L’épisode sans mes grands-parents

Aujourd’hui, je viens te parler d’un sujet un peu délicat, mais je tiens à t’en parler, de une, parce qu’il me tient à cœur de rendre hommage à mes grands-parents pas ce biais, et de deux, parce que si ça t’arrive, je veux que tu saches que tu n’es pas la seule.

J’en viens donc au fait, comme tu l’auras peut-être compris, mes grands-parents maternels sont décédés avant le mariage.

Pour notre mariage civil, j’avais espéré qu’ils pourraient venir. Malheureusement, leur santé à tous les deux a fortement décliné, il ne pouvaient donc plus bouger de chez eux. Quoi qu’il en soit, ils ont été invités au mariage religieux, et ont été tenus un peu informés des avancées. Ils ont par exemple vu ma robe.

Faire face au décès de ses grands-parents le jour du mariage

Crédits photo (creative commons) : Antranias

Je me suis rendue chez eux un weekend de décembre, pour les aider. Ma mamie est en fauteuil, ils ont des aides à domicile, mais mon papi gère tout et se fatigue beaucoup. J’aide donc, mais ma mamie se retrouve malade, je me rends donc avec elle et les ambulanciers à l’hôpital, où on me demande ce qu’il faudra faire en cas de réanimation utile. Le tout vers 3 heures du matin, après avoir attendu les secours pendants 4 heures, en discutant de tout et de rien avec ma mamie, qui m’a surtout fait savoir qu’elle ne voulait plus. Comprends par là qu’elle ne souhaitait plus rester avec nous, son état étant vraiment au plus bas.

Tu comprendras que cette nuit a été quelque peu difficile et que la discussion avec mon papi pour lui dire que probablement sa femme n’allait pas survivre à la journée du lendemain n’était pas des plus simples.

Je te le donne en mille, ma mamie s’est remise de sa maladie, oui, c’est une battante malgré tout mais elle est restée à l’hôpital, pour ensuite partir en EPHAD, lorsque nous aurions visité, choisi et payé pour celui-ci. Mon papi était d’accord pour y aller aussi, donc tout va bien.

Évidemment, le temps a passé. Les discussions s’éternisent, les dossiers administratifs sont lourds et compliqués (oui, oui, pour la mairie pour le mariage, et aussi pour les demandes d’EPHAD et tutelle, et à peu près tout en France en fait, pays de l’Administration avec le grand A qu’il faut).

Mon papi ayant également des soucis de santé de plus en plus importants, ma maman arrive à le motiver pour faire des analyses à l’hôpital où se trouve ma grand-mère. Cela nous amène a début février, soit moins d’un mois avant le mariage.

Vendredi J-8, ma maman m’appelle de l’hôpital pour me demander de dire au revoir à ma grand-mère, le médecin lui ayant signifié que ça y est, elle souhaitait partir.

Mardi J-4, ma maman m’appelle de nouveau de l’hôpital, pour m’informer que ça y est.

Oui, on le savait, oui on s’y attendait, mais quand même.

Dans l’après-midi, ma maman m’envoie un texto pour me dire que mon grand-père ne survivra pas longtemps car il est tombé dans le coma et ne s’en réveillera pas. Ça, je m’y attendais beaucoup moins.

Je passe une grande partie de la soirée au téléphone avec mes frère et sœur, puis notre diacre.

Ma sœur m’inquiète. Elle m’informe que l’une de mes cousines a proposé de rendre un hommage pendant la soirée (ah ah, oui, enfin non, on parle de mon mariage quand même). Témoin sœur et copines témoins sont informées assez vite que si quelqu’un tente quelque chose, elles devront intervenir. Oui, on sépare les événements.

Quoi qu’il en soit, j’avoue que nous n’avons pas réfléchi auparavant à comment faire pour la suite. Je ne te parle pas d’enterrement, ça je ne m’en occupe pas directement, mais de comment rendre hommage à ma mamie durant notre cérémonie. Évidemment, nous allons faire quelque chose. Et c’est la que Mademoiselle Dentelle rentre en jeu.

Faire face au décès de ses grands-parents le jour du mariage

Crédits photo (creative commons) : Michelsved

En effet, je me tourne vers celles qui sont déjà passées par là. Il s’avère que je suis loin d’être la seule (bon, à 4 jours du mariage, si, et je ne te le souhaite pas) mais nombre d’entre nous n’arrivent pas vierge de décès de personnes importantes dans leur entourage à leur grand jour. Les articles à ce sujet existent bel et bien, et je t’invite, si tu te retrouves malheureusement dans mon cas, à lire ceux de Madame Dentelle, et les autres

Il s’avère que le petit mot et une bougie, symbolisant la lumière de leur vie et leur présence à nos côtés est ce qui ressort le plus, et ce qui me parle. Monsieur For It me laisse le soin de choisir ce que je veux, et après discussion avec notre diacre, nous arrivons à mettre quelque chose en place.

Faire face au décès de ses grands-parents le jour du mariage // Photo : Brian photographe

Crédits photo : Brian Photographe

Le samedi matin, en partant chez la coiffeuse avec témoin sœur, je l’informe que si jamais mon papi venait à partir avant la cérémonie religieuse, j’aimerais qu’on me le dise, mais si c’est après je n’y tiens pas. Ma demande est exaucée, puisque mes parents m’apprennent à 12h30, après l’avoir su eux-mêmes, que mon papi, qui m’a confié dans une de nos récentes discussions, qu’ils souhaitaient partir ensemble avec ma grand-mère, l’a effectivement rejointe.

Petit-point ne pas pleurer alors que je vais me marier et je suis maquillée : méthode approuvée par Madame For It pour ne pas ruiner coiffure et maquillage, tu sautilles sur place et surtout, tu ne prends personne dans tes bras pour ne pas fondre en larmes. Tu cours partout dans les chambres informer tes témoins et leur dire qu’elles vont être en retard pour l’habillage de la mariée, tu fais pareil avec ta sœur, que ton beau-frère vient de prévenir, et tu files t’habiller, parce que bon dans une heure trente, tu es à l’église.

Concrètement, ça donne quoi ?

Avant le début de la cérémonie religieuse en elle-même, nous allons donc, ma maman mes tantes et mon oncle présents, allumer deux bougies, l’une pour chacun de mes grands-parents, charge à Monsieur For It d’enlever une des deux bougies prévues avant la cérémonie si mon papi n’a pas rejoint ma mamie à ce moment-là. Avant cela, notre diacre aura expliqué ce qu’il se passe.

Faire face au décès de ses grands-parents le jour du mariage // Photo : Brian photographe

Crédits photo : Brian Photographe

Ce moment était chargé en émotion, la suite de la cérémonie également. Notre diacre a inclus mes grands-parents dans son homélie (tout comme il a inclus Monsieur et Madame Wait For It dans son homélie de l’enterrement).

Après cette première période lourde en tristesse, nous avons pu passer au reste, en ressentant, pour ma part, des moments de tristesse en même temps que des grandes joies, ce qui n’est pas des plus pratiques, mais la joie l’a finalement emporté, et je me suis moi-même laissée emportée et portée par la cérémonie.

Mais ça, je te le raconterai quand j’arriverai enfin au récit du grand jour.

Et toi, tu as perdu des proches que tu voulais inclure dans ta cérémonie, tu as prévu quelque chose de spécial ou tu as été prise de cours ?



4 commentaires sur “L’épisode sans mes grands-parents”

  • Je peux comprendre ta peine. J’ai enterré mon pere un mois jour pour jour avant le mariage… nous l agons inclus dans la priere universelle avec les prejoms de mes geands parents et celui de mon beau pere…
    Du coup ma seule geand mere n est pas venue mais ma mere lui a fait voir les photos du mariage…

    • Ça a du être dur pour toi aussi, c’est bien que tu aies pu l’inclure dans la prière universelle. Nous avons également cité pendant l’office tous nos proches qui n’étaient pas présents.
      C’est une bonne chose que ta grand-mère ait pu voir les photos, ça a du lui faire plaisir.

  • Très bel article, j’ai été très touchée en le lisant car on ressent énormément d’amour dans tes propos.
    Je ne lis plus de manière régulière les billets de ce blog, mais ils m’ont beaucoup aidé quand je préparais mon mariage, il y a trois ans.
    Et ce sujet a été l’un des plus compliqués pour moi à gérer, ayant perdu ma petite sœur quelques années auparavant, je ne voulais pas non plus tomber dans le côté morne et larmoyant de l’hommage. Et puis nous avons perdu deux des trois mamies qui nous restaient, à M-6 et M-1, donc nous avons décidé de commencer la cérémonie avec quelques mots, disant que nous allumions la bougie pour avoir une pensée envers toutes les personnes que nous aimions et qui ne pouvaient pas être là avec nous ce jour-là. Ça incluait les personnes lointaines et celles disparues trop tôt.
    Après la cérémonie, beaucoup nous ont dit avoir eu un moment de recueil à un moment ou à un autre, en regardant la flamme vaciller.

  • Merci pour ce témoignage, et je veux ici t’apporter tout mon soutien, et partage tes peines. Je trouve l’hommage que vous avez proposé tout en délicatesse, et certainement la plus jolie façon d’inclure cet épisode dans votre mariage.

    Si vous me permettez, j’aimerai profiter de ce témoignage pour y apporter mon expérience…qui je l’espère ne sera que très très rarement un soutien pour celles qui sont / passeront par là.

    Pour ma part, mes grands-parents étaient trop fatigués pour venir au mariage, notamment mon grand père…qui est parti en soins palliatifs le jour du mariage, et décédé le mercredi suivant.

    La partie de la famille qui était au courant a décidé de ne rien nous dire le samedi, pour que nous profitions de la journée. Nous en avons été informés, ainsi que ma mère dont c’était le père, le dimanche juste avant le brunch, que nous avons écourté. S’est ensuite posée la question du départ ou non en voyage de noces, et c’est ma grand-mère qui a tranché, en nous demandant d’y aller.

    Le lundi, nous avons fait une toute petite cérémonie de dépôt de mon bouquet de mariée à la Vierge, en priant pour mon grand-père.

    Ensuite, nous sommes partis en voyage de noces, où j’ai chercher du wifi en Tanzanie pour recevoir la terrible nouvelle.

    Ces souvenirs sont très difficiles, et m’ont empêcher de pouvoir regarder les photos du mariage et même d’en parler pendant près de six mois. Désormais, ca passe, et je commence à me rappeler des bons moments.

    Bon courage à toutes, et merci à la communauté Melle Dentelle pour nous permettre de parler également de ces moments là. <3

Partager un commentaire...