Mon Enterrement de Vie de Jeune Fille japonisant

En tant que future mariée « control freak », je n’ai pas pu m’empêcher de donner quelques directives aux organisatrices de mon EVJF. Je les avais désignées dès la fin de l’année 2012. Dans le gentil mail que je leur ai envoyé à cette époque, j’indiquai :

  • Les noms et les adresses mails de celles que je voudrais avoir autour de moi ce jour-là
  • Ce que je ne voulais absolument pas ce jour-là (chippendales, karaoké, sensations fortes)

La majorité des mes amies vivent dans l’Est de la France, il était donc assez évident que mon EVJF aurait lieu là-bas. Ma témoin a envoyé un doodle à tout le monde (y compris moi) pour connaitre les disponibilités de chacune et fixer une date. Après tergiversation, la date du 1er juin est ressortie gagnante ! On s’est toutes dit à ce moment là : « chouette il fera beau et chaud ! »… Hahahahaaaaa.

Le jour de l’EVJF

Le samedi 1er juin, elles débarquent toutes les unes après les autres chez mes parents – en vacances à ce moment là, ça tombait très bien ! Une fois tout le monde réuni, elles me disent de mettre le débardeur et le collant blanc qu’elle m’avait demandé d’apporter. C’est à ce moment-là que je découvre mon déguisement. Il est presque 11h. Voilà le résultat :

EVJF-Sailor_moon

As-tu reconnu ce personnage ?

Attention, top ! « Je suis une héroïne de manga adapté en dessin animé de 200 épisodes. Je suis une adolescente tokyoïte banale et maladroite, qui découvre subitement qu’elle est dotée de pouvoirs magiques.  En France, c’est grâce à Dorothée que ma série rencontre un grand succès populaire. Je suis, je suis… » Sailor Moon !

http://www.dailymotion.com/video/x1vz1h_sailor-moon-generique_fun

Autant te le dire tout de suite : j’adore mon costume ! De plus, afin de former la Sailor Moon’s Team, elles avaient chacune une figurine des personnages qui l’accompagnent dans la série. Voici l’une d’entre elles :

figurine

Il est déjà midi, et mes amies me prient de rejoindre la cuisine pour un concours de bentō. Le bentō est le repas que prennent les japonais, quand ils mangent à l’extérieur. Une de mes amies a apporté un bentō pour chacune, du riz vinaigré, plein d’ingrédients, des éléments de décoration et un livre, Mes petits bentō de Laure Kié, pour s’inspirer. C’était juste génial !

Voici le mien :

bento

Après un vote complètement truqué, je suis déclarée à l’unanimité grande gagnante du concours. J’ai donc droit à un cadeau :

totoro

Un bentō Totoro !!! Mes amies me connaissent vraiment très bien !

http://www.dailymotion.com/video/xexd34_extrait-totoro-et-la-pluie_shortfilms

Nous dégustons nos œuvres directement dans la cuisine, car le temps est maussade, donc le pique-nique initialement prévu est annulé.

14h30, il est temps de prendre la route. Je vais sortir avec mon déguisement en plein jour ! Toutes en voiture, direction… Freiburg, en Allemagne. Dès que nous sortons de voiture, j’attire tous les regards.

C’est le moment que choisissent mes amies pour me donner des défis. Ils sont vite abrégés, car les passants ne sont pas très coopératifs. Le mauvais temps, sans doute… Certaines m’aident en allemand, car ce n’est pas ma langue de prédilection.  Puis, nous croisons d’autres enterrements de vie de célibataire : une femme déguisée en tyrolienne et un homme déguisé en Miss !

Il est déjà 17h, une pause s’impose. Nous entrons alors dans un jolie boutique de thé :

thé_boutique

Mes amies, toujours très inventives et un peu déçues d’avoir dû stopper les défis, en improvisent un. Demander un thé qui booste mes performances sexuelles au vendeur. Voila comment nous buvons toutes un excellent thé, intitulé « Never ending love » !

Après cette pause bien méritée, nous enchaînons avec cette boutique japonaise. Les filles m’ayant prévu un budget shopping – dont je dépenserai 10% – je fais l’acquisition de ce petit carnet :

carnet

L’heure tourne. Je comprends que nous avons pris du retard sur le planning quand une des organisatrices m’annonce que « nous n’aurons pas le temps d’aller au sex-shop, comme prévu » (!) Nous reprenons donc directement la voiture et après nous être égarées, nous arrivons aux bains thermaux.

Nous profitons des bains bouillonnants à remous pendant 1h30.

La nuit est tombée, nous reprenons la route. J’ai remis mon costume, mais je n’aurai plus l’occasion de croiser d’autres personnes. Nous arrivons chez mes parents vers 22h30 et on me dit de me mettre en pyjama. Je m’exécute, puis découvre toutes mes amies en pyjama rigolo ou japonais, dans la cuisine autour d’une crêpe-party !

Une fois rassasiées, il est très tard, mais la soirée n’est pas finie. Nous migrons vers le salon, et j’ai droit à un questionnaire type Les Z’amours, auquel M. Evasion a préalablement répondu. Je réponds quasiment bien à tout, et j’ai droit à des cadeaux en rapport avec les questions :

cadeaux

Ensuite, elles me donnent un sac rempli de cartes écrites d’une seule main, pour que je ne puisse pas me fier aux écritures. A moi de deviner qui a écrit quoi, parmi mes six amies présentes !

Cartes

Toutes les phrases commencent par « Je t’aime, parce que… ». Certaines ont été faciles à trouver. D’autres comme « Parce que tu es toi », moins ! Mais dans l’ensemble, je m’en suis bien sortie.

Vers 3h du matin, les premières vont se coucher – seules deux sont rentrées dormir chez elles. Les autres ont prolongé la Pyjama Party et se sont réparties dans les trois grands lits à disposition. J’ai papoté avec ma binôme de lit jusqu’à 5 heures du matin, puis nous nous sommes enfin endormies.

Le lendemain, nous avons pris le petit déjeuner toutes ensembles. Quel bonheur de les avoir toutes auprès de moi, et que l’entente et la complicité soient là ! Avec mes deux amies parisiennes, nous avons prolongé le plaisir d’être ensemble jusqu’à ce que le train nous ramène à Paris.

Bilan

Ce que je trouve vraiment chouette, c’est d’avoir eu à la fois un EVJF « old school »  – les défis et le défilé dans la rue – et « new age » -moments entre amies à papoter et à se détendre. Et puis, il faut dire qu’entre le Japon et moi, c’est une belle histoire. 15 jours au Japon en octobre 2010, mon plus beau voyage… Les filles ont donc visé très juste avec ce thème !

Je tenais à remercier chacune des participantes.

J’avais prêté mon appareil à une de mes amies, et elle s’en était donné à cœur joie. J’ai donc fait développer certaines photos, j’ai acheté un produit de beauté à chacune chez Lush, un élément pour leur bentō dans le quartier japonais, et mis le tout dans des paquets. Elles ont été très contentes de ces petits présents, clins d’œil à l’excellente journée passée en leur compagnie !

Et toi, as-tu donné des directives à tes amies ? Quel genre d’EVJF ont-elles organisé, plutôt old school ou new age ? Cela te correspondait-il totalement ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



10 commentaires sur “Mon Enterrement de Vie de Jeune Fille japonisant”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *