La douce et turbulente effervescence de la semaine qui précède le jour J

Cette semaine-là, elle pétille, elle tourbillonne, elle s’envole. Elle est douce, grisante, et fait tourner la tête et les émotions. Il y a une sorte d’ivresse, dans cette semaine-là, comme une folie douce qui aurait déjà commencé à me porter sur mon petit nuage d’imminente future mariée.

Du moins, c’est comme ça que je l’ai vécue, cette semaine.

La douce et turbulente effervescence de la semaine qui précède le jour J

Crédits photo (creative commons) : Dima Bushkov

La famille qui arrive des 4 coins du Monde…

Il faut dire que tout était là pour y contribuer : mon adorable belle-famille a commencé à arriver de son Colorado natal, du Maryland ou même de Californie. Le temps était digne d’un mois de juillet niçois, Paris sous le soleil vu par le regard émerveillé de nos touristes américains, les larmes de la Maman de Mr Colorado en découvrant pour la première fois le pays où son fils habite désormais, si loin.

Et puis, comme Mr Colorado est historien et guide, il nous fait partager des petites anecdotes au détour d’une rue, d’une statue, d’une fontaine, et puis nous emmène tous au Louvre pour une visite guidée par lui-même.

Visite du Louvre avec la famille de Monsieur

Crédits photo : Photo personnelle

Mr Colorado en pleine explication

Et, au fur et à mesure, les invités étrangers affluent, mon amie italienne qui arrive à Orly de Rome, mes amis australiens qui arrivent à Roissy de Sydney, ma famille anglaise qui arrive à Gare du Nord, de Londres, tous ces avions et ces trains qui déversent leur flot de passagers tant attendus.

… et le tourbillon des ultimes préparatifs !

Plus prosaïquement, on a aussi encore beaucoup de détails à régler. Le dernier cours de danse pour l’ouverture de bal, la finalisation du plan de table et du nombre d’invités (en comptant seulement trois désistements), des éléments de déco à fignoler…

Dans ma précipitation, j’en oublie mon rendez-vous manucure le jeudi, et ce sera ma seule source de stress cette semaine. J’ai aussi mes sacs cadeaux à finir, des courses à faire, la gestion de la logistique hôtel/location de voiture/visites pour la belle-famille.

Puis, le vendredi, il a fallu aller décorer la salle. J’ai de la main d’œuvre, on est 14. On y passera 4 heures et demi. Nous sommes allés assez vite, mais il y avait tant de choses à faire. Je me suis vite improvisée chef d’orchestre de toute cette organisation (et qui mieux que moi, à part peut-être ma Maman, aurait été à même de tenir ce rôle ?). Pour te donner une idée, j’étais déjà tellement sollicitée, j’avais déjà tant de choses à faire, et de petites décisions à prendre (mais pour une bride-to-be, il n’y a pas de PETITES décisions !), que je courais partout. Je veux dire, je courais vraiment partout, au sens propre. Je me déplaçais en courant. Ça évacuait un peu la tension, en même temps…

Les préparatifs du mariage, la veille du jour J

Crédits photo : Photo personnelle

 Les États-Unis et l’Italie en renfort pour plier nos menus ronds en photophore

Et puis, une grande partie de ma famille est arrivée de province, ce vendredi. Le soir, on a mangé tous ensemble. Je commence à réaliser qu’ils sont là pour nous, tous ces gens qu’on aime et qui nous aiment. Il est un peu surréaliste de voir, dans notre petit restau de quartier, des américains qui essayent tant bien que mal de parler à ma petite Mamie qui n’a jamais entendu parler anglais, de voir ma tante de Savoie parler avec mes amis australiens, ma famille anglaise parler avec mon amie italienne et, au milieu, nous…

Cette semaine-là, j’ai tenu sur les nerfs, j’ai très peu dormi et très peu mangé. Mais j’étais bien loin de sentir la fatigue, parce que j’étais portée par tout ce bonheur ambiant, j’étais sur mon nuage.

Cette semaine-là est effervescente. Et j’ai adoré.

Et toi, as-tu des invités qui arrivent de loin avant le mariage ? As-tu prévu une semaine entre découverte touristique et finalisation des préparatifs ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



7 commentaires sur “La douce et turbulente effervescence de la semaine qui précède le jour J”

  • Tout comme Madame Gezillig, les larmes aux yeux en lisant ton article, tellement je repense à ma propre semaine… Et le vendredi soir, où j’ai retrouvé une amie allemande que je n’avais pas vu depuis quatre ans et qui a fait l’aller retour exprès pour nous, une autre famille allemande, des amis de mon mari qui arrivaient du Japon (et avaient atterri le jeudi !!), mes amies qui convergeaient de toute la France… Beaucoup d’amour et de joie.

  • J’appréhende énormément cette dernière semaine avant le jour J, car je sais que nous aurons beaucoup à faire. Et en étant de mariage à 1000km de chez nous le week end qui précède notre mariage, je sais que le temps va filer très vite… D’ailleurs chéri-chéri ne s’en rend pas bien compte et pense qu’on aura le temps de choisir textes et musiques pour l’église au dernier moment… Mais je commence à mettre en place de nombreuses listes pour tout noter, et tenter de ne rien oublier…

  • Super que tu aies vécu cette semaine ainsi ! C’est l’idéal. De mon côté, j’avais préparé des idées de sorties pour le couple qui venait… de Californie, mais c’était pour la semaine qui suivait le mariage.

  • J’espère vraiment avoir une semaine avant le mariage de ce type. En tous les cas, j’essaye de l’organiser pour !
    Ce sont des merveilleux moments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *