Quand un invité surprise te force à tout remettre en question

Et bien oui, quand j’ai commencé à rêver de mon mariage, jamais je n’aurais pensé qu’un invité mystère puisse venir tout faire capoter. Cet invité, c’est d’actualité, tu t’en doutes, j’ai nommé le COVID-19, aussi connu sous le nom de Coronavirus… tu sais ce petit virus qui fixe tout le monde (et d’ailleurs quasiment le monde entier) chez lui.

Coronavirus : reporter ou non mon mariage ?

Crédits photo (creative commons) : CDC

Je te fais un petit récapitulatif : nous sommes à environ 40 jours de notre mariage, je devrais être en stress sur mon plan de table, sur ma déco, sur tous les petits détails auxquels je rêve et que j’imagine amoureusement depuis 18 mois. À la place de ça, je suis en train de me faire des nœuds au cerveau pour savoir comment diable je vais faire.

Nous sommes censés nous marier le 9 mai 2020. Le confinement vient d’être renouvelé pour 15 jours supplémentaires soit « jusqu’au 15 avril minimum »… et c’est bien ce dernier mot qui est important… qui dit minimum dit aussi que ça peut être plus long. Oui mais M. le Président, M. le Premier ministre, que sais-je moi… comment est-ce que je fais pour organiser un mariage sans savoir si :

  1. Nous serons toujours confinés (ça encore ça serait simple)
  2. Nous ne sommes plus confinés mais qu’il y a quand même des restrictions liées au rassemblement de plusieurs personnes
  3. Rien de tout ça mais les invités viendront-ils aussi proche du confinement et de la psychose qui est liée (justifiée la psychose, hein).
Coronavirus : reporter ou non mon mariage ?

Crédits photo (creative commons) : Pierre Herman

Bref, tu l’auras compris, je me débats entre moi et moi pour le moment. J’ai fait part de mes états d’âme à chouchou qui, lui, continue de garder espoir que notre mariage soit maintenu.

Mais je dois t’avouer quelque chose : moi je n’y crois plus.

Je n’ai pas le cœur à faire mon plan de table, je n’ai pas le courage de faire mes centres de table, je t’avoue que je suis même jalouse de nos proches mariés l’année dernière. J’en viens même quand je suis au fond du gouffre à me demander pourquoi diable j’ai demandé chouchou en mariage. Pourquoi donc ai-je voulu modifier quelque chose qui fonctionne parfaitement comme ça… Pourquoi nous infliger tant de souffrances et d’obstacles. Je rumine, je me morfonds et pourtant ça n’est pas ma façon d’être habituellement… Je suis plutôt combative mais là, ça m’atteint profondément et j’ai du mal à prendre le dessus.

Coronavirus : reporter ou non mon mariage ?

Crédits photo (creative commons) : Aarón Blanco Tejedor

En cette période de confinement, je m’occupe de notre fille qui sent bien qu’il y a des choses pas habituelles et, du haut de ses 5 ans, sur-sollicite sa mère (moi) pas très patiente car obnubilée par ses pensées… C’est terrible à dire et surtout à écrire comme ça… mais je souffre réellement. Et cette souffrance, elle la ressent et la gère à sa façon c’est-à-dire en venant chercher sa mère pour qu’elle la rassure. Sauf que je ne suis pas en état… Je ne suis à peu près sereine que lorsque M. Red est là, or, il travaille physiquement en usine. Il n’est pas à la maison, il n’y a que nous deux… alors je fais au mieux, j’essaye en tout cas… j’essaye de ne pas faire peser mes angoisses sur ma fille et j’essaye de faire front… seule, face à mes doutes, mes questions, mes angoisses…

Coronavirus : reporter ou non mon mariage ?

Crédits photo (creative commons) : Priscilla Du Preez

C’est un peu noir je l’avoue et je ne te cache pas que la période est sombre. En plus de cet état de psychose collective, se débattre avec des sujets, que tout le monde considérera comme futiles au vue de la crise sanitaire que nous traversons, me plonge dans une solitude terrible, aggravée par le confinement qui n’aide en rien… Et pourtant, nos proches sont là. Nos témoins, nos parents. Ils prennent des nouvelles et je sens bien qu’ils attendent que nous leur donnions notre décision.

Alors c’est bien beau de te livrer mes états d’âme mais, concrètement, on fait quoi… Et bien je n’en sais rien… J’ai contacté notre salle qui s’avère ne pas être très flexible… Ils ont quelques autres dates possibles en octobre mais m’ont dit au téléphone que « nous n’étions pas prioritaires ». Est-ce que ça veut dire que si un autre couple choisi notre date de repli on « saute » ? Je ne sais pas… D’autant plus que la gérante du domaine m’a dit que les propriétaires n’accepteraient de décaler que s’il y avait un arrêté préfectoral interdisant les rassemblements… mais comment savoir plus d’un mois à l’avance ce que ça donnera… impossible donc de se projeter…

Nous avons prévu de faire le tour de nos prestataires pour échanger avec eux sur les modalités d’un report et surtout voir s’ils seraient tous disponibles en octobre…

Je t’avoue que je ne me sens pas le courage de repartir dans un an d’attente… je préférerai, on préférerait tous les deux d’ailleurs que le mariage soit fait en 2020… quitte à ce que ce soit un mariage d’hiver tant pis…

Je n’en peux plus des préparatifs… tu connais le raz-le-bol d’un sujet qui pourtant te passionne ? Cette ambivalence ? Et ben j’étais en plein dedans avant que le coronavirus ne s’attaque à l’hexagone…

Coronavirus : reporter ou non mon mariage ?

Crédits photo : Eirin Photography

Bref… je ne sais pas si mes états d’âme te parlent, d’autant plus que je n’ai pas de solution miracle à te conseiller. En revanche, je te promets que, dès que je m’en suis sortie, je reviens te dire comment j’ai fait…

Et toi, est-ce que tu es dans la même situation ? Comment tiens-tu le coup ? As-tu des astuces à me donner ?



16 commentaires sur “Quand un invité surprise te force à tout remettre en question”

  • Je ne suis pas dans ta situation mais je te comprends.
    C’est vraiment pas de bol et personne n y peut rien.
    Honnêtement, si ça peut t’aider à y voir plus clair, je pense que l’important c’est de se recentrer sur vos envies et sur ce qu’il est possible ou non de faire.
    Est ce que vous pouvez annuler les prestataires et vous marier en tout-petit comité à la date initiale ? Est ce envisageable pour vous?
    Est ce que vous pouvez tout reportez en fin d’année pour tout garder comme prévu initialement mais que ca se déroule un peu plus tard?
    Ou garder les cérémonies au la date initial et décaler la fête ??

  • Comme je te comprends !
    Nous nous marions, initialement, le 16 mai.. Le jour même de nos 5 ans d’amour 💗 car nous sommes ensemble depuis le 16 mai 2015.
    Des noeuds au cerveau j’en ai fait, et j’en fait encore.
    Et si je dis qu’initialement nous nous marions le 16 mai, c’est que nous avons décidé avec Chéri de décaler notre mariage.

    Tous nos prestataires sont disponibles le 17 octobre. Alors, même si ça me rend triste, parce que nous préparons ça depuis bientôt 2 ans (fiancés le 16 avril 2018 !), même si ça ne sera pas le 16 mai, même si ce sera en automne et pas au printemps, notre saison préférée, et bien je pense qu’il est plus raisonnable de décaler. Nos prestataires pensent en effet que c’est plus sage.

    Je n’avais plus non le plus le coeur au plan de table et organisations du dernier mois.
    Je n’ai pas encore fait d’essai coiffure et maquillage qui étaient prévus le 7 avril, puis décalés au 15 avril. Et depuis l’annonce du confinement jusqu’au moins le 15 avril, il fallait que je décale encore mes essais.
    Et puis ma robe attend mes dernières retouches (je suis en train de mincir), les mesures doivent normalement être prises le 18 avril…
    Donc, on s’est résignés, même si ça nous rend triste, à nous marier en octobre.

    Par contre, si nous pouvons, nous ferons uniquement la cérémonie à la mairie le 16 mai, en petit comité (nos témoins et notre famille proche).
    Effectivement, comme tu as dit, même si le confinement est levé, on ne sait pas quelles seront les restrictions, l’ambiance générale, le stress des invités concernant la contamination…
    Tous nos invités pourront ainsi assister à la cérémonie religieuse du 17 octobre et profiter du domaine et de notre traiteur.

    Je sais que c’est une décision difficile à prendre, mais je pense que c’est la plus raisonnable.
    Et je me console à me disant que j’aurais finalement un EVJF et Chéri un EVG puisqu’ils étaient prévus au départ mi-avril, et on va se marier « deux fois » 🙂

    En tout cas, je te souhaite beaucoup de courage!

    • Tu as tout mon soutien en cette période difficile ! Je suis sûre que votre grand jour sera merveilleux !

      Bienvenue dans la team du 18 octobre 😊

  • Bonjour
    Je suis dans ta situation alors je te comprends parfaitement ! Nous devions nous marier le 18 avril, autant dire que c’est mort ! Nous avons réussi à déplacer au 17 octobre 2020 et nous avons de la chance, tous nos prestataires nous suivent, sans frais supplémentaires.
    Par contre, autre surprise, je viens de découvrir que je suis enceinte. Si on s’était mariés comme prévu, nous aurions été les plus heureux du monde, mais là, j’ai un peu plus de mal à digérer la nouvelle… je dois abandonner ma robe de princesse, croiser les doigts pour être en forme à 7 mois de grossesse. On ne voulait pas repousser une deuxième fois vu comment ça nous a déprimé de le faire une première fois !
    Bon courage en tout cas

  • Oh Mlle couture je suis si triste de te lire, et comme je ressens ta détresse! Je suis tellement désolée pour vous! Je trouve ce propriétaire bien indélicate, elle doit bien se douter à quel point cette réponse est inhumaine pour vous! Je vous souhaite de très vite savoir, de très vite être fixés et pouvoir repartir sur un bon pied, et si vous pouvez faire une pause préparatifs, ça te ferait certainement beaucoup de bien. Je t’embrasse fort!

  • Je comprends parfaitement tes états d’âme, ça doit être très difficile… je ne suis pas d’accord avec les gens qui disent que ce sont des sujets futiles, bien sur que c’est important, quelque chose qu’on prépare depuis des mois/années et qui nous tient tant à coeur ! Je suis sure que tu trouveras parmi tes proches des gens qui comprennent cela et avec qui tu pourras partager tes angoisses.
    Je te souhaite beaucoup de courage et j’espère que tu seras vite fixée, apparemment on en saura plus sur les mesures de sortie de confinement cette semaine…

  • Ce doit être un sacré coup dur c’est clair. La proprio du lieu est vraiment une vieille bique et je suis gentille. J’espère que l’on aura des infos très vite que tu puisses agir en fonction. De tout coeur avec toi !! Allez courage, je suis sûre que quoi qu’il arrive votre mariage sera magnifique !!

  • Je rejoins le rang des lectrices compatissante pour toi et toutes les futures mariées confrontés à un tel contretemps.
    Je te souhaite de tout coeur que tout ça ne soit plus tard qu’un lointain souvenir. Et je rejoins tout à fait Madame [ɑ̃]ncre… cette propriétaire mériterait qu’on lui tire les oreilles. A l’heure actuelle, la bienveillance est plutôt à l’ordre du jour..
    Je te souhaite bon courage Melle Couture

  • Je peux comprendre ton désarroi. Ici nous avons été obligé de repousser le baptêmes de notre petite dernière. Elle devait être baptiser le 21 mars. Nous allons sûrement reporté en novembre quand j’aurais fini le travail (si je le reprend évidemment) je sais que tout le monde sera la et puis au moins on sera plus tranquilles. Des que je pourrais j’irais voir les prêtres pour mettre une date et donner les nouvelles invitations et les envoyer et puis finalement j’aurais plus de monde j’espère vu que certains avaient déjà un engagement.

  • Je ne trouve pas de mot approprié pour qualifier l’attitude des propriétaires du domaine. Je te souhaite bon courage pour aborder ces prochaines semaines, j’espère que tu en sauras plus rapidement. Je suis sûre que tu arriveras à reporter, malgré les complications et les prises de tête, et tu auras un très, très beau mariage d’automne ou d’hiver et que vous finirez l’année 2020 mariés et très heureux.

    • Coucou !
      Ici mariage prévu le 23 mai. Je me retrouve totalement dans ton texte. Pour moi on ne pourra pas célébrer notre union avec nos proches et mon chéri à encore de l’espoir .
      Nous avons bloqué une date en 2021 avec nos prestataires. Malheureusement il n’y avait plus de disponibilité en 2020 sauf en pleine semaine. Cette solution ne nous convenait pas.
      Si on peut, on se mariera à la mairie en petit comité avec nos parents qui vivent à côté et nos témoins. Si nos témoins ne peuvent pas se déplacer et que la mairie accepté de nous marier, nos parents seront nos témoins.
      On verra bien, nous allons prendre cette décision le 23 avril, un mois avant, avec les prestataires.
      Bon courage en tout cas.

  • Hello Mlle Couture, comme tous ce qui a été dit justement plus haut, je suis le mouvement et je compatis au chagrin que tu peux ressentir. Je le comprends très bien, puisque nous avions également la même date de mariage prévu… Nous arrivions enfin au bout de toute cette préparation et de cette envie d’arriver enfin au jour J, de profiter de tous ce qu’on avait patiemment préparé depuis presque 1 an…
    De notre côté, nous avons été très rapidement alerté par la propriétaire du lieu de réception quant à un très probable report. Le report n’est pas évident, mais très sincèrement c’est ce qui m’a redonné du baume au cœur. Par chance, nous avons trouvé une date pas trop éloignée, mais bien après la période de confinement (en tout cas on l’espère), avec l’ensemble des prestataires initiaux. C’est à mon sens la meilleure issue dans la situation actuelle, je vous souhaite plutôt de trouver une solution de report.
    Pour faciliter vos possibilités de report : pouvez-vous envisager un mariage en semaine (vendredi par exemple) ? Ce qui donne plus de disponibilités que le samedi / dimanche / jour férié, autant pour vous que pour les prestataires. C’est la solution que nous avons trouvée, qui permet de reporter le mariage après le confinement, mais pas en novembre pour autant.

  • Comme je te comprends, je me retrouve totalement dans tes mots.
    Nous devons nous marier le 04 juillet et nous sommes dans le flou le plus total. Que se passera-t-il d’ici là ? Serons-nous tous déconfinés ? Pourrons-nous nous rassembler ? Embrasser nos proches, nos familles sans réserve ?
    Alors que je dispose de temps, j’ai complètement lâché les préparatifs, remisé mes centres de table et toutes les déco dans des cartons pour ne pas les avoir en permanence sous les yeux. Tout est à l’arrêt.
    C’est vraiment pas de bol pour cette année 2020. 17 ans que nous sommes avec Chéri, on n’avait pas vraiment envie de faire un grand mariage, mais de s’unir pour nous protéger mutuellement puis l’envie de le célébrer avec les gens qu’on aime si bien que la liste d’invités s’est allongée au fil des mois.
    Ma soeur me conseille de reporter pour trouver un certain apaisement et concentrer notre énergie sur cette nouvelle date plus sûre. Mais quand ? En Automne ? Tout ce que nous avions prévu en plein air sauterait… l’année prochaine ? Avec ce que nous traversons en ce moment, que pourrait-il se passer d’ici là ?
    Avec aussi la problématique comme tu le disais que tous les prestas ne suivent pas si nous changeons la date par précaution et non par contrainte….

    çà m’aide beaucoup de lire les commentaires des FM, je me sens moins seule, car parfois l’entourage peut trouver un peu « trivial » ces considérations vue la situation de crise sanitaire que l’on vit.

    Si tu trouves la solution, je l’attends avec impatience 😉 D’ici là, je t’envoie plein plein de bonnes ondes et de courage.

    • Bonjour,
      Je partage totalement ton/vos point(s) de vue, nous sommes censés nous marier le 12 juillet et je suis totalement perdue..
      Mon conjoint est optimiste, moi ça dépend des jours / infos / discussions avec des proches…
      Certaines personnes me dépriment en me disant qu’il va falloir annuler, d’autres sont sur-optimistes et cela ne me rassure pas non plus, je ne sais plus quoi en penser et j’ai totalement stoppé les préparatifs
      Bref le mieux est d’attendre et voir comment cela évolue, mais c’est sûr que psychologiquement c’est dur 🙁
      Courage à toutes

  • Alors là je comprends oh combien ce que tu ressens car je suis dans la même situation. Si j’ai réussi à surmonter dans un 1er temps l’idée de ne pas me marier à la date prévue c’est le fait de ne pas parvenir à trouver une nouvelle date qui convienne en permettant notamment à tous les invités initialement prévus (ou en tout cas les plus proches) d’être présents qui a raison de ma motivation. Et là les mêmes questions du genre pourquoi cette année alors que cela fait plus de 16 ans que nous sommes ensemble ? La même envie de tout annuler parce qu’après avoir déjà perdu mon papa cette année je ne vois plus comment faire pour que notre jour J ne soit pas une version « moins bien » de ce qui était encore prévu il y a à peine 4 mois…
    Du coup moi aussi je me sens seule parce que oui il se joue a l’heure actuelle des choses bien plus graves, bien plus universelles que notre petit drame personnel qui font que c’est à nous et non à Emmanuel ni à Édouard de trouver comment reprogrammer un mariage entre évolution incertaine de la pandémie, planning bouclé des prestataires, congés calés des invités, modalités de « remboursement » des compagnies aériennes (non un vol en avril ne coûte pas le même prix qu’un vol l’été)…
    Alors j’attends, j’attends que cela passe et que vienne le moment de la résilience complète et je te le souhaite également…

Commente ici !