Une robe de mariée, non deux !

Souviens-toi comme je t’avais laissé sur un suspens insoutenable à propos de ma robe de mariée. Je t’avais parlé d’un problème qui est survenu… et bien, finalement, il y en a eu 3 !!!

Oui, j’aime multiplier les problèmes. C’est un peu un super pouvoir chez moi, avec plusieurs autres : me faire mal constamment et casser les objets en métal, oui je suis Magnéto !!! Blague à part, attaquons ces problèmes un par un pour tenter de les résoudre !

Problème number 1 : comment je danse avec cette robe ?

Je t’avais laissé deviner le modèle de robe que j’avais choisi… Voici la réponse (et il y a eu quelques gagnantes) :

robe mYeti 1

J’ai choisi de faire un modèle de robe sirène. C’est quoi me demandes-tu ? Mais si, tu vois très bien de quoi je parle, c’est la robe resserrée au niveau des cuisses/genoux/chevilles (différentes hauteurs au choix) qui donnent un effet sirène.

Alors bon, j’ai été un peu maline, au départ, j’ai fait exprès de laisser suffisamment de place au niveau des genoux pour pouvoir marcher quand même, parce que j’en ai vu beaucoup des mariées au Canada qui étaient obligées de prendre appui sur deux hommes pour avancer avec ce type de robe. Elles avaient aussi un super combo : des chaussures à talons super-hyper-méga-hautes, des robes sirènes hyper serrées et des corsets étouffants… je me demande encore comment elles arrivaient à sourire sur les photos… ça ne devait pas être très confortable.

robe mYeti 2

Enfin bref, revenons à nos moutons, enfin à mes soucis. Mon problème n’était donc pas de me déplacer : je pouvais marcher avec, monter et descendre les escalier, m’asseoir, me baisser, me relever (en douceur tout de même)… j’avais l’espace vital pour vivre normalement le jour J, sauf…. et, oui, sauf pour la valse !

En effet, j’ai eu une révélation une fois la robe finie : certes, je peux faire des pas normaux mais lorsqu’on danse et, surtout quand on danse la valse, on fait de grands pas, et ces grands pas, ben, je NE peux PAS les faire, arf.

Deux solutions donc :

  • faire un slow en ouverture de bal et passer la folle nuit de danse à ne danser que des slows
  • ou me faire une seconde robe

Moi, ne faire que des slows… ce n’est pas possible !

Donc c’est parti pour la réalisation d’une seconde robe !

Ce sera donc une robe courte pour pouvoir danser facilement sans être coincée dans la jupe longue, sans s’emmêler dans la traîne et sans être à 5 km de mon Canadien parce que j’ai un jupon de 5 km de rayon ! Une robe courte d’inspiration fifties, avec une bretelle seulement pour maintenir le bustier, une fermeture en corset qui laissera apparaître un peu de peau dans le dos, un jupon rouge en tulle à paillettes qui dépasse et, bien sûr, je réutiliserai la ceinture rouge de ma première robe.

Voilà ! Allez un petit dessin, je suis gentille !

robe mYeti 3

Problème 1 : résolu

Problème number 2 : comment je vais aux toilettes ?

La dure réalité s’impose à 1 mois du mariage ! Comment je vais aller aux toilettes avec ma robe ?

Et oui, parce qu’avec une traîne de 6 mètres ou une robe d’une envergure de 4 mètres ce n’est déjà pas facile, mais avec une robe sirène non plus.

Un petit schéma explicatif :

robe mYeti 4

On ne peut pas soulever la jupe pour aller aux toilettes, arf… ce qui veut dire défaire tout le corset… ce qui veut dire 5 minutes pour le défaire et 15 minutes pour le refaire ! C’est trop embêtant pour moi, un plan C est nécessaire (le plan B c’était la robe courte pour la danse).

Le plan C consiste donc à installer une tirette à l’intérieur de la robe afin de me permettre de relever la jupe pour aller aux toilettes (schéma explicatif à suivre).

(NdlA : la tirette est blanche et bien cachée à l’intérieur, là c’est rose fluo juste pour t’expliquer le principe, on est bien d’accord, hein ?!)

robe mYeti 5

Problème 2 : résolu

Problème number 3 : comment j’ai tâché ma robe…

Trois jours avant le mariage, je repasse avec amour et passion nerveusement ma robe de mariée, la longue, la plus importante, celle qui servira aux cérémonies.

Je fais un petit flash-back au même moment : j’ai fait de la peinture le soir d’avant et bien, très très bien, lavé mes mains. C’était de l’acrylique et lorsque l’acrylique sèche, ben normalement, ça ne bouge plus du tout.

De retour au repassage, je venais de finir de poser la tirette salvatrice et je repassais l’arrière de la robe pour que les deux pans de la robe se touchent et cachent totalement la fermeture éclair.

Tout d’un coup, c’est le drame !!!

Je vois deux TÂCHES rouges sur l’arrière de ma robe ! J’arrête immédiatement le repassage, je me traite de tous les noms, je suis à deux doigts d’éclater en sanglots ! J’ai tâché MA robe !!!!!! Argh ! C’est limite si je ne crois pas que l’univers est en guerre contre moi et qu’il veut annuler mon mariage.

Heureusement, mon Canadien est là mais il n’a pas le droit de voir la robe, je ne veux pas ! Je la plie alors de façon à ce qu’il ne voit pas la forme mais juste l’arrière, là où il y a les deux petites et pâles tâches qui m’hypnotisent. On regarde à deux, je tente de les ôter, ça ne marche pas, je n’arrive qu’à les éclaircir… bref, je me sens vraiment mal là.

Mais, mon futur mari sait trouver les mots pour me rassurer et me dit que, de toute façon, elles ne se voient pas trop ces tâches, ce qui est vrai en plus. Moi, je ne vois que ça vu que je sais où elles sont mais, en regardant de loin, elles ne se voient même pas.

Ce qui m’a sauvé aussi c’est, qu’à l’arrière de ma robe, la ceinture de style Obi tombe au-dessus et elle est rouge bordeaux, donc elle cache totalement les deux petites tâches. OUF !

La semaine après le mariage, j’ai ramené la robe au pressing et ils ont pu enlever les deux tâches sans abîmer la robe.

Problème 3 : résolu !

La vérité, pour ce problème numéro 3, c’est que c’est totalement de ma faute ! Petit conseil aux futures mariées donc : si le DIY t’inspire et que cette grande idée comporte de l’acrylique, SURTOUT ne repasse pas quelque chose d’important (robe, costume, etc.) le jour qui suit. Il me restait de la peinture acrylique rouge SOUS les ongles et je ne l’avais quasiment pas vue. Une fois sèche, l’acrylique ne bouge plus sur le papier ou le tissu mais, sous les ongles, avec la vapeur du fer à repasser, ça coule et ça s’incruste dans les fibres du tissu.

Autre point important : si jamais tu fais une tâche à l’acrylique, il faut la passer à l’eau le plus vite possible ! Une fois sèche, c’est quasiment impossible à ôter !

Sur ces conseils, je vais te faire rêver – enfin j’espère – avec une photo de ma robe en attendant de te partager les photos du mariage quand j’aurais enfin atteint la chronique du jour J. Mais là, il va falloir encore attendre un peu !

robe part3 melleYéti

Crédits photo : My Endless Love

Et toi ? As-tu aussi multiplié les problèmes pour ta robe ? As-tu aussi prévu une seconde robe, pour le mariage civil ou pour la soirée ? Ou même 3 robes ou plus ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



18 commentaires sur “Une robe de mariée, non deux !”

  • J’ai hâte de voir ces deux robes sur toi !

    Pour les toilettes, c’était aussi ma grande inquiétude… Non pas pour relever le bas de ma robe, mais parce que je portais un collant (glamour bonjour) + un corset. Au final, il a fallu détendre le laçage du corset, mais au moins on n’a pas été obligées de le défaire et refaire entièrement… Si cette info peut rassurer une future mariée…

    • Les toilettes : l’épreuve la plu dure du mariage !!!
      Blague à part, effectivement, tu as eu de la chance de ne pas avoir à défaire tout le corset !
      Mais bon tout ça c’est quand même bien embêtant et le problème c’est qu’on ne s’en rend jamais compte quand on flashe sur THE robe !

  • Ouahh !!!
    Ta robe est vraiment superbe !
    J’ai hâte de la voir portée !
    J’aime beaucoup ta robe de bal ! Très chic et fun à la fois ! C’est sur que ça sera plus pratique pour danser !
    J’ai beaucoup rigolé avec l’histoire des toilettes, moi je n’ai pas encore ma robe, mais je me pose déjà la question ! Comment vais-je faire avec ma vessie digne d’une femme enceinte !

  • L’éternel problème de la forme de la robe !! J’avais essayé des robes “sirènes” mais je ne me voyais pas passer la soirée avec (et puis mes complexes d’ado sont trèèès résistants !!) ; le coup des toilettes, ma meilleure amie m’a dit qu’on improviserait, quitte à se taper des bons fou-rires avec mes 2 couches de tulle + 2 de doublure !! Mon mariage civil ayant déjà eu lieu, j’avais choisi une autre robe, plus casual (et pas blanche du tout !), que j’ai d’ailleurs reporté avec plaisir il y a 10 jours ! Bien joué pour remédier aux difficultés !!

  • J’adore la façon dont tu racontes le sproblèmes et la résolution. Heureusement que tout c’est bien fini avec tes petites taches !
    Moi j’ai une 2ème robe, pour le civil. Je compte bien passer tout le samedi après-midi et la soirée dans ma robe blanche ! Faut rentabiliser son achat ^^

  • mais j’aime tellement l’idée des deux robes 😀 Comme quoi les problèmes, ça peut donner des solutions plus que sympas !

  • c’est le jour J que j’ai eu soucis… mes boutons de bustier on pété en montant en voiture… ma super témouine m’a fait une legere piqure pour tenir un peu.. heureusement j’avais un gilet.. au vdh j’ai demandé a ma super copine couturiere de me réparé le tir.. elle a réussi a se piquer et salir la robe (ouff elle me l’a pas dit) j’ai réparé la tache avec du percarbonate.. ainsi que la chemise de mr qui était noir avec la transpiration du costume et du noeud pap… la robe n’a absolument pas bougé.. ma créatrice n’a rien remarqué (bah oui je lui ai fait réparer les boutons pété)

  • Subliiiiiime cette robe !! Félicitations Madame Yéti ! J’attendais avec beaucoup d’impatience la suite de tes aventures robesques … eh bien figure-toi qu’on a vécu quasiment les mêmes angoisses, car moi aussi j’ai tâché ma robe faite maison quelques semaines avant mon mariage … en cousant à la main la finition de la fermeture éclair, dans le bas du sublime dos que j’avais cousu avec amour, je me suis piquée le doigt et sans faire attention, j’ai fait 2 petites tâches de SANG ! Le drame absolu : du sang sur une robe de mariée immaculée !!!! Heureusement c’est presque entièrement partie, et après avoir un peu paniqué je me suis rangée au bon sens de ceux qui me disaient que personne ne mettrait son nez directement dessus (pareil pour tous les petits défauts de couture).
    Bilan de la robe cousue maison pour moi : exceptionnel ! Je me suis sentie très belle et très fière de l’avoir faite avec ma maman, cela nous a fait passer de très bons moments (un peu de stress aussi !), et elle est absolument unique !
    Hâte d’en lire plus de ta part : )

    • Bon je vais t’avouer un truc : j’ai aussi réussi à tacher la robe courte en me piquant dans le doigt aussi (poisse quand tu nous tiens) mais après la panique des premières secondes : “ouahhh y’a une tache de 3 mm rouge flashy sur la jupe argh!!!!” j’ai eu la bonne idée de demander comment faire à mon ami google : surtotu ne jamais nettoyer avec de l’eau chaude. Mais de l’eau froide et du sel ou de l’aspirine, ça fluidifie le sang et permet de faire sortir la tâche, c’était magique y’avait plus rien. mais bon ça ne marche qu’avec le sang… la peinture c’est mort.
      et je suis totalement d’accord avec toi, le fait de faire sa robe, ça procure un sentiment de fierté et de joie. j’étais super heureuse et fière d’avoir réussi ce challenge.
      bravo à toi aussi d’ailleurs !

  • Hâte de découvrir également ces deux robes sur toi à ton mariage ! La 1ère en photo est magnifique ! avec la ceinture ça doit bien calmer !
    chapeau l’artiste !

  • Quelle histoire!!
    Je suis heureuse d’avoir découvert ce blog il y a peu de temps, car pour le coup j’ai vraiment besoin d’avis de mariées ou futures mariées. Que vous, et seulement vous pourrez comprendre!
    Samedi dernier j’ai été invité au mariage de mon collègue (ami aussi), nous avons partagés ensemble des heures et des heures de préparatifs car je me marie moi-même en septembre 2014.
    Bref… Me voilà arrivée à son mariage toute pomponnées, la jolie mariée sort de la voiture qui l’emmène et là!! Là! C’est le drame ! Elle a achetée la même robe de mariée que la mienne au même magasin, elle ne le savait pas c’est certain et n’est pas du genre à “copier”.
    J’ai fondu en larme, je n’arrivait plus à maîtriser mes émotions ( les mariés n’on pas remarqués et ne sont d’ailleurs toujours pas au courant ). Je ne voulais leur gâcher ces merveilleux moments.
    Par contres mes collègues et surtout surtout mon futur mari étaient là!
    Qu’auriez vous fait ? 2 mois avant le mariage !? Mon premier reflex à été d’appeler ma maman ! En panique et en larmes… ah les mamans !!
    Et mon 2ème a été d’appeler les magasin qui me l’a vendu et qui l’a vendu aussi à la mariée du jour. Elle été désolé et m’a proposé de venir dés mardi pour l’échanger.
    Mardi 14h pétante j’été déjà dans la boutique avec ma grande sœur et ma mère, j’ai tournée, virée, je faisait la tête comme une petite fille, mais j’avais mon idée derrière la tête .. Car oui nous avons des ressources cachées ..et des envies au fond de nous.
    J’ai essayer 4 modèles, rien ne m’a fait tilt, pas de coup de cœur! Mes 2 accompagnatrices en ont aimée une, mais moi non ! Elles ont insisté sur ce modèle , mais j’en veut pas ! J’AIME PAS!!
    Et oui mon idée été de changer carrément de style et de me diriger vers la dentelle, la dentelle fine. Une jolie boutique de créateur que je connaissait déjà car j’y passait souvent devant, comme par hasard, en fabriquait et ils sont très commerçant.
    Mais ce qui veut dire que je perd 600€ de ma 1ère robe car elle ne veut pas me rembourser,
    + ajouter 1200€ pour THE robe en dentelle qui M’a toujours fait rêver au fond de moi.
    Soit dit au passage j’ai eu quelques doutes sur ma 1ère robe bien avant qu’il m’arrive cette mésaventure, mais pour rien au monde je n’aurai fait ma capricieuse à vouloir changer.
    Je sais que nous les femmes nous pouvons être un peu compliquer parfois …
    J’ai bientôt fini rassurez vous …
    Jeudi dernier je suis aller essayer la belle dentelle et oui elle tombait parfaitement et qu’est ce qu’elle est belle, j’ai embarquée à nouveau ma sœur et ma maman et elles ont bien évidement adorées aussi alors que c’était pas gagné au départ!
    La vendeuse de la 1ère boutique m’a fait venir pour mardi 3 modèles de robes pour essayer avec de la dentelle aussi (pas la même chose il faut avouer), je fais ma luxueuse mais la dentelle fine n’a pas le même rendu que la dentelle de chaîne, c’est un autre débat,
    mais je fais l’effort j’irai essayer, qui sait ..!
    Inutile de vous dire que j’ai en tête celle d’Agen à un peu plus de 1000€.. Arf j’ai la notion de l’argent et j’en ai pas tan que ça, loin de la, mais je serai prête à faire la pas, quit a pas me faire rembourser la 1ère et à la perdre.
    Voilà donc en ce dimanche pluvieux, je suis dans l’impasse, est ce que ça vaut le coup de creuser un peu plus mon budget mariage pour ma dentelle à ce prix là ou est ce que je me “force” à en prendre une moins jolie … Que feriez vous ?
    J’ai besoin d’avis extérieur !
    Merci à vous et merci d’avoir pris le temps de lire mon périple 🙂
    J’attend vos réactions avec impatience

    • AAhh désolée de ne répondre que maintenant. J’étais en plein déménagement, donc je n’ai pas eu internet pendant trois semaines.
      Je pense que depuis tu as dû te marier. sorry de ne pas avoir pu te conseiller. Mais j’aimerais bien savoir ce que tu as fait finalement.
      Je t’aurais conseillé d’essayer de revendre la première par internet par exemple, ou dans un dépôt-vente spécialisé dans les robes de mariée et de prendre celle qui te plaît le plus. C’est ton mariage, il faut que tu sois à l’aise dans ta robe et que tu te sentes belle; après il y a toujours moyen d’ajouter des accessoires ou de personnalisé la robe que tu aimes moins.
      J’espère que tout c’est bien passé pour toi.

  • Bonjour, Il n’y a aucun soucis !! oui effectivement je me suis mariée depuis et quelle journée superbe ! Bref ce n’est pas le sujet 🙂
    J’ai donc pris une robe de chez Elsa Gary, j’ai suivit mon coeur et je n’ai aucun regret… Pour la 1ere ma boutique m’a proposé de me la revendre et de me rembourser a ce moment la. C’est un compomis qui me convient. Voila !! D’ici peu je vais proposer des photos de mon mariage en esperant que ca figure sur le blog, mais j’attend de toutes les collecter pour faire mon choix! a tres vite !

  • Faire sa tenue du jour J, c’est tellement bien, et puis on est fière … c’est la troisième foi que je me marie, la troisième robe que je me fais, cette fois ci, 10 m d’ourlet dans de la mousseline blanche, à la main bien sûr ….. je suis folle de ma tenue, la jupe est garnie de papillons en organza blanc fixés avec des perles minuscules …. Vivement le 13 juin, j’ai hâte !

  • Superbe robe! Tiens si tu as de nouveau un soucis de taches à l’acrylique, ca m’arrive tout le temps (je bidouille) la solution: l’acetone! Le dissolvant à vernis à ongle quoi. Sur un coton tige, précocionneusement. Surtout sur le blanc et les couleurs claires, parce qu’attention sinon c’est fichu de bouffer aussi la teinture de ton tissus (c’est bourrin)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *