Mes DIY du mariage. Volume 3 : la laine

Voici mon troisième chapitre sur les DIY et sûrement le dernier ! Mais pas des moindres sache-le car la laine, que j’adore pourtant, s’est révélée être l’une de mes pires ennemies durant tous les préparatifs du mariage. Bon, bon. J’avoue j’ai une grande part de responsabilité dans cette histoire, mais quand même !

Une guirlande de pompons

Alors voilà, dès que nous avons trouvé la salle, j’ai su que la seule chose que je souhaitais vraiment pour la décorer serait une/des guirlandes de pompons. Parce que je trouve ça vraiment jolie, que ça apporte une touche de couleur et de gaieté de façon vraiment simple ! En plus ça faisait longtemps que j’en voulais une pour mon salon donc je pourrais l’utiliser ensuite : tout benef’ !

Sauf que… Sauf que je n’aime pas ça, moi, faire des pompons ! Déjà, ça m’énerve d’en faire un pour un bonnet alors plus de cent ! Mais dans quoi je m’étais embarquée ! Tu l’auras compris ce n’était pas l’idée du siècle ! Mais ça je m’en suis rendue compte plus tard !

Ayant annoncé que je voulais faire des pompons, ma mère m’a envoyé une boite pleine de pelotes de laines de différentes couleurs. J’ai dû recevoir le colis début juin, j’ai fini mes pompons fin novembre. Alors même qu’on finissait une pelote par soir ! Mais que veux-tu : ça m’énervait de passer mes soirées à faire des pompons.

DIY : des pompons en laine pour le mariage !

Crédits photo : Photo personnelle

Et il y en avait plus que ça !

Pour faire ma grosse centaine de pompons, j’ai utilisé un accessoire pour les créer, que ma mère m’a envoyé de Nouvelle-Zélande. Mon témoin, Mlle Far West m’en avait acheté de chez Phildar, mais impossible à comprendre comment il marche. Je vais t’expliquer comment celui-ci marche en illustrant avec plein de photos.

1 : D’abord il faut faire passer la laine dans les encoches comme sur la photo ci-dessous

DIY : des pompons en laine pour le mariage !

Crédits photo : Photo personnelle

La laine doit passer à l’arrière et passer dans les deux encoches pour se retrouver à l’avant et à l’arrière. Attention on ne coupe pas la laine ensuite !

2 : Ensuite on entoure le pompon maker de laine en essayant d’uniformiser.

DIY : des pompons en laine pour le mariage !

Crédits photo : Photo personnelle

3 : Une fois qu’on a atteint un niveau de laine satisfaisant on coupe la laine qu’on avait mit dans l’encoche, comme sur la photo ci-dessous.

DIY : des pompons en laine pour le mariage !

Crédits photo : Photo personnelle

Tu coupes la laine de l’encoche au niveau du rond (celle qui reliait avec le reste de la laine)

4 : Avec les deux extrémité de la laine qu’on avait passée dans l’encoche, on fait un nœud bien serré.

DIY : des pompons en laine pour le mariage !

Crédits photo : Photo personnelle

5 : On coupe la laine dans le sillon.

DIY : des pompons en laine pour le mariage !

Crédits photo : Photo personnelle

6 : On sort le pompon du pompon maker et on le roule entre les mains pour qu’il prenne du volume.

DIY : des pompons en laine pour le mariage !

Crédits photo : Photo personnelle

DIY : des pompons en laine pour le mariage !

Crédits photo : Photo personnelle

Voilà ! Sache que j’ai refait un pompon spécialement pour toi, pour pouvoir illustrer ce tuto alors que je m’étais jurée d’attendre un an avant d’en refaire un !

Tricoter mon châle

Passons maintenant au deuxième DIY que j’ai effectué avec de la laine : tricoter mon châle et celui de mes deux petites demoiselle d’honneur. Alors là, à première vue pas d’embrouille, j’aime tricoter et j’ai choisi un point tout simple : le point mousse.

Sauf que, le magasin Phildar où j’achète ma laine a fermé à Aix-en-Provence. Donc j’ai choisi la laine sur Internet : la Phil léger, je trouvais le rendu très joli. Je m’empresse donc de commander une douzaine de pelotes bleues et une vingtaine de rose (la blague).

Cette laine a été mon petit calvaire personnel : très fine, limite cassante. La pelote n’en finissait jamais, j’avais l’impression de ne pas avancer. Pour tout te dire j’ai miz six mois sur mon châle. Ses dimensions en sont en cause (182 x 123), mais aussi ma démotivation fasse à l’avancée du projet (lente) et l’utilisation d’aiguilles circulaires (deux aiguilles reliées par un fil, très pratique quand on travaille sur de grandes dimension ou qu’on veut faire des tricots ronds) qui ne m’amusaient pas du tout.

DIY : un châle en laine pour le mariage !

Crédits photo : Photo personnelle

Mon châle (et mon chat) qui en fait peut recouvrir mon canapé (démesure, bonjour !).

Ceux de mes demoiselles d’honneurs ont été plus rapide : j’ai fait moins grand (un à 111*47 et l’autre à 128*47), ça tenait sur des aiguilles droites et puis je n’avais plus le temps de procrastiner, il fallait s’y mettre (et cette sensation de ne plus avoir le choix m’a vraiment servie pour pas mal d’aspect du mariage).

DIY : un châle en laine pour le mariage !

Crédits photo : Photo personnelle

Les châles des deux petites comparés au mien.

J’ai terminé le dernier châle en novembre et il me reste actuellement une vingtaine de pelotes (les deux couleurs confondues) dont je ne sais pas quoi faire, puisque je ne veux pas me resservir de cette laine.

En parallèle, j’ai aussi commencé à tricoter un châle pour ma mère, en laine de 10 (soit une très grosse laine) et quel plaisir ! Mais je t’en reparlerais dans une autre chronique, car c’est plus un cadeau que quelque chose que je me suis imposée !

Ça aura de loin été les DIY les plus pénibles à réaliser, je suis bien contente d’en être venue à bout !

Et toi ? Y a t-il eu des DIY qui t’ont fait péter un câble ? As-tu tricoté pour ton mariage ? Aimes-tu les pompons ?



3 commentaires sur “Mes DIY du mariage. Volume 3 : la laine”

  • Woaw…alors je suis complètement admirative. Déjà parce que tu as une patience énooorme et aussi parce que tu sais (et aime!) tricoter! Ma mère tricote aussi, mais moi, ça ne passe pas. En tout cas, tu as fait un super travail!

  • Tes châles sont magnifiques !
    Et un énorme merci pour l’explication des pompoms, je n’avais jamais réussi à me servir de cet accessoire ^^

Partager un commentaire...