La construction de ma cérémonie laïque – Partie 1 : les rituels

Je vais te le dire honnêtement, la construction de cette cérémonie laïque m’a fait peur.

C’est que, vois-tu, je ne savais absolument pas par où commencer, comment faire, dans quel ordre… C’est que j’ai jamais fait ça, moi ! C’était l’inconnu total… Et du coup, j’ai un peu fait l’autruche sur ce point, et je ne m’y suis mise qu’assez tard, en décembre 2016.

Des recherches, des recherches, et encore des recherches

C’est la première étape ! Faire des recherches d’exemples de cérémonie, en détail pour le coup, dans le texte ou au moins dans le déroulé.

J’ai bien sûr commencé par Google, qui m’a trouvé quelques sites d’officiants professionnels qui proposent leurs services pour aider à la construction de la cérémonie. Sauf que bon, on ne va quand même pas céder si vite ! J’aimerais autant essayer toute seule avant de me tourner vers un tiers !

Google m’a ensuite assez vite envoyée… vers Mademoiselle Dentelle ! Y’a pas à tortiller, notre blog préféré est quand même une mine d’or en termes d’exemples de cérémonies laïques, en détail et illustrés (que demande le peuple ?). Regarde, tu vois la petite barre de recherche là-haut, à droite, là ? Tu peux y taper « cérémonie » ou carrément « cérémonie laïque », et paf, ça fait des chocapics ça te sort tout un tas de chroniques qui racontent tout un tas de cérémonies !

Juste une petite note : depuis, Fabiola a publié une série de quatre articles sur la construction de la cérémonie laïque (par quoi commencer, choisir un officiant, construire sa trame et gérer la logistique) qui sont hyper bien faits et qui aident à y voir plus clair ! Je te les recommande vivement !

Pour ma part, j’ai particulièrement aimé les chroniques de Mme Vanille où elle raconte en détail sa cérémonie laïque, et j’avoue, je m’en suis inspirée. J’ai aimé à la fois son récit, qui est vraiment très joli, l’agencement de sa cérémonie et ses rituels. Bref, j’ai kiffé !

J’en retiens que j’aimerais avoir des interventions de nos proches en début de cérémonie et un rituel pour conclure, avec échange des alliances.

J’ai donc trouvé une inspiration. Et après ?

Oui, parce que ça ne me suffisait pas. Je savais maintenant que j’aimerais bien un truc un peu comme Mme Vanille, mais je l’agence comment ?

À ce moment-là, je suis tombée sur le Guide des Cérémonies Laïques de Mademoiselle Dentelle, que je me suis empressée d’acheter et que j’ai dévoré.

Et sincèrement, je te le recommande vivement ! Ce guide est très complet, et très bien pensé. Il retranscrit notamment plusieurs cérémonies entières, ce qui te permet de voir ce qui s’est fait concrètement dans d’autres mariages. Il propose aussi des textes et citations pour, par exemple, suggérer des lectures aux intervenants, et aussi des idées de musiques.

Mais ce qui m’a surtout servi, c’est l’aide précieuse que propose le guide pour écrire la trame de la cérémonie. Sincèrement, il m’a facilité la tâche ! J’étais dans le flou total avant de le lire, et après j’ai pu avancer rapidement dans la construction. Sérieux, si tu es en train de construire ta cérémonie, va vite le commander !

J’ai impliqué M. Chat assez tôt dans l’écriture de la cérémonie : je lui ai présenté des idées, je lui ai exposé la manière dont je pensais aborder la cérémonie, d’abord un peu en vrac, puis je lui ai demandé de valider chaque point (ou pas, hein). Une fois que j’avais des morceaux qui nous convenaient à tous les deux, j’ai écrit la trame, et là encore, je la lui ai fait valider.

Et les rituels dans tout ça ?

Tu l’auras compris, pas de bougies ou de sable pour nous, parce que ça ne me parle pas. Mais il y avait bien quelques rituels qui me plaisaient…

Planter un arbre, qui représentera notre couple/notre famille, et qui va pousser et grandir pour devenir grand et fort avec nous (coucou Mme Dentelle !)

J’aime beaucoup la symbolique de ce rituel, et il me parlait particulièrement car en Russie, il existe un équivalent pour la naissance des enfants : on plante un bouleau à la naissance d’un fils, et un chêne à la naissance d’une fille. J’aime l’idée de garder un souvenir concret du rituel aussi, et de le voir chaque jour devenir plus grand et plus fort, comme notre couple. Tu vois, ça, pour le coup, c’est un rituel qui me parle !

Par contre… C’est un peu difficile à mettre en pratique. Déjà, on le plante où ? Notre cérémonie est prévue dans le parc de Saint-Cloud, tu sais, le domaine royal inscrit aux monuments nationaux ? IMPOSSIBLE de planter en douce un arbre dans le parc même.

Bon, mais on peut toujours le planter dans un pot, n’est-ce pas ? Mais dans ce cas, il nous faut soit un très grand pot, soit un tout petit arbre (et, soyons honnête, il faut certainement les deux dans tous les cas). M. Chat et moi avons la chance d’avoir une grande terrasse, donc à la limite, ça aurait pu le faire. Mais par contre, bonjour la logistique (on oublie pas le terreau et les outils, et ensuite on ramène tout ça à la maison).

Ensuite, quel arbre ? J’aurais bien vu un bouleau, mais je me suis déjà renseignée, ça vit mal en pot. Un olivier, alors ? Ça vit vieux, et on en voit souvent en pot dans les jardineries. Le choix de l’arbre dans le cas d’un pot, c’est hyper important, parce qu’il faudrait pas planter un arbre qui meure au bout de quelques mois parce qu’il est malheureux, n’est-ce pas ? Parce que là, question symbole, merci bien…

Mais l’argument qui m’a achevée, c’est : est-ce que je me vois vraiment, moi, Miss Grizzly la non-délicate, mettre mes mains dans la terre alors que je suis en robe de mariée ?

Exemples de rituel pour cérémonie laïque : planter un arbre

Crédits photo (creative commons) : jeonsango

Créer du lien avec des pelotes de laine

Je tricote un peu (je suis super forte pour faire des carrés et des rectangles ! Par contre, quand il faut commencer à ajouter des manches…), alors la laine, ça me parle ! Ensuite, l’idée de créer du lien entre nos deux familles, qui ont quand même vachement de mal à communiquer, je trouvais ça très sympa. Et puis enfin, ça a l’air quand même méga fun, non ?

Exemples de rituel pour cérémonie laïque : tisser des liens en laine

Crédits photo (creative commons) : JennyJohansson

Sauf que ben, M. Chat, il est pas fan, et ma témoin non plus. Alors bon… tant pis.

Le ring warming

Le ring warming, si tu n’es pas encore tombée dessus lors de tes heures de lecture de blogs mariage en tout genre, consiste à faire passer les alliances dans la foule des proches pour les faire avancer jusqu’aux mariés. Les invités chargent les alliances de bonnes ondes, de vœux, de souhaits, de prières, de ce qu’ils veulent en fait, et ce sont des alliances toutes chaudes de l’amour des proches qui arrivent aux mariés, qui peuvent alors se les échanger.

J’ai absolument craqué sur ce rituel assez tôt dans mes recherches, et je savais que je voulais que nous le fassions pendant notre cérémonie ! En vérité, c’est aussi un des arguments qui m’a fait choisir une cérémonie laïque plutôt qu’une cérémonie religieuse, avoir la liberté de l’organiser. Ma maman n’était pas chaude du tout, elle avait peur que les alliances se perdent en cours de route, mais là, c’était sine qua non !

Nous partons donc sur un ring warming comme seul rituel. Enfin, presque. En lisant la chronique de Mme Vanille (je suis en train de virer groupie…), j’ai eu un gros coup de cœur pour le rapatriement de la bague de fiançailles qu’elle a fait lors de sa cérémonie. Je savais dès le début de cette histoire de mariage que je souhaitais porter mon alliance et ma bague de fiançailles ensemble, à la main gauche, alors j’ai trouvé l’idée d’en faire un moment à part entière de la cérémonie une super idée ! Et puis, cette symbolique, c’est vraiment à se rouler par terre, quand même !

Voilà comment Mme Vanille l’a mis en forme :

« M. Vanille, peux-tu retirer la bague de fiançailles de Mme Vanille ? Cette bague était symbole de promesse et d’intention : cette intention est désormais réalisée et la promesse est tenue. Je vais te demander de placer cette bague par-dessus l’alliance de Mme Vanille pour symboliser le fait que l’amour qui vous a menés ici nourrira votre mariage pour toujours. » (Issu de cette chronique.)

Quels rituels pour la cérémonie laïque

Crédits photo : Samonov Brothers

Je te laisse là pour le moment, je te raconte la prochaine fois la trame de notre cérémonie en détail.

Et toi ? Quels rituels as-tu choisis ? Pourquoi ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



7 commentaires sur “La construction de ma cérémonie laïque – Partie 1 : les rituels”

  • J’adore le rituel que vous avez choisi ! Et je ne me rappelais pas celui de Madame Vanille, mais j’adore j’adore j’adore ! Je pense glisser l’idée à nos officiants 😉

  • J’adorais la symbolique de l’arbre mais bon pareil on a fait la cérémonie laïque dans un domaine privé et nous n’avons pas d’extérieur donc on a du abandonner l’idée!! La symbolique des alliances et bague de fiançailles est magnifique

  • J’aime beaucoup le rituel du ring warming : c’est une si belle symbolique et un beau moyen de faire participer toute l’assistance 🙂

    • C’est vraiment mon rituel préféré, et franchement, de voir nos proches nous adresser leurs voeux en nous regardant a été très fort en émotion !

  • Que de découvertes ! je ne connaissais pas du tout les pelotes de laine et le ring warming (même si les chroniques de Mme Vanille ont toutes été lues 🙂 )et je trouve que les trois sont de très bonnes idées riche en symbole, c’est le but tu me diras!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *