L’élaboration du scénario de notre mariage

Revenons un peu en arrière. Poupou, vient de me faire sa demande en plein milieu d’un célèbre parc de Londres (coucou les écureuils). Je suis sur mon petit nuage et je n’ai plus aucun maquillage. Après avoir fait de gros câlins à mes copines et séché mes larmes de joie, nous décidons de nous éclipser un petit temps, rien que tous les deux. Je ne réalise pas trop ce qui vient de m’arriver, je regarde Poupou et me dis que c’est désormais mon futur mari, c’est fou !

Une demi-heure après la demande, nous parlions donc déjà de l’organisation !

Crédits photo : congerdesign

J’attendais la demande avec impatience et j’avais eu le temps de potasser le sujet bien avant. Étant en Angleterre, je n’avais pas de connexion internet, impossible d’accéder à mon tableau mariage sur Pinterest (oui, fût une époque, j’en avais qu’un seul…), quel malheur !

Moi devant ma nouvelle bague

Première question : petit ou grand mariage ?

On fait vite le compte de nos familles et rien que ça, on arrive déjà à 90 personnes… Ahem. Ok, pour le petit mariage on repassera. En y ajoutant nos amis, on monte à 145 convives. Ok, donc ce sera un grand mariage !

Deuxième question : dit chéri où est-ce-qu’on se marie ?

En Italie ou en France ? Eh oui, Poupou étant italien pure souche (j’entends par là que ses deux parents sont italiens) toute sa famille habite de l’autre côté des Alpes.

On évoque les “pour” :

  • soleil
  • dépaysement pour nos invités français
  • la cuisine italienne (miam miam)
  • la mer et le sable chaud/ un petit air de vacances…

Et les “contre” :

  • organisation à distance
  • barrière de la langue pour nos invités français et moi même qui sait dire le strict minimum (mi chiamo Mademoiselle Piglou)
  • faire déplacer tous nos invités non résidant sur place.

Après réflexion, nous décidons de partir sur un mariage en France.

Désolé, on se mariera en France

Troisième question : ok mais quand ?

Bah l’été bien sûr! Comme ça il fera beau… OK, mais pas pendant les vacances alors, pour que tous nos invités puissent être présents sans annuler leurs vacances. OK, bah en juin alors? Oui mais non. Le délai me paraissait un peu trop court pour l’organisation (moi stressée?). OK en septembre alors! DEAL.

Quatrième question : et du coup, qu’est ce qu’on fait comme mariage ?

J’ai de la chance de ce côté là, Poupou a laissé carte blanche à mes idées (dans la limite du raisonnable). Dans un corps de ferme ? Oh oui ! Habitants dans le Val d’Oise, non loin du Vexin ça devrait le faire.

Et quelle cérémonie ? Là, ça se complique un peu… Poupou est italien, donc catholique, la religion est très importante pour lui. Moi ? Ma seule religion étant les chaussures, tu comprendras donc que je suis athée et je n’ai pas prévu de changer. Oups… Le choix a été vite fait, mais ça, je t’en parlerais dans une autre chronique.

Spoiler : on se marie a l’église.

Moi quand Poupou m’a dit “On se marie à l’église hein ?

Cinquième question : et du coup qu’est ce qu’on mange ?

Question très importante, que dis-je essentielle ! Je ne pose même pas la question à Poupou du vin d’honneur ou non, c’est HORS DE QUESTION ! Vois-tu, en Italie ça ne se fait pas, si tu es invité à un mariage, tu y restes jusqu’au bout et puis il n’aime tout simplement pas le concept. Pour le coup, je suis d’accord avec lui (attention, je ne juge en aucun cas les mariés qui en font un,  c’est juste que nous, ça ne nous correspond pas). Ok, donc si tu es invité à la cérémonie, tu repartiras à 5h du mat’ le lendemain, pas le choix.

Et pour le repas ? Service à table bien entendu ! Le buffet ? NO WAY (encore une fois, je ne porte aucun jugement, de plus, depuis mon avis a évolué). Et pas de “pièce de veau, fagot d’haricots verts et son gratin dauphinois” on aimerait un truc différent. On part donc sur une idée de traiteur italien en mode foccacia et risotto a gogo.

Moi quand on me disait “Et un buffet pour la réception ?”

The last but not least (j’adore cette expression) : le budget ?

Ah ? C’est payant tout ça ? Oups… Nous tenons à payer notre mariage, nous travaillons tous les deux depuis un petit moment maintenant, on devrait pouvoir s’en sortir. Après mûre réflexion et calculs savant on se fixe un budget à ne pas dépasser (et on y croit).

La séance est levée, nous voilà parés pour entrer corps et âmes (chéquier dans la poche) dans le magnifique monde du mariage ! C’est donc tout bien organisé (du moins dans nos têtes) que nous partons retrouver nos amies et rentrer en France (pour retrouver Pinterest ♥). Tu verras par la suite, que certains de nos choix ont évolué…

Et toi, qu’as tu imaginé pour ton mariage ? Cela a-t-il été difficile de se mettre d’accord avec ton/ta futur(e)? Dis moi tout…


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



10 commentaires sur “L’élaboration du scénario de notre mariage”

  • Et ba dis donc ca a été une affaire bien menée et en peu de temps! Un menu italien quelle bonne idée, je te rejoins pour le buffet je n’en voulais pas!

    • J’ai de la chance, avec mon futur on est souvent sur la même longueur d’onde et si il l’est pas il le devient rapidement, si tu vois ce que je veux dire 😉

  • Hahaha tes gifs m’ont bien fait rire ! Nous on fait un vin d’honneur, en particulier pour permettre à nos parents d’inviter leurs amis/connaissances sans pour autant qu’ils passent toute la soirée avec nous (car on ne les connait pas forcément …). Bonne idée pour le repas italien !!! Hâte de connaître la suite !

    • Haha merci, les gifs c’est ma passion! Je te comprends c’est vrai que du coup il y a des personnes que j’aurais bien invité si on avait fait un vin d’honneur car ça m’aurait fait plaisir de les avoir à nos côtés mais ça ne correspond pas vraiment à nos envies. Et comme ça on sera entouré des meilleurs 🙂

  • Haha ! Excellent. Vous avez l’air bien organisé ! Nous non plus au départ on ne voulait pas de vin d’honneur. On a changé d’avis à 2 mois du mariage et on était très content de ce changement. 😉

  • L’idée d’un repas italien me fait saliver, tu n’imagines même pas !

    Ce que je trouve plutôt rigolo quand je repense à mes chroniques du début et quand je lis la tienne maintenant, ou les premiers articles d’autres chroniqueuses, c’est que je constate qu’on part toutes avec certaines convictions en tête, mais qu’on ne peut pas s’empêcher d’évoluer en court de route (avec quelques craquages intempestifs sur notre chemin hihihi)… Et j’aime bien découvrir tout ce cheminement d’ailleurs 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *