Mon mariage ludique et romantique : la décoration de la salle du repas – Partie 2

La dernière fois, je t’ai présenté ce que nous avions préparé pour la cérémonie laïque. Mais c’est la salle du repas qui nous a demandé le plus d’efforts, comme tu vas le voir.

07 - Ambiance 051

Crédits photo : Freddy Frémond

Nos centres de table

07 - Ambiance 006

Crédits photo : Freddy Frémond

Nos centres de table se composaient de trois éléments installés sur un dessous de plat miroir.

Tout d’abord, un gros pot en verre décoré d’un galon turquoise contenait du sable décoratif, des galets peints et vernis à la main (voui, voui… des heuuures, que ça nous a pris !), des petits dés (je t’ai déjà dit que Monsieur Glenn adorait les jeux ?) dont j’ai repeint les points en doré (c’est le moment où la bridezilla en moi s’est réveillée, je crois), et enfin une grosse bougie blanche.

08 - Soirée 032

Crédits photo : Freddy Frémond

Ensuite, je me suis inspirée de photos vues çà et là pour installer une bougie sur un verre à pied renversé. Trois couleurs de masking-tape et quelques brillants ont suffi à la décorer. Sous le verre à pied se trouvait une rose faite en origami. Petite touche bridezillesque : j’ai écrit à la main à l’encre dorée sur le papier rose avant de le plier…

07 - Ambiance 019

Crédits photo : Freddy Frémond

Enfin, j’avais craqué sur cette idée trouvée sur le Oui blog : après quelques tâtonnements, j’ai créé mes propres patrons de nénuphars. La suite a été un peu fastidieuse : beaucoup de découpages, de collages, de mises en forme… Mais j’ai adoré le résultat, surtout une fois installé dans ces globes de lampe que j’avais chiné pour trois fois rien.

07 - Ambiance 020

Crédits photo : Freddy Frémond

Petit aparté “bridezilla crispée” : sur la photo, le globe est malheureusement à l’envers par rapport à ce que j’avais prévu. Je voulais que la petite ouverture soit vers le haut (comme sur la photo du plan de table dans son ensemble). Je ne sais pas ce qui s’est passé au moment de l’installation par le traiteur… Quand je l’ai enfin remarqué au cours de la soirée, je suis passée de table en table les remettre à l’endroit, mais c’était trop tard pour la photo !

Pour achever la décoration de la table, ma petite sœur a plié des dizaines, peut-être des centaines, d’étoiles en origami. J’ai mis en page et imprimé moi-même les menus, puis j’ai confectionné des sortes de petites ailettes pour les faire tenir debout… (DIY de dernière minute, car le plan A ne fonctionnait pas !).

07 - Ambiance 026

Crédits photo : Freddy Frémond

Je ne résiste pas non plus à l’envie de te montrer nos marque-places : des petits flacons turquoises, étiquetés par nos soins, qui contenaient des amandes et des noisettes enrobées de chocolat ainsi que des smarties verts et roses pour la touche de couleur.

07 - Ambiance 017

Crédits photo : Freddy Frémond

Nos initiales

07 - Ambiance 007

Crédits photo : Freddy Frémond

Dans une alcôve, derrière la table des mariés, nous avons installé nos deux initiales.

Chacun a décoré la sienne avec du papier et du vernis-colle : Monsieur Glenn a opté pour des motifs de carte tandis que j’ai choisi des extraits d’œuvres littéraires que j’affectionne. Un peu de masking-tape en finition, et le tour est joué !

Pour la mise en scène, Monsieur Glenn a posé son R sur une boîte peinte à la façon d’un dé, et moi mon C sur une pile de livres (Le Seigneur des Anneaux, Orgueil et Préjugés, L’Iliade et L’Odyssée).

Le plan de table et les noms de table

07 - Ambiance 013

Crédits photo : Freddy Frémond

À l’opposé de la salle, nous avons placé le plan de table sur le rebord de la cheminée. Pour être franche, j’ai attendu un peu le dernier moment pour trouver comment présenter le plan de table… Je n’avais pas vraiment d’idée et le résultat a été quelque peu improvisé : du carton, des feuilles de Canson bleues, du masking-tape (encore et toujours), un tampon, de l’encre dorée… Et des dessins : comme tu le vois, nos tables n’avaient pas de noms, mais étaient représentées par des symboles.

Pour l’anecdote, je retiens surtout de ce plan de table le fait que j’avais oublié d’y mettre un de nos témoins… (je te rassure, sa place à table était prévue, en revanche).

Mais tu te demandes peut-être à quoi correspondent ces symboles ? La réponse se trouve dans nos faire-parts… Nous avons choisi un couple pour chaque table. Il y avait donc la table avec les amoureux de Là-Haut, la table avec Akira et Midori de Je ne suis pas un ange, la table avec Jaffar et Nino de Fire Emblem, et enfin la table des mariés… avec nous !

07 - Ambiance 025

Crédits photo : Freddy Frémond

07 - Ambiance 044

Crédits photo : Freddy Frémond

Non, tu ne rêves pas : ce sont bien des bouchons qui soutiennent le nom de la table. Pour comprendre d’où nous est venue cette idée, il faut faire un petit tour du côté du site de ma petite sœur. En effet, un de ses projets artistiques consiste à peindre des bouchons à l’effigie de personnages puis à les semer dans des lieux publics, là où des gens peuvent les trouver et les ramasser (ou les jeter à la poubelle, snif)… Du coup, je lui ai passé commande de tous les personnages de notre faire-part. Puisque nous n’avions que quatre tables, tous n’ont pas pu être employés : qu’à ça ne tienne, ils ont trouvé leur place dans le coin papeterie.

Le coin papeterie

Mon mariage ludique et romantique : la décoration de la salle du repas

Crédits photo : Freddy Frémond

Mon mariage ludique et romantique : la décoration de la salle du repas

Crédits photo : Freddy Frémond

Voici ce que nous avions prévu pour recueillir les mots et les dons de nos invités : un grand bocal en verre que nous avons décoré d’une photo d’avion ; des enveloppes à nos couleurs dans une boîte en bois que nous avons peinte ; des petits cartons ; des feutres ; des tampons et des encres à nos couleurs. Les bouchons ont servi ici à soutenir des cartons avec des suggestions ou encore des explications sur la provenance des personnages.

Voilà, cette fois je crois avoir à peu près fait le tour de notre décoration faite-maison !

Et toi ? Ta décoration t’a-t-elle permis de mettre à profit les talents artistiques de membres de ta famille ? As-tu réalisé toi-même tes centres de table ? Raconte !



12 commentaires sur “Mon mariage ludique et romantique : la décoration de la salle du repas – Partie 2”

  • Vraiment très joli et plein de goût !
    Où as tu trouve ta boîte à enveloppes ?
    Je retrouve notre idée pour les tables, nous récupérons des fan art d’affiches de film, à chaque table son affiche mais pas de nom de table a proprement parler …

    • J’ai trouvé la boîte dans un magasin de loisirs créatifs (l’antre de toutes les tentations !) : Loisirs et créations, à Bercy Village.
      Ne pas donner de noms de tables est d’autant plus facile que le nombre est réduit, je pense, ou que les affiches/dessins/symboles sont facilement reconnaissables…
      Merci pour ton commentaire, en tout cas ! 🙂

    • Eh bien en fait non, on n’a pas tellement galéré… Il faut dire que je n’ai pas été particulièrement regardante : de base, nous avions choisi un bleu turquoise et un bleu clair, mais je suis sûre qu’on retrouvait d’infimes nuances un peu partout.
      Cela dit, nous avons aussi eu de la chance : les rubans fournis par le traiteur étaient particulièrement raccords avec le reste, comme le papier bleu du nénuphar (tiré d’une bête ramette de papier multicolore) ou les pompons (dont le papier de soie a été commandé sur Internet).
      Voilà, un mélange de chance et de “tous les bleus sont permis (ou presque”, pour un résultat finalement assez harmonieux 🙂

    • C’est vrai que ça nous a pris beaucoup de temps mais on a bien étalé les préparatifs : on a commencé à peindre les galets environ huit mois à l’avance, par exemple. Bon, ça ne nous a pas empêchés d’être un peu à la bourre sur la fin, évidemment 😉
      Apparemment, c’était de ma faute, toujours à avoir de nouvelles idées 😛 Pour ma défense je tiens à dire que j’ai renoncé à certains chantiers de dernière minute dans la dernière semaine, comme quoi je n’avais pas perdu TOUTE ma raison !
      Mais bon, au final je ne regrette rien, car j’étais contente du rendu, contente de nous. Et je crois que cela correspondait aussi à une période de ma vie où tous ces petits DIY étaient plus que bienvenus (j’en reparlerai peut-être).

    • Alors pour le titre, c’est ChocolateBox. J’ai écrit le reste dans la police Connie. Et j’ai trouvé les deux sur le site Dafont 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *