Six conseils pour rencontrer l’homme de sa vie sur Internet, ou comment j’ai adopté Monsieur Chaton…

Aujourd’hui, j’ai envie de te parler de ma rencontre avec Monsieur Chaton, et un peu plus globalement des rencontres sur Internet via les sites spécialisés.

De nos jours, il est devenu monnaie courante de chercher l’homme ou la femme de sa nuit vie via les sites de rencontre. Et c’est limite si tu ne passes pas pour une has been quand tu dis n’en avoir jamais fréquenté !

Eh bien figure-toi que c’était un peu mon cas il y a quatre ans. J’ai toujours privilégié les rencontres “dans la vraie vie”, et je me suis toujours dit : “Ah non, moi, je ne veux pas rencontrer l’homme de ma vie sur Internet, c’est surfait, pas assez romantique…” et j’en passe ! Mais la vie nous joue souvent des tours… et pour le coup, je ne vais pas m’en plaindre !

Alors voilà, j’ai envie de te dresser une liste (non exhaustive) de petits conseils pour t’en sortir avec les sites de rencontre ! Bon, en même temps, je me doute bien que si tu es par ici, c’est que tu as dû toi aussi trouver ton prince charmant, et peut-être même qu’il y a une histoire de mariage qui flotte dans l’air… Alors n’hésite pas à faire tourner cet article pour ta meilleure amie, cousine, voisine ou pour l’éternelle célibataire du groupe (oui, on en connaît toutes une !!).

Et pour toi qui n’as plus besoin de conseils, si je ne t’ai pas perdue, n’hésite pas à passer direct pour chaque chapitre au “Comment ça s’est passé pour moi” : j’y parle de mon cas particulier pour “l’adoption” de Monsieur Chaton.

Mon expérience de sites de rencontre

Crédits photo (creative commons) : bruce mars

1. Être curieuse

Pour nous, femmes 2.0 qui devons conjuguer vie professionnelle, soirées picole mondaines, activités et soirées télé culturelles, il n’est pas toujours évident de rencontrer de nouvelles personnes. On sort souvent avec le même groupe d’amis, nos collègues de travail sont déjà casés ou on en a déjà fait le tour (oups, je barre cette dernière partie).

Bref, il est temps de passer à une nouvelle offensive, oui, celle-là même qu’on voulait éviter à tout prix : les sites de rencontre ! Mais bon, après tout, qu’est-ce qu’on a à perdre ? Certainement pas notre virginité euh, je voulais dire notre fierté. Alors oui, soyons curieuses ! Ne dit-on pas qu’il faut toujours goûter pour être sûr de ne pas aimer ?

Comment ça s’est passé pour moi

Tous mes amis étaient sur ce fameux site de rencontre, “Adopte un mec”, et me racontaient leurs aventures plus ou moins fructueuses (souvent moins que plus, je dois avouer). Je trouvais ça très drôle et ça m’a donné envie de tester à mon tour parce que je suis bien trop curieuse ! Je me suis dit que ce serait une bonne expérience sociologique… J’étais à dix mille lieues de penser qu’un simple clic allait changer le cours de ma vie…

2. Tant qu’à tester, y aller à fond

Eh oui, si on veut que notre expérience sociologique marche, il ne faut pas faire les choses à moitié ! Alors, c’est parti, on se crée un compte ! Mais un compte complet !

Les photos : ah oui, pas évident de choisir les bonnes, déjà se trouver pas trop moche belle dessus est un bon point, le deuxième serait d’en choisir une qui te ressemble, l’idée c’est quand même que le monsieur te reconnaisse au moment de la rencontre ! Une jolie photo simple et naturelle, exit les selfies, duck faces et photos prises à 400m… Et si tu peux en mettre trois/quatre, c’est l’idéal (plus, ça fait narcissique, moins, c’est radin).

Une description détaillée : ce qui est pas mal avec “Adopte” (désolée, je ne parle que de ce site car je n’en ai pas fréquenté d’autres, mais il me semble que c’est le cas pour beaucoup), c’est qu’il y a plein de rubriques à remplir sur ton profil, alors un petit conseil : n’hésite pas à les remplir !

À mettre tes passions, tes envies… Il faut quand même donner quelques billes pour que ces pauvres messieurs puissent trouver un sujet pour rebondir et envoyer un premier message ! Et puis, il y aura plus de chances pour que vous ayez des points communs.

N’hésite pas à ajouter ce que que tu attends : un prince charmant, un bon amant… noooon, surtout pas ! Ne leur mettons pas la pression, mais il est important à mon sens de préciser si on attend plutôt une relation sérieuse ou pas. (Si c’est dit de manière humoristique, c’est encore mieux… il est très agréable de lire une touche d’humour dans un profil, alors si c’est dans ton caractère, n’hésite pas ! Les hommes n’ont pas le monopole de l’humour !)

Pour conclure, je pense que le plus important, c’est d’être la plus sincère et naturelle possible.

Comment ça s’est passé pour moi

Allez, parce que c’est toi, et que je n’ai peur de rien, je te mets un petit imprime-écran de mon profil “Adopte”. Je dois quand même t’avouer que j’en ai presque un peu honte, maintenant… Je m’y trouve un peu niaise ! Ha ha. On va dire que c’était la jeunesse et l’innocence (hum)…

Mon expérience de sites de rencontre

Crédits photo : Capture d'écran personnelle

3. Sélectionner, mais pas trop…

Alors, je ne sais pas si tu connais le principe d’ “Adopte un mec”, mais au cas où, je te donne les grandes lignes : tu es au supermarché et tu mets des hommes dans ton caddie ou pas…

Bon, en vrai, tu te connectes et là, tu reçois des “charmes” : ça veut dire que le mâle a flairé ton profil, et qu’il a envie de discuter avec toi ! À partir de là, toi tu peux sélectionner… c’est-à-dire accepter la discussion ou la refuser si le profil masculin ne te plaît pas. Sur ce site, c’est un peu girl power !

Contrairement à une rencontre “en vrai” où tu as plein de facteurs qui entrent en jeu pour savoir si tu te laisses aborder par un homme ou pas, sur un site de rencontre, les critères sont un peu limités : une photo (voire deux ou trois si tu as de la chance), une description (plus ou moins bien remplie)… Au final, c’est assez discriminant, il ne faut pas se mentir.

Sur les sites de rencontre, tu juges beaucoup sur le physique… Mais voilà, tu as des personnes plus ou moins photogéniques. Et je suis sûre que certains hommes que tu ne vas pas accepter sur “Adopte” t’auraient plu dans la “vraie vie”, et vice versa… Alors sois un peu indulgente et fie-toi à ton instinct.

Comment ça s’est passé pour moi

J’ai discuté avec pas mal de garçons, au final, un peu dans tous les styles. Ça faisait une semaine que j’étais sur le site.

Ce qui a particulièrement retenu mon attention quand j’ai accepté le “charme” de Monsieur Chaton, c’est justement son charme. Sur toutes ses photos, il avait un grand sourire franc et naturel, c’est le petit plus qui m’a fait craquer.

J’ai aussi lu son profil avec attention, bien rempli et avec pas mal de points communs avec le mien. Allez, je te montre :

Mon expérience de sites de rencontre

Crédits photo : Capture d'écran personnelle

4. Rencontrer rapidement

C’est vrai qu’un amour épistolaire par MP (messages privés) interposés, ça a son charme, mais voilà : souvent, on va se faire une fausse image de la personne. Car oui, nous sommes souvent différents dans l’écriture et dans le discours en face à face !

L’écriture permet de réfléchir à ce qu’on va dire, on peut effacer, remanier, demander l’avis des amis, se lâcher un peu plus qu’à l’oral car la timidité est moins présente derrière son ordinateur… Et je ne sais pas si tu es comme moi, mais j’ai tendance à idéaliser le profil de l’autre, à l’imaginer tel que j’aimerais qu’il soit.

Alors oui, même si ce n’est pas toujours évident, je te conseille de rencontrer rapidement la personne. Bon, il faut quand même que vous ayez échangé un peu plus qu’un “Ça va, et toi ?”…

Comment ça s’est passé pour moi

J’ai dû rencontrer quand même trois garçons avant de rencontrer Monsieur Chaton. (Oui, j’avoue, je n’ai pas chômé !)

Il y a eu le premier dès le premier soir de mon inscription (ah, je ne t’ai pas dit que j’étais impulsive ?) : lui, il était sur le site depuis sa création !! Très sympa, il a pu m’expliquer tout le fonctionnement du truc, mais pas plus de feeling que ça.

Le deuxième, je l’ai trouvé ultra égocentrique : il me racontait sa vie, comment il était super intelligent, il avait fait MIT ! Youhou ! Mais attends, le meilleur, c’est qu’il me raccompagne jusqu’au métro et essaye de m’embrasser sur le chemin !! Moi : “Euh, mais tu fais quoi, là ?” Lui : “J’ai vu comment tu me regardais dans le bar…” Moi : “… Ah bon ? Euh… non.” (Dans ma tête : “Tu voulais que je regarde le mur derrière toi ?? En même temps, ça aurait peut-être été plus intéressant !”)

Le troisième… c’était tellement passionnant que je ne m’en souviens plus vraiment…

Puis Monsieur Chaton…

Le premier message que j’ai reçu de Monsieur Chaton, c’était un pavé ! Mais du coup, ça m’a plu, j’ai vu qu’il avait pris le temps de lire mon profil, de s’y intéresser et de rebondir dessus (d’où l’importance de bien remplir son profil !). On a discuté une petite semaine, et on a décidé de se donner rendez-vous aux jardins des Tuileries pour se balader et discuter.

5. Choisir le bon endroit pour se rencontrer

Déjà, je pense qu’il est quand même plus raisonnable de rencontrer la personne dans un lieu public (on ne sait jamais, il y a des tordus partout). Il y a l’option classique d’un petit bar ou d’un restaurant.

Bon, l’ennui, c’est souvent au moment de l’addition. J’avoue que je trouve toujours ce moment un peu gênant. En France, la tradition veut que l’homme nous invite au premier date. Mais là, en l’occurrence, ce n’est pas un date à proprement parler, puisque l’on n’est pas encore sûrs de se plaire. Et puis, je n’aime pas trop l’idée de me sentir “redevable”. (Mais ça ne gêne pas tout le monde : avant moi, Monsieur Chaton est tombé sur une nana qui a commandé plein de trucs chers à la carte et n’a pas proposé de partager l’addition à la fin… Une solution pour manger tous les soirs gratos pour les moins scrupuleuses ?)

Ce qui nous amène à une autre option : se rencontrer dans un endroit non commercial, comme un parc ou une expo.

Sinon, pour parler de la rencontre en elle-même : je reste sur mon avis de base, je ne suis vraiment pas fan des sites de rencontre. En fait, tu as un peu l’impression de passer un entretien d’embauche : tu racontes ta vie en espérant plaire à celui en face de toi, parce que tu sais que tu es là pour ça !

Peut-être qu’il y aurait moyen de passer un peu au-dessus de ça en faisant une activité moins formelle ensemble (comme des cours de cuisine par exemple ?) ou en l’invitant à une soirée avec un groupe d’amis. À creuser !

Comment ça s’est passé pour moi

Aux jardins des Tuileries, donc, je me suis un peu perdue, mais j’ai fini par le trouver. Il n’était pas exactement comme j’avais imaginé, mais il avait toujours son grand sourire aux lèvres. Et il parlait beaucoup… vraiment beaucoup… Bon, au moins, ça évite les blancs, mais ça a presque failli me refroidir, d’où mon dernier conseil…

Mon expérience de sites de rencontre

Crédits photo (creative commons) : bogitw

6. Prendre le temps

Dans notre société de consommation, il est si facile de jeter quand le moindre petit détail ne nous convient pas ou que la moindre difficulté se présente…

Une histoire n’est jamais un conte de fée, il y a des hauts, des bas. Parfois, les débuts ne sont pas toujours des évidences, il faut le temps d’apprendre à connaître l’autre, à comprendre son fonctionnement. Et je ne saurais pas vraiment t’expliquer pourquoi, mais je trouve que c’est d’autant plus le cas quand on passe par le biais de sites de rencontre. Peut-être parce qu’il manque la phase de “vraie” séduction et d’incertitude…

Alors s’il te plaît, ne juge pas trop vite et ne sois pas trop binaire, tu pourrais passer à côté d’une belle histoire…

Comment ça s’est passé pour moi

À la fin de mon date avec Monsieur Chaton, il faut être honnête, ce n’est pas le coup de foudre ! Mais on a quand même pas mal de points communs, on aime les mêmes choses, et il semble vraiment être un garçon bien et sensible.

Par exemple, j’ai adoré notre séparation après ce premier rendez-vous : on est chacun sur un quai de métro face à face. Mon métro arrive en premier, je monte dedans. Je continue à le regarder par la fenêtre et je le vois qui me cherche des yeux dans les wagons d’à côté… Trop mignon… Il finit par tomber sur moi, je vois qu’il a vu que je l’ai vu me chercher, et je le vois tout gêné… (Il m’avouera par la suite qu’à ce moment-là, il s’est senti trop bête et que du coup, il était pressé que le métro démarre ! Ha ha ha !) Je me suis dit que c’était quelqu’un qui valait le coup que j’essaye !

Alors, il y a eu un deuxième rendez-vous, puis un troisième, un cinéma, un “je te trouve très belle” devant “Les Brasiers de la Colère” (me souviens plus trop de l’histoire…), un bisou, deux bisous, des incompréhensions, des disputes, des réconciliations, des “je t’aime”, des “je t’aime moi non plus”, un voyage, un emménagement ensemble, des doutes, un Voyage, de l’amour, de l’Amour, un Oui… une Histoire… un Demain…

Et tout ça a commencé par un simple clic, un beau soir de janvier…

Mon expérience de sites de rencontre

Crédits photo : Montage personnel

Alors, prête à inscrire tes amies célibataires sur les sites de rencontre ? Ou comme moi (à la base), tu es plutôt contre ? Peut-être as-tu déjà testé et rencontré aussi ton futur mari grâce à un site ? Allez, raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



22 commentaires sur “Six conseils pour rencontrer l’homme de sa vie sur Internet, ou comment j’ai adopté Monsieur Chaton…”

  • Oooh mais c’est trop mignon !! Tu as réussi à rendre une rencontre sur internet toute romantique ET presque à me convaincre des sites de rencontre (bon c’est ballot, je suis fiancée, sinon maintenant, j’essaierais bien ahahah!).
    Et surtout, chapeau à Mr Chaton pour son profil suuuper bien fait !! Pour un mec franchement, il a pris le temps, il écrit bien, et c’est savamment dosé pour donner envie de le rencontrer ! Et surtout il n’y a pas de fautes (oui alors ca, ce serait presque mon critère numéro 1, je l’avoue !) Merci pour cette jolie chronique dès le matin 🙂

    • Merci Mlle Claddagh! Ahahah oui j’avoue que les fautes c’est rédhibitoire aussi ! Et oui, j’aime aussi beaucoup sa manière d’ecrire. Ça me fou d’ailleurs grave la pression pour nos vœux !! 😱 je passerai en premier ! 😉

  • C’est clair c’est trop mignon, j’ai trop les larmes aux yeux sur la fin et ta conclusion. Je suis un peu frustrée sur le profil de Monsieur Chaton moi, que lit-il vraiment ??? !!!
    En tout cas, tu as bien fait de tester au final, vous ne vous seriez peut-être pas rencontrés sans ça !

    • Merci Madame Wait!
      La fin de la phrase, je suis allée rechercher en exclu pour toi c’est : « plus sérieusement bouquins de voyages, thrillers, biographies et science fiction » c’est moins drôle ! 😉
      Et oui clairement, vu son métier et le mien qui sont aux opposés j’en ne suis pas sure que l’on ce serait rencontrés sans adopte ! 🙂

  • Même genre d’histoire pour monsieur & moi. Je ne voulais pas aller sur un site de rencontre jusqu’à ce qu’une amie me dise “tu parles de vraie vie, mais les gens se rencontrent la plupart du temps au boulot ou dans leur club de loisirs, ça n’a rien de naturel ! Ah oui c’est vrai ça… J’ai été franche dans le texte de mon profil (9 ans après, monsieur me parle encore de mon “j’ai peur de l’eau mais j’ai été dans un club de kayak, j’ai peur du vide mais j’ai fait de l’escalade etc…”). A l’époque nulle en informatique (c’est pas que je sois forte maintenant…) je ne savais pas ajouter de photo donc il n’y en avait pas. J’avais été attirée par son profil d’amoureux de la montagne et… par le fait qu’on ne le voyait pas sur les photos (soit photos de paysages de montagne, soit on voyait un gars emmitouflé avec gros anorak, bonnet et lunettes de soleil ah ah ah) alors que d’autres prenaient la pose “voyez comme je suis beau”). J’ai moi aussi demandé à ce qu’on se rencontre très vite (je commençais à me faire des films)… pour une courte randonnée. Il est vrai qu’il est plus raisonnable de se rencontrer dans un lieu public comme vous l’avez fait. A mes amis inquiets, je disais “achetez le journal le lendemain, vous verrez que je vais bien puisque j’aurai gagné la course de ski de fond, ah ah !”. Je n’ai pas fait la course en question, mais bien mieux : du ski de fond “hors piste” avec des chutes mémorables … notre premier souvenir commun !

    • Ah oui c’est encore plus fou que nous votre histoire ! Vous vous êtes trouvés sans même vous voir à la base c’est fort. C’est un peu magique même je trouve. Je me demande si y a des gens comme ça qui nous sont en quelque sorte destinés…

  • Ahah, quel article trop mignon ! J’adore, tu devrais être dans la communication pour les sites de rencontre, car tu donnes envie de s’inscrire (Bon, trop tard pour moi !!)

    En tous cas c’est une très jolie histoire

    • Merci madame Impatiente. C’est vrai qu’ils devraient utiliser les expériences réelles des gens qui se sont rencontrés via leur site pour faire leur com! 😆

  • Super idée de prodiguer tes conseils à travers le récit de votre histoire, à toi et M. Chaton. C’est trop mignon !!
    Pour m’être inscrite par curiosité sur le dit site avant de rencontrer M. Golf, j’approuve totalement la démarche sociologique ! A l’époque, j’étais même allée jusqu’à lire un livre de référence sur le sujet : “Sex@amour” de Jean-Claude Kaufmann. Avis aux curieuses… 🙂
    Je garde ton article sous le coude pour une copine (ou collègue) qui viendrait à se plaindre de son célibat 😉

    • Merci Mlle Saphir, et merci de ton aide sur cette chronique. Tu as réussi à me débloquer pour son écriture 😘❤️
      Je savais pas que tu avais aussi tenté les sites de rencontrés ? Tu as rencontré vraiment des gens dessus ou tu n’as pas passé ce cap ?
      Et merci pour la référence, je vais aller jeter un œil !!

      • Avec plaisir 😘
        J’y avais fais quelques rencontres IRL, dont une fructueuse qui s’était soldée par une histoire de 8 mois, puis la vie a fait le reste … et c’est très bien comme ça ! En grande romantique, j’avoue que ma rencontre impromptue lors d’un afterwork avec M. Golf a largement ma préférence, même si comme tu le dis, c’est l’homme et l’histoire que l’on créé ensuite qui compte 😉

  • Mais quel super article ! et n’aies pas honte de ton profil, j’adore et celui de Mr Chaton aussi au passage.
    J’ai testé ce site sans grand succès alors qu’à l’inverse de toi je suis une geekette et que je pensais rencontrer mon futur mari comme ça (même si ce n’est pas du tout ce que je recherchais vu que j’étais contre le mariage ahhaha dit elle à 7 semaines de se marier)
    Et ben à l’inverse de toi encore, je l’ai rencontré “dans la vraie vie” ce qui me paraissait improbable surtout quand on sait qu’il est venu me proposer de boire un café sur le parking de son magasin 😀

    • Oh merci Sabrina ! Trop drôle que pour toi ça ai été l’inverse ! Comme quoi la vie aime bien retourner nos certitudes et nous amener de belles surprises ! 🙂 pas mal le coup du café depuis le parking! Il n’a pas eu froid aux yeux le monsieur 🙂 et tant mieux !

  • Pareil ici, j’ai rencontré mon futur chéri sur Internet, dans le cadre d’un travail universitaire; lui libraire en langues étrangères sur Paris, moi étudiante en linguistique à l’Université du Québec à Montréal. Je ne cherchais pas du tout à rencontrer l’homme de ma vie – c’était sur un et pourtant… et le hasard faisant bien les choses, nous avons pu nous rencontrer à Montréal (car nous avions gardé contact! 🙂 ) et là ce fut le coup de foudre! Il a immigré chez nous et voilà, nous en sommes à presque 13 ans de bonheur, un garçon de 9 ans et 8 mois de mariage! 🙂

  • Je vais être dans une note franchement négative mais je viens d’être juré aux Assises dans le procès d’un homme accusé de 9 viols, une tentative de viol et une agression sexuelle, le tout sur une période de un an, rencontrées via adopte un mec (AUM ne permet pas de remonter au delà d’un an). Pour avoir eu tous les détails j’invite les femmes à la plus grande prudence dans l’utilisation de ces sites.

    • Merci Viviane pour cette information. Mais j’invite les femmes à être prudentes quelques soit les rencontres. Site ou pas, il y a malheureusement des malades partout… 🙁

  • Merci d’avoir partagé avec nous ton histoire de rencontre sur Internet Mlle Chaton. Elle est toute mignonne !

    Pour ma part, après avoir vécu une très mauvaise expérience il y a quelques années, je me suis toujours promis de ne plus jamais m’inscrire sur ce genre de sites 😯
    Pourtant je sais bien qu’il ne faut jamais faire d’un cas particulier une généralité mais bon… chat échaudé craint l’eau froide dit-on !

    • Je te comprends Nala. Et il y a sûrement de tout sur ce genre de sites, et des mecs pas toujours sérieux…. mais aussi dans la « vraie vie » non ? Après c’est vrai que tu ne peux pas te cacher derrière un ordinateur, et tu peux sans doute moins mentir… (quoi que parfois… bref je te passe mes mauvaises expériences aussi de rencontres « normales ») . Mais c’est vrai que je n’y croyais pas du tout et j’ai eu beaucoup de chance de tomber sur monsieur chaton !!

  • Merci pour cet article tout mignon !
    Et oui les rencontres internet ça marche!
    Je me suis mariée en Avril dernier avec mon prince charmant rencontré il y a 3 ans et demi sur un célèbre site de rencontres!

    • Merci Caroline ! Trop bien que ça ait marché pour toi aussi ! 🙂 je suis trop curieuse, quel site ?? 🙂 si c’est 3 ans 1/2, juste après moi. Adopte commençait à descendre je parierai sur Tinder ?
      En tout cas c’est chouette de voir que ça marche pour plus de monde qu’on ne le croit pour des histoires sérieuses 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *