Le dilemme des gourmets : choisir son traiteur quand on aime (trop) les plaisirs de la bouche

Si mon Grognon et moi devions faire une liste de nos points communs je pense que nous n’hésiterions pas à commencer par dire que nous sommes de grands gourmands. Nous aimons cuisiner, nous apprécions tout genre de restaurants, nous dégustons avec plaisir les bons vins (toujours avec modération, bien sûr) et ne parlons pas des desserts et autres douceurs. J’aurai d’ailleurs pu m’appeler Melle Gourmande si ce pseudonyme n’était pas déjà pourvu.

Du bon vin

Crédits photo : Photo personnelle

Donc lorsque nous avons décidé de fêter notre mariage dans une salle des fêtes peu coûteuse, nous avions en tête de pouvoir nous faire vraiment plaisir avec un superbe traiteur. Seule obligation : qu’il puisse s’occuper du vin d’honneur et du dîner pour des questions de logistique, les deux réceptions ayant lieu au même endroit.

Du rêve à la réalité des tarifs

Pour être honnête avec toi, je dois te dire que nous avions déjà une idée bien précise du prestataire que nous voulions avant même de commencer nos recherches.

En fait, toujours dans le village de mon Grognon d’amour, se trouve un chouette restaurant (où nous aimons aller manger) qui propose également un service de traiteur. Et en plus d’avoir une cuisine divine, le choix de ce traiteur s’inscrivait très bien dans notre démarche quotidienne qui consiste à privilégier les produits et savoir-faire locaux. Après un rapide coup de fil pour nous assurer leur disponibilité à notre date, nous prenons rendez-vous. C’est mon Grognon tout seul qui a rencontré la commerciale du restaurant (et non le chef). Une dame néanmoins très charmante qui a pris bonne note de tous nos souhaits, pour ce « jour le plus beauuuuuu de toute notre vie ».

N’ayant aucune idée des tarifs pratiqués nous avions comme stratégie de ne donner aucune limite de prix, et d’inclure des animations pour le vin d’honneur et le dîner, ainsi que la location de tables rondes, de vaisselles et de nappages. Avec le recul je veux tout de même te préciser que je ne pense pas que ce soit la meilleure des stratégies à adopter.

Quoi qu’il en soit, le devis nous parvient très rapidement et je suis étonnée d’y trouver essentiellement une estimation du prix du service et celui de la location de matériel. Quant au vin d’honneur et au repas, nous trouvons un document avec une prestation type pour un prix de base uniquement mentionné par personne, ainsi qu’une carte contenant la liste des autres petits-fours envisageable pour le pour le vin d’honneur, et une douzaine de possibilités d’entrées et autant de plats. Nous pouvons donc choisir tout ce qui nous plaît dans la carte, et nous pourrons connaître le montant de la facture à condition de nous remettre au calcul.

Mais en gourmets qui se respectent, nous avons commencé par jeter un œil à la fameuse carte, histoire de se mettre un peu l’eau à la bouche. À ce stade de nos préparatifs, nous avions déjà trouvé les vins que nous voulions servir, nous cherchions donc des plats qui les mettent à l’honneur. Et nous avons eu la mauvaise surprise de découvrir qu’une bonne partie des plats de la carte était dotée d’un supplément allant de 2 à 4€. Cette modique somme n’est malheureusement plus négligeable une fois multipliée par 100 !

Donc après avoir sélectionné tant bien que mal un menu ainsi que des petits-fours, j’ai ressorti ma calculatrice qui dormait paisiblement depuis mon bac… et nous prenons tout de même une grosse douche froide. Mais pas de panique, comme je te l’ai dit nous avons ratissé large pour pouvoir rogner un peu et rentrer dans nos clous.

Donc pleins d’espoir, nous nous retroussons les manches et faisons chauffer Dame Ginette (la calculette). En ôtant tout le superflu de type animations du vin d’honneur ou trou normand et en prévoyant de faire nous même une partie du vin d’honneur, le fromage et la majorité du dessert, nous arrivons juste un peu au-dessus de la limite supérieure de notre budget (et dire que nous le considérions large) avec un menu que moyennement satisfaisant, puisque nous voulions limiter les suppléments.

Pour mon Grognon qui voulait, lui, limiter les prises de têtes, l’affaire était dans le sac (oui, mon Grognon est un peu flemmard…). Pour moi, c’était différent. Je n’étais pas 100% satisfaite et étant donné la somme d’argent en jeu, j’espérai un peu mieux, surtout au niveau du vin d’honneur trop peu diversifié à mon goût : « 9 bouchées/personnes » signifierait seulement neuf petits-fours différents  (exemple : macaron au foie gras, toast au saumon, gaspacho de tomate…) alors que moi j’imaginai plutôt neuf déclinaisons de canapés (divers macarons salés, des toasts originaux, plusieurs gaspacho différents…).

C’est clair qu’arrivée à ce point j’étais frustrée d’avoir l’impression de me saigner aux quatre veines pour une prestation minimale.

Cocktail épuré

Crédits photo (creative commons) : Jun Seita

J’avais peur que notre vin d’honneur soit aussi « épuré »

Alors oui, c’était initialement le traiteur de nos rêves, mais l’addition était toutefois (trop?) salée et je me demandais si ce petit chenapan ne profitait pas de sa réputation de restaurant gastronomique pour gonfler les prix de sa prestation de traiteur. J’avais vraiment peur d’être déçue, car n’oublions pas qu’il s’agit d’un repas traiteur (donc généralement préparé à l’avance et réchauffé) et non d’un repas à la table de son restaurant.

J’insiste donc pour contacter d’autres traiteurs des environs pour nous permettre de comparer et éventuellement de pouvoir négocier.

Des traiteurs « industriels » pour comparer

Grâce à ce cher Google, grand  allié des préparatifs de mariage à distance, je repère trois traiteurs que je qualifierai d’« industriels » car ils gèrent de nombreuses réceptions en parallèle. La nourriture est donc préparée en très grande quantité dans des ateliers énormes. Mais il n’est pas vraiment question de signer avec eux : il me faut juste leurs tarifs pour pouvoir comparer. Je les contacte par téléphone ou par mail et ils m’envoient tous leur plaquette détaillée avec tarifs des prestations incluant service et location de matériel.

Dame Ginette chauffe à nouveau et nous remarquons alors que les tarifs de ces traiteurs aux prestations « industrielles »  sont équivalents ou supérieurs à ceux de notre petit restaurateur (attention ne vous méprenez pas ! le sujet ici n’est pas de juger la qualité des traiteurs et leur façon de travailler, j’ai eu de très bon échos de deux de ces trois traiteurs, mais pour rester fidèles à nos principes nous cherchions plutôt un « petit » artisan). Cependant chaque maison a une manière bien différente de se vendre et pour m’en sortir et comparer rigoureusement chaque prestation point par point, j’ai fait un tableau comparatif qui m’a bien aidé à y voir plus clair (n’hésite pas à me le demander si tu en as besoin, je le partagerai avec plaisir). Notre restaurateur n’était finalement pas si cher que ça. Il restait tout de même le gros bémol du vin d’honneur qui ne me plaisait pas du tout. Pour qu’il satisfasse nos désirs nous aurions du investir un peu plus d’argent et nous avions déjà atteint notre limite supérieure. Que faire ?

Finalement, il se trouve là où on ne l’attendait pas

Je suis tombée un peu par hasard sur ce dernier traiteur qui est à l’origine une boucherie que Papa et Maman Myrtille apprécient tout particulièrement. Plus précisément, il s’agit du fils de ce boucher, qui a ouvert sa propre boutique et qui développe la partie traiteur.

Contrairement aux autres prestataires, celui-ci n’a pas de plaquette tarifaire, et impossible d’avoir un devis sans s’être rencontrés. Voulant aller au bout de mon délire, je prends rendez-vous une semaine plus tard (nous étions justement de passage en Alsace) et réussi même à y traîner mon Grognon qui s’en serait bien passé.

Nous nous retrouvons assis à un mange-debout directement dans le magasin, et en face de nous se trouve un jeune homme à peine plus âgé que nous. En quelques minutes nous sommes sous le charme du personnage : dynamique et travailleur, un soupçon d’assurance (juste ce qu’il faut pour lui permettre de se sentir prêt à relever tous les défis), créatif et surtout qui n’hésite pas à nous dire si nos idées sont mauvaises. Nous avons particulièrement apprécié sa franchise et le fait qu’il ne nous tartine pas de « c’est le plus beaaaaaau jour de notre vie » à la fin de chaque phrase. En moins deux heures nous avions déterminé un menu en accord avec notre carte des vins, un design pour la pièce montée et vu des photos de plateaux de petits-fours qui nous ont bien fait saliver. Nous sommes ressortis enchantés (oui oui, le Grognon aussi !) et attendions son devis à la fois avec impatience et appréhension d’un tarif hors de notre portée.

Plateau de petits fours

Crédits photo : Photo personnelle

Les fameux plateaux qui donnent faim

Pour une fois, pas besoin de faire chauffer Dame Ginette. Nous recevons deux devis séparés très clairs : le premier pour le vin d’honneur et le second pour le repas comprenant également une estimation du prix du service nécessaire. Et le verdict fut sans appel. Pour un tarif similaire au restaurateur du village (youpiiii !), nous avions un vin d’honneur qui déchire (plus de 20 sortes de petits fours !), un menu en parfait accord avec notre carte des vins, une pièce montée personnalisée et un service de qualité (car il propose plus de personnel que ses concurrents pour plus de service au plateau durant le vin d’honneur et le service des vins au verre). De plus il nous a confirmé qu’il n’assurait qu’un mariage par soir et qu’il sera d’ailleurs présent en personne en cuisine. Le devis nous convenait et nous avions toute confiance en ce jeune entrepreneur, nous avons donc signé avec grand plaisir et pour le coup, sans aucune frustration. (Verdict dans 4 mois ! … mais nous venons de faire notre repas test et nous sommes plus que ravis… Côté papilles notre mariage s’annonce plutôt bien !)

À ce stade il était clair que, pour réaliser ce mariage qui nous ressemble, nous devions revoir notre budget… Mais ça, c’est une toute autre histoire…

Et toi ? Pensais-tu aussi avoir ton traiteur avant d’avoir commencé à chercher ? Es-tu aussi tombé de haut lorsque tu as reçu ton premier devis ? Racontes-moi tout !

 


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



19 commentaires sur “Le dilemme des gourmets : choisir son traiteur quand on aime (trop) les plaisirs de la bouche”

  • Rolalalala Mlle Myrtille tu me donnes faim ! Heureuse que tu aies trouvé ton traiteur qui s’accorde avec tout le reste (c’est important) ! Je suis gourmande mais pas spécialement avec la nourriture métropolitaine alors je n’aurai pu donner un « vrai » avis si j’avais opté pour un traiteur 🙂 ah le budget pour l’instant on est bon, on a même un peu de marge … mais bon il reste 5 mois : tout peut arriver !

    • Comme je t’envie d’être dans ton budget ! Pour nous c’est assez compliqué…. Ce sera d’ailleurs le sujet de ma prochaine chronique …

  • Haaaa il faut que j’arrête de lire des chroniques comme ça si près de la pause déjeuner, les petits fours de ton traiteur me donnent troooop faim, ça a l’air magnifique 😀 c’est vraiment super d’avoir trouvé un traiteur en qui vous avez confiance et qui a su vous contenter dans votre budget… je sais à quel point ce n’est pas évident de le trouver ! Et je reste persuadée que les invités sont tout de même plus intéressés par ce qu’ils vont manger le soir du mariage que par la couleur des bougies et des fleurs, alors vous avez eu raison de mettre l’accent sur le repas 🙂 (moi ventre sur pattes ? Pas du tout.)

    • Je suis tout à fait d’accord ! Il est rare que je revienne d’une soirée en me disant que la déco était fantastique, par contre le menu je peux m’en rappeler pendant des lustres.
      Et puis c’est vrai que vu le chèque qu’il faut signer à la fin, il vaut mieux avoir confiance en son prestataire.

  • J’avais également comme top poste à notre mariage la bouuuuuuuuuuufe 🙂 et me suis tournée vers un artisan local, boucher-charcutier, qui nous a fait un menu qui déchire (on m’en reparle encore) avec un personnel topissime. Parfois, ça vaut le coup de ne pas fermer la porte au hasard …

  • De notre coté, nous avons du renoncer à une magnifique salle dans nos prix car le traiteur qui y était imposé pratiquait des prix hors budget pour nous. Ça a été une déception sur le coup mais au final, on a opté pour le restaurant, et on n’a pas regretté.

  • Quelle casse-tête ce traiteur! Merci pour cette chouette chronique qui permet de relativiser ! On est nous même à la recherche du nôtre et la seule condition qu’on a, à part le budget (ah ah ) c’est de proposer un menu végétarien. Et bien la majorité des traiteurs nous proposent un menu avec du poisson. /o\ Ou alors c’est hors de prix ! Mais je ne désespère pas 😀 Ravie que tu aies trouvé le tien ! Et je trouve ça top aussi de faire confiance à un « jeune ». Hâte de savoir ce que ça donne !!

    • J’ai toujours tendance à plus faire confiance à des jeunes « qui en veulent » qu’à des moins jeunes à la réputation déjà bien établie.
      C’est rigolo que tu parles de menus végétariens car depuis peu je m’y suis aussi mise (et le Grognon suit). Ne souhaitant pas l’imposer à nos invités qui ne comprendraient surement pas le délire, je n’ai pas osé modifier le menu. Mais il est vrai que de manière générale, en France, il est compliqué d’être végétarien. Habitant en Allemagne depuis 2 ans je vois nettement la différence : les supermarchés sont pleins de produits végétariens, voire « vegan » et en plus au restaurant il n’y a pas un mais généralement plusieurs choix de plats sans viande.
      Si tu vis prêt d’une frontière je te conseillerai de voir ce que les voisins proposent. En tout cas je te souhaite bonne chance dans tes recherches 🙂

    • Pour l’option « végétarien » (nous ne le sommes pas, mais certains invités le sont, et on veut que tout le monde puisse manger), l’un des traiteurs que nous avons rencontré a commencé par nous demander ce que cela voulait dire.
      On explique donc : aucune chair animale, donc pas de viande, charcuterie, poisson.
      Après nous avoir proposé d’enlever la viande dans certains petits-fours du vin d’honneur en nous expliquant que « ça serait moins bon, forcément » (oui, enfin, cuisiner végétarien c’est pas enlever la viande dans un plat carné !), il a voulu nous refiler tous les petits-fours à base de poisson, parce que « ça sera mieux pour vos invités végétariens, non ? » Non.
      (on n’a pas retenu ce traiteur^^)

  • La fameuse phrase « c’est le plus beaaaaau jour de votre vie », non merci !
    Je suis plus d’avis de fonctionner au feeling avec ses prestataires, on ressent si le professionnel est sincère dans sa démarche ou s’il essaie juste de se faire + d’argent.
    Râvie pour toi que tu ai trouvé quelqu’un de sérieux 😉
    Pour nous, ce fût la même déception avec les calculs de Mme Ginette (OMG 8 euros de droit de bouchon / bouteille, non mais c’est pas possible !!! )
    Et c’est assez difficile de regarder tes photos sans vouloir foncer vers le frigo =) team ventre sur pattes bonjour !

    • C’est clair que le feeling est important. Je ne signerai jamais un devis avec de pareils montants sans avoir confiance.
      8 euros de droits de bouchons !!! mais c’est énorme ! Déjà les 2 euros du domaine viticole je trouvais que c’était cher payé, mais alors 8 !!! quel genre de traiteur ose imposer un telle somme ?

  • Ha cette chronique me rappelle le coup de coeur qu’on a eu pour notre traiteur. Un vrai presta chouchou pour nous ! Depuis ma maman y retourne très souvent déjeuner avec ses collègues et elle leur dit à chaque fois « c’est le traiteur du mariage de ma fille » (je crois que toute la ville est au courant maintenant !)

    • Oh oui je me rappelle très bien de ta dernière chronique avec les belles photos de vos assiettes… J’espère bien avoir des assiettes de ce genre là ! (Et voilà, maintenant j’ai faim, bravo ! 😉 )

  • Comme je te comprends. Nous tenions aussi à un traiteur de qualité qui travaille des produits de choix. Nous l’avons trouvé pour le cocktail et le repas mais n’avons pas aimé son foie gras ni son dessert que nous avons trouvé ailleurs…

  • Bon la tout de suite à 13h05 derrière mon ordi avec mon café, en voyant ce plateau trop attirant, tu me redonnes faim. Pourtant je sort de table hein ! Tes invités vont adorer !

  • Hihi j’ai deviné de quel traiteur tu parlais lorsque tu as dit qu’on ne trouvait pas ces tarifs sur le net ! 😉
    La boucherie de ses parents se trouvent dans notre village, il était dans notre liste de traiteur, et finalement nous avons craqué pour un autre lors d’un rdv, nous savions que c’était celui-ci que nous voulions 🙂

  • pas évident de s’y retrouver,justement l’autre jour j’ai vu à la télé que justement beaucoup de prestataires gouflait leur prix quand il s’agissait d’un mariage ou alors tout les frais non compris. Moi ce qui me révolte de notre côté on eu droit qu’a des endroits avec droits de bouchons… bon on a trouvé un endroit avec un droit de bouchon mais déjà moins cher que le précèdent mais bon ça fait quand même une somme quand je pense par exemple que ça revient au prix d’une part d’un gâteau par personne en gros…puis les serveurs a ajouter et un peu plus cher le soir mais sinon les prix autre part doublait voir plus donc disons qu’on a limité les dégâts! pourtant on avait déjà été une fois livré par ce traiteur et on avait été très content mais bon. du coup ici on a choisit un restaurateur qui a des salles de banquets, par contre j’ai eu l’occasion de testé ce qu’on prévoyait de prendre mais j’ai été déçue du plat principale il s’agissait d’un buffet de charcuterie etc…trop d’attente pour réapprovisionner des personnes ont du attendre un bon 15 minutes avant de pouvoir manger quelque chose du coup j’ai dit pas question que ça nous arrive du coup on a choisit: des bouchées apéritives pour le vin d’honneur, puis buffet d’entrées, puis un plat, buffet de fromage puis deux gâteaux en principe mais d’un boulanger. voilà en gros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *