Carnet d’aventure 10 : une wedding-team haute en couleur

Aujourd’hui, je te retrouve pour une chronique sur ma wedding-team. Mais qu’entends-je par là ?

Pour moi, une wedding-team se compose de deux grandes parties : celles de ton « cortège » et celle de tes prestataires. Et aujourd’hui, j’ai décidé de te parler des uns et des autres.

Cortège un jour, cortège toujours…

Comment composer ma wedding-team ?

Crédits photo (creative commons) : Pixabay

Comme tu peux t’en douter, je te parlerai en priorité des choix concernant ceux qui nous entoureront le jour de notre mariage. Et le premier rôle auquel on pense, ce sont bien sûr, les témoins… Concernant ce point, nous n’avons pas eu trop de mal à choisir. Dans mon cas la réflexion a été la suivante : qui a été présent à chaque moment depuis notre rencontre ? Qui a su partager mes joies et mes peines ? Qui est au centre de moments mémorables ?

Plusieurs réponses se sont imposées à moi, l’une plus évidente que les autres. J’avais pris depuis longtemps la décision que Mlle Émeraude serait mon témoin. Nous sommes cousines directes, mais nous n’avons appris à nous découvrir que sur le tard. Mais cette « rencontre » a changé beaucoup de choses dans ma vie. Du jour où nous avons vécu ensemble chez ma mère, une complicité sans faille s’est installée : elle a su me faire rire (et moi la faire rire), me consoler, me motiver, me houspiller aussi, bref elle a su être présente à chaque instant et l’est encore aujourd’hui. Je pourrais dire que c’est une amitié incassable et profondément ancrée, mais c’est bien plus, car nous avons ce lien « de sang ». Bref, l’émotion étant là, c’est sans hésitation que fut mon premier choix.

Le second cependant a été plus cornélien. À ce poste, plusieurs candidats possibles : les premiers auxquels j’ai pensé sont ma sœur, Mlle SaSoeur et mon frère, M. Pitchou. Je suis très proche, à la fois de l’un et de l’autre. Une place, deux potentiels. Je me suis refusée à choisir. Et puis je sentais l’incompréhension qui résulterait d’un tel choix du côté de M. Flow, car même si les relations ne sont pas les mêmes, je ne voulais pas créer de malaise. J’ai donc réfléchi à une autre personne qui pourrait correspondre. Quelqu’un de mes amis. Et parmi ces amis, quelqu’un qui me connaît, me fait rire, et pleurer, quelqu’un que je peux retrouver après de long moment d’absence comme si l’on s’était quitté la veille et qui aurait été un coup de cœur amical. La réponse a été instantanée : M. Frantz. C’était un collègue au départ, mais nous avons très vite compris qu’il s’agirait là d’une belle amitié faite de partage de bons moments, et de moments plus durs où nous serions présents l’un pour l’autre. Nous avons partagé nos doutes, nos peines, nos joies et nos folies, et je ne pouvais imaginer de vivre ce jour sans lui à mes côtés.

Du côté de M. Flow, son choix était fait depuis longtemps. Ses deux amis les plus proches seraient ceux qui ont jalonné sa vie. Son premier témoin sera M. Oz, un ami d’enfance avec qui il a vécu pas mal de péripéties en étant plus jeune, dans un groupe de cinq amis initialement très soudé (non, non, même sous la contrainte je ne te raconterai pas comment ils se sont retrouvés en plein milieu d’un champ à 3 heures du matin). M. Flow a d’ailleurs lui-même était témoin au mariage de M. Oz. Le second sera son ami de fac, ou l’inconnu de la rencontre fortuite, M. Melhpomen. Leur rencontre fut le fruit du hasard, où quand deux « têtes de mules » (ce n’est pas moi qui le dis) se découvrent des points communs et finissent par tisser une amitié solide et complice au fil des ans. Pour tout te dire, j’adore ses deux témoins. Ils sont totalement différents l’un de l’autre, mais ont beaucoup d’humour et j’avoue fort volontiers que les soirées avec eux sont toujours pleines de bons souvenirs.

Les choix étant fait, j’ai donc commencé à imaginer l’entrée de nos témoins chacun au bras de… Wait a minute… Il y avait comme une erreur de casting. Nous nous retrouvions avec trois témoins hommes, et une seule témoin femme. Oye. Pour l’entrée, ce ne serait décidément pas l’idéal.

C’est là que m’est venue l’idée d’un cortège. Je m’explique : au début, je ne me voyais pas avec le cortège à rallonge type américain. Mais je dois dire que cette différence de genre me posait un réel souci. Et puis, je me suis alors dit que ce serait un plus pour le mariage, que ça allégerait les tâches des témoins, me permettrait de mettre d’autres personnes qui me sont chères à l’honneur et zou, nous étions repartis pour les choix.

Cette fois, je savais d’entrée de jeu que je voudrais que M. Pitchou et Mlle SaSoeur en fassent partie. Avec M. Pitchou, je n’imaginais personne d’autre que ma belle-sœur, Mlle Pitchounette, qui est probablement l’une des personnes les plus impliquées dans les préparatifs du mariage, et ce depuis le commencement.

Si tu fais le compte, il me restait donc à trouver une dernière demoiselle d’honneur, et le choix fut vite fait pour l’une de mes plus anciennes amies, qui m’avait fait la même demande pour son propre mariage. Nous aurons donc « 4 binômes » d’honneur. Pourquoi quatre, me demanderas-tu ? Eh bien parce que c’est ce qui colle le mieux à notre thème. J’ai très vite adoré l’idée d’une certaine unité dans le cortège, et le premier lien (link, en anglais, haha !) qui me soit venu en tête a été les quatre Links de « Zelda, four swords ». Ainsi chaque « binôme » aura sa propre couleur, et la magie des préparatifs a voulu que chacune de mes demoiselles d’honneur corresponde à l’une des couleurs. Le plus dur a été de trouver les tenues. Nous nous sommes décidés pour une robe courte asymétrique, qui sera agrémentée d’une ceinture et d’un écusson du symbole hylien pour les filles, et un costume noir avec mouchoir et lavallière assortis pour les hommes. Nous avons également décidé que notre cortège serait aussi ceux qui s’installeraient à la table d’honneur.

Comment composer ma wedding-team ?

Crédits photo (creative commons) : tumblr.com

“Qu’importe la puissance de l’ennemi, avec le pouvoir des quatre, tu peux le vaincre”

On les aura, ces fichus préparatifs !

La presta’team

La seconde partie de ma wedding-team sera bien évidemment constituée des prestataires. Je ne les nommerai pas ici, puisque je me réserve un article dédié post-mariage, histoire de pouvoir jauger et te parler de mes coups de cœur avec des exemples concrets.

Ici donc, je ne ferai que l’état des lieux des types de prestataires que nous avons choisi, ainsi que les raisons qui ont motivé nos choix.

Comment composer ma wedding-team ?

Crédits photo (creative commons) : Pexels

Parlons d’abord des choix élémentaires :

  • Le château : bien que je t’en ai déjà parlé ici, je ne pouvais pas ne pas le mentionner. Pour nous, le lieu de réception se devait d’être un château, et bien sûr avec, il fallait qu’il y ait un propriétaire qui se mettrait en quatre pour faire de notre jour, un jour magnifique.
  • Le DJ : bien qu’il fut imposé par le château, nous sommes ravis d’avoir à faire appel à ses services. Nous ne voulions pas gérer de playlist ou d’animation durant la soirée, et le DJ nous apparaissait comme indispensable, pour déchaîner les foules sur la piste. D’autre part, c’est lui aussi qui gérera l’éclairage.
  • Le traiteur : une fois encore, imposé parmi une liste du château. Nous avons joué la sûreté puisqu’il s’agit de la même entreprise que celle du mariage de M. Pitchou. Notre dégustation nous a d’ailleurs conforté dans notre choix. Là encore, pour notre mariage, nous n’imaginions pas ne pas faire appel à un traiteur. Nous voulions bien manger, et être servis à table, avec des professionnels, habitués aux mariages et aux lieux de prestige.

Mais ce n’est pas tout car nous avons également décidé de faire appel à d’autres prestataires qui viendront embellir cette journée, et la rendre unique et parfaite à nos yeux.

  • La décoratrice : sur ce poste, nous avons eu pas mal de discussions. En avions-nous vraiment besoin ? Eh bien, je te répondrai oui. Au début, cette dépense m’a semblé bien futile, mais à la réflexion, c’était une bonne idée : c’est elle qui gérera l’installation de la salle, ce qui nous enlèvera une sacrée pression, et question décoration, c’est elle aussi qui fournira le matériel, qu’elle récupérera à la fin. Ainsi donc, nous pourrons avoir certaines choses que nous n’aurions pas fait nous mêmes, sans en être encombrés après le mariage. Et question finance, je trouve que le rapport qualité/prix est tout à fait rentable.
  • La créatrice : là encore, je ne m’étalerai pas sur ce point t’en ayant déjà beaucoup parlé ici, mais suite à mes recherches infructueuses, et à mon coup de cœur pour ses créations, la question ne s’est pas vraiment posée.
  • Le photographe/vidéaste : j’aurais sans doute pu le ranger dans les indispensables du mariage, mais à l’heure du smartphone et des drones, il est vrai que l’on peut compter sur ses invités pour capturer les moments-clés. Oui, mais non. Nous voulions un professionnel, ou mieux, deux professionnels pour immortaliser cette journée, car on me l’a souvent dit : elle passe bien trop vite et ces traces numériques sont les seules qui nous permettront de revivre notre journée et découvrir ce que nous avons pu manquer. Nous avons donc craqué et rencontré un couple qui gérera la photo et la vidéo, des préparatifs à l’ouverture de la soirée.
  • Le tailleur : cette fois-ci, c’est à M. Flow de faire des caprices, enfin si l’on peut l’appeler ainsi. Il n’a fallu que deux essayages pour qu’il ait un coup de cœur, et là encore, le prix était on ne peut plus abordable pour le produit proposé.
  • La coiffeuse/maquilleuse : je n’étais pas encline à faire appel à un prestataire pour ma mise en beauté, mais suite au changement de cérémonie, j’ai voulu me faire ce petit plaisir, qui je l’avoue, aurait pu ne pas être. Mais le plaisir des préparatifs dans un cadre merveilleux, et surtout celui d’être bichonnée en toute intimité, avec mes proches ont été plus forts que la raison. Alors, j’ai craqué, et je ne regrette pas le moins du monde !

Et voilà, tu sais tout de ma wedding-team. Il reste encore quelques petits éléments dont je te reparlerai plus en détails plus tard, mais pour l’essentiel, tout est là…

Et toi ? As-tu su dès ta demande quels proches t’entoureraient ? À quels prestataires as-tu fait appel ? As-tu inclus des prestataires auxquels tu ne pensais pas ? Dis-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



2 commentaires sur “Carnet d’aventure 10 : une wedding-team haute en couleur”

  • Ce cortège va être trop canon avec chacun une couleur, hâte de voir les photos. Je ne pensais pas prendre de vidéaste mais en voyant toutes les vidéos des copines j’ai craqué… Pour ma part j’ai 2 témoins et 2 demoiselles d’honneur qui auront le même rôle que mes témoins c’est ma team! Mr Obi-Wan a 3 super copains d’enfance et pour tous les impliquer 2 seront témoins et 1 sera officiant de la cérémonie laïque.

    • Nous avons également hésité pour le vidéaste, Mr Flow n’y tenant pas particulièrement, mais il a trouvé une perle je pense… J’ai hâte également de voir ce que donnera le cortège, en fait je pense avoir hâte pour tout, tout simplement. C’est super je pense de pouvoir intégrer les personnes qui compte dans son mariage, d’une manière ou d’une autre et je suis contente que tu aies pu le faire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *