On a défini nos priorités… grâce au coaching Dentelle !

Quand j’ai commencé à penser mon mariage (il s’agit de tout ce qui est cérémonie “occidentale” car pour ce qui est religion et tradition c’est réglé comme une montre suisse), c’était de la façon conventionnelle. À savoir, cocktail dans l’après-midi puis dîner assis le soir comme j’ai toujours vu faire.

Mais ça c’était avant de m’inscrire au coaching Dentelle. C’est génial ce truc-là !

On a défini nos priorités... grâce au coaching Dentelle !

Crédits photo (creative commons) : Ben Mortimer

Définir nos priorités : les éléments indispensables

J’ai ainsi reçu, il y a quelques mois déjà, un petit mail qui m’invitait à définir nos priorités. Nous l’avons fait et il en est ressorti que notre priorité absolue c’était les souvenirs. Souvenirs que l’on pourrait regarder encore et encore pendant de longues années. Photos, vidéo, albums, livre d’or. Tout ce qui nous permettrait de “revivre” ces moments.

Je dois quand même t’avouer que chez moi un mariage sans vidéaste et photographe je n’en ai jamais vu. Aussi, ils seront là qu’ils soient notre priorité absolue ou pas. Ce que ça m’a fait réaliser c’est que je vais devoir prendre du temps pour leur expliquer ce que j’attends d’eux, ce que je ne veux surtout pas qu’ils loupent, le type de photos que je ne veux pas voir.

De même, pour le livre d’or, j’envisage un vrai espace souvenirs avec des photos, des bonbons pour que les gens aient envie de venir y jeter un coup d’œil et accessoirement nous laisser un mot.

En second, le point qui ressortait pour moi était la décoration. Tu l’auras peut-être remarqué au vu de mon acharnement mais tout ce qui se rapproche de près ou de loin à l’aspect esthétique du mariage est très important pour moi. J’aurai donc un prestataire qui aura la lourde tâche d’installer ma décoration. Celle que j’ai pensé pendant de si longs mois. Je le plains déjà. La raison principale est que nous récupérons le lieu le matin du jour J mais aussi parce que je n’ai pas envie de me prendre la tête avec cet aspect logistique.

Pour le Nounours, ce qui venait en second c’était l’ambiance. Autant pour ce qui est de la décoration, tu peux obtenir à peu près le résultat escompté, mais pour l’ambiance ce n’est pas gagné d’avance. Nous avons donc décidé d’avoir un DJ (celui de la meilleure boîte de nuit de la ville) que le Nounours aura bien briefé sur nos goûts musicaux. Il m’envoie d’ailleurs régulièrement de nouvelles chansons afin que je puisse étoffer notre playlist. Oui, j’ai pris l’initiative de faire quand même une sélection de musiques juste au cas où. Eh ! Quoi ! Il a dit que pour lui l’ambiance était une priorité, donc il ne faut pas qu’on se loupe.

Définir nos priorités : les éléments secondaires

Tu remarqueras que je n’ai pas encore parlé de nos tenues, de la nourriture ou encore des alliances. C’est juste, qu’en faisant notre liste, ces points ne sont venus qu’après. Comme des choses auxquelles on doit penser mais qui ne sont pas indispensables.

Pour ce qui est de nos tenues, je voulais qu’il puisse remettre son costume. Je l’ai donc harcelé aiguillé en ce sens. Exit le costume blanc brillant, non pas qu’il aime particulièrement mais tu vois ce que je veux dire. Il lui faut donc un costume sobre et élégant mais qui “fasse mariage” quand même. Pour moi, je ne voulais juste pas mettre 10 000 € dans la robe d’à peine une journée mais je restais quand même réaliste. Quand on veut de la dentelle, une traîne et un peu de personnalisation il faut y mettre le prix.

Les alliances, c’était le dernier de mes soucis. Je ne suis de façon générale pas très bijou. Les seuls que je porte sont des boucles d’oreilles et ma bague de fiançailles. Mon alliance je la veux donc discrète comme sa sœur de fiançailles (je veux les porter sur le même doigt) et identique (à la taille et à la largeur près) à celle du Nounours. Le choix a été vite fait. Ce sera des toutes simples en or blanc. 1,5 mm pour moi et 3 pour le Nounours.

On arrive au point sensible de la nourriture. N’étant pas très portée sur la nourriture et ayant des goûts très différents que ceux qu’on rencontre en Guinée, j’avais deux possibilités. Faire mon menu du dîner comme je l’imagine (saumon, crevettes, foie gras, etc.) quitte à y laisser 10 fois le salaire annuel du guinéen moyen avec en prime la plupart des invités et le marié qui n’aiment pas ; soit accepter de servir LE menu mariage. À savoir plantains, pommes de terre, poulet et poisson braisés. Je ne pouvais pas m’y résoudre. D’une parce que je ne veux pas manger ce jour-là quelque chose de commun. De deux parce que c’est toujours froid. De trois parce que c’est rarement bon sous prétexte que quand les quantités sont importantes c’est difficile d’avoir de la qualité… C’est pour toutes ces raisons que je ne veux pas de dîner assis. Ce sera donc un cocktail qui se terminera assez tôt. Les gens s’étonnent de ce choix mais je l’assume pleinement.

Pour ce qui est de la mise en beauté, on a toujours fait appel à des “professionnels” pour les mariages même si le résultat n’est pas forcément concluant. J’ai donc acheté tout ce qu’il me faut pour me maquiller. De la base de teint au fixateur de maquillage en passant par les pinceaux. Actuellement, je m’entraîne à me maquiller seule avec mes palettes Naked de Urban Decay. Si mon essai n’est pas à la hauteur de mes attentes, j’aurais de quoi me retourner. Pour le Nounours, je vais lui prendre quelque chose pour ne pas briller parce qu’il ne veut pas du tout se faire “maquiller”.

Niveau coiffure, je n’arriverai pas à le faire seule car je ne sais même pas faire de natte. Deux mains gauches que je te disais ! Mes sœurs pourront m’aider si vraiment la coiffeuse ne me propose rien qui me plaise. Le Nounours ira se faire coiffer où il avait l’habitude de le faire.

Manucure et tout ce qui s’y rapporte se feront deux jours avant dans un centre esthétique. Nous irons à deux et j’en profiterai pour me faire masser ; avec lui s’il dépasse le côté “on est en Guinée et ici on me respecte trop pour que je me mette à faire des trucs de fille”. Dans tous les cas, je lui ai prévu soins du visage, manucure et pédicure quelques jours avant notre départ pour Conakry.

Une fois que j’avais ça en tête, j’ai pu me dire : le reste n’est que fioriture !

Et toi, quels sont les éléments prioritaires de ton mariage ? As-tu bien défini ceux-ci ? Êtes-vous sur les mêmes priorités avec ton Amoureux ? Dis-moi !

Envie toi aussi de papoter mariage avec de futures mariées, d’échanger sur vos préparatifs et de déstresser un peu, le tout juste à côté de chez toi ? Viens participer à une Soirée Dentelle, c’est gratuit ! 🙂


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



11 commentaires sur “On a défini nos priorités… grâce au coaching Dentelle !”

  • Le coaching dentelle nous as terriblement aidé aussi …
    Pour nous souvenirs (je suis photographe ancienne pro) et musique (il est musiciens) sont primordiaux ainsi qu’un lieu qui nous fasse rêver. Nous voulons du bon mais sans avoir un repas a rallonge.
    Tenues, lendemain ou vehicule… Secondaire !
    Les alliances l’étaient aussi mais nous avons craqué pour des merveilles qui ont explosé le budget (merci les bijoux d’enfance et de famille casses qui vont les financer …)

    • On ne peut rien contre un coup de cœur. Mine de rien vos alliances vous allez les garder à vie donc je comprend tout à fait que l’on y mette le prix !

  • Moi aussi je me suis inscrite au coaching dentelle, ça aide à voir certains points auxquels on ne pense pas forcément.
    Comme toi, je me maquillerai moi-même, comme c’est une décision prise dès le départ, cela m’a permis d’acheter petit à petit des bons produits, car c’est un budget ! Par contre je n’avais pas pensé à prendre de produits pour Monsieur ! Tu penses à quoi pour ne pas qu’il brille ?

    • J’avais déjà pas mal de produits et j’ai rajouté ceux qui ne font pas partie du quotidien comme le fixateur par exemple. Et pour ne pas briller la base matifiante de chez MAC est super. A très vite !

  • Ah je comprend, je suis également inscrite au coaching, jusque là ça va mais je sens que 4 mois avant le jour J ça va être la panique à bord. J’ai commencé un listing des choses à ne pas oublier pour le jour J !

    • Super idée ! J’ai téléchargé une liste toute prête de ce qu’il ne faut pas oublier sur laquelle je rajoute au fur et à mesure ou enlève ce qui ne me concerne pas.
      Et je pense que le secret c’est que quelqu’un d’autre que toi ait cette fameuse liste.

  • Comme vous toutes, je suis inscrite au coaching 🙂
    Notre top 3 des priorités :
    – l’ambiance
    – les souvenirs
    – un bel endroit
    A bientôt!

  • Moi aussi le coaching m’a bien aidé! Et puis je trouvais sympa de recevoir ces petits mails de temps en temps!
    Nous nos priorités étaient :
    – la bouffe et un beau buffet desserts
    – la photographe
    – une jolie salle pas hors de prix!
    A+
    Karine

  • Je suis Ô combien contente de voir que je ne suis pas la seule à faire une pré-playlist au Dj. Tous les morceaux avaient été pré- validés. Obtenir une bonne ambiance c’est dur mais y a plein de choses qu’on peut mettre en place en amont. Être sur le dos du Dj en est une ( le pauvre!!! ).
    Pour le maquillage, si tu aimes les produits mac, tu peux prendre un cours, faire et apprendre à faire ton maquillage de mariée avec eux et le prix du cours t’es remboursée en produits. Et vu que tu repars avec ta face chart, tu peux t’entraîner chez toi.
    Bons préparatifs!

  • Ah ca fait plaisir un mariage sans repas assis ! J’ai eu le meme cheminement que toi : un mariage c’est forcément une soirée avec un repas. Jusqu’à ce que Monsieur me propose cette merveilleuse idée de cocktail ! Je trouve que c’est beaucoup plus convivial, surtout que nos familles ne se connaissent pas du tout : ca permettra de melanger tout le monde.
    Et pour le maquillage, idem ! Pas facile de trouver un bon maquilleur pro (qui ne te met pas 6 tonnes de fond de teint) et pas cher. Alors autant le faire moi meme (avec les naked aussi

  • C’est chouette de voir que le coaching aide plein de futures mariées !
    Et oui Ornella je prend tout ce qui est pour le teint chez MAC et je comptais me faire maquiller chez eux pour une occasion particulière histoire de faire d’une pierre deux coups. Je prendrai ainsi les produits qui me manquent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *