Le retour du green et du papier : la conception des faire-part – Partie 2

Comme promis, la chronique étape par étape de la création de notre faire-part green. Maintenant que le plus simple est fait, attaquons le DIY !

Première étape : le papier

Alors si toi aussi tu aimes le papier recyclé, je te conseille une boutique en ligne super : Milles et une feuilles.

Nous avions déjà pris des feuilles sur ce site pour notre save-the-date et là nous nous sommes fait encore plus plaisir avec des papiers épais, de couleur et recyclé. Nous avons pris 5 sortes de papiers différents ! Quand on aime on ne compte pas hein ! On trouvait ça beau de montrer ce qu’il était possible de faire avec du recyclé.

Conception DIY de nos faire-part écolo

Crédits photo : Photo personnelle

Voici le papier support du faire-part ! Au début, on voulait réutiliser notre tampon mais ça faisait trop petit. Du coup, on l’a imprimé directement.

Deuxième étape : le papier à graines

La partie un peu facile dans cette recherche. J’avais déjà parlé de Growing paper sur mon blog et nous avons commandé chez eux les yeux fermés. (En plus, ça marche vraiment !)

Conception DIY de nos faire-part écolo

Crédits photo : Photo personnelle

Le papier à graines <3

Troisième étape : LES designs

Eh oui, c’est là que Monsieur G. a été super inspiré (avec mes bons conseils hein ! Hihi).

Nous avons imaginé le RSVP, le carton pour les lieux, la roue du programme, les infos à mettre sur l’avant et l’arrière de la pochette et… le site web !

Quatrième étape : les outils !

Comme nous nous y sommes pris un peu tard (nous partions en vacances le 20 décembre), exit la possibilité d’aller découper nos ronds en série dans un fablab. Pour faire notre roue, on avait besoin d’un disque pour l’avant, un pour le milieu et un pour le support. Multiplié par le nombre de faire-part à envoyer soit… 150 ronds à découper proprement. Ouais ouais… Les fous !

C’est là que mes flâneries au BHV ont servi à quelque chose de très utile ! Nous avons trouvé des compas-cutter. L’outil ultime pour découper des ronds ! Nous en avons pris un chacun du coup et on peut dire qu’on les a un peu usés rentabilisés.

Cinquième étape : l’impression

Comme tout bon graphiste qui se respecte, Monsieur G. a une bonne imprimante. Un soir, je l’ai donc rejoint dans son atelier et nous avons imprimé patiemment tous nos design. Comme le papier était épais, il fallait mettre les feuilles une par une. Eh oui jeune bride-to-be, si tu as décidé de faire dans le DIY, il faut parfois savoir se sacrifier pour la cause. Ha ha ha (rire diabolique).

Conception DIY de nos faire-part écolo

Crédits photo : Photo personnelle

On économise le papier au maximum et on impriiiiime.

Pour gagner un peu de temps, nous avons commencé à découper nos ronds en même temps qu’on imprimait.

Petit tips pour économiser le papier : nous avons imprimé le contour des ronds, ce qui nous faisait 2 à 3 ronds par feuille. Bon c’était quand même long.

Conception DIY de nos faire-part écolo

Crédits photo : Photo personnelle

Tous les ronds sont découpés et tous les petits cartons ! Il ne reste qu’à imprimer le papier à planter.

Sixième étape : le découpage

Pendant que Monsieur G. découpait des lignes droites pour faire nos petites pochettes, j’ai découpé les ronds. En tout, je crois que ça nous a pris 2 soirées. Finalement pas tant de temps que ça, mais nous avons vite pris le coup de main et nous sommes devenus des pros du compas-cutter !

Conception DIY de nos faire-part écolo

Crédits photo : Photo personnelle

La photo magnifique où surtout on voit nos compas-cutter magiques et Monsieur G. qui découpe consciencieusement.

Septième étape : l’assemblage

Le truc que nous n’avons pas trop vu venir, c’est le collage de nos disques. En effet, il fallait coller nos 2 disques extérieurs entre eux tout en laissant le disque intérieur tourner. La partie la plus délicate en fait. On a dû faire plusieurs tests avant d’avoir la bonne technique.

Au final, avec de la colle blanche et un plioir (petit objet pour plier les papier épais ou fragiles), nous nous en sommes bien sortis mais je t’avoue que j’ai eu quelques moments de doute, car je ne me voyais pas envoyer une roue qui ne tournait pas assez facilement.

Conception DIY de nos faire-part écolo

Crédits photo : Photo personnelle

On se motive pour tout coller.

Conception DIY de nos faire-part écolo

Crédits photo : Photo personnelle

Astuce : pour que les deux bords collent bien, on avait rajouté des mini épingles.

Et puis, nous avons tout assemblé. Et là c’était trop chouette !

Tous ces efforts prenaient leur sens et le rendu était trop chouette.

Conception DIY de nos faire-part écolo

Crédits photo : Photo personnelle

Voilà ce que les gens en reçu dans une petite enveloppe en papier recyclée elle aussi. On a mis 2 timbres par enveloppe.

Dernière étape : le site web

Là, j’avoue que Monsieur G. m’a impressionné. Nous y avons réfléchit une soirée, avec une maquette sur papier et en une demi-journée c’était en ligne. Je me suis occupée des textes et des photos et il a tout designé, codé et intégré. Simple, beau et efficace. (Je me suis dit que si on cherchait une reconversion un jour, on pourrait proposer des sites de mariage aux gens haha !).

Alors ? Qu’en dis-tu ? Et toi, tu le fais toi-même ton faire-part ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



10 commentaires sur “Le retour du green et du papier : la conception des faire-part – Partie 2”

  • Bravo quel boulot!!! Le resultat est top et très original!
    Moi je n’ai pas eu le courage de faire mes faire parts, j’ai acheté tout fait.
    Le papier à planter je ne connaissais pas c’est top et c’est quoi qui va pousser?
    Alors le retour de vos invités sur vos faire parts?

  • Je suis impressionnée par tout le boulot réalisé, c’est fou! En tout cas bravo car le rendu est top, ils sont super beaux! Moi je suis en plein dedans, je suis à la bourre…

  • Wow quel travail c’est super ce que vous avez réalisé! Et tu m’apprends encore quelque chose. Le papier à planter 😮 l’idée est génial et le papier a un effet rustique que j’adore! J’ai trouvé sur quel site on fera les cartes de remerciements héhé =).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *