Les dernières semaines à Paris avant le grand départ

Même si la date est fixée, les faire-part distribués et les dates des billets modifiées, je n’arrive pas à réellement réaliser que, cette fois, nous allons vraiment nous marier.

Pourtant nous sommes allés, ensemble, rendre visite à quelques membres de nos familles qui ne pourront pas aller en Guinée afin de leur donner malgré tout un faire-part. Et c’est toujours un shoot de bonheur. Des bénédictions. Des félicitations. C’est vraiment intense en émotion. Voir tout le monde nous soutenir. Savoir que nos familles sont avec nous dans cette volonté de rendre public notre amour qui, jusqu’alors, était privé. Une bulle de bien-être dans laquelle nous sommes encore, plusieurs semaines après notre mariage.

Malgré tout ça, je ne réalise toujours pas et n’ose pas trop, de peur d’être à nouveau déçue sans doute, m’occuper des derniers détails. Ce n’est que lorsque la Maman du Nounours part pour la Guinée que ça fait comme un déclic : les personnes chères à notre cœur sont en train de quitter les 4 coins du monde afin d’assister à notre mariage ! C’est donc vraiment réel…

Les dernières semaines à Paris avant le grand départ

Crédits photo (creative commons) : katyveldhorst

La liste des choses à faire…

J’accélère alors la cadence et je commence à lister tout ce qu’il me reste à faire :

  • Acheter un soutien-gorge sans bretelles (même si Madame Gezilig ne conseille pas trop d’en porter avec une robe bustier ajustée).
  • Se décider à faire les retouches du caftan (je l’avais toujours trouvé un peu large avec les manches un poil trop longues).
  • Me faire défriser les cheveux (avec le report du mariage, je ne l’avais pas fait depuis près d’un an !).
  • Prendre rendez-vous chez l’esthéticienne pour les soins visages et l’épilation avant le grand départ.
  • Acheter une chemise, des chaussures et une ceinture pour compléter la tenue du Nounours.
  • Et tout ce que j’oublie…

C’est forte de ma petite liste que je vais à la recherche de mon Wonderbra Strapless aux Galeries Lafayette. Ma taille n’est plus en magasin et je dois commander sur leur site. Mon colis arrive rapidement et après quelques retouches (2 jours avant le départ !) mon Strapless me va parfaitement.

Concernant le caftan, j’en avais déjà parlé à ma témouine et elle avait noté quelques noms de retoucheurs spécialisés à Paris. Seulement, ceux que nous contactons sont hors de prix. Du genre 200€ ! Nous décidons alors de refaire partir le caftan au Maroc, afin que celui qui l’a cousu fasse lui même les retouches. À 2 semaines du mariage ! À me lire, on peut croire que j’aime vivre dangereusement alors que ce n’est pas du tout le cas. Tu te doutes bien que, si je suis toujours en vie et pas morte de chagrin quelque part dans un trou au fond de la Guinée, j’ai pu porter mon caftan le jour J.

Entre temps nos tenues (celles que j’ai commandées en catastrophe) sont arrivées du Sénégal. Un souci en moins ! Je peux déjà te dire qu’elles ont fait leur petit effet…

Nous sommes allés, le week-end avant notre départ, à la recherche des derniers éléments de la tenue que le Nounours portera lors du cocktail. En 1 heure, l’affaire est bouclée. J’ai donc pu m’occuper de ma tignasse. Il était temps…

… et nos valises à boucler !

Durant ce même weekend, nous avons commencé à faire les valises. Et là, j’ai béni ma tante T. qui a proposé de ramener ma robe de mariée début mai. Je ne me voyais pas débarquer à Conakry avec ma robe sous le bras et dans une valise elle aurait pris toute la place…

La dernière semaine a été consacrée aux courses alimentaires de dernière minute, aux soins esthétiques et au grand ménage car je déteste revenir chez moi trouver un appartement en désordre. Enfin… ça a été mon programme car le Nounours a travaillé jusqu’àu vendredi soir.

Samedi, nous sommes allés manger dans un petit restaurant pour marquer un peu le coup. C’est quand même notre dernière soirée de « célibataires » à Paris ! Le lendemain, nous nous envolons pour la Guinée. À 4 jours de notre première journée de mariage !

Et toi, te maries-tu également dans un autre pays que celui où tu habites ? As-tu pensé déjà à comment apporter tout sur place ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



2 commentaires sur “Les dernières semaines à Paris avant le grand départ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *