Bon, maintenant on se connaît un peu mieux !

Tu en sais un peu plus sur mon couple, mon chéri, mes névroses… Mais je sais ce qui t’intéresse vraiment, ce pour quoi, tous les jours, tu viens fidèlement lire les nouveaux articles de ton blog préféré : tu veux qu’on te parle MARIAGE !!!

Au moment ou j’écris cette chronique, nous sommes à 6 mois du Big Day et tous les prestataires sont bookés. La déco est choisie, les faire-part sont prêts à être envoyés et LA robe n’a plus qu’à être retouchée (tu sais, rapport à mon coté complètement angoissé, toussa toussa).

J’ai donc choisi de rédiger mes chroniques en respectant l’ordre chronologique qu’ont suivi mes préparatifs.

Là, je suis sûre que tu as deviné de quoi je vais te parler maintenant : ma demande en mariage ! Tu me diras, j’aurais aussi pu t’apprendre comment rater à coup sûr un gâteau d’anniversaire, ça marche aussi pour faire pleurer une fille… Pour me faire pleurer moi, surtout (oui je suis gourmande, et alors ?).

Quand j’étais petite, je rêvais mariage, robe, fleurs et cérémonie émouvante.

Les genoux à terre dans les comédies romantiques m’ont longtemps fait monter les larmes aux yeux et je n’imaginais pas ma vie sans cette fameuse bague au doigt. A l’adolescence, le divorce de mes parents à quelque peu refroidi mes ardeurs. Finalement, l’amour c’était nul, le couple c’était nul et les garçons en général, c’était nul !

Quand j’ai rencontré Mamour, j’avais 20 ans et j’étais en train de brillamment foirer mes études de médecine.

Lui, c’était le garçon sans prise de tête, qui ne me demandait pas d’emménager avec lui au bout de deux semaines et qui se satisfaisait de notre relation sans belles déclarations, sans « je t’aime » ni envolées lyriques.

Tu t’en doutes bien, si je suis ici aujourd’hui, c’est que très vite les choses ont bien changé.

Nous étions ensemble depuis un peu plus d’un an, quand à l’occasion de la saint Valentin, il m’a annoncé qu’un jour il m’épouserait ! Oui, oui, comme ça! Devant la coupe menthe-chocolat de notre pizzeria habituelle (quoi.. ? Tu ne fêtes jamais la Saint Valentin dans une pizzeria, toi ?), Monsieur m’a dit qu’avant la fin de ses études il me demanderait de devenir sa femme. On était jeune, on était amoureux et mes envies de mariage venaient de revenir !

Le fameux épisode de la pizzeria a eu lieu en février 2010, lui devait finir ses études en septembre 2012.

Ça me laissait à peu près deux ans et six mois de possibilités, deux ans et six mois d’ascenseur émotionnel à y croire, être déçue, y croire encore, me demander si ce jour arriverait vraiment, le harceler pour savoir quand il se déciderait, découvrir les blogs de mariage, Pinterest…

Septembre 2012 est enfin arrivé, et là… Pas de demande !

Tu as bien lu, aucune demande à l’horizon et une Mademoiselle Macaron au bord du désespoir. Moi, je n’en pouvais plus d’attendre et je commençais à me dire que j’allais finir par prendre les choses en main. Mais Mamour était très clair sur le sujet : il me demanderait quand il serait prêt, et c’était à lui de faire sa demande (oui, parfois Mamour à des gros petits côtés macho).

Je me suis mise à guetter le moindre signe de sa part, le moindre indice prouvant que l’heure était proche.

J’y ai cru pour nos 4 ans mais rien, pour Noël 2012 mais toujours rien, le nouvel an, la Saint Valentin… Toujours rien. A l’approche de mon vingt-cinquième anniversaire, il m’a clairement dit de ne pas m’attendre à ce que ce soit pour cette fois. Il ne voulait pas que je sois déçue et préférait m’éviter toute illusion. Il m’a dit « Bientôt, mais pas pour ton anniversaire, tu t’y attendrais trop » (tu le vois venir, hein, le fourbe !)

Le 13 mars 2013, j’ai donc 25 ans. Je rentre à la maison, où Mamour m’a préparé un repas aux chandelles.

Tout est parfait, il s’est fait tout beau, il a fait la cuisine et à la fin du repas, il se lève pour aller chercher mon cadeau. Je suis toujours assise sur ma chaise quand il revient avec une boite dans les mains, qu’il s’empresse de me tendre.

Je ne comprend pas trop et ouvre la fameuse boite, dans laquelle je commence à fouiller. Il vient de m’offrir ma boite à couture. Ma boite à couture que je range au dessus de l’armoire… Pas une nouvelle, la mienne. Je me dis qu’il y a peut être un bijou dedans, mais je dois bien me rendre à l’évidence : rien de plus que mes aiguilles habituelles.

Quand je finis par relever la tête, il est devant moi, un genoux à terre.

Je sens les larmes qui commencent à me monter aux yeux. Lorsque sa main disparaît dans sa poche, je ne contrôle plus rien et pleure sans retenue. Il ouvre alors une petite boite rouge, comme dans les films, au milieu de laquelle trône un solitaire, comme dans mes rêves.

Au milieu de mes larmes, je le vois me sourire et me demander de l’épouser. Je pleure tellement que je n’arrive pas à lui répondre, je secoue frénétiquement la tête alors qu’il glisse la bague à mon doigt. On s’embrasse au milieu de mes larmes, que je n’arrive toujours pas à calmer. Je passe le reste de la soirée à regarder ma bague, un sourire idiot scotché au visage.

bague de fiançailles solitaire

Ça y est, on est fiancés !  Je vais me mariiiieeeeer !!!

Et toi ? Tu l’as attendu longtemps ta demande en mariage ? Tu as finalement pris les choses en main ? Tu t’es transformé en fontaine, quand il y’a posé LA question ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



25 commentaires sur “Comment faire pleurer une fille pour son anniversaire”

  • ooooh on fête nos anniversaires en meme tps… bon je suis légèrement plus vieille mais qd meme…
    Ta bague est très jolie… et la demande très émouvante… félicitations!!!

  • Pas d’occasion particulière pour la demande mais les petits plats dans les grands dans un très beau restaurant. Pas de genou à terre mais une très belle mise en scène avec la complicité des serveurs … et des larmes, oh oui des larmes ! Ce qu’il faut savoir c’est que notre mariage était déjà en cours de préparation car mon homme avait d’abord demandé ma main à mon père l’été dernier. C’est une très belle demande que tu as eue ; quand on les laisse faire, nos hommes savent nous surprendre !

    • J’avais des doutes au début mais en effet quand on les laisse faire ils peuvent se révéler plein de surprises!
      Ta demande a l’air très jolie aussi, pour les larmes je comprend, j’ai bien cru que je n’arriverais jamais à le prononcer ce fameux « oui »
      En tout cas bon courage pour les prépas!

  • Comme c’est beaux tout ça,moi j’ai du attendre pratiquement 20 ans de mariage pour avoir enfin une demande officielle .J’explique pour celle qui ne comprendrais pas.Le 26 février 1994 après 1 an et demi de vie commune et 2 enfants pour moi on s’est marié à la commune et à l’église en petit comité ( 12 personnes ) et un simple tailleur au lieu de la belle robe mais ce n’était pas grave ,on se mariait c’était ça le plus important.Quelque personnes avait prédit que l’on divorcerait assez vite et nous leur avons répondu que dans 20 ans on se remarierait pour leur prouvé que notre amour était plus fort que tout.Pour nos 19 ans de mariage mon cher mari m’a rappeler cette histoire et on s’est pris au jeu du »on va faire un vrai mariage pour nos 20 ans »Depuis 4 mois on organise donc ce mariage avec la belle robe ivoire et non blanche avec une très longue traine ,le long voile et tout ce qui fait mariage et une petite centaine d’invités.Et en plus j’ai eu droit à la demande avec le genou par terre et la jolie bague le 14 septembre,jour du mariage de mon fils ainé.C’était fabuleux mon mari qui fait sa demande devant mes 5 enfants.Voila mon histoire,plus que 25 jours et nous l’aurons enfin notre beau mariage.

    • Quelle jolie histoire ! ♥
      Comment allez-vous célébrer ce « re »mariage ? Vous allez faire une cérémonie à l’église ?
      Combien d’invités y aura-t-il cette fois-ci ? 🙂
      *curieuse, curieuse*

    • Holala quelle patience… 20 ans!!!! Mais une très jolie histoire qui fait rêver, comme quoi il suffit parfois d’attendre ^^
      bon courage pour la dernière ligne droite des préparatifs, je suis sûre que de toute façon cette journée sera fantastique

  • Rhhhhoooo je me retrouve complètement dans ton témoignage!!! Le rêve de se marier, le divorce des parents, un chéri qui veut prendre son temps et une demande inespérée un jour particulier (pour nous, le jour de nos 9 ans, il veut qu’on se marie pour nos 10 ans) tout en me disant bien « je préfère te le dire de suite, n’attends rien ou tu seras encore déçue »…. J’en ai les larmes aux yeux de te lire. Ils sont forts nos amoureux quand même!!!! Le fait d’avoir tant attendu m’a permis de vraiment être sûre de ce que je voulais 😉

    • Ils sont très fort même! Avec un certain don pour brouiller les pistes et nous faire croire ce qu’ils veulent!
      9 ans, tu as été plus patiente que moi, déjà 4 ans ça me semblait loooooong!

  • Je n’ai jamais compris le concept de la demande en mariage quand l’homme dit « Un jour je te demanderais ta main », pour moi c’est comme s’il était en train de le dire et la phrase n’est plus qu’un formalité mais j’avoue que ce petit récit m’a mit le sourire aux lèvres… C’est mignon!

    • Au début c’est ce que je me suis dit aussi mais après trois ans à attendre la surprise était totale, je commençais même à ne plus y croire!

  • Très belle demande. Moi je voulais pas me marier. Un jour on est parti en we a la plage. Les falaise de la vache noir car depuis toute petite je rêvais d’y aller pour trouver de fossiles. Moi je fouillais dans la boue et lui était toujours avec son téléphone je me demandais bien a qui il envoyait des messages… A un moment il vient, me parle de nous la voix toute tremblante… J’essaie de lui faire changer de sujet mais rien a faire il continue son beau discours. Il met un genou a terre et me demande si je veux l’épouser en me tendant l’alliance qui appartenait a sa maman. Et oui pas de bague de fiançailles pour moi, directement une alliance! J’ai dit oui très émue je ne m’y attendais pas.
    Le portable c’était pas pour envoyer des SMS mais pour apprendre son discours.

  • Snif, j’essuie ma petite larmichette ! C’est trop mignon !!!
    En plus je comprends exactement ce que tu as pu ressentir, de mon coté j’ai cru aussi plusieurs fois qu’il allait enfin se lancer (nos 10 ans, voyage en amoureux…) Et finalement c’est quand je ne m’y attendais plus qu’il m’a fait LA demande, et pourtant il y avait eu des signes qui auraient du me faire comprendre que quelque chose se tramait ^^

    • Plus de 10 ans d’attente… Mais finalement je suis une petite joueuse!
      C’est vrai que par moment nos hommes peuvent se révéler très fort pour les surprises ^^

  • Moi j’ai attendu 11 ans pour qu’il me fasse sa demande (oui oui 11 ans !) et il m’a fait sa demande sur la falaise d’etretat c’était juste super romantique !!! J’ai mis au moins un mois a m’en remettre !!!

  • Alice la lutine@ en fait on renouvelle nos vœux de mariage dans 24 jours à l’église.Le prêtre nous concocte une cérémonie personnalisée et ensuite nous allons faire la fête avec une centaine d’invités.Depuis le temps que je l’attend ce mariage je compte bien en profiter.

  • Mademoiselle Macaron@ un grand merci pour ces mots qui me vont droit au cœur.Quoi qu’il se passe ce sera une très belle journée j’en suis sure .

  • Ohlala, ça me rappelle ma demande car moi aussi c’était pour mon anniversaire. Il m’avait aussi dit de ne m’attendre à rien mais le Jour J je l’ai senti bien stressé. Nous étions en vacances et c’est sur la plage, au coucher du soleil qu’il m’a fait la demande. Je n’y croyais tellement pas que je n’arrêtais pas de lui demander si c’était vrai, les yeux pleins de larmes. Mais oui c’est bien vrai et notre mariage est prévu cet été 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *