Dans les souliers de la mariée

On a souvent tendance à prendre soin de notre visage, de nos mains, de nos ongles… et à reléguer nos pieds au second plan. Mais le jour J, je veux pouvoir marcher, danser, sauter, bouger, aller d’invités en invités, tout ça sans avoir mal aux pieds ! Sauf que pas de pieds… pas de soirée.

Astuces beauté pour des jolis pieds

Crédits photo (creative commons) : Unsplash

Le bilan côté petons

J’ai un lourd héritage familial, qui s’est transmis sans jamais sauter de génération : la peau sèche. Mes pieds n’ont pas été épargnés, et je suis obligée de leur apporter un soin particulier, si bien que je dois être la fille qui a testé le plus de « remèdes miracle » pour soulager les pieds sensibles. Si j’oublie de mettre de la crème en sortant de la douche le soir, tu es sûre que c’est le drame au réveil : la peau me tiraille et mes talons sont douloureux.

En plus, les pieds, je n’aime pas ça. Ne me demande pas pourquoi, mais plutôt mourir que de faire un massage des pieds à Roméo. Je prends à peu près soin des miens, et c’est déjà un bel effort pour moi je t’assure !

Que tu sois concernée par les mêmes problèmes que moi ou pas, je suis certaine que tu n’as pas envie de finir la soirée obligée de te déplacer à quatre pattes et incapable de poser tes pieds (en feu) au sol (histoire triste, mais vraie). Pour t’épargner ces désagréments, voici quelques petites astuces !

Chouchouter ses pieds au quotidien

Se sentir jolie pour son mariage, c’est ce qu’on souhaite toutes, évidemment. Mais s’obliger à prendre un peu de temps pour soi dans la vie de tous les jours au-delà des préparatifs du jour J, je trouve ça encore mieux ! Et puis c’est toujours sympa de faire le bilan de la façon dont on s’occupe de soi, pour essayer de se ménager des temps de pause quotidienne et se chouchouter un peu, non ? En bonne hyperactive que je suis, je n’arrive jamais à commencer une routine beauté / santé sans l’abandonner en chemin quinze jours après. J’oublie, j’ai la flemme, j’ai toujours d’autres choses à faire… Je trouve des excuses par milliers ! La seule chose à laquelle j’arrive à penser, c’est de bien m’hydrater, parce que c’est une nécessité.

D’ailleurs, côté crèmes, s’il fallait ne retenir qu’une marque, ce serait Akiléine : outre la crème Nok, bien connue des randonneurs pour prévenir efficacement les ampoules et les frottements, j’utilise le Baume Hydra-Défense en cures régulières d’une à deux semaines : avec son odeur agréable et discrète et sa texture non grasse qui pénètre facilement, je me sens confortable dans mes baskets toute la journée, sans aucune sensation de tiraillement au bout de quelques heures au contraire de beaucoup d’autres crèmes que j’ai pu tester.

Une hydratation régulière est un bon début, mais il existe d’autres moyens de chouchouter ses pieds :

  • Grâce à un bain délassant : une bassine, de l’eau chaude et quelques gouttes de Bain Relaxant à la Lavande ou d’huile essentielle de lavande vraie*, un épisode de ta série préférée, et te voilà peinarde dans ton canapé pour un double effet kisscool : tu te détends et tu fais profiter tes petons des vertus relaxantes et assainissantes de la lavande. De l’eau et une poignée de gros sel, ça marche aussi ! En prime, ça te permet de ramollir les petites peaux que tu pourras facilement éliminer au moment de la pédicure.
  • Avec un bon massage : de temps en temps, faire travailler ses pieds en faisant rouler un ballon par terre permet de masser et d’améliorer la circulation sous la plante des pieds. Avant de se coucher, ne pas hésiter à masser doucement ses pieds avec sa crème hydratante, en faisant des mouvements circulaires et en exerçant des petites pressions avec les pouces, du talon jusqu’à la plante des pieds. Si en plus, Roméo veut bien le faire pour toi, c’est le jackpot : effet relaxant absolu… sauf si grosse chatouilleuse en vue !
  • À l’aide d’un gommage doux : un bon gommage ou le passage de la pierre ponce après le bain de pieds permet de prévenir l’apparition des callosités. On évite de frotter aussi fort que lorsqu’on récure une casserole : la corne a tendance à se former pour protéger les pieds des frottements quotidiens, alors on y va mollo !
  • En prenant rendez-vous chez le podologue : si l’esthéticienne peut s’occuper de la mise en beauté de tes pieds, seul un podologue pourra soigner tes petits bobos et te rendre des pieds de bébé !
  • En arborant des ongles nickel : on coupe ses ongles de pieds bien droits pour éviter les petites blessures très désagréables qu’ils pourraient provoquer en repoussant. Et pour des ongles bien blancs, on peut faire tremper ses pieds dans une bassine d’eau chaude dans laquelle on ajoutera le jus de deux citrons et 2 cuillères à soupe de bicarbonate, le duo gagnant pour sauver des ongles fatigués par les incessantes poses de vernis. On peut aussi directement appliquer sur ses ongles la mixture sans diluer dans de l’eau (dans ce cas, il suffit de réduire la dose de bicarbonate et de la mélanger au jus de citron avant application).

Recettes natures pour de jolis pieds

 Gommage doux hydratant

  • Avec les ingrédients du placard : mélanger 2 cuillères à soupe de sel fin avec 2 cuillères à soupe d’huile d’olive (ou d’argan), puis masser longuement en insistant sur les talons et la voûte plantaire, avant de rincer à l’eau chaude.
  • Pour les plus équipées : mélanger 6 cuillères à soupe d’huile végétale de coco avec 20 gouttes d’huile essentielle de vanille*, puis incorporer 200 g de sucre roux**. On en mangerait tellement l’odeur est envoûtante !

Onguent pour pieds secs ou abîmés

  • Avec les ingrédients du placard : écraser une ou deux bananes jusqu’à obtenir une pâte plutôt lisse (au mixeur ça marche aussi) à appliquer sur les talons, idéalement après le gommage. Laisser poser au minimum 10 minutes avant de rincer à l’eau chaude.
  • Version pour les plus aguerries : dans un pot en verre propre et stérile, mélanger 50 ml d’huile d’amande douce, 4 cuillerées à soupe de beurre de karité, 1 cuillerée à soupe de macérat de calendula, 2 cuillerées à café de gel d’aloe vera et 2 cuillerées à soupe d’huile de coco. Une fois le mélange homogène, ajouter 5 gouttes d’huile essentielle de géranium et 5 gouttes d’huile essentielle de palmarosa*. Appliquer généreusement avant d’aller se coucher et enfiler des chaussettes en coton par-dessus toute la nuit.**

* Attention : les huiles essentielles sont à utiliser avec grande précaution, teste-les toujours dans le creux du coude pour t’assurer que tu n’y fais aucune mauvaise réaction et vérifie qu’il n’existe aucune contre-indication te concernant (notamment pour les filles qui prendraient des médicaments : certaines plantes peuvent en annuler les effets, par exemple).  

** Source : magazine « 60 millions de consommateurs ».

Danser jusqu’au bout de la nuit : comment survivre ?

Ok, nos pieds sont chouchoutés, gommés, hydratés et parés pour affronter l’une des plus folles journées de notre vie. Mais comment prévenir les éventuels pépins ou la surchauffe de voûte plantaire après 5 rocks endiablés ?

Astuces beauté pour des jolis pieds

Crédits photo (creative commons) : Jeszka

  • On met des semelles de confort dans ses chaussures : je n’ai testé qu’une marque et c’est donc la seule dont je pourrai te parler, bien qu’il en existe beaucoup d’autres : les semelles Red Carpet, qui nécessitent quand même d’avoir un peu de marge dans ses chaussures car elles sont franchement matelassées. Mais alors, ce confort ! Je les ai testées à un mariage auquel nous avons été invités un an avant le nôtre, et honnêtement, quand mes copines commençaient à grimacer vers 2 heures du matin, je me sentais toujours hyper à l’aise dans mes talons alors que je suis une grande adepte des baskets et des sandales plates dans la vie de tous les jours. Franc succès du côté du crash-test semelles donc ! J’avais profité d’une commande intéressante pendant les soldes, mais dans tous les cas l’investissement vaut le coup pour la très belle qualité du produit.
  • On saupoudre un peu de talc de bébé dans ses chaussures : si on porte des chaussures fermées et qu’on est pieds nus dedans, on saupoudre un peu de talc dedans avant de les enfiler, histoire d’éviter la transpiration et limiter les frottements et les odeurs indésirables. C’est un truc de ma grand-mère que j’ai toujours pratiqué et dont je ne peux plus me passer quand je porte des chaussures fermées aux beaux jours. En revanche, je déconseille de l’utiliser avec des chaussures ouvertes car on risque de voir de la poudre blanche apparaître sur les orteils au cours de la journée… pas forcément super chic.
  • On emporte des chaussures de rechange confortables ! Ou on finit pieds nus, c’est selon.
  • On prévoit le retour de soirée : une bassine d’eau bien fraîche ou plusieurs minutes sous un jet d’eau froide pour éteindre le feu sous les pieds et les délasser. L’hiver, on les enveloppe dans une serviette chaude si on a eu un peu froid. Et ensuite, une bonne crème pour la nuit, pour retrouver des pieds tout neufs au réveil !

On emporte aussi une trousse de secours, dans laquelle on trouvera :

  • Des pansements : on investit dans de bons pansements contre les ampoules qu’on peut même poser en prévention aux endroits que l’on craint. Autre solution efficace et bon marché : le sparadrap Prévention Ampoules de Merchurochrome, très utile pour éviter ampoules et frottements qui finissent par blesser (l’Amoureux te remerciera peut-être, lui qui risque de souffrir dans ses chaussures neuves qu’il aura oubliées de faire avant le jour J).
  • Une petite aiguille : pour percer une ampoule douloureuse (sans enlever la peau, malheureuse !).
  • Un coupe-ongles : ça te paraît bête, hein ? Pourtant, il suffit d’un invité un peu joyeux qui te marche violemment sur le pied au beau milieu du troisième Tcha-Tcha de la soirée, et d’un ongle douloureusement cassé au passage pour te gâcher la fin de la partie. On dégaine le coupe-ongles pour couper proprement à l’endroit des dégâts et on peut repartir !

Le jour J, j’ai été tellement prévoyante que j’ai trimballé avec moi une trousse de survie de compétition à faire pâlir d’envie Mac Gyver. Je n’ai heureusement pas eu à m’en servir – ou presque – mais j’ai triché… à 21 heures, j’avais honteusement abandonné mes talons !

Tu connais aussi quelques astuces et recettes de grand-mère pour soigner les petits petons ? As-tu pris des précautions particulières le jour de ton mariage ? N’hésite pas à partager tes conseils en commentaire !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



6 commentaires sur “Dans les souliers de la mariée”

  • Eh ben dis donc ! On sent le vécu à travers ta chronique.
    Aucun soucis de pieds de mon côté, hors-mis un gros complexe du à leur taille énoooorme.
    Mais du coup j’ai tendance à acheter des chaussure un peu trop petite… et forcément ça fait très mal. Pour mes chaussures de mariage je n’ai pas dérogé à la règle, et il m’a fallu 6 mois pour les faire à peu près à mon pied (en les portant tous les jours 1h ou 2). Et au final j’ai tenu jusqu’à minuit, et après je suis passée aux ballerines, pour finir pieds nus après 5h…

    • Oui pour le coup il y a du vécu 😉

      Arf, les complexes ont la dent dure… 6 mois avant pour faire tes chaussures, la vache ! C’étaient des chaussures fermées ? Je n’ai pas du tout eu à faire les miennes car elles étaient ouvertes et vraiment hyper confortables, j’étais comme dans des chaussons, mais j’avais trop envie de repasser à plat en début de soirée… on ne se refait pas ^^

  • Wahou je suis impressionnée. Je suis tout bonnement incapable de prendre une routine beauté. Hormis me démaquiller les yeux le soir (je suis en train d’essayer de prendre l’habitude de me laver la visage aussi… C’est dire. mais je ne mets que du mascara, pour ma défense… ) et appliquer une crème hydratante sur mon visage le matin, je ne fais rien… Quand mes jambes sont trop crocodile et mes pieds trop calleux j’arrive à mettre de la crème pendant quelques jours, mais ça ne tient jamais plus d’une semaine…
    Quand je lis des articles comme le tiens (où comme la série qu’on a eu au mois d’août) je me dis toujours qu’il faudrait que je fasse un peu d’efforts. C’est comme ça que je me suis mise à nettoyer ma peau le soir déjà. Un pas de géant. Que j’espère ne pas faire en arrière bientôt Haha. Peut être que si j’arrive à bien ancrer cette habitude là je tâcherai d’en adopter une autre. Et pourquoi pas une routine pour mes pieds ?

    • Si ça peut te rassurer, je n’ai pas non plus du tout de routine beauté, comme je l’écris je suis comme toi, incapable de tenir une vraie routine beauté plus de deux semaines… Par contre la crème hydratante, c’est incontournable pour moi au moins 3 fois/semaine sur le corps et les pieds, sinon c’est cata… la faute à l’hérédité ! :p
      Mais pour le visage, c’est comme toi, à force d’aller sur les blogs avant le mariage, maintenant je me démaquille et je m’hydrate quand même un peu mieux (mais je ne mets aussi que du mascara, donc comme tu dis on est excusées ^^ j’ai fait un méga effort pour le mariage d’ailleurs hihi).
      L’idée du jour c’était surtout de donner quelques astuces 😉

  • J’adore ! Une chronique sur les pieds écrite par quelqu’un qui n’aime pas ça, je trouve ça génial ! Cela dit, je n’aime pas ça non plus et je ne l’explique pas non plus. ?
    Tu as bien raison, les pieds c’est important ! Alors merci ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *