Je connais des bateaux qui s’en vont deux par deux…

Le moment tant redouté, et surtout, tant repoussé, est finalement arrivé : ma dernière chronique. Ça fait maintenant dix mois que j’ai épousé Chéri, l’amour de ma vie, et le mariage est maintenant loin… Il est temps de se quitter.

Nous avons eu un magnifique mariage, tel que nous l’avions rêvé, fait de simplicité, de convivialité, d’échanges culturels et surtout, d’amour ! Mais laisse-moi revenir avec toi sur ce que j’aurais aimé qu’une « déjà-mariée » me dise à moi, bride-to-be.

Une organisation à deux

Je réfléchissais au mariage bien avant la demande. Je ne vivais, mangeais, respirais qu’à travers le mariage. J’adorais réfléchir à tous les détails de notre futur mariage. Alors quand la demande est arrivée, pensant bien faire, Chéri m’a laissée tout prendre à ma charge.

Au début, j’étais heureuse d’avoir carte blanche et de décider d’absolument tout. Puis une pression trop grande s’est installée sur mes épaules et c’est devenu difficile à supporter. J’ai explosé en larmes un jour – sans prévenir – en le suppliant de m’aider à organiser ce mariage, que je n’y arriverais pas seule.

Chéri a mis la main à la pâte avec plaisir et c’est finalement ensemble que nous avons pris toutes les décisions, des plus importantes (le régime matrimonial) aux plus futiles (couleur corail ou saumon ?). Nous n’avons pas mis en place une organisation structurée type « réunion hebdo où l’on aborde toutes les questions », nous avons simplement décidé d’en parler dès qu’un sujet arrivait.

C’était un vrai plaisir de me dire que NOUS organisions NOTRE mariage – celui qui nous correspondrait à tous les deux.

Le bilan positif de mon mariage

Crédits photo (creative commons) : freestocks.com

Prendre du temps pour soi

Le principal inconvénient quand on vit mariage au quotidien, c’est ce sentiment d’étouffement et de migraines à n’en plus finir. Tu connais certainement cette situation où ton cerveau pense décoration, trucs et astuces, animations ou autres dès que tu mets un pied dehors.

Très rapidement, Chéri et moi – toujours évidemment heureux de nous marier – n’en pouvions plus que notre vie ne tourne QUE autour du mariage. Nous avions l’impression que notre vie ne se résumait qu’à ça. Que nous n’étions QUE des futurs mariés.

Nous avons donc rapidement décidé de passer des soirées/weekends entiers sans parler de mariage. Qu’importe le sujet, ça pouvait forcément attendre les jours suivants pour être traité. Nous avons même organisé trois semaines de vacances en Corée du Sud à deux mois du mariage ! Ça nous a fait un bien fou de faire un petit break, et surtout, nous étions regonflés à bloc pour affronter les dernières semaines !

Un mariage parfaitement imparfait

C’est un conseil que je vois souvent dans les récits de jeune mariée et c’est celui qui a changé ma perception sur l’organisation du mariage : tu n’auras jamais un mariage parfait.

  • Si tout n’est pas comme tu l’avais imaginé, personne ne le saura, à part ton chéri et toi !
  • Personne ne se rappelle – des mois plus tard – des petits éléments de décoration qui t’auront pourtant pris vingt heures de ton temps.
  • La majeure partie des problèmes que tu pourras rencontrer ne pourront pas ruiner ton mariage (un bouquet oublié, un petit flottement entre deux moments forts, le tonton un peu relou, etc.).

Je ne t’ai quasi pas parlé des petits couacs qui ont rythmé mon mariage et c’était volontaire : ça ne m’a fait aucun effet le jour du mariage et je suis aujourd’hui incapable de t’en citer un. Ce que j’en ai retenu, c’est uniquement les moments de joie et de fous rires !

Ne pas douter de ses choix

J’ai passé un an à me demander si j’avais fait les bons choix :

  • Est-ce qu’on n’aurait pas plutôt dû se marier dans le Sud – près de ma famille ?
  • Est-ce que j’aurais dû essayer plus de robes fluides – mon rêve ?
  • Est-ce que j’aurais dû essayer les chignons bas et flous ?
  • Est-ce que j’aurais dû faire l’essayage de robe en chaussures plates ?
  • Est-ce que j’aurais dû inclure plus, ou moins, tel ou tel proche ?
  • Est-ce que… ?

Le bilan positif de mon mariage

Crédits photo (creative commons) : Maxpixel

À quoi bon se torturer l’esprit ? « Alea jacta est, » comme dirait notre ami Jules : « Les dés sont jetés. » Si tu as fait ces choix à une époque, c’est qu’ils te correspondaient. À trop hésiter, tu ne prendras jamais de décisions… alors lance-toi !

Profiter des moments d’émotion !

Mon dernier conseil… c’est de profiter de la période des préparatifs de ton mariage. Pour une raison qui m’échappe encore, la période « avant mariage » libère complètement la parole, notamment dans la famille proche.

Je ne compte pas les moments où ma mère, en larmes, a ouvert son cœur à Chéri en lui disant que vraiment, elle ne pouvait pas être plus heureuse que maintenant car j’avais trouvé ma moitié et elle l’aimait énormément.

Je ne compte pas non plus les moments où ma belle-famille s’est amusée à se rappeler que dès nos premières rencontres, ils avaient ce sentiment très fort que nous nous marierions.

Je veux même partager avec toi le plus beau moment que j’ai vécu durant ces préparatifs…

Pour le contexte, ma belle-mère est extrêmement pudique dans ses sentiments (auprès de moi ou même de ses enfants). Je n’ai jamais su ce qu’elle pensait de moi, ni si elle trouvait que j’étais un « bon choix » pour son dernier fils. Je ne l’ai jamais vue pleurer non plus.

Et un jour, un mois avant le mariage, elle demande à me parler en privé… et me dit qu’elle est vraiment heureuse.

Elle continue en me disant que non, je ne suis pas chinoise, que je n’ai pas forcément la même éducation ou le même bagage culturel, mais que pour rien au monde, elle ne changerait de belle-fille. Avec les larmes aux yeux et sa main sur le cœur, elle me dit qu’elle voit à quel point son fils s’est épanoui ces dernières années (il faut savoir que Chéri a une grosse carapace, qu’il a fallu percer…) et à quel point il est heureux.

Elle termine en me demandant si ma famille apprécie Chéri… et elle finit en larmes quand je lui dis que pour mes parents, Chéri est le fils qu’ils n’ont jamais eu.

En résumé, profite de tous ces moments de bonheur qui fleuriront autour de toi et du mariage ! Tu verras probablement des relations se finir, mais je préfère retenir celles qui se sont renforcées comme jamais.

Parce que toutes les bonnes choses ont une fin…

Je te dis donc au revoir, chère future mariée, chère mariée, chère wedding addict. Merci pour tous ces commentaires laissés depuis maintenant un an et demi, tous ces mots qui m’ont touchée en plein cœur, tous ces débats autour du nom à prendre après le mariage, autour de l’argent dans les mariages chinois ou autour de la pression du mariage parfait à atteindre.

Mademoiselle Dentelle a été une aventure riche et humaine pour moi qui avais terriblement besoin d’être accompagnée pour ce joli moment de vie. Ça a été une aventure faite de très belles rencontres, de soutien et d’amour, et je mesure la chance que j’ai eue de pouvoir exprimer ici tout ce que je pouvais avoir sur le cœur, de partager et d’échanger avec toi.

Alors à toi, future mariée, je te souhaite non pas un mariage parfait, mais un mariage rempli de l’amour de ton futur mari et de tes proches – à ton image. L’essentiel, c’est de fonder un foyer avec celui qui partage ta vie depuis un ou soixante-dix-sept ans.

Je te dis donc au revoir, et qui sait, peut-être à bientôt ?

Le bilan positif de mon mariage

Crédits photo : Pam est là - photographe

Et toi ? As-tu profité de tes préparatifs ? As-tu appris des choses sur tes proches ? Quel regard as-tu sur ton mariage ? Raconte-moi tout ça…



10 commentaires sur “Je connais des bateaux qui s’en vont deux par deux…”

  • Voilà un bien belle chronique finale! J’ai adoré te lire , découvrir votre belle journée et j’ai un petit pincement de me dire que “ça y est c’est fini “…
    Je vous souhaite plein de jolies choses et beaucoup d’amour. Merci d’avoir partagé votre belle histoire Mme Teochew… 🙂

  • Ah bah voilà c’est malin…. Me voici en train de verser ma petite larme… Merci beaucoup d’avoir bien voulu partager avec nous tous ces tendres moments et je vous souhaite tout simplement tout le bonheur du bonheur et que vous voguiez sur les flots de l’amour pendant très très très longtemps…

  • Quelle magnifique chronique de fin Mme Teochew ! Je suis sortie déjeuner juste après sa lecture, avec les larmes aux yeux…

    Mille mercis à toi, de nous avoir fait partager avec tellement de franchise tes préparatifs puis tes jolis jours. Votre mariage était juste magique pour moi, et on a bien ressenti tout l’amour dont vous avez été entourés.

    Je vous souhaite tout le bonheur du monde à tous les deux, vous le méritez amplement 🙂 Soyez heureux jusqu’à la fin de vos jours, en espérant bientôt te retrouver sur DMT désormais… 🙂

  • C’est une chronique magnifique que tu nous as écrit Mme Teochew !
    Un énorme merci pour ton récit, ton mariage m’a vraiment fait rêvé. Vous étiez des mariés sublimes, et je vous souhaite une très très belle route à tous les 2 ! A bientôt peut être dans DMT, qui sait ? 😉

  • Wow ! Très belle dernière chronique, très émouvante. 😢
    Merci Mme Teochew, pour toutes ces belles chroniques, pour ce superbe récit de votre merveilleux mariage. Merci pour ta sincérité, pour ton humour, pour tes précieux conseils.
    Je vous souhaite beaucoup de bonheur à tous les deux, une belle et longue vie de couple remplie de joie et d’amour. 😘

  • Oh madame Teochew ça me fait quelque chose que l aventure se termine avec Mlle Dentelle… on a vécu ce moment ensemble et au final on clôt quasiment au même moment ce chapitre.
    Merci d avoir partagé ton si beau mariage avec nous et ta pétillante personnalité qui m a souvent fait du bien !
    Je te souhaite le meilleur pour la suite et que tout ce que tu désires se réalise ❤️

  • Merci pour tes chroniques, pleines de bon sens et de bienveillance. Encore félicitations pour ce beau mariage.
    Bonne route à vous 2, en espérant voir passer, quand l’envie vous en prendra, de jolies annonces carnet rose, sur le site. 😉

  • Merci pour ton récit Madame Teochew !! Il nosu aura mis les larmes aux yeux plusieurs fois ! :’)
    Bonne continuation à toi et à ton chéri, je vous souhaite beaucoup de bonheurs dans votre longue vie à deux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *