Comment The Wall a doublé notre budget mariage – Partie 1 : le casting

Aujourd’hui, c’est une chronique un peu particulière que je te propose puisqu’elle n’est pas directement liée au mariage. Mais ça a changé quand même pas mal de choses pour l’organisation du nôtre ! Je veux parler de notre participation à un jeu télé ! Et dans cette première partie de chronique, je vais te parler de la phase drastique des sélections. Ça te donnera peut-être quelques idées et tuyaux si tu souhaites participer toi aussi à un jeu télé un de ces quatre !

Bon, il faut aussi savoir qu’à cette époque, il n’était pas encore question de mariage (sauf peut-être dans la tête de Monsieur Chaton…) car cet épisode a eu lieu peu de temps avant « La Demande ».

Monsieur Chaton est ingénieur et ne gagne pas trop mal sa vie, moi je suis comédienne (intermittente du spectacle…) et comme je ne suis pas encore sur Hollywood Boulevard (je ne désespère presque pas), c’est un peu plus compliqué… Bref, à nous deux, on a un revenu moyen très correct, sans non plus rouler sur l’or. On ne se plaint pas, on est plutôt bien, mais Monsieur Chaton est très joueur et rêve comme tout un chacun de gagner au loto ou à l’Euromillion.

Ses numéros ne voulant décidément pas sortir tous en même temps, un beau matin (ou plutôt un soir à 19h), il a choisi le plan B ! Ce jour-là, alors qu’on est tous les deux posés devant Money Drop en mode : « Non mais trop facile, nous on aurait eu les 100 000€, là !! » (on est d’accord : on les a toujours tous sur notre canapé !!), il décide de nous inscrire à l’émission !

Comment se passe un casting pour une émission télé

Crédits photo (creative commons) : Startup Stock Photos

Première étape, la candidature Internet

Pour ça, rien de plus simple, merci Google ! Il trouve le lien du casting, il nous inscrit « on line », envoie deux/trois photos de nous deux, et le tour est joué ! Il n’y a plus qu’à attendre !

Environ un mois plus tard, il reçoit un mail pour choisir entre deux dates de casting, et il doit confirmer la date choisie par téléphone. Puis il reçoit un second mail nous confirmant que nous sommes convoqués au casting le 20 janvier aux studios de la Plaine Saint-Denis ! Par contre, Money Drop n’est plus diffusé, nous postulerons pour un nouveau jeu télé où l’on peut gagner plus d’un million d’euros (oui oui, tu as bien lu ! La folie !!).

Youpi, première étape de passée ! Et la date tombe pile le jour du retour de Monsieur Chaton du Congo ! J’espère qu’il ne sera pas trop crevé.

Comment se passe un casting pour une émission télé

Crédits photo : Copie d'écran personnelle

Deuxième étape, le casting à la Plaine Saint-Denis

Le jour du casting arrive. Monsieur Chaton arrive le matin (ouf, pas de retard d’avion !), retrouvailles rapides (ça fait un mois que l’on ne s’est pas vus), mais pas vraiment le temps de profiter : il est déjà l’heure de partir pour la Plaine Saint-Denis.

On y va en mode détente. À part un stylo et un support (comme demandé dans la convocation), on n’a absolument rien préparé !

On arrive aux studios et l’on s’attend à être une dizaine de binômes présents pour le casting. Mais de plus en plus de personnes de tous âges et de tous styles se postent devant la petite porte vitrée qui ne paye vraiment pas de mine du studio 211.

Il est 14h40 quand Sophie et Jérôme (bon, en vrai, je ne me souviens plus de leurs noms… mais ce sera plus facile pour la suite !) arrivent et nous font rentrer dans cette grande salle à l’allure de salle de classe… sans le charme du tableau noir. Pour l’instant, on est loin de rêver aux millions…

On s’installe tous sur les chaises en s’examinant un peu les uns les autres. Je compte les personnes présentes : à vue d’œil, nous sommes environ quarante duos !! Ah ouais, quand même, ça fait de la concurrence !! Nous sympathisons avec un père et sa belle-fille qui ont fait le chemin depuis le Sud de la France exprès pour passer le casting. Ils sont super sympas et je me dis qu’ils ont de grandes chances d’être pris.

Comment se passe un casting pour une émission télé

Crédits photo (creative commons) : Pixabay

Première partie, la présentation

Chaque binôme vient se présenter pendant cinq/dix minutes. Sophie et Jérôme nous expliquent ce qu’ils attendent de nos prestations : « Parlez-nous de ce que vous faites, ce que vous aimez dans la vie. Soyez naturels, évitez de raconter la vie de vos enfants ou de votre chat, on s’en fiche. Soyez heureux d’être là, positifs, souriants, dynamiques… On n’a pas de nombre prédéfini de personnes à sélectionner. On peut en prendre zéro, comme tout le monde si ça nous plaît. »

Bon, je ne me souviens plus très bien de tout, mais le briefing dure une bonne quinzaine de minutes avant le lancement des hostilités. « Bon bah, on va faire dans l’ordre de notre liste et on va appeler en premier… (Le suspense au moment où l’instit va désigner le premier à passer pour sa poésie, quand tu t’enfonces bien sur ton siège pour ne pas qu’on te voie, tu te souviens ? Eh bien là, ça ressemblait un peu à ça…) Mademoiselle et Monsieur Chaton ! »

Alors là, dans ma tête, ça a fait (en deux secondes et demi de temps) : « WWWWHHHHHHAAAAAAT ???? Mais, mais… c’est nous, ça ??? Non, ce n’est pas possible, il doit y avoir d’autres personnes qui ont les mêmes prénoms !! Mais pourquoi nous, d’abord ??? » Après avoir checké que personne d’autre ne se levait, je me suis rendue à l’évidence : c’était bien nous et il fallait y aller !!

On se lève et on vient faire face au reste de la classe salle et à nos deux profs casteurs. Bon, tu te dis peut-être que je suis comédienne et que j’ai l’habitude des castings. Oui mais non !! C’est un peu ma phobie, en fait – oui, c’est d’ailleurs très embêtant car je suis souvent nulle en casting, je stresse, je n’ai pas confiance en moi et je fais souvent n’importe quoi… Bref, là, au moins, je n’ai pas eu trop le temps de monter en pression…

Monsieur Chaton prend la parole : « Voilà, je suis ingénieur sur une plateforme pétrolière…. bla bla bla… Mademoiselle Chaton et moi sommes en couple depuis trois ans… » Je précise : « Oui, enfin à mi-temps… » Il reprend : « Oui, comme je travaille un mois sur deux à l’étranger… bla bla bla… » Je ne me souviens plus trop de la suite, mais en gros, on alterne l’un l’autre sans trop réfléchir et de manière assez naturelle. Ils finissent par nous couper en nous remerciant, et nous retournons nous asseoir.

On n’est ni contents ni pas contents de notre passage, on ne sait pas trop. Bon, au moins, c’est fait ! Ce n’est pas si mal, de passer en premier !

Les binômes se succèdent les uns après les autres. Certains ont écumé les jeux télé, d’autres arrivent comme s’ils rentraient pour disputer un match au Parc des Princes, d’autres sont timides et ne font pas plus de deux phrases, et d’autres au contraire ont l’air d’avoir fait ça toute leur vie ! Il y a des duos mère et fille, frère et sœur, oncle et nièce, grand-père et petit-fils, mais surtout beaucoup de couples. Les gens viennent de toute la France, et même de Belgique !

Il faudra pas moins de trois heures pour que tout ce petit monde se présente. Ça me paraît une éternité. Non pas que la vie des gens soit inintéressante, mais au bout du quarantième passage, je m’en fiche un peu de savoir que Jean-Mich’ a fait le tour de France en vélo et que Tata Jacqueline le suivait en moto… J’en viens même à maudire Monsieur Chaton pour nous avoir fait perdre notre après-midi, car, j’en suis sûre, « de toute façon, on ne sera jamais pris ! Il y en a plein qui ont fait des super présentations comparé à nous ! »

Le dernier duo finit sa présentation, et le moment des délibérations arrive enfin ! Bientôt « libéréééééééés, délivrééééééés »…

Jérôme et Sophie partent s’isoler une quinzaine de minutes et reviennent avec leur petite liste d’heureux élus pour la seconde phase du casting. Ils ne font pas durer le suspense et énumèrent les noms. On se regarde avec Monsieur Chaton : ah bah oui, ce sont bien nos noms qu’ils viennent de dire ! Je n’en reviens pas ! Au final, je ne sais pas quels étaient leurs critères, mais ce ne sont pas vraiment les gens que nous avons préférés qui ont été retenus.

Nous sommes cinq binômes priés de rester pour la suite du casting, tandis que les trente-cinq autres rentrent chez eux, les mains vides… Ils pourront retenter leur chance dans un an !

Deuxième partie, le test de culture G

Nous ne sommes plus que cinq binômes dans la salle, qui paraît dorénavant bien vide. Sophie et Jérôme nous demandent de laisser une chaise vide entre chacun de nous, c’est l’heure du contrôle test de culture G !! Cinquante questions en tout genre, auxquelles il faut répondre en vingt minutes. Du genre :

  • Quel était le métier de la reine d’Angleterre ?
  • Comment s’appelle le chien dans Retour vers le Futur ?
  • Quel est le nom de l’échelle permettant de mesurer la force du vent ?

Et quelques unes plus faciles à choix multiples. Pas si évident dans l’ensemble. Vient l’heure de l’échange des copies avec le voisin, pour le corrigé en direct ! Je ne m’en sors pas trop mal avec trente-six bonnes réponses, tandis que Monsieur Chaton en a trente-cinq ! Trop fière de l’avoir battu (un point est un point !) alors que je pensais être beaucoup moins bonne que lui en culture G ! Hé hé !

Troisième partie, le questionnaire et le passage filmé

Cette après-midi n’en finit pas. Après tout ça, il nous reste l’ultime partie que nous devons tous passer : une simulation filmée du jeu en duo. Jérôme et Sophie nous expliquent les règles de ce nouveau jeu. Je ne rentre pas dans les détails, mais si tu y tiens vraiment, tu peux les trouver sur Wikipédia… quoi que tu les connais peut-être déjà si tu as vu l’émission sur TF1 (mais à l’époque de notre casting, ce n’était pas encore diffusé).

On est appelés chacun notre tour par duo et on se retrouve dans une autre salle de classe, toute petite cette fois, avec la présence d’un petit fakir en bois. On se prête au jeu et on ne s’en sort pas trop mal puisque l’on aurait potentiellement gagné 300 000€ (si seulement ça pouvait être prémonitoire !).

En parallèle, on remplit aussi un questionnaire d’une petite quinzaine de pages (rien que ça…) où l’on raconte un peu nos vies, des anecdotes sur nous, nos points faibles et nos points forts en matière de culture générale, et où l’on indique qui de nous souhaite répondre aux questions si l’on est pris (Monsieur Chaton, il n’y a pas de doute : je le considère bien meilleur que moi en culture générale dans son ensemble !). Bref, nous passons encore bien deux heures à finir le casting.

Ils nous demandent aussi de laisser une enveloppe avec notre adresse, afin qu’ils nous envoient un courrier si nous ne sommes pas sélectionnés. Si nous sommes pris, nous serons appelés dans une semaine, un mois, ou peut-être même un an (ça laisse le temps de cogiter…). Encore une fois, ils peuvent sélectionner les cinq binômes comme aucun…

Comment se passe un casting pour une émission télé

Crédits photo (creative commons) : Donald Tong

Troisième étape : la sélection finale

Eh bien là, il ne nous reste pas grand-chose à faire à part attendre… un courrier ou un appel téléphonique. Le petit souci, c’est qu’en rentrant à l’appartement, je me rends compte que j’ai oublié de laisser l’enveloppe avec nos adresses… Oups… Eh bien, ils n’auront pas le choix, ils seront obligés de nous appeler !! #crapule

Un mois plus tard, toujours pas de nouvelles. Monsieur Chaton est au Congo et j’en profite pour prendre un bon bain de détente. Je sors tranquillou et je vois que j’ai un message sur mon répondeur. « Bonjour Mademoiselle Chaton, c’est la société Endemol, nous vous appelons suite à votre candidature pour le jeu The Wall, merci de nous rappeler. » Montée en pression immédiate ! Effet détente du bain perdu instantanément !

Je rappelle de suite, bien entendu : « J’ai le plaisir de vous annoncer que vous êtes sélectionnés pour tourner l’émission dans les studios de TF1 le 13 mars après-midi ! » Ouiiiiiiiiiii ! Je n’en reviens pas !! Et le stress qui monte direct quand elle m’annonce que c’est moi qui devrai répondre aux questions de culture générale !! (Bah oui, à la télé, tu as l’impression qu’ils choisissent, mais en fait pas du tout !) J’essaye de négocier, mais pas moyen. Bon bah, il me reste un mois pour réviser tout et n’importe quoi !!

J’ai du mal à réaliser, j’appelle Monsieur Chaton pour lui annoncer la bonne nouvelle, je suis comme une folle !

Voilà comme d’une simple candidature par Internet, on se retrouve embrigadés pour le tournage d’un jeu télé… tournage qui aura lieu la veille de notre départ pour trois semaines en Namibie !! Les semaines à venir s’annoncent chargées en émotions… mais je te raconterai tout ça au prochain épisode !!

Comment se passe un casting pour une émission télé

Crédits photo : Photo Personnelle

Et toi, tu as déjà pensé à t’inscrire à un jeu télé ? Si oui, quel jeu te ferait le plus envie ? Imaginais-tu que le casting était si complexe ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



16 commentaires sur “Comment The Wall a doublé notre budget mariage – Partie 1 : le casting”

  • Quand j’étais au collège j’avais passé (sans succès) les sélections pour une spéciale ado de 100 % question (sur France 5 si je me souviens bien) mais sinon ça ne me tente pas mais PAS du tout !
    Ici au Japon, il n’y a que très peu de jeux avec des inconnus, ce sont toujours des célébrités (qui gagnent pour elles, oui oui) donc de toute façon ça serait impossible.

    Mais sinon j’ai adoré le récit et je suis très impatiente de lire la suite.

    • Bonjour Béné. Oui je comprends, je t’avoue qu’à la base ça ne me tentait pas vraiment non plus. Je l’ai plus fait pour faire plaisir à monsieur chaton, et je pensais vraiment qu’on ne serait pas pris…
      Ah intéressant de savoir comment ça se passe au Japon. Mais un peu bizarre de faire gagner de l’argent à des gens qui en ont déjà plein… ils pourraient au moins jouer pour des associations ! ^^
      Et merci, hâte de vous faire découvrir la suite ! 😉

  • Alors s’il y a bien une chose dont je suis absolument incapable, c’est bien de passer à la télévision ! Et encore plus pour un jeu…
    Comme tu le soulignes si bien, on répond à toutes les questions depuis notre canapé sans souci : sur un plateau, devant un public et avec des dizaines de caméras tout autour de toi… c’est une autre histoire 😉

    J’ai néanmoins hâte de lire la suite de vos aventures télévisées avec Monsieur Chaton ^^
    Merci de nous avoir dévoilé les coulisses d’un tel casting en tout cas !

    • Ah oui, tu as bien raison Nala. Sans trop spoiler la suite, tu verras qu’on a eu un petit temps d’adaptation au début tellement on s’est sentis perdus sur le plateau! On ne réalise pas tout ça tant qu’on n’y est pas ! C’est néanmoins une expérience de dingue. 🙂

      • Et puis accessoirement s’il vous reste un peu d’argent gagné à The Wall et non investi dans votre mariage hein… le mien a lieu en 2020 (j’dis ça, j’dis rien bien évidemment !!!) 😉

        • 😂😘 2eme spoil : j’aurais bien aimé avoir gagné le million mais hélas ça n’a pas été le cas non plus! 😉

  • C’est super intéressant de voir comment ça se passe « dans les coulisses »! Grande timide que je suis, je n’aurais jamais passé ne serait-ce que la petite présentation devant tout le monde ! Hâte de savoir la suite 🙂

    • Merci Mademoiselle Claddagh. Je suis ravie de pouvoir partager ces coulisses avec vous. A la base je suis aussi une grande timide. Le théâtre m’a beaucoup aidé mais je faisais pas la maligne pour la présentation devant tout le monde ! 😉

  • Ah mais ce suspens!! 😀
    Voilà une chronique bien originale qui donne envie de lire la suite!
    Dire que ma mère nous tanne depuis des années pour qu’on se lance… J’espère qu’elle ne lira pas ton article sinon on est cuits! :p

    • Ahah je ne peux qu’aller dans le sens de ta maman. C’est vraiment une super expérience et il n’y a pas grand chose à perdre (à part peut être se ridiculiser un peu quand on se plante sur des questions faciles 😂)
      Ce serait pour quel jeu ? 🙂

  • Mais naaaaaan !
    C’est trop drôle car j’ai fait les casting de The Wall en Septembre dernier à paris avec ma maman ! On a été jusqu’à la partie entretien filmé mais on n’a pas été retenues plus loin ^^ (faut dire que je rougis très vite, alors déjà je pense que ça rend pas trop à la télé et on devait pas être folichone derrière l’écran)
    Je suis trop jalouuuuuuuse !!
    En tout cas j’espère que vous avez pu passer à la télé et gagner :)) (J’imagine que oui vu le titre de l’article ^^)
    J’ai hâte de savoir la suite !!

    • aaaah excellent ! 🙂 Vous avez fait la partie la plus dure !! Vous avez sans doute été victimes du fait de l’arrêt de l’émission… Nous on a vraiment eu de la chance d’être au tout début des castings, alors que l’émission n’était pas encore diffusée. Je crois que nous sommes 2 ou 3 binômes à avoir passé l’étape pour passer à la télé sur les 5 ayant été pris pour l’entretien filmé. 😉
      C’est ultra sélectif mais je n’ai vraiment aucune idée de leurs critères… Parfois, en repassant le casting ça passe. Il faut que tu retentes pour une prochaine fois pour un nouveau jeu ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *