Les derniers jours avant notre mariage : petits couacs et moments de détente avant le rush !

Et voilà le récit des tous derniers jours avant notre mariage !

Chaussures Freddy Frémond

Crédits photo : Freddy Fremond

Lundi

Ça y est ! C’est la dernière ligne droite ! J’ai du mal à réaliser. En fait, j’ai carrément du mal à m’extirper des derniers événements. Je n’ai pas vraiment le cœur à faire les dernières petites choses pour notre mariage, et encore moins à courir de partout. Pourtant il le faut bien. Nous avons préparé cet événement avec amour pendant un an : il serait dommage de ne pas terminer le travail commencé…

J’essaie de me ressaisir  et de positiver, car je veux vraiment profiter de tous ces instants.

Mardi

Depuis le début de la semaine dernière, il n’y a pas d’autre mot : JE GLANDE !

Bon, en vrai, ce week-end, j’ai quand même réussi à créer des baguettes-rubans, pour éviter que mes invités ne se servent de leurs serviettes et ne les fassent tournoyer au-dessus de leurs têtes lors de notre entrée.

On est donc mardi, le début des « préparatifs personnels » pour être la plus belle en fin de semaine. Je passe donc chez ma toute nouvelle esthéticienne, qui a un petit salon très cocooning : Les mimines qui rendent belles (si tu es de Nantes, je te conseille fortement cette adresse, tenue par une maman et sa fille et où l’accueil est super).

14h : je pars donc me faire « dépoiler » les sourcils (le truc que je déteste le plus au monde) et le reste. Ça, c’est fait !

15h : je rentre chez moi sous une pluie battante, et je me dis qu’il faudrait vraiment que le vent tombe pour notre mariage…

Mercredi

12h : mais quelle idée j’ai eu de faire des p*** de Sweet Table pour mon mariage ?!

J’ai toute la déco, mais il faut encore aller chercher les gâteaux et autres friandises. Comme j’aime les bonnes choses, me voici à devoir aller à Paris chercher des cookies à la Fabrique à cookies. Bon, heureusement, je dois aussi aller voir mon amie couturière, pour essayer une dernière fois ma robe de mariée.

18h30 : lors du dernier essayage, il manquait une doublure et ça donnait l’impression que la robe n’était pas terminée, alors que ce n’était pas le cas. D’un commun accord, nous avons donc décidé d’y remédier. Est-ce qu’en un mois, mon amie aura eu le temps de tout faire ? Mon sac de voyage sur le dos et mes cookies fraîchement récupérés dans le 17ème, j’arrive devant l’appart’ de mon amie, à l’autre bout de Paris.

19h30 : il faut vite essayer la robe avant que sa colocataire n’arrive. Colocataire qui est également une amie et qui est, bien évidemment, invitée au mariage. Il pleut toujours, je suis fatiguée et je ressemble à une serpillière usagée, mais il faut bien essayer la Précieuse, même dans cet état-là.

Le zip descend tout doucement le long de la housse. Je la vois apparaître petit à petit, mais je sais déjà qu’il n’y a pas photo. Cette robe-là est MAGNIFIQUE ! Elle envoie grave du pâté de luxe à elle toute seule ! Je ne remercierais jamais assez mon amie d’avoir crée une telle beauté (ça a beau être ma robe, le travail réalisé reste juste hallucinant). Tout a été fait à la main. Une étiquette brodée de bleu y est même fixée avec comme indication : BMW 15/02/2014, et, must ultime, mon amie a glissé l’un de ses cheveux dans ma robe. Il paraît que cette coutume permet à la couturière de trouver l’amour rapidement. Je le lui souhaite fortement !

21h : Bon, ça c’est fait. Je n’ai rien à dire, sinon que cette robe est magnifique et me va parfaitement bien ! Je n’ai plus qu’à dîner avec mes amies et à m’endormir sereinement jusqu’au lendemain.

Jeudi

Bon, en vrai, je devais aussi venir à Paris pour me faire faire une manucure semi-permanente par Lili Nguyen de Venice Pimp my Nails, le matin même. Comme elle travaille près de la Concorde, j’en profite pour acheter mes fameux macarons Ladurée à la Madeleine. Là, je dois dire que je commence à être un peu en joie : je vais enfin pouvoir profiter pleinement des derniers moments cocooning qui se présentent aujourd’hui.

10h : je suis en avance. On me fait attendre, car mon rendez-vous n’est qu’à 10h30. Le temps passe, je commence à m’inquiéter. Les collègues de Lili essayent de la joindre…

11h :  ça y est, j’ai Lili au téléphone. Et là, grosse cata : Lili m’avait envoyé un mail (jamais reçu) en début de semaine, pour me dire qu’elle ne pouvait être présente ce jeudi… GLOUPS… imagine l’état dans lequel je suis à ce moment-là. Moi qui me faisait une joie d’avoir de jolis ongles, mais aussi de décompresser enfin de ces 2 dernières semaines, c’est raté. Je garde le numéro de Lili, il va falloir trouver une solution de secours d’ici cet après-midi.

11h30 : pour l’instant, il est trop tard pour faire ma manucure dans un autre endroit de Paris. Je dois filer prendre le train pour Nantes et surtout y retrouver Tahni, de Joyeuse Photography, notre photographe pour nos deux jours de mariage. Ça fait 2 ans que je ne l’ai pas vue et j’ai vraiment hâte de papoter avec elle, même si je me doute bien qu’elle doit être fatiguée de son voyage, puisqu’elle vient exprès de New York pour nous.

12h20 : je monte dans le train et retrouve Tahni avec plaisir. Nous avons 2h pour papoter tranquillement avant d’arriver.

14h45 : Nantes, ici Nantes, 5 minutes d’arrêt. Mister Awesome me prévient qu’il vient nous chercher et qu’il est accompagné de mon petit frère, tout juste arrivé de Suisse par avion.

Je dépose mes affaires, il va falloir faire vite car je voulais faire des gâteaux en prévision du vendredi soir, mais le temps m’est compté. Dans le train, j’ai appelé en catastrophe « Les mimines qui rendent belles » pour une manucure semi-permanente. Lili m’a donné le nom d’une de ses amies qui se lance dans le nail art à Nantes, pour compléter ma manucure. J’ai donc finalement rendez-vous à 16h chez « Les mimines » pour une manucure et un soin du visage (qui, lui, était bien prévu initialement).

15h : je prends mon frère comme commis. Il faut que je fasse une charlotte à la framboise et un cake Smarties/Nutella/Kit Kat. Pour l’instant, je n’ai que le temps de faire la charlotte.

15h30 : la charlotte est faite. Il ne reste plus qu’à la mettre au frais.

16h : J’essaye de dédramatiser, pour ma manucure. Le principal, c’est d’avoir trouvé une solution de rechange rapidement.

17h : enfin le moment tant attendu : le soin du visage de 45 minutes ! Vais-je enfin décompresser et ne penser qu’aux bons moments qui se préparent ? Les produits sentent bons, j’adorerais pouvoir faire ça toutes les semaines…

18h : je ressors de là, légère comme une plume. C’est bientôt l’heure de l’apéro !

19h : Mister Awesome se charge de faire une petite quiche pour le dîner, pendant que l’amie de Lili arrive chez moi pour parfaire ma manucure. Amélie est super et me fait tout juste ce que j’avais demandé. Je continue à me relâcher psychologiquement.

21h : il me reste un gâteau à faire. Je remobilise mon frère.

22h: tout est prêt pour demain. Il est temps d’aller se reposer, avant le rush des deux jours qui arrivent !

Et toi, es-tu stressée à l’approche du grand jour ou profites-tu pleinement de ces derniers moments ? Tu as prévu des plans B en cas de petits imprévus ? Tu t’es donné des missions à remplir au tout dernier moment ? Raconte !

A propos de Freddy Frémond Photographies
Photographe de mariage basé en Seine et Marne, il se déplace sur toute la région parisienne pour immortaliser votre grand jour. Il aime voir du pays et peut donc évidemment vous proposer ses services pour votre événement partout en France et au-delà !
Pour en savoir plus : www.freddyfremond.fr

 


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



9 commentaires sur “Les derniers jours avant notre mariage : petits couacs et moments de détente avant le rush !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *