Entre le mariage et le chômage…

L’année dernière, je travaillais chez une entreprise dans le Sud-Ouest. C’était magnifique comme poste et j’aimais vraiment ce que j’avais à faire. Mais Monsieur TLC a été muté dans la région lyonnaise. Je l’ai donc suivi.

Dans ma tête, en ayant un profil correct avec quelques années d’expérience derrière moi, je croyais que j’allais facilement retrouver un travail. Et non, un an après, je suis encore au chômage.

Entre le mariage et le chômage...

Crédits photo (creative commons) : Laurenn Hammond

Notre situation a empiré à la fin de l’année dernière…

Pour de nombreuses raisons, Monsieur TLC s’est retrouvé aussi au chômage. On voyait le budget qu’on avait réservé au mariage et on se demandait si on allait pouvoir vraiment tenir notre engagement. Nous avions beaucoup d’espoir et nous attendions que la situation change mais, plus on avançait en 2015, plus il fallait se rendre à l’évidence : la situation n’était pas facile et il fallait faire des choix.

Avant d’envoyer les fameux save-the-date, nous avons discuté sur qui devait le recevoir. Nous avons décidé de l’envoyer uniquement aux personnes qui étaient concernées par le dîner et/ou le brunch du lendemain. Ceux qui seront invités uniquement au vin d’honneur recevront leur faire-part plus tard. Fort heureusement qu’on avait pris cette décision ! Ça nous évitait de devoir dire à quelques personnes « Désolée, mais tu n’es plus invité car nous n’avons plus les moyens pour que tu viennes ». Tu imagines comment ça pourrait être difficile et gênant pour nous ?

… mais a, paradoxalement, renforcé notre couple

Je sais qu’organiser son mariage est un bonheur, mais que ça peut être aussi une source de stress et pas toujours très rose. C’est un peu ironique mais, plus on était dans la galère, plus j’étais convaincue que Monsieur TLC était l’homme pour moi.

C’était une phase très difficile mais on a su s’épauler mutuellement, on a mieux parlé, on a travaillé plus comme une équipe. Monsieur TLC était mal suite à sa perte d’emploi (tu connais quelqu’un qui ne l’aurait pas été ?), mais le fait qu’il m’ait montré cette sensibilité m’a laissé voir toute une autre facette de notre relation et m’a convaincu au plus profond de moi que je l’aime et qu’on pourra traverser mille épreuves si on est ensemble.

Tu peux penser que j’aurais dû savoir ça avant qu’on décide de se marier, et je le savais, mais là, c’était une évidence. C’était tatoué au fond de mon être et ça m’a fait penser que je ne rentrerai pas dans mon mariage en étant aveugle. Je sais ce que notre couple vaut et je sais qu’on peut aller loin ensemble.

Je n’ai pas encore abordé le sujet ici mais nous nous sommes mariés à l’église. Pour ça, nous avons eu une préparation au mariage avec un prêtre. Je vais l’appeler B.. Il est extraordinaire ! Il a su nous poser les bonnes questions et nous aider à trouver quelques solutions, pas d’ordre financier, mais plus important que ça : un peu de paix et de réconfort dans notre couple. Il nous a guidé et nous a aidé à sortir de notre coquille pour être plus confortable dans l’adversité. C’est survenu au bon moment car je dois avouer que nous ne sommes, tous deux, pas très pratiquants.

Maintenant, je suis encore au chômage, Monsieur TLC commence petit à petit à se redresser. Le mariage est déjà passé mais j’ai encore beaucoup de choses à partager avec toi et je souhaite aussi connaître ton expérience…

Alors, dis-moi, toi aussi tu as eu un coup dur pendant les préparatifs ? Comment tu as su que ton fiancé était la personne avec qui tu voulais partager ta vie ?


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



22 commentaires sur “Entre le mariage et le chômage…”

  • Comme je te comprends, j’étais aussi au chômage (enfin en n’ayant le droit à aucune allocation, vive la fin des études et les services civiques qui n’ouvrent le droit à rien…) et heureusement que j’avais mis des sous de côté auparavant ce qui nous as permis d’avoir le mariage que nous (hum je) rêvions d’avoir. Pour le moment j’ai trouvé un boulot d’appoint mais dans 2 mois mon chéri est muté donc retour par la case chômage pour moi mais cette fois avec des allocations normalement.
    Cela nous as aussi renforcé surtout qu’on ne vivait pas encore ensemble mais cela nous as surtout montré que notre amour est capable de surmonter bien des épreuves et que mon homme est et sera toujours là pour me soutenir, j’espère qu’il a la même impression en ce qui me concerne.
    Bon courage à vous deux et j’espère que vous trouverez très vite un travail 😉

    • Hello. Merci beaucoup de nous souhaiter que de bonnes choses. Mon mari a déjà retrouvé quelque chose, mais je suis encore au chômage. Je vais continuer à chercher car il ne faut pas baisser les bras. Par contre, parfois, c’est super dur. Mais bon, est plus ici pour parler mariage. 🙂

      Pour notre couple, on s’est rendu compte qu’on peut vivre sans avoir trop d’argent. On a appris à économiser différemment et à nos fixer plus des objectifs. Ce n’est pas quand la vie est rose que tu apprennes les leçons les plus importantes. C’est à mon tour de te souhaiter que des bonnes choses et que tous vos rêves se réalisent.

  • Nous aussi ça n’a pas été facile, arrivés dans un nouveau pays, on a mis du temps à trouver du boulot tous les deux. On a commencé l’organisation un an avant en ayant aucun revenus! à moins de 6 mois du mariage on respire un peu plus car chéri à du boulot et moi un temps partiel. Mais nous aussi ça a eu un effet positif et ça nous a forcé à garder un budget limité et à ne pas céder au «haaa mais c’est pour mon mariage, pas grave si ça coûte trois fois le prix» et on en est très contents, ça force à se concentrer sur l’essentiel, et comme tu dis, à «sélectionner» ses invités. Je croise les doigts pour que tu trouves rapidement du boulot, je sais à quel point c’est dur, et pas seulement sur le plan financier…

    • Bonjour. Tu vois, nous avons beaucoup de chance d’avoir nos parents pour nous soutenir. Nous avons reçu leur soutient sans faille dès le départ et ça nous a facilité la tâche. Ils nous ont guidé sans nous dicter leur choix et c’était une très belle expérience de partager tout ça en famille.

      C’est intéressant comment on a passé par la même expérience avec la déco. Je vois les tableaux et les images sur Pinterest et j’avais envie d’avoir tout ça et plus pour notre mariage. Maintenant que c’est déjà passé et j’entends les commentaires par la suite, je suis sûre qu’on a pris les bonnes décisions.

      J’ai découvert pas mal de bons plans sur Internet. Si tu veux, je peux les partager avec toi. Je te souhaite beaucoup de courage pour la suite et STP, viens me raconter la suite de ton histoire. J’ai hâte de la connaître !!

      • Nous le truc c’est que à part ma mère, on n’a pas eu beaucoup de soutien parental (je parle d’un point de vue moral, pas financier car on voulait en plus tout payer nous même, et on va y arriver héhé), on s’est plutôt fait rentrer dedans du genre on fait n’importe quoi, on ferait mieux de trouver d’abord du boulot… Mais on s’en sort très bien, notre budget est fixé, et il ne nous reste concrètement qu’à payer le traiteur. ON a choisi de se marier un dimanche et ça nous a permis de faire de très belles économies: salle moitié moins chère (réellement 50% de moins), le photographe nous a fait une belle réduction de 400 euros etc. Budget déco/fleur: environ 50 euros, tenus! Vases ikea et bouquets en origami faits par nous, original et pas cher, on adore! Idem pour les faire parts 100% faits maison et un save the date video qui ne nous a rien coûté… Enfin n’hésite pas à partager tes bons plans on ne sait jamais 😉 mais il ne nous reste plus grand chose à régler et on va réussir à tout payer. Pari gagné!

  • je comprends bien ta situation.. Quand mon mari m’a demandé en mariage je cherchais du boulot depuis un an déjà, quelques mois après j’ai trouvé un court cdd et puis rebelote à chercher du travail.. du coup au moment du mariage (un an après la demande) j’étais à nouveau sans emploi.. dur dur de préparer le mariage dans ces circonstances, mais bon au moins j’ai eu « du temps » pour m’y consacrer (même si du coup le mariage devenait « mon projet » qui lui ne doit surtout pas rater, donc le stress augmentait..).. J’avoue que le pire pour moi c’était surtout de me dire que j’allais voir tellement de gens que je n’avais pas vu depuis longtemps et qu’ils allaient tous me demander « -alors, tu as trouvé un boulot? » et à l’inverse ceux que je ne connaissais pas « -vous travaillez dans quelle branche? ».. Mais bon ce que je garde en tête à la fin c’est que mon mari m’a demandé en mariage à un moment où mon avenir professionnel n’avait rien de radieux mais il avait confiance en moi malgré tout! (et apparemment il avait raison car 1 mois et demi après le mariage je signais un cdi :))

  • Je me sens un peu identifiée avec ta situation. Nous, on arrive pas à démarrer l’organisation du mariage. Je viens de finir mes études et un stage à l’étranger qui a épuisé nos économies (car il m’a aussi suivi). donc avec un seul salaire c’est dur 🙁 Je suis au chômage pour l’instant et son salaire et pas énorme. C’est un peu déprimant parfois mais bon, si on est capable de surmonter ça on sera capable de tout! merci pour ton témoignage.

    • Salut. Effectivement, les économies aident énormément à l’organisation d’un mariage. Au début, quand on a commencé à vraiment parler de comment on souhaitait la jour J, je voulais la lune. Petit à petit tu commences à mettre de chiffres dans le budget et tu te rends compte que tout est hors de prix. C’est impressionnant.

      Je pense qu’il y a beaucoup de futur(e)s marié(e)s qui oublient que le plus important dans le mariage est l’engagement en soi et non la fête ou la déco qui va avec. Je sais, c’est facile à dire maintenant que j’ai eu le mariage qu’on voulait. Cependant avec le recul, je vois les quelques couacs de la journée (finalement il n’y a pas eu tant que ça) et j’arrive à faire la part de choses. Je suis tout simplement heureuse d’être mariée avec Monsieur TLC. Il est à moi tout comme moi je suis à lui. Voilà la source de mon bonheur. Le jour J nous n’avons pas eu tous les invités qu’on voulait (et oui on a fait une sacre sélection) mais ça vaut la peine et je sais qu’on pourra organiser une autre fête quand nos finances nous le permettront. Ne baisse pas la tête car tu peux organiser un super mariage avec un tout petit budget et le plus important, toi et ton homme. Je vous souhaite plein de bonheur et de courage pour commencer cette aventure 🙂

  • Cela a été ma hantise une bonne partie des préparatifs. Non parce que je suis au chômage mais parce que je craignais de l’être. Plus la date du mariage approche et moins ça m’angoisse finalement ! Je me dis que pour le moment la situation est pas facile mais quand le mariage sera passé et les dépenses avec, on pourra souffler et se recentrer.

  • Tous mes voeux les plus chaleureux et mon soutien (même de loin) à tous les jeunes couples (de ce site et ailleurs) qui sont en situation de chômage. La vie n’est pas facile pour les plus jeunes de nos jours et je rends hommage aussi aux prises de conscience de vous toutes et à votre maturité dans le genre « ce qui ne me tue pas me rend plus fort ». Signé une future jeune (re)mariée de bientôt 60 ans

    • Bonjour ! Merci beaucoup de ce beau message. Pouvez-vous nous donner quelques conseils pour arriver aux 60 ans ? C’est sûr que la vie a des hauts et des bas, mais il faut prioriser, parler et trouver de solutions au lieu de se focaliser uniquement sur le problème. J’espère avoir autant de chance que vous et fêter un très long mariage avec Monsieur TLC.

  • Mon mariage arrive dans un peu plus de 3mois et je viens d’être licencié cela me fait peur surtout que monsieur ne travail qu’à mi-temps mais nous avons réussi à mettre des sous de coté avant que je sois au chômage alors en calculant bien je ne devrai pas avoir de soucis pour régler les derniers frais sauf gros imprévu quelque part le fait d’être au chômage me permet de préparer mon mariage plus tranquillement

    • Salut. Oui, tu vas avoir plus de temps pour planifier ton mariage, mais n’oublie pas de chercher du travail à côté. Crois-moi, le temps passe vite et si tu te focalises uniquement sur l’organisation, tu peux être vite débordé par le sujet. Profites aussi pour marcher, sortir avec les amis et te changer les idées. ça diminue le stress et tu verras que tu auras l’esprit plus serein à l’approche de ton mariage. Bon courage pour la suite !

  • Merci pour ton témoignage! C’est pas drôle à traverser mais vous vous en êtes super bien sortis! De mon côté je viens d’apprendre que j’allais très certainement tomber au chômage quelques mois avant le mariage… Mais je ne suis pas inquiète! Même si le côté financier est un peu angoissant, au moins j’aurai du temps pour tout organiser!

    • Je suis vraiment désolée d’entendre que tu vas être licencié. C’est vraiment pas drôle. En tout cas, tu auras plus de temps pour tout faire, mais comme je disais avant, ne te laisse pas super hyper emporter par ça. Il y a beaucoup d’autres activités que tu peux faire et qui t’aideront dans l’organisation, même si ce n’est pas en rapport direct avec ton jour J. Il faut souffler !! Je sais de quoi je parle. Par ailleurs, ça sera un sujet que je vais aborder dans l’une de mes prochaines chroniques. J’espère que tout va merveilleusement bien se passer !!

  • merci pour ce joli article !!!
    Comme je te comprends, là nous vivons juste avec mon petit salaire (je suis dans une situation compliquée et attend un licenciement sur mon ancien poste), Monsieur est en formation (donc pas de salaire)…
    Nous avons fait le choix de nous marier quand même cette année malgrè tout, même si c’est compliqué et qu’effectivement çà ne sera pas un mariage bling-bling mais tant mieux car il nous ressemblera plus ce mariage !
    Pour nous ce sera rockabilly et participatif et les invités sont ravis de mettre leur petite touche personnelle à presque tout 🙂 Oui on « embauche » nos invités et tous ensemble nous construisons ce mariage.

    • Salut!! C’est une super idée d’embaucher les invités. Chaque personne a un talent spécial et tu peux en profiter pour bien organiser ton mariage. Je dois avouer qu’on ne l’a pas fait car on ne savait pas que ce système pouvait se mettre en place et fort heureusement nos parents nous ont aidé. Je te souhaite la plus belles de journées et reviens vite me raconter la suite!!

  • Bonsoir, je te comprends mon mariage est le 4 juillet prochain soit dans un mois et moi aussi je connais la même situation, Monsieur et moi sommes tout les 2 au chômage suite à un concours de circonstances + que pourries que nous n’avions pas du tout envisagé de la sorte!
    Je me sens honteuse de me marier en étant une « chômeuse » mais ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule à être passée par là. J’ai des copines qui commencent à me dire que je n’aurais pas du me marier etc à cause des probs financiers (que je ne savais pas que j’allais avoir)
    En tout cas ça me rassure de voir qu’un mariage peut bien se passer malgré cette situation! je te souhaite plein de bonheur avec ton chéri !

  • BONJOUR JE SUIS MÈRE AU FOYER MON COMPAGNON EST A L’INTÉRIM MAIS ONT DÉSIRE CE MARIÉE EN JUILLET OU AOÛT 2017 JE C EST PAS COMMENT ME PRENDRE MAIS JE VOULAIS UNE BELLE PETITES MARIAGE SVP JE CONTE SUR VOUS POUR ME DIRE COMMENT JE DROIT FAIRE

  • Bonjour,
    Cela me rassure de voir toutes ces expériences… Monsieur chat et moi avons prévu de nous marier en Août 2017. Cela fait un an que nous préparons les décos nous-mêmes car nous avions un petit budget. Toutes les invitations ont été envoyées en août 2017 car nos familles respectives viennent de plusieurs endroits de france. Par un malheureux coup du sort, Mr chat et moi sommes tous les deux tombés au chômage en même temps au mois de septembre. On se soutient beaucoup l’un et l’autre et nos parents nous aident pour une partie des paiements. J’appréhende un peu question budget mais en voyant tous vos articles, je me dis qu’on peut peut-être y arriver…merci pour ces témoignages…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *