Alors on danse ? Comment convaincre ton fiancé d’apprendre à danser !

Tu l’as, la chanson de Stromae dans la tête ? Oui ?

Ben, en fait, c’est pas du tout ça ! Faut plutôt imaginer la scène finale de Dirty Dancing… Parce que mon chéri, c’est un peu Patrick Swayze (en plus blond)…

Bon, j’exagère un peu. En vrai, si on devait faire la scène finale de Dirty Dancing, on risquerait d’avoir quelques problèmes de portés et de déhanchements… Mais quand même, parfois, on peut avoir des révélations !

ouverture de bal valse mariage

Crédits photo : Freddy Frémond Photographies

Mais reprenons l’histoire au début.

Moi, j’ai toujours adoré danser. Et la danse en couple, j’ai toujours trouvé ça trop classe, trop cool, trop « je veeeeeux, moi, moi, moi !!!! ». Bref, quand j’étais à la fac, j’ai profité d’une offre pour étudiants pour me lancer. A moi danses de salon : rock, valse, tchatcha, quick step…

C’était fun.

Puis, je suis partie en Irlande, et j’en ai profité pour faire un peu de salsa (et de danse irlandaise, mais sans partenaire, donc ce n’est pas le propos).

C’était plutôt cool aussi.

Le seul truc, c’est que bon, je fais 1m85. Et mes danseurs, souvent, ne dépassaient pas 1m80. Et puis, pour ce type de danse, tu portes des talons. Je n’ai rien contre être plus grande que la majorité des mecs. Mais faut dire, c’est pas trop pratique pour passer sous le bras. C’était la partie frustrante de la chose, donc.

Quand j’ai rencontré Monsieur Gezellig, j’étais super contente qu’il soit plus grand que moi. Ouais, il est néerlandais. Cliché néerlandais : 1m93. Et donc, j’ai voulu le traîner à la danse. Sa réponse fut « je vais être nul », développé en « je suis aussi souple qu’un manche à balai, je vais être ridicule » – bon, ok, il n’a pas dit « manche à balai », parait que c’est une expression française, donc conseil perso : n’essaie pas de la traduire littéralement… (oui, instant de solitude perso, fou rire de l’amoureux…).

Seulement, moi, son argument (manche à balai ou pas) ne m’impressionnait pas ! Je pense qu’on ne peut pas dire qu’on ne va pas être bon à un truc si on n’a pas essayé. Et puis, l’amoureux, il avait le sens du rythme, c’était déjà ça… Je comptais donc bien le convaincre.

Le problème, c’est que je voulais qu’il en ait envie, vraiment. Transformer les cours en disputes n’était pas le but.

Donc, j’ai laissé passer du temps et j’y revenais de temps en temps.

Arguments (je te les donne si tu as envie de convaincre ton cher et tendre) :

  • Un mec qui peut faire danser les filles, c’est hyper viril et sexy (ça, c’est THE argument)
  • Ça nous permettrait de faire une activité ensemble, tout en se dépensant
  • On pourrait rencontrer du monde, dans cette ville où on n’a aucun ami (ouais, c’est la honte !)
  • Ça me ferait tellement plaisir. Je veux bien aller voir un match de foot anglais de basse division avec toi en échange. S’il te plaîîîît…

Bref, ça a presque marché.

Mais à l’époque, je n’avais pas non plus un emploi du temps arrangeant : je travaillais 3 soirs par semaine, ça laissait peu de possibilités. Donc on a reporté plusieurs fois le cours d’essai.

Et puis, le mariage est arrivé sur la table (en fait, partout dans la maison, c’est envahissant ce genre de trucs !) Et l’amoureux, il est un peu fier… Il avait envie de faire un peu d’effet, ce jour-là. Ou en tout cas, de ne pas trop se payer la honte !

Et puis, entre deux, il a commencé à faire du cricket. Ne me demande pas pourquoi du cricket, hein. Mais attention, ne confonds pas le cricket avec le croquet sinon, il se fâche tout rouge. Pour t’aider, le cricket, c’est un peu comme le base-ball en mille fois plus compliqué (plus anglais…). Tu te demandes pourquoi je te parle de ça ? Tu vois pas le rapport entre le cricket et la danse ?

Mais il y en a un !

Il se trouve que le prof de danse de l’école de notre ville fait aussi du cricket. Et qu’il est super-méga-extra-cool-trop-sympa-Mlle-Gezillig-faut-que-tu-le-rencontres ! Et il est drôle. Et il ne fait pas « cliché prof de danse ». Dixit l’amoureux, donc. Je dois vraiment dire : merci Kevin de faire du cricket, tu as sauvé mon affaire !

Voilà, comment on s’est retrouvé à prendre des cours de danse.

Le but pour l’amoureux, c’était avant tout d’apprendre à danser pour le mariage. Donc notamment, la valse viennoise, parce que je tenais à une ouverture sur Ta p’tite flamme (les paroles de cette chanson me donnent les larmes aux yeux…).

On a donc commencé les cours. Et là, c’est la révélation.

Monsieur Gezellig :

  1. n’est vraiment pas mauvais, a un bon sens de la musique et donc du rythme et retient facilement les pas
  2. me guide super bien donc c’est facile pour moi
  3. aime vraiment ça !

Au point d’être tout triste quand je suis partie en déplacement en Allemagne : « Mais, mais… On va manquer un cours de danse ! ». (C’était bien la peine de freiner des quatre fers pendant si longtemps pour ne pas essayer, tsss…).

Donc je me suis dit que si toi aussi tu hésites à franchir le pas, ce serait bien de savoir pourquoi nous trouvons super cool de prendre des cours de danse de salon :

  • C’est une activité qu’on fait ensemble, toutes les semaines

Avec l’idée de ne pas manquer, pour ne pas se retrouver perdus, on y va même quand on est fatigué, qu’il pleut, qu’on n’a pas envie de sortir, que j’ai plein de cours à préparer… Ça veut dire que c’est 1h15 chaque semaine qu’on passe ensemble, sans les soucis domestiques… Et je crois que ça fait un bien fou à notre couple ! Même s’il y a du monde autour, c’est un moyen de se retrouver à deux (et chuchoter des mots doux et/ou des bêtises à l’oreille de son amoureux entre deux pas, c’est sympa – même si ça le perturbe…)

  • C’est aussi apprendre à construire ensemble

Il faut accepter que l’autre ait des difficultés, faire confiance, aller au delà des frustrations : « Mais pourquoi quand c’est le prof et son assistante qui le font, ça a l’air magnifique et naturel, et quand c’est moi, c’est ridicule ? » ou « Mais grrrr, ****, j’y arrive pas, mon corps veut pas, c’est tout » et recommencer, quand même, parce que l’autre compte sur nous. Et puis, finalement rire de nos erreurs. Parce que bon, on veut pas être des danseurs pro non plus !

  • Se faire du bien à l’égo

Parce qu’on est parait-il vraiment bons pour le quick-step et la valse anglaise. Ok, rien ne dit que tu le seras aussi. Mais il y a une petite chance, alors ça vaut le coup d’essayer… Oui, le scoop c’est : en général, si tu ne sais pas danser, c’est parce que tu n’as pas appris. Un savoir, ça s’apprend !

  • Rencontrer tout type de couple

Des fiancés, des parents, des motivés, des un peu forcés (Messieurs, souvent), de différents horizons… Et si tu as tendance à fréquenter les mêmes cercles depuis longtemps, ça peut être une jolie bouffée d’air frais !

Et enfin, bien sûr : apprendre la valse viennoise, pour impressionner tout le monde dans ta robe de princesse !

… Ou pas !

En cette première année de cours, pour nous le programme c’est : le jive (rock quoi), le tcha-tcha, la rumba, le tango, la valse anglaise et le quick-step. Mais pas la valse viennoise… Tu sais, celle qui fait tourner la robe et ma tête qui rêve encore de ressembler aux princesses de mon enfance…

Non mais c’est pas la classe intégrale, ça ? Et cette traîne ? Et ces superbes cheveux ? Toi aussi tu as un complexe Sissi ?

Donc, pour résumer : nous avons pris des cours de danse majoritairement pour pouvoir ouvrir le bal sur une valse viennoise dans ma robe de princesse. Mais en fait, ben on n’apprend pas ça… C’est le drame ?

Ben non, non, ce n’est pas le drame. En fait, pour le moment, on s’en fiche un peu. On s’amuse beaucoup à la danse, et on continuera sans doute après notre mariage…

En ce qui concerne notre ouverture de bal, je sais déjà danser la valse viennoise de mes anciens cours. L’amoureux pourra sans doute l’apprendre facilement, vu ses dons pour la valse anglaise… Même si va falloir accélérer le rythme ! On va donc peut-être demander quelques cours particuliers… Et réfléchir pour trouver un endroit où répéter (parce que notre salon, ça ne marche pas !). Et si on n’arrive pas à caser cela dans nos emplois du temps de ministres, on choisira peut-être un quick-step. Ça fait moins princesse, mais c’est plus original ! On verra…

De toute façon, maintenant, je n’ai plus besoin de l’excuse du mariage pour danser avec mon amoureux. Et c’est quand même ça le plus chouette, dans l’histoire !

Et toi, tu prends des cours de danse avec ton futur mari ? Il réagit comment ? Il est doué ou pas trop ? Tu as prévu quoi, pour ton ouverture de bal ? Raconte !

A propos de Freddy Frémond Photographies
Photographe de mariage basé en Seine et Marne, il se déplace sur toute la région parisienne pour immortaliser votre grand jour. Il aime voir du pays et peut donc évidemment vous proposer ses services pour votre événement partout en France et au-delà !
Pour en savoir plus : www.freddyfremond.fr


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



35 commentaires sur “Alors on danse ? Comment convaincre ton fiancé d’apprendre à danser !”

  • pour nous ça sera un slow sur notre chanson préférée! ça nous ressemble…pas le temps de prendre des cours de danse. mais chapeau aux couples qui le font!

  • Ton article m’a fait sourire 🙂
    Chez nous, pas encore de cours de danse (on habite à 900 km l’un de l’autre) mais j’avais pris pendant un an des cours de danse de salon pendant mes études en Allemagne. Valse viennoise et Cha-Cha, c’est moi qui apprends à Chéri quand on se voit 😉

  • J’ai adoré ton article parce qu’on se marie le 30 mai et en janvier chéri me demande, « on fait quoi comme danse « . Heu alors tu vois moi j’allais en boite pour conduire les copines, j’étais sur le canapé et j’attendais pour faire le chauffeur. très complexée dans mes gestes, balai dans le dos. Bref pas top pour draguer. Mais toujours envie d’apprendre et là je me souviens bien sur de Dirty dancing vu au moins 50 fois, de Franck Sinatra et là je commence à taper sur le net : ouverture de bal. Et trop envie d’apprendre une danse. Je cherche les cours sur Limoges et là pour la St Valentin, j’amène chéri pour rencontrer notre futur prof de danse.Sur le coup pas trop enchanté parce qu’il pensait surtout faire un rock et moi je déteste. Le slow trop cucu. On discute avec le prof, le courant passe. On oublie Dirty dancing (on a 41 et 56 ans). Le ridicule ne tue pas mais bon le jour de son mariage on oublie et un lumbago pas top non plus. Et on est d’accord pour un tango argentin, c’est sensuel, j’adore. Bref, on en est à notre 4ème leçon et comme tu dis, c’est notre moment à nous, on est tous les 2, c’est un cours particulier et on décompresse. On hésite entre 2 musiques : Querer du Cirque du Soleil (une merveille) ou Goran Bregovic et Cesaria Evora (film Underground de Kusturica) et je suis fan de Bregovic et on adore Cesaria. Coût de nos leçons 325€ pour 10 leçons de 45 min. On va épater et surtout ça va surprendre tout le monde. Bon on n’est pas Jennifer Lopez ou Antonio Banderas mais on se débrouille pas mal pour débutants.

  • Je vais être tout à fait honnête : pour l’ouverture, on la joue tradi, j’ouvre avec mon père et après mon Homme prend le relais … Mais … mon père et la valse, ça fait 15 !! Il a le rythme, il paraît même que c’est un très bon partenaire (c’est pas ma mère qui le dit ce sont leurs copines !!) mais voilà, la valse c’est pas son truc : « on a qu’à faire un slow !! » m’a-t-il dit quand la question a été mise sur le tapis ! Entre nous, ça m’arrangerait, je n’ai aucun rythme ^^ Les cours de danse, j’aimerais en prendre, ne serait-ce que pour cette histoire de rythme. On a un peu moins de 6 mois pour s’en occuper (aaaaah) A suivre …

  • Avec mon mari, ça fait 35 ans qu’on danse (bourrée, rock, danses de salon, west coast swing, et j’en passe; bon, pas tout ça depuis le début). Et ça fait 35 ans que les copines me piquent mon danseur dans les soirée, parce que lui il sait (il a pris la peine d’apprendre, ce n’est pas venu tout seul) et qu’il est sympa avec les danseuses seules. Donc il connaît les 3/4 des rockeuses de la région 😉
    C’est effectivement une super activité de couple.

  • J’aurai aimé prendre des cours de danse avec mon chéri pour faire une ouverture de bal digne de ce nom mais malheureusement mon cher et tendre était en déplacement toute la semaine dans une autre région lors de nos préparatifs de mariage et il était fatigué le week-end et je ne voulais pas lui imposer plus de fatique qu’il avait. Du coup, on a fait un slow en ouverture de bal et c’était cool.

  • Mon chéri est aussi en déplacement la semaine à 4h de route et du coup on y va le samedi matin. Par contre la semaine pas possible de s’entrainer tous les 2. Donc le prof va nous préparer une choré simple à retenir.

  • Pour nous, ca a été une ouverture sur la carioca de la cité de la peur. On s’est bien amusés à répéter !!!
    La chanson « Ta p’tite flamme » est trop belle. Mon chéri me l’a chantée au cours de notre cérémonie d’engagement.

  • Je ne sais même plus sur quoi on a fait notre « ouverture de bal », je ne suis même pas sûre que c’était sur une musique « sérieuse », c’était peut-être bien sur une bêtise. Faudrait que je redemande à Monsieur 😉

    En tout cas, s’il y a bien une question qui ne s’est pas posée, c’est celle des cours de danse. Je me vante de pouvoir faire faire beaucoup de choses à mon cher et tendre en insistant… pardon, en argumentant suffisamment, mais ça, je crois que ça aurait fait partie des « no way » catégoriques… et pis j’ai pas le sens du rythme et je fais des blocages sur les chorégraphie, alors c’était pas dans mon intérêt non plus d’apprendre une vraie danse !

    Des réponses qu’il aurait pu me donner à tes arguments : 1. « Moi, viril et sexy ? Ha ha ha ! » 2. « J’ai une autre idée d’activité commune qui permet de se dépenser… » 3. « Et alors ? ça sert à quoi les amis ? » 4. « Du foot ? Mais quelle horreur ! Le dernier Captain America, alors ? Je m’en fous, j’irai le voir avec mes collègues. » (« Puis je trouverai un prétexte pour aller quand même le voir avec toi trois jours après même si ça te saoule. ») 😀

    Bon courage en tout cas pour ce nouveau défi !

  • Bien, bien, un détail a retenu mon attention : il est possible de prévoir de danser sur « ta p’tite flamme ». J’aime aussi beaucoup cette chanson mais je ne la trouvais pas très dansante, mais si c’est une valse alors tout va bien !

  • Aaaaah enfin une chouette liste d’arguments à donner à mon chéri pour que l’on fasse une danse de couple 😉 bon, ok, avec le déménagement en cours ce n’est pas le moment, mais d’ici cet été je ne désespère pas de prendre au moins quelques cours avec lui !!

  • Avec chéri on est tous les 2 méga mauvais en danse. Je l’ai convaincu de prendre des cours pour faire une jolie ouverture de bal (on avait peur d’être ridicule) et finalement ça nous plait bcp les danses de salon et on se débrouille plutôt bien! Je me demande même si on ne continuera pas les cours après le mariage…

  • Je t’admire d’avoir réussi à convaincre monsieur, l’argument ultime n’a pas marché sur le mien 🙁 . Mais bon je m’éclate sur la piste, ça le fait rigoler, et il a promis de danser quelques danses médiévales…
    Tu as raison, une activité à 2 c’est super important quelle que soit cette activité, c’est l’occasion de partagé quelque chose « rien qu’à vous »

  • Heu, c’est quoi la différence entre la valse anglaise et la valse viennoise ?
    Merci pour les conseils, aussi, je vais les tester.
    Nan passque plus ça va, plus je revois mes espérances d’ouverture de bal à la baisse, et que même là, chéri ne veut pas prendre des cours… :'(

  • Ah!!! décidément Mlle Gezillig, j’adore ton style ! tes articles sont supers. Merci pour tes arguments, peut-être que je vais finir par convaincre mon homme… même si le jour j est passé! On s’est entrainé la veille dans 10m2 pour offrir à nos invités une pseudo valse ! Résultat : on s’est bien amusés, une franche partie de rigolade, sous les feux de la rampe ! ça aurait pu être bien mieux, mais on a fait avec les moyens du bord, sans se prendre la tête !

  • Nous prenons des cours de danse de salon depuis 4 ans maintenant et je suis bien d’accord avec toi, c’est de jolis moments à partager en couple.pour nous ça sera danse lente et viennoise mixé sur let it go de la reine des neiges ! Bonne ouverture de bal.

  • Personnellement, j’ai lâchement utilisé mon papa (avec qui j’adore danser le rock) pour faire envie à chéri d’apprendre, et ça a marché comme sur des roulettes. « Woaw, va vraiment falloir que j’apprenne à danser ». YES !! En plus, chéri a dit qu’il est pour les cours de danse, je vais peut-être lui faire lire ton article pour achever de le convaincre.
    (et en plus j’ai un couple d’amis danseurs de bon niveau qui sont d’accord pour nous apprendre ! Cours gratos, re-yes !!)

  • Suis-je la seule à avoir un cheri qui,quand je lui parle d’une activité ensemble où on pourrait se depenser, me regarde avec des yeux comment dire….. coquins??? Nous ca sera sans doute un slow mais avec à la fin une petite surprise pour vrmt mettre l’ambiance.

  • Oh Mlle Gezillig, merci mille fois pour cet article ! Je rêve de pouvoir ouvrir le bal avec mon chéri au son d’une valse viennoise ! Mais impossible de lui faire accepter l’idée des cours des danses car comme ton amoureux, il considère avoir un balai à la place d’une colonne vertébrale (oui, soyons polis) avant même d’avoir essayé ! Et moi de mon côté, j’ai fait pareil que toi avec les cours de danse et les tarifs réduits quand j’étais étudiante 🙂 Du coup : frustration !!!! Mais je vais essayer sur lui tes arguments, avec un peu de chance, je me retrouverai avec un valseur surpris aussi ! Bon courage et amusez-vous bien, c’est tellement fun !!

  • Holala Mademoiselle Gezillig, tu m’as donné une de ces envies de me mettre à la danse avec chéri. A la base, c’est lui qui en a envie, il me demande depuis un moment de faire de la salsa tous les deux. Moi je suis pas contre, mais j’ai peur de m’ennuyer à ne faire que ça. Et là, tu viens de me faire réaliser qu’on n’est pas obligé de se limiter à la salsa, et qu’on pourrait pratiquer plein de danses de couple. Je sens que grâce à ton article, on va s’inscrire à un cours dès la rentrée de septembre. Merci ! 🙂

    • Je vois seulement ce commentaire maintenant !
      Alors, oui, on peut faire plein de danses et y en a pour tous les goûts donc fonce !
      Et tu viendras nous dire si ça te plait, hein 😉

      • Premier cours de danse testé la semaine dernière avec chéri. Et nous voilà, inscrits tous les deux à un cours de rock, mais pas que, car d’autres danses de couple seront testées de temps en temps, pour nous permettre non pas d’apprendre à danse le rock, mais à danser tout court. Merci encore de m’avoir aidé à sauter le pas 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *