Mon mariage tout en douceur : les émotions de la cérémonie religieuse

Après les belles surprises de la mairie, il est venu le temps des rires et des chants de te raconter notre cérémonie religieuse.

Auparavant, je devais me dépêcher de changer de robe !

Comme tu le sais, c’était vraiment important pour Mr Douceur de me découvrir dans ma robe de mariée au moment de descendre l’allée de l’église. Accompagnée de ma témoin et de ma demoiselle d’honneur, je retourne chez moi pour revêtir ma robe. J’étais une fois de plus stressée. J’avais peur d’arriver en retard à l’église, malgré le fait que nous ayons dégagé un créneau de 30 minutes avec le prêtre pour que je puisse prendre le temps de me changer.

Finalement, je suis prête en une dizaine de minutes. J’ai même le temps de voir mes invités passer en voiture devant la maison, la route allant vers l’église étant juste devant la maison. Je fume une nouvelle fois une cigarette, tentant de me calmer, ma témoin retouche mon maquillage, et nous reprenons la route vers l’église. Cela a été un moment assez émouvant pour nous, car ma témoin est ma plus ancienne amie. Nous nous connaissons depuis la maternelle, et cela nous a émues de me voir en mariée. Nous avions bien grandi…

Une fois arrivée à l’église, je vois encore une bonne partie de mes invités et mon mari sur le parvis, alors qu’il était prévu qu’il soit déjà dans l’église au moment où j’arrive pour qu’il ne me voie pas. Je lui fais des signes, ma témoin se dépêche de lui dire de rentrer, et je patiente dans la voiture le temps que tout le monde rentre. Le prêtre me presse, et je descends.

Et là, j’aperçois mon père qui patiente à l’entrée de l’église, les larmes aux yeux.

J’ai fais tout mon possible pour ne pas pleurer, mon maquillage n’étant pas waterproof, et j’avance vers lui, très émue. Je n’étais pas certaine de le voir ce jour là, car j’avais des rapports très conflictuels avec ma mère. Je ne leur avait pas parlé depuis plusieurs mois, et j’avais du prévoir une situation de remplacement au cas où il ne serait pas là. Un de mes adorables beau-frère, M. F. m’avait proposé de me conduire à l’autel, et finalement il a été chargé de s’occuper de la musique dans l’église.

Eglise mariage Mademoiselle Douceur

J’arrive auprès de mon père, qui me complimente sur ma robe.

Mr Douceur arrive à l’autel au bras de sa maman, sur sa chanson préférée, Mistral Gagnant. Quant à moi, j’entame la descente des marches sur Songbird, d’Eva Cassidy. Ma plus grande hantise est de me prendre les pieds dans mon jupon, et de m’étaler de tout mon long dans l’allée.

La vendeuse de ma robe m’avait vivement conseillée de ne pas regarder mes pieds pour éviter de tomber, et pour que les photos soient réussies, mais je n’ai pas réussi à appliquer tous ses conseils. En effet, sur plusieurs photos, j’ai les yeux baissés. Heureusement j’arrive à lever les yeux, oubliant mes pieds, les photographes, et je ne vois que mon mari, ému, qui m’attend au bout de l’allée. Une fois arrivée, mon père m’embrasse et je monte rejoindre nos témoins en haut de l’autel.

La mariée et son père

cérémonie religieuse émotions

La cérémonie commence, et là , je dois te confier quelque chose : je n’ai pas écouté grand chose de la cérémonie, et je crois que Mr Douceur aussi. J’étais sur mon petit nuage, regardant mon mari, mes invités, toute à mon bonheur. Je ne peux m’empêcher de jeter des coups d’œil à nos témoins, qui ne peuvent pas s’empêcher de faire les pitres, et à mon fils, qui dort dans les bras d’une amie, épuisé de voir tant de monde.

Nous laissons la cérémonie se dérouler. Nos témoins lisent les textes que nous avions choisi. Mlle C. lit à toute vitesse, angoissée de lire devant tout le monde. Notre prêtre est parfait ! Nous l’avions prévenu que certains de nos proches étaient rebutés par la religions, aussi lui avions nous conseillé de se faire plaisir et de ne pas hésiter à plaisanter avec nos amis. Ce qu’il a très bien fait, puisque nous avons plein de compliment sur la cérémonie religieuse. Et un défi de relevé !

mariés à l'église

Puis vient l’échange de nos vœux. Nous n’avions plus qu’à dire oui, et échanger nos alliances. Et là, les premiers couacs de la journée commencent !

Nous avions prévu que ma demoiselle d’honneur, Mlle M., devait nous apporter les alliances avec notre fils.

Petit problème : il dormait de tout son saoul. J’avais essayé de faire des signes à Mlle M. pendant la cérémonie pour lui faire comprendre qu’elle n’avait qu’à nous les apporter sans le petit, mais le message n’est pas passé, et Petit Poussin a été réveillé. En temps normal, il ne dit trop rien quand on le réveille pendant une sieste, mais là, c’était une autre affaire ! Un peu perdu, il ne voulait que nos bras. Enfin, les miens surtout.

Du coup, je me retrouve avec mon fils dans les bras, mon bouquet, et nous devions échanger nos alliances. Et bien sûr, dans ma maladresse légendaire, je fais tomber l’alliance de Mr Douceur ! C’est là que je vois ses témoins se précipiter pour la retrouver. Sur le moment, j’étais effondrée, mais désormais nous en rions tous.

Echange des alliances

Émotion des jeunes mariés

Après ce petit incident, la cérémonie suit son cours.

Durant la quête, je redonne mon fils à sa marraine, pendant que résonne une de nos chansons favorite : How could I let you go de Gad Elmaleh. La cérémonie arrive à sa fin, mais le prêtre nous a préparé une belle surprise.

Il se trouve que quelques semaines plus tôt, nous lui avions prêté une Bible qui se trouve dans la famille de Mr Douceur depuis plusieurs générations. Il nous l’a rendue ce jour-là, et en a fait son cadeau de mariage en nous offrant un coffret en bois afin qu’elle ne s’abîme pas. Il a pris quelques minutes pour expliquer tout cela à l’assemblée, puis nous a invité à aller faire une prière à la Vierge de notre église. C’est une tradition pour lui, pour permettre aux jeunes mariés de se retrouver quelques minutes entre eux avant les effusions de la journée.

prière à la Vierge mariage

Après ce petit aparté, nous signons les registres, discutons avec le prêtre avant de se diriger vers la sortie, sur les notes de  You Can’t Hurry Love de Phil Collins.

Et une fois encore, nos amis et notre famille ont joué leur rôle à la perfection ! Ils ont formé une haie d’honneur dans notre thème, alliant les sucettes en coeur et les bulles ! C’est fois là, je craque et les larmes commencent à couler. Je suis heureuse, ravie d’être devenue la femme de Mr Douceur. Mais je suis aussi émue d’intégrer la famille de Mr Douceur, d’appartenir à son monde officiellement.

Sortie d'église sous les bulles

Désormais, il ne nous reste plus qu’à faire les photos avant le vin d’honneur !

Toutes photos : D.R.

Et toi, tu as eu aussi des petits couacs, pendant ta cérémonie religieuse ? Tu étais aussi stressée que moi, juste avant ? Qu’est-ce que tu as ressenti, à la sortie ? Raconte !



16 commentaires sur “Mon mariage tout en douceur : les émotions de la cérémonie religieuse”

  • La cérémonie a l’air d’avoir été très belle, toute en émotions et en simplicité…
    Comment as-tu fait pour te retrouver dans le choeur face à tes invités, petite veinarde ?
    Mon curé m’a refusé cette disposition, trouvant ça trop “showbiz” et “soooooo 70’s” (bon, il l’a pas dit comme ça, hein). Du coup je vais devoir tourner le dos aux gens qui viendront, et ils vont ‘assister’ au lieu de ‘participer’ à mon mariage…. :'(

    • Merci Dame Cha ! Pour la position dans la nef, cela nous a été proposé par notre prêtre, pour qui c’est une habitude de mettre les mariés et leurs témoins face à l’assistance. Et heureusement pour nous, car j’ai adoré pouvoir voir la tête de nos invités durant la cérémonie 🙂 Je suis désolée que ton curé n’aie pas accepté ta proposition, c’est vraiment dommage :/

  • Je trouve le récit de ta découverte par ton père très émouvant. C’est un moment que j’appréhende, n’étant pas proche de mon père, j’ai peur d’être très gênée et que nous ne sachions pas quoi nous dire.
    Je garde en mémoire ton conseil quant au prêtre (plaisanter avec les invités) je pense que le nôtre sera capable de faire de même. C’est vraiment important que tout le monde se sentent bien pendant cette cérémonie.

    • Mademoiselle Médicis, moi aussi j’angoissais beaucoup ! Et finalement, tout s’est très bien passé. Généralement le jour J, les conflits s’envolent pour laisser place à l’émotion 😉

  • bonjour felicitation mme douceur tes photos de sortie d’église sont magnifique
    tu es superbe dans ta robe et j’adore l’idée du bolero en dentelle tu es rayonnante
    si tu as l’adresse de ton gilet j’aimerai la connaitre jen cherche un dans les couleurs corail et je pense avoir le meme genre de robe que toi ! je continue mes essayages

    A bientôt

    • Merci beaucoup ! Pour le boléro, c’est Belle Maman qui s’en est chargée, elle l’a trouvé chez Daxon. Malheureusement, il n’y en a pas dans la nouvelle collection :s Je suis désolée !

  • Je viens de lire ta chronique sur le choix de ta robe et les craintes que tu avais….Mais tu es juste sublime et rayonnante,ta robe te va à tomber, et ton bolero est si joli et si délicat!!Toutes mes felicitations 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *