Deux ans de mariage

C’est qui ça, Madame Gezillig ? Une nouvelle chroniqueuse ?
Non, non, une vieille.

Je me la joue un peu vétéran. Arrivée sur les blogs de mariage en 2012. Mariée en 2014. Et toujours dans le coin.

On est droguée au mariage et à Mademoiselle Dentelle ou on ne l’est pas.

Aujourd’hui, je suis donc toujours là. Un peu plus de loin… Mais quand même, chaque jour, je continue de me rendre sur Mademoiselle Dentelle…

Mais pourquoi est-ce que je reprends la plume aujourd’hui ?

Je m’ennuie ou quoi ?

Non, je ne m’ennuie pas. J’ai du travail par dessus la tête et mes envies de raconter ma vie, je les assouvis du côté de Sous notre toit.

Alors qu’est-ce que je fais là ? (Oui, j’aime bien discuter toute seule)

Ben, voilà, j’étais sur mon canapé, un samedi matin où je n’avais pas envie de faire quoi que ce soit de productif. Donc j’ai décidé de re-re-re-re-re-regarder ma vidéo de mariage… Et je me suis retrouvée en larmes sur mon canapé avec mon petit cœur trop touché de tant d’amoûûûûr.

Alors je me suis dit que ça t’intéressait peut-être de savoir comment je voyais mon mariage deux ans après l’avoir vécu…

Tu as sans doute la tête dans le guidon, là tout de suite, en train de vouloir te pendre avec ta guirlande de fanions ou de te couper les veines avec les enveloppes de tes Fucking Faire-Part (FFP pour les intimes), et j’ai envie de te dire “respire… Je te comprends bien, je suis passée par là, mais y a de fortes chances que dans quelques mois, tu ris de tout ça et tu en gardes même un souvenir doux et un peu nostalgique”

Alors deux ans après, que puis-je te dire de tout ça ?

2 ans après mon mariage, toujours pas de voyage de noces, ni de bébé

La Californie, en combi, ce n’est toujours pas fait. Notre vie est trop chaotique pour organiser un si grand voyage à l’avance (obligatoire si on veut pas laisser un rein pour le vol).
Bon, on le fera un jour. Les voyages d’anniversaire de noces, c’est bien aussi. En attendant, on a dit que ça doit vouloir dire qu’on est encore en lune de miel. Jeunes mariés for ever, youhou !

Mme Gezillig et son mari

Crédits photo : Mamzelle Joe

Et sinon nous vivons toujours à deux (bon, avec notre chat). Au grand désespoir de nos proches qui rêvent de pouponner.
Je ferais bien croire que je n’aime pas les mômes. Mais je ne suis pas crédible.

Mariés en triporteur

Crédits photo : Photo personnelle

À notre mariage civil, je prenais déjà plaisir à m’occuper des enfants des autres…

Enfin, ce que le monde a tendance à oublier, c’est que c’est un sujet intime. L’avenir de mon utérus n’a pas à être un sujet de discussion, ni des repas familiaux, ni d’un article sur le net (sauf si MOI, j’ en ai envie, bien sûr…). Passons donc à autre chose.

2 ans après mon mariage, les souvenirs de cette belle aventure m’habitent encore

Parlons d’un sujet bien plus intéressant pour toi… Quel regard est-ce que je porte sur nos noces et leurs préparatifs deux ans après ?

Et bien, voilà, deux ans après, j’ai encore plein d’émotions dans la voix, les yeux qui pétillent, le sourire aux lèvres quand je parle de cette aventure-là. Je suis encore immensément touchée du partage, de la tendresse, de l’amour qui ont peuplé ces jours-là. Je me demande encore parfois : est-ce qu’on a vraiment organisé tout ça, vécu ce bonheur immense ?

photobooth avec des numéros

Crédits photo : Mamzelle Joe

Dans la liste des imprévus : le banc qui se casse la figure… Ça me fait toujours sourire, deux ans après…

Oui, parfois, en regardant mes photos ou en relisant mes chroniques sur Mademoiselle Dentelle (oui, je suis un peu droguée de mon mariage… Mais on fait un cercle de soutien pas-vraiment-anonyme chez  les chroniqueuses… au hasard, ping Madame Peps),  je me dis bien que j’aurais peut-être été plus jolie pour le mariage religieux dans une autre robe et sans traces de bronzage. Ou que j’aurais pu mieux m’organiser pour que le hachis parmentier soit au top et que l’on n’oublie pas les desserts. Mais il n’y a pas vraiment de l’amertume, si ça avait pas été ça, ça aurait été autre chose… Vive mon mariage imparfait !

Parce que deux ans après, j’ai plus que jamais conscience que l’importance ce n’est ni d’offrir la fête la plus réussie de leur vie à tes proches (c’est cool qu’ils s’amusent, qu’ils mangent bien, oui, oui mais n’oublie pas que pour eux, ça restera une jolie fête parmi d’autres où ils sont allés et ce n’est pas une compétition…), ni d’avoir les plus belles photos pour rendre jalouses tes collègues ou pour qu’elles soient épinglées sur Pinterest.

Parce que deux ans après, quand je me rappelle du 14 juillet et du 2 août 2014, et des jours qui les ont précédés, les sensations qui me viennent au cœur se fichent des couacs, des oublis, des petits problèmes rencontrés… C’est un sentiment de chance extrême d’avoir pu vivre cette grande aventure, cette grande fête. C’est le sentiment que me marier, et me marier ainsi (avec mille plans foireux donc) est une de meilleures décisions que nous ayons jamais prises.

2 ans après mon mariage, je peux dire que ça a (un peu) changé quelque chose

Oui, c’est un acte fondateur pour la société. Oui, oui, encore aujourd’hui. Même si la plupart des néerlandais ne se marient plus ou très tard. Le fait que je dise que l’amoureux est mon mari fait qu’on considère notre couple plus sérieusement (je suppose que sans se marier, ça fait cet effet-là aussi quand on des enfants ensemble mais nous, on a commencé par le mariage).

On nous considère plus comme une entité. Ça a l’air solide cette histoire !

Au niveau familial et amical, j’ai l’impression aussi qu’on est mieux intégré dans les cercles de l’autre. Sans doute parce qu’en s’engageant ainsi, on leur a prouvé que c’était fait pour durer. Mais plus probablement parce qu’avec notre mariage participatif, on a vraiment eu l’occasion de se connaitre et de partager…

animation mariage, chant

Crédits photo : Photo personnelle

Ce sentiment d’être entourés d’amour…

C’est rigolo aussi de voir que des personnes qui ne se connaissaient pas avant sont devenus amis grâce à notre mariage… et se voient donc parfois sans nous !

2 ans après mon mariage, je n’en reviens pas des opportunités et de la confiance que ça m’a données

Mon mariage a été un acte fondateur pour beaucoup plus que mon couple. Ça a eu des répercussions sur ma vie sociale et professionnelle. Et ça, je m’y attendais pas.

L’année précédant notre mariage, l’amoureux était au chômage et moi, mon contrat principal était dans un établissement qui ne me convenait pas du tout. Au lendemain, de nos noces, on devait donc partir vivre dans un autre pays. On a failli aller en Lettonie, puis en Éthiopie. Finalement, on est resté aux Pays-Bas. On a déménagé plus près d’Amsterdam. Grâce à l’exemple et au soutien de merveilleuses filles rencontrées via Mademoiselle Dentelle, j’ai osé me lancer dans entrepreneuriat. (Et aussi, j’ai donc encore plus de copines aux 4 coins de la France et du monde.)

Puis, j’ai écrit un livre pour Mademoiselle Dentelle. Et aussi aidé des futures mariées à écrire leurs vœux ou un autre texte (dont Madame Vanille).

Mais tout ça, c’est assez anecdotique par rapport à l’élan principal que m’a donné ce mariage. Depuis deux ans, cette aventure mariagesque m’a donné de la confiance en moi.

Je me dis que si on est arrivé à organiser avec succès un mariage trilingue et participatif en deux temps, deux pays et donc mille plans “foireux”, ce ne sont pas des petits défis qui vont me faire peur. Comme par exemple créer une école en quelques semaines. Et le buffet de l’ouverture fait maison avec la grande aide d’une amie, ça m’a rappelé des souvenirs…

Et puis, dans tout ça, au milieu de tout ça, il y a le regard de l’amoureux. Celui qu’il me porte… celui qui me porte…

photo couple bord de mer

Crédits photo : Mamzelle Joe

Il a toujours été là pour moi, il m’honore chaque jour de sa confiance sans faille et il croit en moi et me soutient dans mes idées folles. Toujours. Cela donne un élan incroyable. C’était le cas avant déjà bien sûr. Mais je le ressens un peu plus chaque jour, ça me semble encore plus fort depuis mon mariage. Il a fait la promesse dans ses vœux. Et moi, je disais dans les miens qu’il me poussait à être toujours une meilleure personne. Et c’est exactement ça, la force qui m’habite lui doit beaucoup. Il croit tellement en moi, en mes projets, il ne cesse de dire que je suis quelqu’un de formidable, d’exceptionnel, que c’est naturel de faire honneur à sa confiance et son amour. C’est un cercle vertueux où les sentiments les plus nobles poussent à être soi-même, un peu plus chaque jour, digne d’eux.

2 ans après mon mariage, je me marie encore chaque jour

Parce que c’est ça la vérité la plus profonde, la sève de notre vie commune : l’amour qu’on a célébré il y a deux ans, et qui grandit en nous depuis six ans, c’est cela qui rend notre quotidien plus beau. C’est notre beau jardin que l’on entretient, qui fleurit, qui grandit, malgré les aléas du temps.

Donc au delà de ces dates précises, où on a voulu s’unir officiellement, entourés de notre famille, de nos amis, et reconnus par la société et l’église, au delà des noces donc, c’est merveilleux de réaliser que l’on s’épouse un peu plus chaque jour.

amoureux de nuit

Crédits photo : Amandine Gimenez

Je finis donc mon trip narcissique “mettons plein de photos de nous parce que je nous trouve beaux” avec une photo récente, prise sans qu’on en ait conscience. Vraiment trop d’amour… Heureusement, comme on l’a proclamé, il y a deux ans, “quand on se donne, ce n’est jamais « trop », c’est toujours « pas assez ». On n’aime jamais trop.” ! Ouf…

Et toi, comment tu imagines l’après-mariage ? Raconte !



33 commentaires sur “Deux ans de mariage”

  • Belles noces de cuir Madame Gezillig.
    Je suis contente de te lire de nouveau (même si je te lis sur les autres blogs).
    Je me retrouve beaucoup dans ce que tu écris un an après mon mariage et j’espère avoir toujours ces sentiments pour les anniversaires suivants. Moi aussi je regarde mes photos avec tendresse et beaucoup d’amour en repensant à ces merveilleux moments. J’ai réglé avec du temps le dernier regret que j’avais. Cela ne s’est pas passé comme je le pensais mais c’est aussi bien comme ça, cest quelque chose qui ne me pèse plus ou du moins que j’estime plus seulement de mon fait.
    Moi aussi je ressens la pression sur mon utérus et sur le fait que nous n’avons pas fait de voyage de noces. J’ai eu l’opportunité de changer pour un travail qui m’epanouit et de plus m’affirmerm. Et c’est drôle mais depuis que je suis mariée, j’ai l’impression que j’ai acquis plus de respect des gens. J’ai un engagement à vie envers mon mari, et c’est assez rare dans mon entourage professionnel.
    Merci d’être revenue nous raconter, tu reviens l’année prochaine ? ?

    • C’est chouette de voir qu’on a des bilans similaires…

      Je vais bien revenir l’année prochaine mais je sais pas si j’aurai des trucs neufs à dire… Mon message aujourd’hui (et pourquoi je suis revenue ici et pas fait un article sur Sous Notre Toit), c’était aussi pour aider les futures mariées angoissées du jour J à se recentrer sur l’essentiel, l’amouûûûr et le mariage qu’on vit après chaque jour 🙂

  • Ahlala Mme Gezillig! A peine la demande en mariage reçu, je devenais fan de Melle Dentelle et plus spécifiquement de tes chroniques! J’avais été particulièrement touchée par le récit de ta messe de mariage, avec les voeux de ton mari qui t’avaient tant touché! C’était en 2014… Et maintenant je suis mariée depuis 2 mois 🙂 Cà me fait super plaisir de te lire à nouveau! Je suis ravie de voir que tu continues de nager dans le bonheur! Bises

  • Merci Madame Gezillig pour ce beau témoignage. c’est vrai qu’ “après le mariage”, ne veut pas forcément dire “bébé”. on peut aussi profiter autrement. “il arrive quand il arrivera…”
    Et oui l’Amour comme dans les compte de fée… existe …. pour ceux qui n’y croient pas encore et Madame Gezillig et son mari en est un témoin idéal. Merci encore.

    • Ta dernière phrase me toujours profondément, elle me permet de me rendre compte encore plus à quel point j’ai de la chance <3 (pfiou, je suis émue)

  • Alala Madame Gezillig!!! Que je suis heureuse de te retrouver. Mariée de 2014 (j’approche moi aussi les 2 ans hiii) j’avais TOUT suivi de ton mariage! Tu m’as fait rêver! Je vous ai toujours trouvée magnifique dans l’amour que l’on ressent entre vous sur les photos! Bref <3 <3 <3!

    Et alors revendiquer le mariage imparfait je suis a 10000000% avec toi! Mon mariage n'aurai pas pu être plus imparfait à mes yeux (quoi qu'en y réfléchissant avec des amis on s'est dit que si : j'aurai pu manquer de mourir le jour même au lieu de 3 jours avant et là ça aurai un peu pourri l'ambiance quand même :-p) et pourtant je l'aime mon mariage. Tiens tu m'as donné envie de revoir notre vidéo 🙂

    Je te souhaite beaucoup de bonheur pour les années à venir!! Mais tu as l'air d'être très bien partie 🙂 et avec celui que tu as a tes côtés je doutes encore moins que ta vie sera remplie d'amour et de jolies choses!

  • Trop chouette de te rentendre 🙂 ici aussi : copine d’accro aux mariages longtemps après l’événement (3 ans cette année, hum hum).. Quand je repense à mon mariage je me dis : woaw on a réussi à faire tout ça? on es trop fort! c’était quand même super beau/dur à organiser, trop la classe! mais j’ai aussi vraiment l’impression qu’entre temps on a beaucoup grandis (ou mûris?). Je pense que si c’était à refaire aujourd’hui, on ferait différent. Mais en même temps je ne regrette rien, je le trouve attendrissant notre mariage imparfait, nos stress pour un rien, nos prises de têtes pour des détails, nos tentatives de “contenter tout le monde”… ça correspondait aussi bien à cette étape de notre vie, comme une dernière porte à pousser qui allait ouvrir une voie de grande sérénité et de je-m’en-foutisme du regards des autres.. Comme toi j’ai l’impression d’être aujourd’hui beaucoup plus sûre de moi! 🙂

    • Ton commentaire me parle beaucoup. Je ne pense pas que je referais les mêmes choses si je me mariais maintenant mais oui, ça nous fait grandir… Pendant les préparatifs du mariage, on regardait pas mal d’émissions débiles américaines sur le mariage avec l’amoureux et les mariées répétaient “I want a timeless wedding/theme/dress” et moi, je disais à l’amoureux “moi je trouverai chouette que notre mariage fasse daté dans quelques années, ça nous permettra de bien réaliser toutes les années heureuses de mariage vécues” 🙂

      Et oui, il y a un bien comme une dernière porte à symbolique à pousser, ça me parle… C’est marrant à quel point on se rendait pas compte de tout cela avant…

  • Ahhh Madame Gezillig ! ça fait plaisir de te lire à nouveau par ici, je pense qu’on est nombreuses à trainer dans le coin même après le jour J. 😉

    Mariée de 2014 aussi, j’avais suivi avec grand plaisir les chroniques de ton mariage et si pour toi il semblait imparfait, vu de l’extérieur tout avait l’air vraiment chouette, l’ambiance qui ressort de chaque photo est incroyable et toi et ton amoureux êtes trop mignons ! <3

    Des amis ont fait appel à Mamzelle Joe pour leurs photos de mariage et si je devais me marier maintenant je pense que je ferai pareil !

    Bref plus récemment une amie jeune mariée me disait ne pas avoir passée une très bonne journée pour son mariage et j'étais vraiment triste pour elle parce que malgré les petits couacs et imprévus je garde un souvenir merveilleux de cette journée, je pense que le jour J il faut savoir relâcher la pression pour pouvoir profiter du moment…

    Sinon j'adore ta vision du "tant qu'on a pas fait de voyages de noces on est encore en lune de miel" vous avez bien raison d'en profiter et puis le jour où vous le ferai ce voyage n'aura que plus de saveurs.

    Côté pression pour les enfants je pense que c'est "normal" malheureusement dernièrement lors d'un mariage on nous a demandé depuis combien de temps on était marié et mon mari a répondu "un peu plus d'un an" quand je disais "presque deux ans" et quand je lui ai dit il m'a répondu "oui mais si on dit que ça fait deux ans et qu'on a toujours pas d'enfants les gens vont nous trouver bizarres" donc bon…

    Bref pour finir tu m'avais complétement épatée avec l'organisation de tes deux mariages, avec la sortie en vélo de la mairie, avec la cérémonie trilingue et avec la soirée participative et tu m'épates encore avec tout ce que tu as fait depuis!
    Tu as toute mon admiration. Je te souhaite le meilleur pour fa suite ! Merci de nous avoir fait partager tout ça!!

    • Que de messages trop mignons par ici… Merci 😀

      Et oui, moi aussi, ça me fait mal au cœur d’entendre des mariés n’ayant pas profité de leur jour J. Mais on ne vit pas les événements tous de la même façon et l’important finalement, c’est d’être marié(e) et heureux(-se) de l’être, non ? 🙂

  • Hé bien voilà Madame Gezillig, une petite larme d’émotion vient de pointer le bout de son nez sous mon oeil… quel magnifique témoignage, le genre qui me fait dire que c’est pour ça que je veux me marier ! Je te souhaite de belles noces de cuir, et tu sais, accro certes, mais c’est pas si mal d’être accro à des choses qui rendent heureuse 😉 <3

    • oh merci <3
      En (re)venant écrire, j'avais envie de rappeler aux futures mariées que pour moi l'essentiel n'est pas dans les pompons... (même si c'est cool, les pompons), je suis heureuse de voir que cela touche 🙂

  • Ohhhhh que c’est bon de te (re)lire Madame Gezillig 🙂 C’est bien la magie de ce blog, cette impression d’être au milieu de copines dont on partage les pas jusqu’à ce beau jour puis ensuite, de temps à autre, au fil de leur vie… Bonne continuation à toi Madame Gezillig et reviens, comme toutes les autres “Madame” faire un petit signe de temps à autre

    • Je ne suis jamais loin… Et pour moi, ce n’est pas qu’une impression, je suis entourée de copine (les chroniqueuses mais certaines lectrices sont vraiment devenues mes amies et c’est quand même merveilleux, cette magie !)
      à bientôt 😉

  • 2 ans déjà! Le temps passe si vite!
    Je me souviens encore d’avoir découvert le blog par une de tes chroniques. Puis à mon tour j’ai sauté le pas! Plus d’un an après, ici aussi pas de bébé (comme quoi mariage ne veut pas dire bébé!). Mais nous allons être oncle et tante à la fin de cette année!
    Bilan de la première année de mariage: nous avons fait 3 voyage de noces (Nous qui n’en voulions pas!). Nous avons profité de mon statut d’étudiante. Car le jour où je travaillerai, ça sera plus compliquer à organiser. Nous sommes toujours à Montréal aussi (alors que nous devions rentrer en France cet été…)! Cependant, le mariage a changé notre couple: nous sommes plus amoureux que jamais! De plus en plus tous les jours! Nous sommes heureux de nous être unis pour le reste de notre vie. Du coup, on est plus liés, plus amis, plus amant qu’avant. Nous avons également pris conscience de la chance que nous avons de nous être trouvés il y a 12 ans maintenant. Bref, que du bonheur!
    Longue vie aux Gezilling!

    • Longue vie aux amoureux, aux mariés qui s’aiment tendrement et qui ont décidé de voguer ensemble sur toutes les mers de la vie 😉

  • Je cois qu’il y a encore de nombreuses mariées de 2014 à traîner par ici ! J’y pensais justement à tes 2 ans de mariage et ça me fait plaisir de lire une chronique de toi à cette occasion ! Surtout que tout a l’air d’aller très bien pour vous deux 🙂 bonne continuation !

    • Je trouve ça fou (dans le bon sens du terme) que tu penses à mes deux ans de mariage… <3
      Et oui, on continue, la route est longue et belle 😉

  • Halala, toujours aussi chouette de lire tes chroniques et de revoir tes photos de mariage ! Ca m’a donné un sacré sourire que de lire ton article ! Que d’amour !!
    Pfout, moi je suis mariée depuis 2012 et toujours accro à Mlle dentelle. C’est grave ? 🙂
    Et puis pareil, j’aime tellement repenser à notre mariage, à mon Hollandais et moi ! J’en ai encore les papillons dans le ventre !
    Allez, je file regardé la vidéo de notre mariage, tu m’as donné envie !

    • C’est pas grave tant que ça rend heureux(-se) ˆˆ
      Et contente de t’avoir donné envie de te replonger dans tes souvenirs mariagesques 😉
      (Oublie pas de me faire signe quand vous repassez dans le grand nord hein…)

  • Ca a toujours été un grand plaisir de lire chacune de tes chroniques et 2 ans après…la même émotion ! Et oui moi aussi je suis lectrice depuis un certain temps mais je ne suis mariée que depuis 1 mois (bon j’avoue j’étais déjà accro avant d’être fiancée 😉 ). J’espère profondément que je ressentirai la même chose que toi dans 2 ans…et dans 20 ans et dans 50 ans! Et je te souhaite plein de bonheurs et de conserver cet optimisme qui fait du bien à plein de gens (même des simples lectrices d’Internet)!

    • ah ben non, savoir qu’on fait plaisir, ça ne sert pas à rien, ça apporte un peu de bonheur et c’est loin d’être inutile 😉

  • Mme Gezillig, ça fait tellement plaisir de te lire de nouveau <3 (en fait je ne traînais pas encore sur le blog en 2014, ou du moins je n'étais pas encore très assidue, mais quand je suis devenue accro, tu fais partie des chroniqueuses que je suis allée relire en entier 😀 )

    Je partage tellement ta vision du mariage (du jour J comme de l'après-mariage !) que je ne saurais pas quoi ajouter de mieux ! On vous souhaite de pouvoir faire dans les mois qui arrivent votre belle lune de miel en tout cas ! 🙂

    • Le voyage de noces, on le fera un jour… La lune de miel, j’ai l’impression qu’elle dure depuis deux ans 😉
      (shootée au bonheur, je suis lol)

  • oh là là Maham Gezillig, tes articles me font toujours rigoler et raisonne en moi… j’ai suivi ton mariage puisque je me suis mariée en 2014 ! puis j’ai lu des articles dans SNT… on a eu le même parcours pratiquement, puisque je me suis lancée seule en … 2015 !
    Je suis entièrement d’accord avec toi, d’abord qu’est-ce que je fais sur ce blog alors que je suis déjà mariée 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂
    Un mariage réussi est avant tout un mariage entouré des bonnes personnes, vraiment. Du coup, on prend toute la bienveillance, l’amour et l’amitié des invités en pleine tête et ça fait du bien. Pour ma part, j’ai du mettre au moins 6 mois à redescendre sur terre, jusqu’à mon voyage de noce en fait. C’est là que j’ai repris ma carrière en main. *soupir* j’ai un appelé mon mariage mon “ptit shoot d’amour” parce que c’est vraiment ça.

      • mon métier n’étant pas répandu, je préfère ne pas le nommer 😉 disons que j’étais associée en ma grande défaveur depuis 7 ans et que mon mariage m’a donné suffisamment de confiance en moi pour dire “m…” et me lancer seule. Hum, je dois dire que ça m’a réussie 🙂 🙂 ça roule !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *