Comment nous avons géré les photos des invités

Ça y est ! Je suis mariée ! Même si je suis impatiente de te raconter tout le détail de cette journée magique, il va falloir qu’on patiente un petit peu toutes les deux… Il y a tant de choses à écrire sur l' »avant-mariage » ! Aujourd’hui, je vais faire un petit bond temporel car la rédaction d’un article sur les photos des invités s’est imposée de façon inattendue ! J’avais très envie de partager avec toi mon expérience…

Avant de lire l’excellent article de Madame Sourire, la question des photos des invités ne m’avait jamais effleurée l’esprit ! Après en avoir parlé avec mon Viking, nous sommes tombés d’accord : nous ne voulons pas de photos sur les réseaux sociaux pendant notre mariage ! Pourquoi ? Tout simplement parce que nous souhaitons garder le contrôle de ce qui sera publié ! Du moins, nous voulons garder l’exclusivité de ce qui sera dévoilé en premier.

Notre mariage, nous l’avons préparé, réfléchi, mûri pendant presque 18 mois. À J+2 au moment où je t’écris, je n’ai pas envie qu’on me « grille la priorité » avec des photos prises par un smartphone. Notre photographe, nous l’avons choisie parce que nous apprécions son travail. Nous voulons que ce soit à travers son regard, sa sensibilité que notre mariage se dévoile « aux yeux du monde » tout autant qu’à nos yeux.

Alors comment avons-nous fait ?

Plusieurs mois avant le mariage, j’ai publié un petit article sur le blog dédié à notre D-Day.

Voici ce que j’ai écrit :

« À l’heure du smartphone souvent greffé à la main, où il est si facile de poster une photo de tout et n’importe quoi sur Facebook, nous faisons le choix de mettre en pause FB et compagnie le temps de notre jour J !
Nous vous demandons donc de ne pas poster des photos de nous sur les réseaux sociaux. Nous aurons une photographe talentueuse qui se chargera de nous prendre sous notre meilleur jour et tant pis si nous devons attendre quelques jours avant que tout Facebook nous voie en habit de lumière !
L’autre avantage est que vous profiterez bien plus de la journée ! 😉 »

Lors d’une réunion de préparation avec nos témoins, nous avons chargé Monsieur V., de faire une annonce à la mairie. Il est bien connu que les invités ne lisent pas le faire-part, alors ne parlons pas d’un blog au nom à rallonge ! Nous l’avons choisi car il est le meilleur pour faire passer un message de façon ferme mais diplomatique.

Le jour J, que s’est-il passé ?

Avant mon entrée dans la salle de mariage, le témoin de Monsieur Viking a pris le micro. Comme prévu, il demande à nos invités de mettre en silencieux les portables, de ne pas se lever, de ne pas se mettre au milieu de l’allée pour photographier ni de diffuser sur les réseaux sociaux.

Mais comme Monsieur V. est quelqu’un de très carré et d’organisé, il ne s’est pas arrêté là ! Il a même prévu des affichettes pour joindre l’image à la parole !

Est-ce que ça a fonctionné ?

J’ai envie de dire : OUI ! Pas mal de personnes ont pris des photos à la fin de la cérémonie et très peu de photos ont fuité. Seules mes amies du lycée (je vous aime !) ont publié des photos – vite retirées – sur le fameux réseau social.

Mais elles avaient deux bonnes excuses : 1) elles sont arrivées après l’annonce de Monsieur V. et 2) elles ne peuvent pas deviner ce qui se passe dans la tête d’une bridezilla. Enfin bon, je parle de bridezilla, mais le groomzilla est pire que moi sur ce sujet ! Il est donc clair que, sans cette annonce, nos trombines se seraient retrouvées sur Internet avant la fin de la cérémonie civile.

Les amis photographes amateurs ont eu quand même la possibilité de prendre des photos. L’un d’eux m’a même demandé la permission quelques jours avant le mariage, j’ai trouvé ça adorable ! Ils nous ont ensuite envoyé leurs photos par mail.

Mon seul regret est l’attitude d’un ami, photographe professionnel. Il faut savoir qu’au départ, nous lui avions demandé de couvrir le mariage. Nous nous sommes finalement ravisés et avons fait le choix d’un prestataire. Nous lui avions expliqué qu’il profiterait bien mieux de la journée en tant qu’invité. Seulement, le jour J, il s’est mis au centre pour nous shooter, gênant ainsi le travail de ma photographe, BabouchKA. Celle-ci ainsi que Madame Yam, notre wedding-planner, ont dû lui demander de s’écarter. Ça ne partait pas d’une mauvaise intention mais ça a fini par être gênant pour notre photographe attitrée. Si tu as des photographes amateurs ou pro parmi tes invités, je ne peux que te conseiller de faire un petit point avec eux afin d’éviter ce genre d’incident.

Au final, je suis contente que nous ayons fait cette démarche de contrôle dans la diffusion des images.

Et encore plus quand je vois et revois la première photo officielle du mariage. Je l’aime d’amour !

babouch bouquet

Crédits photo : BabouchKAtelier

Et toi ? Comment comptes-tu gérer les photos de tes invités ? Y as-tu réfléchi ? Souhaites-tu les diffuser sur les réseaux sociaux ? Raconte !

Enregistrer


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



22 commentaires sur “Comment nous avons géré les photos des invités”

  • Ah super ton article tombe à pic. A 3 mois et demi de notre grand jour je réfléchissait à la meilleure manière de demander au personnes de ne pas tout publier en direct sur Facebook le jour du mariage.
    Je vais m’inspirer de ton petit mot et j’espère que tout le monde jouera le jeu

  • Cela me rappelle des souvenirs 😉
    Moi, je n’avais pas, mais alors pas du tout pensé à cela….avant d’en parler avec Monsieur. Lui, photographe amateur, a en effet évoqué cette question avant tout pour ne pas court-circuité le travail du photographe professionnel. Et de fil en aiguille, on a aussi pensé aux réseaux sociaux…
    Donc, on a fait comme vous en écrivant un message sur le blog. Puis, au début de la cérémonie laïque, notre « officiant » (un proche) a rappelé que nous souhaitions que tous les invités profitent de la cérémonie et que Pierre Torset (Photographe) était là pour immortaliser les différents moments.
    Personne ne s’est levé ni déplacé pour prendre des photos ; certains ont fait des photos très discrètement de leur place et ils nous les ont envoyées très rapidement (merci à eux !!!) pour qu’on puisse tout de suite profiter des clichés avant ceux du professionnel.
    Bilan : tout le monde a joué le jeu ! Et aucune photo sur les réseaux sociaux…bon, j’avoue, c’est moi qui en ai mise une…un mois plus tard 😉

    • Tes invités ont été au top!
      Nous on ne diffusera sur les réseaux sociaux que quelques photos mais je ne ferai pas d’album. S’ils le veulent, les invités iront sur le site de la photographe. C’est paradoxal pour une accro à FB comme moi^^

  • Nous n’avons absolument pas eu de problème, les gens ont respecté notre jour et nos photos et notre ‘temps d’adaptation’.
    sans explication, nous avons eu l’avantage de nos photos
    et merci à tous nos invités <3

    • Tu as eu beaucoup de chance! En effet, cela dépend aussi peut-être des invités et à leur façon d’utiliser les réseaux sociaux 🙂

  • J’avoue m’être plusieurs fois posée la question. C’est plutôt dans min cas pour éviter tout problème vis à vis du photographe. On paye pour avoir un photographe donc on apprécie qu’il ne soit gêné. Pour les réseaux sociaux j’avoue que cela m’embeterait que des invités postent des photos de notre mariage avant nous. Je vais sans doute faire un rappel sur le site internet !!! Ton texte va m’inspirer 😉

  • Même appréhension concernant la parution de photos sur les réseaux sociaux. J’avais surtout peur de blesser les « amis » qui n’étaient pas invités au mariage (voire même pas au courant qu’on se mariait).
    Problème assez vite résolu car il n’y a aucune couverture réseau là où nous nous sommes dit oui.
    Et pour le partage des photos de tous, nous avons créé un espace de stockage en ligne où chacun a pu déposer ses photos et récupérer celles des autres. Nous avions des photographes officiels mais le point de vue des invités permet d’avoir des photos inattendues (comme celle de ma grand-mère dansant avec mon témoin sur de la bonne grosse techno qui tache à 4 h du matin, mythique !).

  • Pour nous la raison n’est pas tant d’avoir l’exclusivité mais plutôt une très mauvaise expérience au mariage de ma meilleure amie. Impossible d’avoir une seule photo digne de ce nom chez le photographe ou les invités, personne ne regarde le même objectif.
    Comme ici nous n’avons pas de passage à la mairie et que tout se fait au même endroit (cérémonie extérieur devant la terrasse du cocktail) nous avons décidé « d’interdire » les photos jusqu’à la réception, avec une annonce et un petit mot dans le programme. On verra si ca marche.

    • Je confirme pour le regard dans plusieurs directions. Notre photographe a su rappeler aux invités qu’il fallait la regarder elle et non une amie pendant la séance sur le photobooth. Résultat, les photos de notre amie sont sympa aussi car personne ne la regarde!
      Si tes amis sont disciplinés, ils devraient suivre la consigne 🙂

  • Je n’avais pas pensé à tout ça…merci !
    Une petite question…que portes-tu sur ta robe ? Châle, gilet, mitaines ? 🙂

    • De rien ^^
      Héhé! J’ai porté une étole en laine un peu spéciale et des mitaines mais j’en parlerai dans un article sur mes accessoires ( dans 4/5 articles, (argh c est loooooooong))

  • Ah tiens les réseaux sociaux je n’y ai pas vraiment réfléchi ! Moi j’aimerai « interdire » aux invités de prendre des photos au moins pendant la cérémonie tout simplement car je veux qu’ils y soient sur les photos. Et une photo d’un groupe de personne dont un est avec son portable, l’autre sa tablette, l’autre encore avec son super objectif (qui fait des belles photos mais lui cache complètement le visage) bah c’est juste moche ! Mais c’est vrai que c’est pas super si les invités passent leur journée sur les réseaux sociaux non plus !

  • Nous avons gentiment demandé, par le biais de mon beau-frère et animateur de la messe, à nos invités de laisser mon frère et le cousin de mon mari faire les photos, et de ne pas squatter les allées etc pendant la cérémonie. En dehors de cela, tous ceux qui voulaient faire des photos ont pu le faire, lors du vin d’honneur ou de la soirée.
    Nous n’avons vu aucune photo sur les réseaux sociaux, sauf les trois qu’on a bien voulu y mettre !

    • Pareil, les nôtres se sont un peu plus lâchés pendant le VH et la soirée aussi! Il y a eu beaucoup de photo à côté des éléments de déco de la salle.. Ca m’a fait super plaisir qu’ils s’approprie l’endroit

  • La question a déjà été soulevée sur ce blog, mais il est vrai qu’on ne se l’est pas encore posée… Cela dit, je pense que mon chéri va gentiment me dire que ce n’est pas une vraie question… D’après notre expérience, quelques amis ont lancé des selfies à d’autres mariages, et c’était plutôt drôle (à savoir que le photographe a généralement saisi ce moment aussi, d’un autre point de vue), sans être scotché sur les réseaux sociaux. Je pense d’ailleurs que c’est rare non, d’être à un mariage et en même temps sur son smartphone? (à part si on a 15 ans et qu’on subi véritablement le moment d’obligation familiale^^)
    Toutefois, au vu des expériences négatives partagées ici qui empêchent le photographe de faire correctement son travail, ça vaut peut-être la peine de faire un petit rappel pour la cérémonie… Plutôt comme Madame Sucrée donc!

  • Oui tu as raison, autant faire un petit rappel « light » pour prévenir ce genre de déconvenue…Une fois que tu auras tout drivé sur ce sujet, ton chéri ne sera pas contre cette idée :-p

  • Que d’émotions!! Merci encore pour toutes vos attentions qui nous ont vraiment aidé a travailler dans de bonnes conditions 😉 On pense souvent a vous et votre merveilleux joli jour!!

  • Merci pour cet article ! Effectivement, il est plus que nécessaire de rappeler certaines règles pour éviter les mauvaises surprises. Et le photographe doit aussi savoir s’imposer, avec diplomatie bien sur ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *