De la confection de ma robe pour l’église et la réception

Dans une chronique précédente, je t’ai parlé de la robe que ma mère a crée de ses blanches mains pour la mairie. Cette fois-ci c’est au tour de la robe de l’église et elle a été bien plus longue à concevoir. Je vais donc te raconter dans cet article la phase préparatoire : celle où je suis allée essayer les robes en boutiques jusqu’au croquis dessiné – toujours – par ma mère.

D’ailleurs, par avance, pardonne-moi la qualité des photos : nous n’avions pas le droit d’en prendre, mais comme ma mère était en visioconférence avec nous elle a fait quelques « imprim écran ».

Comme je te l’ai déjà raconté dans l’article sur ma robe de la mairie, je souhaitais me marier en robe courte ou midi. Sauf que j’ai changé d’avis pour ne pas faire de peine à ma grand-mère : à l’époque elle n’a pas eu tout à fait le mariage qu’elle désirait et l’un de ses plus grands regrets c’est sa robe courte alors qu’elle aurait voulu une belle robe longue. Comme je suis la seule « fille » de ma grand-mère (elle n’a eu que des garçons et je suis la seule petite-fille) j’ai choisie de revenir sur mon choix. Bon après soyons claire : finalement je suis très contente d’avoir une robe longue, d’autant que je la trouve vraiment canon donc je pense que ma grand-mère avait bien raison !

Crédits photo (creative commons) : Daniel Moises Magulado

Mes inspirations et mon premier essayage

Après avoir décidé ça, j’ai commencé à chercher sur Internet des inspirations de robes qui pouvaient me plaire. J’avais craqué sur la robe de Lady Rose dans Downton Abbey (série que j’aime autant qu’elle me traumatise par ses morts toujours choquantes. Oui je pense à toi épisode 5 de la saison 3) mais ma mère a failli étouffer en voyant les broderies sur la sur-robe.

Je me suis donc tournée vers des robes style Jane Austen par ce que j’adore l’allure des héroïnes des films qui sont tirées de ses œuvres. Je commence donc mes recherches et je tombe sur cette robe qui me plaît beaucoup. Je cherche si un magasin du coin l’a en stock et bingo ! Il se trouve qu’une boutique proche de chez moi a ce modèle.

Ni une ni deux, je prends rendez-vous, on est à 11 mois du mariage et je vais essayer ma première robe de mariée. C’est accompagnée de Mlle Purple que je m’y rends (et ma mère via Messenger). La vendeuse qui nous accueille est sympathique. Je lui explique la raison de ma visite et elle me montre tout de même d’autres robes style Empire.

Je sais que j’ai passé les trois robes sans ressentir de véritables émotions. En plus le modèle que j’avais vu sur Internet ne ressemblait pas vraiment à la photo. Et surtout : les robes taille Empire ce n’est définitivement pas ce qui me va le mieux. Je remercie la vendeuse et repars avec Mlle Purple pour débriefer.

Entre temps, ma mère m’envoie les photos  :

Photos personnelles

La première robe que j’enfile. Je ne suis pas convaincue. Tu noteras en passant mon magnifique soutien-gorge rouge, parfait pour l’occasion.

Crédits photo : Photo personnelle

J’aimais beaucoup le sur-haut en dentelle, mais la robe ne ressemblait pas à la photo sur Internet.

Mon second essayage

Pour le prochain essayage, j’attends de pouvoir y aller avec mes deux témoins, Mlle Far West et Petit Arbre. Ces deux personnes étant franches, et connaissant le bon goût de mon frère je sais que je pourrais faire confiance à leur ressenti. Ma mère sera sur le téléphone de mon frère et mon père lui nous emmène, mais refuse d’entrer dans la boutique : il n’aime pas trop ce genre de choses.

Pour le coup, j’y vais sans aucune idée : j’aimerais essayer des robes, pourquoi pas de styles très différents, mais quand même quelque chose qui ne gêne pas trop mes mouvements. On explique ça à la vendeuse qui est tout à fait charmante et qui revient avec plusieurs robes. Je n’essaierais pas de sirènes, mais des robes princesses, des robes plus fluides et des A-Line ( je crois). J’en essaie une avec plein de froufrous qui me fait rire mais qui est retirée au bout de deux minutes, parce que non, vraiment ce n’est pas possible. La personne qui s’occupe de moi essaie de me faire mettre des mots par rapport à ce que je ressens sur chaque robe. Ce qui me plaît, ce qui ne me plaît pas.

Si aucune dans cette boutique n’a vraiment été un coup de cœur, deux d’entre elles m’ont quand même beaucoup plu, l’une pour son haut, l’autre pour la jupe. Et… j’ai l’incroyable chance de ne pas avoir besoin de choisir puisque les deux robes étant plus ou moins sur le même style ma mère peut mixer les deux !

Crédits photo : Photo personnelle

Mon frère à réussi à prendre cette robe-là en photo (donc de plutôt bonne qualité), mais il n’a pas pensé à prendre les autres en photos. J’adorais la dentelle sur la jupe de celle-là.  

Photos personnelles

Désolée pour la qualité de celles-là : imprim écran d’une vidéo faite sur l’ordi de ma mère. Si tu veux voir à quoi ressemble la robe Madame Piment l’a aussi essayée, c’est la deuxième. J’ai beaucoup aimé le haut de celle-ci.

Quelques jours plus tard, elle m’envoie les photos des croquis qu’elle a réalisé. Je choisi celui qui me plaît le plus, lui demandant tout de même quelques modifications. Voilà, ma mère peut donc enfin se lancer dans la confection de ma belle robe !

Crédits photo : Photo personnelle

Le croquis que ma mère a réalisé.

Et toi ? Avais-tu une idée très précise de ce que tu voulais ? Ou as-tu un peu découvert en magasin ? As-tu fais faire ta robe ?

Salut à tous ! Je suis Mlle Crapate, j'ai 24 ans, et j'épouse Mister Fox, 25 ans, sujet de sa gracieuse majesté le 12 Janvier 2019 à Aix-en-Provence. Ce sera un mariage participatif et bilingue avec des références à l'oeuvre de Wes Anderson et plein de pompoms de laine ! Un joyeux bazar en perspective !

Commentaires

  • Madame Piment
    Madame Piment
    Répondre
    7 janvier 2019

    Mademoiselle Crapate, je suis obligée de souligner les ruses de sioux pour prendre des photos en douce : bravo ! :p
    C’est toujours contrariant de ne pas pouvoir prendre de photos surtout quand il s’agit d’un achat important… On avait essayé nous aussi mais on n’avait pas eu de chance : grillées de suite !

    Je trouve ça vraiment super – et très courageux ! – que ta maman te confectionne tes robes, la symbolique est très belle. J’ai hâte de découvrir le résultat 🙂

    (au fait, merci pour le clin d’oeil copine de robe 😉 )

  • Mademoiselle Sirène
    Mademoiselle Sirène
    Répondre
    7 janvier 2019

    J’ai tellement hâte de voir le résultat final !!
    Bon, je suis d’accord avec toi, la coupe empire, ce n’est pas ce qui te va le mieux. Par contre, la dernière robe : wahou. Elle te met vraiment en valeur. Tu es très belle. Et ce n’est même pas la version finale…. et faite par ta maman ça sera encore plus magique car cette robe sera chargée d’amour et d’émotion.

    Comme Madame Piment, je dois relever les « ruses » pour prendre des photos. On a eu du mal aussi, mais l’excuse « c’est pour maman, elle travaille actuellement et vie à 500 km, et c’est elle qui financera au final » ça a plutôt bien marché 😉

  • Avatar
    Madame Saphir
    Répondre
    8 janvier 2019

    J’aime beaucoup le croquis de ta maman. La dernière robe ne va très bien, avec son corset très XIX ème et ses manchettes épaule. Mention spéciale à l’astuce d’utiliser une connexion smartphone pour faire des captures d’écran en toute discrétion !

  • Avatar
    Evelyne Baude
    Répondre
    9 janvier 2019

    Ah décidément ta maman est très talentueuse. Vraiment et c’est vrai que pouvoir porter des robes réalisées par sa maman en plus de celle de rendre hommage à ta grand mère c’est très symbolique. Tu es très famille… Bravo.
    Ici aucun problème pour prendre des photos. En même temps je n’ai jamais demandé l’autorisation… Et les vendeuses n’ont jamais rien dit…. ou n’ont pas osé

Poster une réponse à cancel reply