L’épisode de la décoration : l’extérieur et l’église

Maintenant qu’on a des tas de fleurs, il va falloir en faire quelque chose. Il va aussi falloir avoir des contenants pour les utiliser, je vois mal les coquelicots pendre des polystyrènes que je t’ai montré.

L’église

Pour l’église, nous nous sommes arrangés pour pouvoir la décorer le mercredi en début d’après-midi. C’est l’avantage d’aller dans une église qui ne sert pas pendant l’hiver, il n’y a pas foule, et la responsable est très sympathique.

Nous avons donc prévu :

  • un bouquet de coquelicots pour l’autel, dans un cache pot orange,
  • des bouts de banc avec une rose et deux coquelicots enrubannés en orange,
  • une grosse bougie ou deux de l’autre côté de l’hôtel, avec un mini gerbera en pot (craquage de dernière minute avouons-le, mais j’adore les gerberas (en pot tu l’auras compris)).

Et c’est tout, ça ne fait pas énorme vu comme ça mais ça suffisait.

Nous avons pu laisser tout en place la semaine suivante et ne débarrasser que 10 jours après le grand jour, donc c’était tranquille.

Pour les coquelicots, Monsieur For It s’en est chargé et a acheté de la mousse pour fleurs séchées à 4 ou 5 €, qu’il a mis au fond du pot.

La déco DIY du jour J

Crédits photo : Photo personnelle

Ensuite, c’est parti, tu coupes les tiges trop longues, et tu piques pour tenter de faire un bouquet joli.

Au début ça donne ça :

La déco DIY du jour J

Crédits photo : Photo personnelle

et à la fin, ça donne presque ça :

La déco DIY du jour J

Crédits photo : Photo personnelle

Je te mets la moins bien cadrée, mais aussi la moins floue

En situation dans l’église, ça rend beaucoup plus joli, d’autant plus que Monsieur For It a ajouté des fleurs de lys pour changer un peu.

La déco DIY du jour J // Photo : Brian photographe

Crédits photo : Brian photographe

Nous avons aussi ajouté des roses sur l’autel. ainsi que des bougies chauffe plat qui étaient à l’église déjà entre les bougies et les coquelicots.

La déco DIY du jour J // Photo : Brian photographe

Crédits photo : Brian photographe

L’auvent

Si tu te souviens de notre salle (oui, je sais, ça fait un an que je te l’ai présenté), nous avons une grande salle, avec possibilité de vin d’honneur à l’intérieur ou presque, et un vieil auvent, avec de jolies poutres et tout de joli, qui n’a pas besoin de beaucoup de décoration, mais quand même.

J’avais déjà repéré des tas de choses sur Pinterest, oui, toujours là. Je te montre :

La déco DIY du jour J

Crédits photo : Copie d'écran Pinterest

En gros, ce que j’aimerais, ce sont des boules en laine ou fausse laine tant qu’à faire, qui pendent du plafond, avec des pompons, le tout pour faire des grappes nombreuses pour colorer ce plafond. J’aimerais également des grosses bougies sur le rebord, et tant qu’à faire, des feux finlandais à l’extérieur, pour profiter de la nuit.

Mon problème principal, et celui-ci va se confirmer tout au long des préparatifs de la décoration, c’est que je fais plein de choses sans avoir une idée précise du final. Dans ma tête, ça rend super, mais la veille du grand jour, est-ce que je saurais mettre en place comme ça rendait si joli dans mon esprit ? J’ajoute à ça que le dessin n’est pas ma spécialité, et que faire à la dernière minute est ma spécialité. “J’ai beau prévoir et prévoir et prévoir encore, je n’ai pas prévu assez de temps” (ça c’est Monica qui le dit). Donc, les fiches d’explications si pratiques et utiles pour les petites mains qui viennent aider, je te le dis tout de suite, il n’y en a pas eu chez nous. Déjà j’ai réussi à faire un déroulé que nous avons distribué le vendredi soir aux personnes concernées, mais c’est le maximum (pourtant j’aurais adoré réussir l’organisation impeccable, mais nos témoins sont top et ont trop géré).

Bref, tu l’as compris, j’ai plein d’idées et plein d’envies, que je réalise, et que parfois je rate (je te montrerai peut-être tous mes ratages, ça fera bien une chronique complète ça), mais après, pour mettre tout ensemble, ça devient plus compliqué.

Me voilà donc partie à créer des boules en laine ou en simili-laine, le tout trouvé comme toujours chez Emmaüs. La première technique consiste à gonfler un ballon, puis à prendre son fil de laine, à le tremper dans la colle et à le faire passer sur le ballon. Facile me diras-tu. La partie difficile vient après. Si tu as mis beaucoup de colle, celle-ci va s’accrocher à ta création une fois que tu auras enlevé le ballon. Pour éviter ça, il suffit d’enduire ton ballon de baudruche (ou un autre que tu peux dégonfler et re gonfler comme tu le souhaites, pour éviter les déchets) d’huile alimentaire. Je ne te cache pas que ça glisse tout plein après ça, et que c’est encore plus compliqué de ne pas s’en mettre partout, mais c’est tellement plus facile après. Je parle en connaissance de cause, et surtout je te le dis maintenant, si ça peut t’éviter de passer de longues soirées à enlever la colle présente. Malheureusement, je n’ai trouvé cette astuce qu’un mois avant le mariage, je n’en ai donc pas fait beaucoup avec cette technique, mais c’était bien pratique.

Pour les pompons, il en existe également plusieurs sortes. j’ai choisi les plus faciles à faire, en utilisant des serviettes en papier carrées plutôt que du papier de soie, pour que ça revienne moins cher (mais pas spécialement écolo pour le coup). J’ai utilisé les tutoriels du site Madmoizelle, qui en propose trois différents, mais je me suis arrêté sur le premier ; le second demandant plus de travail, aussi joli soit-il.

La déco DIY du jour J // Photo : Brian photographe

Crédits photo : Brian photographe

Bon, là, c’est l’ensemble avec ce qu’il reste

Enfin, nous avons ajouté des grosses bougies achetées, je te le donne en mille, chez Emmaüs, ainsi que quelques roses en papier à d’autres endroits.

Le jour J, comprends par là, le vendredi veille du grand jour, nous avons ouverts les pompons avec le mari et les fils de témoin J, ainsi qu’avec mon père, responsable de l’accrochage et de l’échelle, et c’est parti.

La déco DIY du jour J // Photo : Brian photographe

Crédits photo : Brian photographe

La guirlande en fanion et au fond les boules accrochées au plafond

Je n’ai pas bien suivi les idées de Mademoiselle Dentelle, qui est : plutôt que de mettre un peu partout, il vaut mieux mettre beaucoup à un seul endroit. Je le savais, et je n’ai pas l’impression d’avoir suivi ce conseil. En réalité, je ne sais pas trop si ça donnait bien. De toute façon, il a fait tellement froid que je ne sais pas si quelqu’un a fait attention à la décoration.

La déco DIY du jour J // Photo : Brian photographe

Crédits photo : Brian photographe

Tu peux apercevoir les grosses bougies sur le rebord

Comme l’extérieur est joli, et que nous nous marions en hiver, nous arrêtons ici la décoration à proprement parlé. Nous achetons quand même des feux suédois, que nous oublierons dans un coin de la salle au moment voulu, et c’est tout.

Et toi, comment vas-tu gérer la décoration de l’église et/ou du lieu de la cérémonie ? Et pour le vin d’honneur, vas-tu faire un gros endroit décoré ou un peu partout ? Raconte !



1 commentaire sur “L’épisode de la décoration : l’extérieur et l’église”

  • Merci de me rassurer… Je suis un peu comme toi, j’ai plein d’idées de déco, j’entasse du matériel, je prévois, je prévois et au final je ne sais pas trop ce que ça va donner !!
    Je pense qu’il est encore temps pour moi de réfléchir un peu plus posément et d’essayer de mettre “beaucoup à un seul endroit”, mais ce n’est pas gagné.
    En tout cas, le préau est tellement beau.. et la guirlande en fanion y trouve sa place à merveille 😉

Partager un commentaire...