J’ai testé pour toi : faire soi-même la décoration florale du mariage

Il y a celles et ceux pour qui les fleurs fraîches sont très accessoires (« pfiou… ce n’est pas indispensable », « il existe des alternatives plus durables ») celles qui ne pourraient faire l’impasse pour leur mariage (« parce que franchement, un mariage fleuri, c’est canon ») ou encore celles qui se rêve fleuriste en secret, sans être vraiment matinale… #euphémisme

Et moi, dans tout ça ? Eh ben, je fais partie de cette troisième catégorie.

J’adore les fleurs ! Les camaïeux de couleurs, l’odeur légère, le toucher soyeux, leur caractère éphémère… Composer un bouquet, c’est se connecter à la nature, à ce qu’elle a de meilleur à offrir à nos sens.

Faire soi-même la déco florale du mariage

Crédits photo (creative commons) : Pixabay

Trois petites semaines par an pour assouvir mon envie de pivoines…

Je t’en parlais dans ma présentation : la préparation du mariage en tant qu’événement était à mes yeux un excellent moyen d’exercer ma créativité refoulée depuis de (trop) nombreuses années. Tu me vois venir ?

Malgré mon amour sans faille pour les compositions florales, à contrario de Mme Piglou, je me voyais mal confier cette mission à un ou une professionnelle.

Lorsque nous avons finalement décidé d’embaucher un DJ (souviens-toi, on faisait partie de la team-déçu-des-DJ), faire l’impasse sur un fleuriste était aussi une solution comme une autre pour alléger le budget, même si – tu l’as compris – ce n’est pas ce qui nous a décidé en premier (enfin… surtout moi).

Euh… là, tu te dis peut-être : « mais elle est folle, ça prend un temps dingue de s’occuper des fleurs ! »

Et tu as raison, j’ai été un peu folle il est nécessaire d’y accorder du temps pendant les préparatifs et surtout, dans les jours qui précèdent le mariage.

Mais tu sais quoi ? J’avais tellement à cœur de réaliser moi-même la décoration florale de notre mariage que ça ne m’a pas effrayé tant que ça… au début.

Entre les fleurs fraîches à dégoter à un prix raisonnable, les bonnes quantités à commander et les compositions à réaliser en un temps record, bon euh… honnêtement, ça n’a pas été un parcours de santé. Alors si l’idée de réaliser ta décoration florale te trotte dans la tête, j’ai pensé que ça pourrait t’aider d’avoir un retour d’expérience, en complément de celui de Mme Gezillig qui avait utilisé les fleurs du jardin de sa maman, pour un résultat champêtre très chouette !

Pour commencer, je t’invite à aller jeter un œil à cet article d’une fleuriste (Chez Fleur) qui te donne plein de conseils de pro pour se lancer. Il m’a bien aidé.

Des fleurs, des fleurs, des fleurs ! OK, mais… pour décorer quoi ?

J’ai commencé par m’interroger sur les espaces que je souhaitais fleurir. Oui, « je » car une fois de plus, M. Golf m’a franchement laissé carte blanche. Il s’assurait juste de temps en temps que mes rêves fleuris restaient réalistes.

Ce qui est chouette, c’est qu’en matière de fleurs, rien n’est obligatoire ! C’est toi (et ton fiancé, donc) qui décidez.

Par exemple, je tenais à ce que mon bouquet de mariée et la boutonnière de M. Golf soient réalisées par une pro. C’est technique, on les verrait sur toutes les photos, j’avais trop peur de me louper… À l’inverse, si le temps manquait pour réaliser une composition pour la voiture des mariés, tant pis.

Je t’encourage à lister dès le départ ce que tu tiens à réaliser pour :

  • Estimer si c’est faisable
  • … et renoncer si ça ne l’est pas (ou confier à une pro)

Pour moi, ça donnait :

  • 9 centres de tables (= 3 mini vases par table)
  • 3 guirlandes de feuillage (pour la voiture des mariés, le panneau d’accueil et le plan de table)
  • 10 bouts de banc pour la cérémonie à l’église (on a profité d’un weekend sur place pour compter les bancs, juste ceux des premiers rangs)
  • 2 ou 3 compositions pour l’autel

J’aime beaucoup (trop) de fleurs ! C’est un problème, Docteur Wedding ?

Ensuite, je me suis penchée sur la question à la disponibilité des fleurs. Autrement dit : leur saisonnalité. Et oui, j’ai beau adoré les pivoines et les tulipes. Pour un mariage en octobre, on oublie !

Il faut le reconnaître, l’automne est loin d’être la meilleure saison pour les fleurs. Heureusement pour moi, je n’avais pas besoin d’une grande variété pour le style épuré et élégant recherché : du bleu, du blanc et beaucoup de feuillage.

Après avoir mené de looooongues recherches sur la toile pour vérifier ce qui est généralement disponible au mois d’octobre, j’ai renoncé à beaucoup (trop) de fleurs à mon goût, conservant mes préférées par couleur :

  • Blanc : œillet, gypsophile, lisianthus, muflier, glaïeul
  • Bleu : chardon bleu (peu de choix dans cette couleur… la plupart des fleurs tirent sur le violet).
  • Vert : eucalyptus, ruscus ou salal
Faire soi-même la déco florale du mariage

Crédits photo (creative commons) : Pixabay

Lisianthus

Faire soi-même la déco florale du mariage

Crédits photo (creative commons) : Pixabay

Chardon bleu

Simplicité, encore et toujours…

Dans les trois petits vases de mes centres de tables, je voyais des branches d’eucalyptus, un ou deux œillets blanc, un brin de lisianthus blanc et un autre de chardon bleu. J’imaginais les guirlandes de feuillage 100% végétal, montées à l’aide de fil à tiger.

Le muflier et le glaïeul étant des fleurs hautes, on dit qu’elles sont adaptées aux compositions de cérémonie. Ma maman a accepté de me prêter deux grands vases blancs en céramique, que je voyais bien disposés en symétrie, à gauche et droite de l’autel. Pour les bouts de banc, rien de bien compliqué : un peu de feuillage et quelques brins de gypsophile attachés avec un ruban blanc.

À mon humble avis, se lancer dans des guirlandes de feuillages longues de 27 mètres pour tes tables rectangulaires ou des compositions rondes en hauteur dans des vases martini est à tes risques et périls…

Très franchement, fais simple. 2-3 sortes de fleurs, un ou deux feuillages, ce sera suffisant. Crois-moi, « simple » ne veut pas dire « court »… Le temps à consacrer à la commande des fleurs, à leur préparation et à la disposition sur les lieux sera déjà bien assez long pour que tu te compliques la vie (ou celles des gentilles petites mains que tu auras embauché pour l’occasion).

Des fleurs par milliers, je trouve ça où (sans me faire refouler…) ?

À ce stade, tu te demandes sans doute où j’ai bien pu trouver des bottes à un prix avantageux sans avoir accès aux grossistes ? Après l’euphorie « je me lance dans ma déco floraaaaaale !! », c’est clair, c’était le premier os rencontré… J’ai d’abord frappé aux portes d’une bonne dizaine de grossistes de la région. Peine perdue. Ils protègent la profession et c’est tout à fait compréhensible. Tu connais le dicton ? « Qui ne tente rien, n’a rien ».

Pour notre mariage civil, j’avais fais appel à un service de livraison ouvert aux particuliers qui m’avait déçu, tu te rappelles ? En plein été, les fleurs n’avaient pas apprécié le transport, ça avait été une grande source de stress. Je n’avais pas envie d’avoir à revivre ça, puissance XXL… Pour s’excuser, ils m’avaient offert un bon d’achat à valoir sur ma prochaine commande. C’était très sympa de leur part, mais pas suffisant pour retenter l’expérience en toute sérénité.

Alors quoi, passer commande auprès d’un fleuriste du coin ? Maman Saphir s’est portée volontaire pour se rendre sur place, un mois avant le mariage. Je craignais que les tarifs ne soient pas intéressants, voire gonflés car « pour un mariage » (on commande rarement 18 bottes d’eucalyptus en toute discrétion, on est d’accord !)… mais non, pas du tout ! La dame s’est montrée charmante, allant même jusqu’à demander au responsable une remise pour les quantités commandées.

Pour l’anecdote, ma maman avait mentionné que c’était « pour une fête de famille ». En récupérant la commande, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir qu’il était écrit : « pour mariage ». Pas dupe, Madame la fleuriste…

Quantités nécessaires, temps à passer, prix… Calculette, à nous deux !

La deuxième difficulté que l’on rencontre pour une déco florale DIY, ce sont les quantités à commander. Comme à chaque fois, j’ai fais des hypothèses, et j’en ai pris davantage (10% environ) au cas où.

C’était trop. Beaucoup trop. Au moment de tout ranger, il nous restait deux seaux entiers de feuillage et quelques bottes de fleurs. Ma maman les a rapporté à la fleuriste, en même temps que les seaux prêtés, « pour offrir à ses clients ». Elle était ravie !

Mon conseil ? Fie toi à tes hypothèses. On a naturellement la folie des grandeurs, de peur de manquer.

Pour 3 mini vases multiplié par 9 centres de table, par exemple, j’ai compté :

  • Une demie botte d’eucalyptus par table, soit 5 bottes
  • 2 tiges de lisianthus blanc par table, soit 4 bottes
  • 2 chardons bleu par table, soit 3 bottes
  • 3 tiges d’œillets blancs par table, soit 5 bottes

Pour les 2 compositions florale d’église, j’ai pris en compte :

  • 10 tiges de glaïeuls par vase, soit 2 bottes
  • 3 bottes de salal pour les deux vases
  • 2 pains de mousse
  • Du beargrass (offert par la fleuriste)
Faire soi-même la déco florale du mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Une partie des fleurs et feuillage récupérés le jeudi. Outch… ça prend de la place !

N’hésites pas à demander à ta fleuriste de te prêter de grands seaux en plastique.

La plupart des fleuristes reçoivent la marchandise de leur grossiste le mercredi ou jeudi. L’idéal est donc de récupérer tes végétaux à ce moment là (si tu peux te les faire livrer sur le lieu de réception, c’est encore mieux). Fraîcheur et ouverture des boutons garanties pour le samedi. Pense à les mettre rapidement dans l’eau et à les stocker dans un endroit frais (un garage, par exemple). Ils tiendront plusieurs jours, sans problème.

En ajoutant des bottes d’eucalyptus supplémentaires, du gypsophile et quelques roses (qui ont eu un rôle à jouer lors de notre cérémonie religieuse – je te raconterais bientôt), la décoration florale nous a coûté 330€… et évidemment, quelques heures pour :

  • Récupérer la commande et mettre en eau à J-2 : 1h env.
  • Transporter les bottes (et les seaux) sur le lieu de réception : 1h env.
  • Réaliser 9 compositions simples pour centres de table (préparation des tiges, mise en eau des vases, placement des fleurs…) : 1h30 env.
  • Préparer 3 compositions piquées dans de la mousse pour la cérémonie : 2h (merci les vidéos Youtube !)
  • Monter 2 guirlandes décoratives de feuillages : entre 1h et 2h, en fonction du résultat souhaité
  • Nettoyer l’espace de préparation : 1h

Soit l’équivalent d’une journée de main d’oeuvre, ou d’une demie-journée à deux personnes (bien évidemment, ces durées ne sont qu’indicatives). Cela te donne juste un ordre de grandeur du temps à passer lorsque l’on se lance pour la première fois, ce qui est, comme tu le vois, non négligeable.

Tata Françoise est incollable en compo florale ? Top ! Vous gagnerez un temps précieux. À défaut, pas de panique, c’est faisable avec un peu d’entrainement.

On s’entraîne ou ce n’est pas la peine ?

Comme je te le disais, j’ai profité du mariage civil pour faire un test et estimer le temps qu’il me faudrait pour réaliser un centre de table. Mine de rien, ça m’a vraiment aidé à m’assurer que ce que j’avais prévu était réalisable.

Pour les compositions de cérémonie, en revanche, je n’ai pas fais d’essai préalable. Grave erreur ! Résultat ? J’avais sous-estimé la tâche à accomplir lorsque l’on utilise de la mousse florale : baigner le pain de mousse sans forcer son absorption, puis couper les végétaux à la bonne hauteur, les planter un à un, et enfin équilibrer la composition…

Avec le recul, je ne peux donc que t’encourager à faire un test pour CHAQUE élément. Ça te permettra aussi de valider que le style te convient. Certes, c’est un budget de… quelques dizaines d’euros ? Le prix de ta zénitude !

Bienvenue à bord, moussaillon ! … ou pourquoi s’entourer est in-dis-pen-sable

S’il y a bien une erreur que j’éviterais aujourd’hui en matière de déco (OK, facile à dire, après coup…) c’est de me prendre pour la Super Woman des Flowers. Mon fils dada, ma bataille.

Non, il est humainement impossible de :

  • Coordonner le nouage de serviettes
  • Guider tes frères à installer la déco
  • Répondre aux SMS des amis qui viennent d’arriver à la gare
  • Veiller à conserver ta manucure impec’
  • … ET t’occuper des fleurs SEULE.

Oui, même avec un rétro-planning béton. Testé et (dés)approuvé.

Si tu n’as pas wedding-planner attitrée, autre que toi (faut bien que quelqu’un se dévoue…), tu te doutes aisément que tu n’auras pas QUE les fleurs à gérer la veille de ton mariage. Alors je t’en conjure : entoure-toi. Rameute les frères, les tatas, les copines, les cousins, les belles-sœurs… Bref, toutes les minimes volontaires.

Pour ma défense, aucune de mes demoiselles d’honneur n’a pu se rendre disponible le vendredi. Autant te dire que, vers 14 heures, j’ai vu arriver ma belle-sœur Mlle Actu comme le Messie.

On a envahi l’office traiteur de la ferme, je lui ai montré un exemple de ce que j’avais en tête… et roulez jeunesse ! Pas très manuelle, elle s’est pourtant débrouillée comme une chef. Le Messie, je te dis !

Faire soi-même la déco florale du mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Mlle Actu en pleine action

Crédits photo : Photo personnelle

Pendant ce temps-là, j’ai pu m’atteler aux compositions de la cérémonie, tout en coordonnant le reste des activités.

En fin de journée, le temps me manquait pour réaliser les guirlandes de feuillage : « BoOuOuhH, mon plan de table sera tout triste… » Artiste dans l’âme, c’est la tante de M. Golf qui m’a sauvé sur ce coup-là.

Faire soi-même la déco florale du mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Je ne la remercierais jamais assez pour le magnifique travail réalisé… et le nettoyage de l’office dans la foulée (oups…)

On récapitule ?!

Pour une décoration florale 100% DIY en toute sérénité, il te faut :

  • Te renseigner sur les fleurs et feuillage de saison
  • Miser sur la simplicité pour tes compositions (et éviter la mousse florale, si tu n’as pas un ou une experte dans ta team flowers…)
  • Commander les bottes auprès d’un fleuriste de quartier qui t’inspire confiance
  • Calculer le nombre de bottes nécessaires
  • Réaliser un test pour chacune de tes idées
  • Ne pas sous-estimer le temps à y consacrer la veille et l’avant veille
  • Déléguer, déléguer, déléguer pour la préparation et l’installation
  • … et admirer !

Ce que tu y gagnes ?

  • Beaucoup de fierté à (te) dire « c’est moi (et mon équipe de choc) qui l’avons fait ».
  • Le plaisir de mener un mini projet floral de A à Z… et sans doute, comme moi, l’envie de recommencer !
  • Une économie de 25 à 40% par rapport à la prestation d’un ou une professionnelle.

Bref, choisis de t’occuper toi-même de ta décoration florale… parce que ça te tient à cœur, pas uniquement pour alléger ton budget ! 😉

Voilà qui te donne une idée concrète de ce à quoi t’attendre, si tu es aussi inconsciente que moi. Je te laisse avec quelques photos de nos réalisations capturées par Sara, et te retrouve bientôt pour te montrer tout ça dans son contexte !

Faire soi-même la déco florale du mariage // Photo : Sara Cuadrado

Crédits photo : Sara Cuadrado

Faire soi-même la déco florale du mariage // Photo : Sara Cuadrado

Crédits photo : Sara Cuadrado

Crédits photo : Sara Cuadrado

Faire soi-même la déco florale du mariage // Photo : Sara Cuadrado

Crédits photo : Sara Cuadrado

Et toi, serais-tu motivée à te lancer dans la décoration florale de ton mariage ? Ou alors, très peu pour toi… tu préfère déléguer entièrement à un professionnel ? Raconte-moi !



11 commentaires sur “J’ai testé pour toi : faire soi-même la décoration florale du mariage”

  • Projet risqué mais rondement mené ! chapeau Madame Saphir ! Et c’est tellement bien quand on a un peu d’aide….
    Avec les risques de chaleurs en été, et mon manque de connaissance en fleurs, je ne me vois pas du tout de prendre ce risque. Par contre tu m’as donné envie de faire des petits essais de compositions pour d’autres événements…

    • Merci Mlle Sirène ! C’est vrai que pour un mariage d’été, avoir pleine confiance en son fournisseur de fleurs me paraît fondamental pour assurer leur fraîcheur… jusqu’à reception et mis en eau.
      Pour ce qui est de la connaissance des fleurs, je dirais que tout s’apprend 🙂 Personnellement j’ai adoré approfondir mes connaissances en fleurs à l’occasion des préparatifs. Cela dit, je comprends tout a fait que ça puisse effrayer, et il ne faut vraiment pas se forcer !
      Faire de petits essais pour voir si ça te plaît est une très bonne idée !

  • Olala, quel boulot. Je stressais avec toi à la lecture de ton billet… Tu vois je suis partie pour faire des tonnes de DIY parce que j’adoooooooooore ça mais alors les fleurs, j’ai pas du tout le courage (ni les compétences même si l’envie pourrait potentiellement être là) de me lancer la dedans surtout que comme tu le dis très justement c’est un job à faire la veille!!!! Mon Dieu, quel courage! Je suis admirative J’ai hâte de lire la suite! 🙂

    • Ouuuh la, mince… Je ne voulais te (vous) stresser ! Malgré tout, ça correspond finalement assez bien à ce que je voulais transmettre par cet article très pratico pratique, un retour d’expérience, avec les faux pas que j’aurais connaître, et les fausses bonnes raisons de se lancer :
      – C’est tout a fait faisable ! MAIS…
      – Il faut être entourée la veille
      – …et le faire parce que ca nous plaît, pas juste pour faire des economies 🙂

      La prochaine fois, on parlera justement deco DIY 😉

      (et merci pour ton commentaire, c’est toujours un plaisir de te lire 😊)

  • Waouh !
    Pour notre mariage il me tenait egalement à cœur de faire moi même la décoration florale… J’ai entendu tout les commentaires avant le jour j (« mais tu ferais mieux de le faire faire  »  » oula tu va perdre du temps » « et bien t’as envie de t’embêter avec ça » … Etc etc….). Mais au final j’ai tellement adoré le faire, et puis quelle fierté de se dire que c’est réellement à notre image…

    • Oh.. une copine de fleurs ! 😀

      Ahh… les commentaires des proches qui ne comprennent pas pourquoi on s’embete tant… J’en parle assez peu (certainement parce qu’ils se doutaient qu’ils n’arriveraient pas à me faire changer d’avis ^^), alors tu fais bien de le mentionner !

      Si c’était à refaire.. tout pareil !! (bon, avec un peu d’aide, quand meme… 😏)

  • C’est très très joli… Quel boulot…. Nous nous sommes occupés des fleurs également mais franchement dans une moindre mesure… On en avait quand même moins….
    Bravo !

  • Oh mon dieu ! J’ai stressé aussi durant toute la chronique, mais dis donc, c’est beau… et puis ça doit être hyper gratifiant ! Well done Mme Saphir !

  • Bonjour!
    Je souhaite également réaliser ma décoration florale! Pourrais-tu me dire chez quel fleuriste tu t’es fournie?
    Je te remercie!

Leave a Reply to Madame Saphir Cancel reply