La demande en mariage qui s’invite toute seule

Je te disais dans ma première chronique que j’avais eu une demande des plus atypiques.

En effet, Monsieur Lavande et moi-même savions déjà que nous voulions nous marier, nous nous le sommes dits à plusieurs reprises, nous l’avions même déjà plus ou moins annoncé sur le ton de la conversation, entre deux verres de vin. Bref, une évidence, pas besoin d’en faire tout un foin.

Cependant, nous n’avions pas décidé de quand, donc ça restait un projet vague qui arriverait un jour ou l’autre. Sauf qu’il semblait que Monsieur Lavande y avait pensé un peu plus sérieusement que je ne me l’étais imaginé.

Un voyage décisif

Après 2 ans d’amour, nous décidons qu’il est temps pour Monsieur Lavande de rencontrer ma famille. Il avait déjà rencontré mes parents à plusieurs reprises et nous avions fait quelques appels vidéos avec mes sœurs, mais rien de plus.

Direction la Réunion ! *musique rythmée* Aaaah ! Ma belle île, le soleil, le sable fin, l’océan indien, l’odeurs des fleurs, la saveur des fruits, la fraîcheur des montagnes et la cuisine de mon papa !! Le bonheur, un voyage à jamais gravé dans ma mémoire pour some obvious reasons hihihihihihihi (ok, je glousse un peu trop mais je ne peux pas m’en empêcher ! *cœur qui explose d’amour*.

À ma grande surprise (non pas vraiment en fait, je le savais tellement !), Monsieur Lavande s’est tout de suite intégré ! Bientôt, tout le monde n’avait de yeux que pour lui. Ma (très grande) famille était tellement ravie de partager tous ces moments avec lui ! Nous avons enchaîné les repas de famille, les soirées, les journées farnientes, les visites et les découvertes de mon île, entourés par tous ceux que j’aime. Des vacances de rêves, qui ont décidé Monsieur Lavande… à sa grande surprise !

Une demande en mariage sur l'île de La Réunion

Crédits photo : Photo personnelle

Monsieur Lavande et moi-même sur une plage de la Réunion

Un réveillon pas comme les autres

Eh oui, il a fait ça la veille de Noël 2018 (hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii) ! En plein milieu de nos vacances, nous nous réveillons doucement, la chaleur est déjà étouffante mais peu nous importe, nous sommes heureux car ce soir nous fêtons Noël en famille. Je profite de ce moment de douceur pour lui demander comment il se sentait ici, avec ma famille. Il me répond qu’il est très heureux, que tout était parfait et qu’il savait à présent qu’il voulait se réveiller tous les jours de sa vie auprès de moi.

« Et la seule façon pour moi de réaliser ce vœu, serait que tu deviennes ma femme. »

Cette phrase, je ne l’ai pas comprise sur le moment. « Et la seule façon pour moi de réaliser ce vœu, serait que tu deviennes ma femme ». J’ai ris, en lui tapotant le torse et en lui disant « haha mais oui, tu sais qu’on va se marier ! », comme à chaque fois qu’on en parle. Mais son silence gêné qui a suivi ma réflexion a tout chamboulé dans ma tête.

Il était donc sérieux, cette fois !! Mais mais mais !! C’était donc sa demande ?? QUOI ? Et moi qui lui dis d’un air condescendant « mais oui voyons, hohoho » (oui, j’exagère un tout petit peu).

Je commence à bafouiller quelques excuses, ne sachant trop quoi dire. Monsieur Lavande s’excuse à son tour car il aurait dû préparer tout ça et il n’avait même pas de bague ! Nous explosons alors de rire, nous avons tellement rit car cette demande en mariage était tellement nous, tellement parfaite. Spontanée, un poil impulsive, pleine d’amour et de bonheur. Nous décidons alors d’aller acheter une bague ensemble avant d’annoncer la merveilleuse nouvelle à nos familles.

La chasse au trésor

Malgré les repas de famille et les journées de farnientes pour s’en remettre, notre recherche a été plutôt rapide mais tout de même intense.

Une demande en mariage sur l'île de La Réunion

Crédits photo (creative commons) : OpenClipart-Vectors

Bien décidé à rendre cette demande officielle, Monsieur Lavande avait une idée bien précise en tête. Pour ma part, je pensais que toutes les bagues étaient parfaites tant j’avais hâte de l’avoir à mon doigt ! Mais elle n’était jamais au goût de Monsieur Lavande. Après avoir fait quelques bijouteries, nous décidons d’aller voir dans une chaîne de bijouteries, présente uniquement à la Réunion.

À notre grande surprise, nous avons eu un coup de foudre pour la même bague, au même moment. Un peu du genre : celle-là !! Laquelle ? Celle en or ? Oui, avec le topaze ! Oui c’est celle que je regardais ! Oui, moi aussi !! hihihihihihihi ! (Tu devines qui glousse comme une folle hein…).

Ni une ni deux, nous demandons à l’essayer. BADABOUM. CATASTROPHE. Elle n’est pas à ma taille.

Bon bah, nous allons en chercher une autre. Mais bon, je l’aimais bien celle-là. Les autres sont bien fades à côté. Conscient de mon désespoir, le vendeur m’indique que les deux autres boutiques (situées aux quatre coins de l’île) avaient également ce modèle, dans des tailles différentes.

Ni une ni deux, nous sautons dans la voiture, direction la première boutique (merci monsieur le vendeur !!).

On arrive, yes elle y est !! BADABOUM. CATASTROPHE. Cette fois, elle est trop grande…

Bon ce n’est pas grave, allons voir la boutique suivante !

Une heure et demie de route plus tard, BADABOUM. CATASTROPHE. Ils n’en avaient plus.

Ô rage ! Ô désespoir ! Je ne peux pas me fiancer sans la bague parfaite ! Et c’était la bague parfaite !! (J’exagère un petit peu, tu penses ?). Nous décidons alors de rentrer, bredouilles.

When suddenly, destiny (oui, encore lui !)

Sur le chemin, nous allons au supermarché du quartier pour noyer mon chagrin (non je plaisante, nous devions juste faire des courses pour ma maman hihi) quand j’aperçois au loin un petit kiosque aux couleurs de la fameuse bijouterie… « Eh dis Monsieur Lavande, on peut passer devant, t’sé, on ne sait jamais».

ET LÀ !!! Je la vois, seule, perdue au milieu des autres bagues, je n’ai de yeux que pour elle. Mais j’ai tellement peur, c’est la dernière chance, est-ce qu’elle est vraiment faite pour moi ?

Comme je reste bêtement devant la vitrine, à m’imaginer toutes les pires situations possibles, Monsieur Lavande décide de demander au vendeur de nous la faire essayer.

Tremblante, je tends la main, et, et, et MAGIE. Elle est parfaite, elle est pile à la bonne taille, elle est merveilleuse, elle est… Elle n’est déjà plus à mon doigt ?!

Nope, ni une ni deux, Monsieur Lavande la récupère, l’enferme dans sa petite boite et passe en caisse. Je vais avoir le droit de porter le sachet jusqu’à la maison, mais sans plus.

Une fois rentrée, Monsieur Lavande file s’enfermer dans notre chambre. Un peu surprise, je range toutes les affaires et me dirige vers la chambre. J’y trouve Monsieur Lavande, un genou à terre, la bague dans sa petite boite tournée vers moi.

Veux-tu être ma femme ?

OUI.

Une demande en mariage sur l'île de La Réunion

Crédits photo : Photo personnelle

La précieuse.

Et toi ? As-tu eu une demande plutôt classique ou plutôt atypique ? Tu voudrais choisir la précieuse avec ton chéri aussi ou tu préfères la surprise ? Raconte-moi tout !!



4 commentaires sur “La demande en mariage qui s’invite toute seule”

  • OH MAIS! OOOOOH C’est trop beau!!!! Je suis tellement fan de votre couple!!! Et j’aime ta façon de raconter! J’ai tellement hate de savoir la suite!!! Comment ta famille a réagi! ils devaient être trop contents!!

    • Merciiiiii hihihi Je suis fan de notre couple aussi hihihi ! Alors la réaction de ma famille m’a vraiment surprise : mon père s’est jeté dans les bras de monsieur Lavande, mes sœurs se sont enlacées en pleurant et ma mère a servi du champagne à tout le monde. Et là, j’ai ENFIN eu mon câlin hahahahaha !

  • Oh mais quel suspense, tu nous tiens en haleine pendant toute la chronique, je voulais arriver à la fin et savoir. Quelle super demande, sur ta magnifique île, avec ta famille toute proche !!

    • Merci beaucoup !!! Hihi j’ai essayé de retranscrire mon état pendant toute la chasse aux trésors, je suis contente si j’ai réussi hahaha

Commente ici !