À la pêche du costume idéal

Maintenant que tu sais tout sur mes angoisses « robes et coutures » (, , et encore ), il va être temps de parler du costume de Monsieur. Je n’ai découvert le précieux costume que le jour J… alors qui d’autre de mieux que Monsieur Triton en personne pour te parler de sa recherche ?

Lecteur invétéré de notre cher webzine, il a accepté de prendre le clavier pour ton plus grand plaisir. Allez, je te dis à bientôt, et je lui laisse la place !

La recherche du costume du marié // Photo : Jean-Marc Duges

Crédits photo : Jean-Marc Duges

Ça ne sera peut-être pas long en nombre de chronique (et non je ne vais pas prendre la place de Madame Sirène) mais je sais que je suis attendu par certaines donc je me lance. Je suis Monsieur Triton, j’ai 29 ans et j’ai épousé Madame Sirène au mois de juillet dernier. Pas la peine de faire un topo sur notre mariage, tu sais déjà beaucoup de choses et c’est Madame Sirène qui se fera une joie de vous conter la suite.

Des idées pour le costume ?

À partir du moment où j’ai fait ma demande (enfin quelques mois après, soyons honnêtes), je me suis penché sur ma recherche de costume.

Dès le début, je savais que j’en voulais un clair, mais dans quel couleur : gris, blanc, bleu, vert, beige ? Est-ce que la couleur choisi va aller avec la robe (blanche, écrue ou bleue…) de ma future femme ? Certaines couleurs ont été très vite mises de côté car elles n’allaient pas avec le teint d’un Triton ou ne correspondait pas au thème du mariage. Il est vrai que venir avec un costume vert à son mariage sur le thème marin peut te faire passer pour une algue… NO WAY !!!

Mes recherches sur Internet (Pinterest entre autres) m’ont beaucoup aidé à faire du tri.

La recherche du costume du marié

Crédits photo : Capture d'écran Pinterest Monsieur Triton

C’est ainsi que j’ai pu voir que les boutiques parisiennes avaient des costumes intéressants. Mais je ne me voyais pas aller faire les magasins à 400 km de chez moi alors que j’étais sûr de trouver chaussure à mon pied costume à mon corps dans la région (il me restait encore 1 an pour trouver).

Ma recherche physique a commencé lors de la venue de maman Triton et de maman Sirène. On avait prévu un moment mère/fils (et mère/fille) en ville pour que j’essaye mes premiers costumes, voire pour que je trouve LE costume. Mais après quelques magasins, rien, nada, nichts, … pas un costume qui me plaise (les collections 2018 ne me convenaient pas). Mais au moins, j’ai pu confirmer ce que je ne voulais pas.

Retour à la case départ.

La recherche du costume du marié

Crédits photo (creative commons) : www_slon_pics

Quelques mois après, visite des salons du mariage et magie : les couleurs des costumes et les formes me plaisent (Ô joie ! vive la collection 2019). Et en discutant avec les prestataires (dont un avec lequel nous sommes restés plus de 30 minutes), j’ai enfin deux adresses sur Metz pour aller faire des essayages avec des couleurs, des formes et des prix qui me plaisent (et j’ai même remarqué un costume de « secours » au cas où je ne trouve pas ce que je cherche vraiment).

Enfin j’ai trouvé quelque chose à aller essayer à 6 mois du mariage (et future Madame Sirène est rassurée). Ce n’est pas faute d’avoir commencé à chercher plus d’un an à l’avance.

Essayage et hésitation

Au mois de janvier, rendez-vous pris avec mon témoin (qui vient de Paris) et mon garçon d’honneur afin d’aller faire une petite virée « essayage de costume ». Je dois t’avouer que je craignais vraiment de ne pas avoir de coup de cœur une fois le costume porté…

1er rendez-vous chez « Marions-nous »

Avant même de rentrer, quelle fut ma joie quand, dans la vitrine, je vis un costume qui correspondait à mes envies. Ni une, ni deux, nous nous lançons à l’assaut de cette première enseigne.

À l’intérieur, le couturier se souvenait de notre entretien au salon du mariage. Résultat : il m’a sorti des costumes bleus sans que j’ai eu besoin de lui rappeler le thème de notre mariage. Il a été à l’écoute de mes idées pour les accessoires et surtout a donné de bons conseils.

Nous essayons donc le seul et unique costume qui me plaisait.

La recherche du costume du marié

Crédits photo : Photo personnelle

Plutôt seyant à vrai dire (sauf la cravate ?)

Pour les accessoires, je voulais avoir de la couleur corail sur moi et j’ai proposé les chaussettes, le gilet, la cravate et/ou les boutons de manchettes. Entre ceux autorisés, ceux déconseillés et ceux formellement interdits (comme la cravate corail ou encore le gilet corail) sous peine de démission de témoin, nous décidons de réfléchir à tout ce qu’on a vu et d’enchaîner avec notre deuxième rendez-vous .

2e rendez-vous chez « Marylis »

Contrairement au premier magasin, je n’ai rien vu qui me plaisait en vitrine ni dans le magasin, je commençais à m’inquiéter de ne rien trouver avant même de voir le vendeur. Finalement, il nous a sorti un beau costume bleu, et les essayages ont pu continuer.

Il était plus satiné que le précédent et plus agréable à porter. Le vendeur nous a bien conseillé sur les différents gilets qui pourraient se marier avec le costume, les chaussures idéales, la ceinture et autres accessoires…

Dans l’ensemble, la séance s’est bien passée mais certains essayages n’étaient vraiment pas de bon goût (désolé, certaines photos heurtant trop les yeux, même le CSA n’autorise pas leur diffusion).

La recherche du costume du marié

Crédits photo : Photo personnelle

Il faut imaginer le costume moins large et tu excuseras mes superbes chaussures 😉

Après ces deux costumes, nous nous sommes posés autour d’un verre en terrasse : les pour, les contre… Nous voila en train de faire un tableau comparatif (chose courante dans la préparation de ce mariage).

Je n’ai pas voulu pu choisir mon costume dès le soir même des essayages de peur de faire une erreur (tu connais ça toi qui a du choisir ton costume/ta robe). J’ai donc pris une dizaine de jours de réflexion (oui, oui pas besoin de plus), pour choisir LE costume de notre mariage.

Et au final…

Mon choix s’est porté sur le costume de chez « Marions-nous ». Il est certes moins clair que ce que je souhaitais au départ, mais c’est celui que j’ai préféré des deux essayés.

La coupe est bien ajustée, le feeling était au top avec le couturier (il faut l’avouer c’est toujours plus rassurant pour la suite), les détails de la veste sont magnifiques, et le gilet plus satiné que la veste permet d’amener du bleu ciel comme je le souhaitais. Bref tout est bon.

Avant de prendre rendez-vous pour les retouches, je voulais trouver ma chemise et mes accessoires : les chaussures, la ceinture et les boutons de manchette… Chez San Marina, j’ai réussi à trouver mon bonheur pour une ceinture et des chaussures assorties (pas facile à trouver quand tu veux une couleur en particulier).

Ma chemise vient de chez Pronuptia. Le couturier de chez « Marions-Nous » nous a dit qu’elle devait être de la même couleur (exactement) que la robe si celle-ci n’était pas d’un blanc pur, pour pas que l’une ou l’autre fasse terne ou sale… Alors c’est L. (la couturière de la robe de Madame Sirène) qui s’est chargée de me commander la bonne chemise. Les boutons de manchettes m’ont été offerts par mon témoin, mais je les ai eu bien plus tard.

La recherche du costume du marié // Photo : Jean-Marc Duges

Crédits photo : Jean-Marc Duges

Après un rendez-vous pour les retouches (cintrage de la veste, ajustement de la largeur et ourlet du pantalon), et un deuxième rendez-vous pour vérifications et validation, j’ai pu récupérer mon costume environ 1 mois avant le mariage.

La photo finale ? Tu l’auras plus tard, quand on fera le récit du mariage.

Et toi, as-tu cherché longtemps à l’avance ton costume/celui de ton (futur) mari ? A t-il été facile de trouver le costume idéal ? Viens me raconter ça…



8 commentaires sur “À la pêche du costume idéal”

  • Ohhhhhhh j’adore les récits de nos hommes! Je trouve que le point de vue et la façon de raconter sont tellement intéressantes! Ici il m’explique qu’il sera en short et tong… je sais que c’est une blague mais ça ne m’empêche pas d’être curieuse… manifestement, comme lui pour ma robe , je ne connaîtrai sa tenue que le jour j…
    ps : merci pour ton gentil commentaire mr triton, ça m’a fait très plaisir 😉

    • De rien pour le commentaire mademoiselle couture, c’est normal 🙂
      Et merci à pour le tien.
      Je suis sur que tu aimera le costume de ton homme le jour J (et ça ne sera pas tong et short, on n’est pas vraiment originaux dans nos blagues, on fait tous la même 😁)

  • Après avoir lu ta chronique, une angoisse m’est apparue: il a fallu que je me précipite sur nos photos pour vérifier que ma robe ne faisait pas dégueulasse avec la chemise blanc immaculé de M. Tao! Merci M. Triton!!! (ouf ce n’est pas le cas 😉 )

    Blague à part, ce costume te va à ravir! M. Tao voulait absolument que je sois là pour trouver son costume (il m’a laissé la surprise pour les chaussures ha ha) et il l’a choisi si rapidement qu’en un après-midi c’était plié! Encore aujourd’hui j’en reste scotchée 😀

    La cravate Corail ressort en effet beaucoup, mais dans un ton plus doux, je suis sure que ça aurait pu faire très sympa! Mais les boutons de manchette, c’est parfait aussi (surtout le motif koff koff)

    • Merci pour ton commentaire madame ancre.

      Je dois t’avouer que tes premières lignes m’ont fait peur car je ne voulais pas être la cause d’un souci de blanc sur vos photos 😐

      Peut être que la couleur corail plus douce aurait pu être bien pour la cravalière, mais on ne le saura pas. En tout cas pas de regret pour celle que j’ai choisi 😉

  • Oh un article de Monsieur Triton, quelle riche idée ! J’adore lorsque les hommes prennent la parole… pardon, la plume (enfin le clavier pour être vraiment réalise) 🙂 Mister Simba songe déjà à me remplacer sur le banc des chroniqueuses le temps d’un ou plusieurs articles, nous verrons dans quelques mois…

    Bref je m’égare, toutes mes confuses ! Super idée de billet, cela nous permet de passer de « l’autre côté » du rideau avec les essayages de notre moitié 😉 Honnêtement j’ai croisé les doigts que tu jettes ton dévolu sur le premier costume, c’est celui qui t’allait le mieux à mon sens (si l’on fait abstraction de la cravate un poil trop corail selon moi… ahem !). Donc je ne peux que valider ton choix ^^

    Hâte de te découvrir dans tes habits de lumière avec les photos du jour J désormais 😀

    • Merci pour ton commentaire et ravi que ca te fasse plaisir de lire les chroniques d’un jeune marié.
      J’ai hâte que M.Simba prenne le temps d’écrire car c’est toujours bien d’avoir un autre regard sur les impressions, les doutes, les choix, …
      Les photos du jour J arriveront prochainement par madame Sirène 😊

  • Trop cool une chronique du marié et un marié plutôt bien organisé. Début des recherches un an avant et achat/essayages 6 mois avant le mariage. C’est bien mieux que M.Rider qui a attendu 4 mois avant le mariage et les soldes d’été pour acheter son costume. Au moins en une demi journée il avait baclé l’affaire. Le shopping c’est pas trop dada. Il ne voulait pas enchaîner les boutiques et les essayages.
    En tout cas un choix original bleu clair. Et un bon choix, c’est celui qui était le mieux taillé pour toi.

    • Merci pour ton commentaire mademoiselle pomme de pin…
      Chacun son rythme pour le costume, mais il faut avouer que je voulais être tranquille le plus tôt possible afin de pouvoir me concentrer sur d’autres point du mariage (il ne faut pas avoir trop de choses à gérer en même temps pour nous les hommes ;-).
      En tout cas je félicite ton homme et tous ceux qui arrivent à trouver leur costume du mariage en une journée !!!!

Commente ici !