Episode 8 : convaincre ton fiancé de participer à tes DIY

Tu es fiancée depuis quelques jours/semaines/mois, tu as des projets plein la tête pour ton D-Day, tu connais toutes les nuances de pêche, de blanc, et tous les outils de scrapbooking font désormais partie de ton vocabulaire courant.

Lanternes DIY

Crédits photo (creative commons) : Studio Larsen

Chaque weekend, tu prévoies d’avancer sur tel ou tel DIY avec un chéri (ou une chérie) parfois réticent et qui traîne un peu des pieds ? Alors oui, ce n’est pas pour TOI mais pour VOUS, ces kilomètres de toile de jute, ces 120 pots de confiture récoltés, ces idées plus ou moins saugrenues… Mais ton chéri lui, même s’il trouve ça très bien une fois que c’est fait, n’en voit pas tout de suite l’intérêt, et surtout se dit que vous êtes laaaaaarges et que vous n’avez pas besoin de passer des weekends entier à découper des ronds de tissu qui vont sur les petits pots. Voici comment j’ai réussi à impliquer mon Monsieur R. dans ma centaine de projets DIY.

Etape 1 : La planification

Capture d'écran Mlle Frisette

Crédits photo : Capture application planification de mariage Mlle Frisette

J’alimente chaque jour sur mon appli spéciale organisation de mariage, ma to do list longue comme mes deux bras, et j’essaie de prévoir du temps le weekend pour mes nombreuses réalisations. Par exemple, pour la fabrication de nos programmes de cérémonie que j’ai réalisés avec Publisher (sur le même thème que nos faire-part), je voulais les imprimer, les découper, les assembler à l’aide d’un abaisse-langue pour faire comme des petits éventails, et réaliser des petits nœuds à coller dessus. Ça tombe bien, on a un weekend de libre !

Petit conseil : avant de te lancer, sois sûre d’avoir tout le matériel nécessaire, afin de ne pas perdre un temps précieux au milieu de ton projet parce que tu n’as pas assez de feuilles à 205g et qu’il faut courir en chercher un samedi après-midi dans un magasin bondé. (True story)

Etape 2 : L’invitation 2.0

C’est à cette étape que tu vas certainement me prendre pour une folle, mais une fois que je sais quel projet on va réaliser, je le note sur mon Google Agenda :

  • Samedi 11h : Imprimer les programmes de cérémonie et procéder au découpage
  • Samedi 13h30 : Plier et coller les programmes
  • Samedi 17h : Faire 120 petits nœuds

J’envoie ensuite une invitation électronique à Monsieur R. pour les tâches qui le concernent, avec un rappel quelques minutes avant chacune des missions à réaliser ensemble. Ainsi, il sait exactement ce qui est prévu pour le weekend, et ne me redemande pas 150 fois à quoi servent les 25 mètres de ruban et les 120 abaisse-langue achetés la semaine d’avant.

Capture Google agenda

Crédits photo : Capture d'écran Google Agenda Mlle Frisette

Etape 3 : La motivation

La semaine de travail est terminée, nous allons enfin pouvoir nous consacrer à la préparation du mariage. Samedi matin, c’est le moment de s’y mettre ! Je sors tout le matériel nécessaire, je divise les tâches : il découpe les feuilles et je fais mes petits nœuds. On avance bien, c’est plutôt agréable, on papote, on se dit que « oh c’était une bonne idée hein, ça rend bien je trouve » jusqu’au bout du 37ème nœud, où je sens que je commence à saturer, et que ça faiblit aussi côté fiancé…

Etape 4 : La pause s’impose

Si ton chéri a une petite autonomie en ce qui concerne le découpage et le collage, prévois une pause « bière en terrasse » à la moitié de votre DIY, au risque de le voir envoyer balader tes jolis ciseaux cranteurs et ta perforatrice dentelle. Rien de tel pour souffler un peu (parce que toi aussi, tu en as marre de découper, plier, coller, découper, plier, coller) et revenir plus fort que jamais pour arriver au bout de ton projet. Ne sous-estime pas le pouvoir de la pause ! Dans notre cas, cela nous a permis de faire le point sur tout ce qu’on avait accompli, (ça fait du bien parfois de se dire que « ça, c’est fait, ça, c’est fait… ») et ce qu’il nous restait à faire de nos petites mains. Une coupure reposante et encourageante donc !

Etape 5 : L’alternance

Tu as passé le weekend dernier à découper des cônes en papier pour ton bar à gourmandises ? Et si le weekend prochain, tu passais à la fabrication de ton plan de table ? S’il s’agit de poncer, visser, clouer, assembler, ton fiancé sera peut-être plus emballé. Comment ça, c’est cliché ? Oui j’avoue, mais dans mon cas, il est plus motivé à couper du bois qu’à découper des ronds de serviette en jute et dentelle. Après après avoir fabriqué ensemble notre plan de table, Monsieur R. était tellement à fond qu’il s’est lancé dans la fabrication d’un chevalet et d’une caisse pour transporter le tout ! J’étais tout simplement épatée !

Etape 6 : La compréhension

S’il en a marre et qu’il veut passer du temps à penser à autre chose qu’au mariage, ne lui en veux pas ! Pour ma part, il y a plusieurs tâches que j’ai réalisées seule, notamment tout ce qui a été fait sur ordinateur, les faire-part, les menus, les programmes, mais quand il a fallu tout découper et assembler, Monsieur R. répondait présent. Alors c’est peut-être suuuuuuuper important pour toi d’avoir des pompons de trois tailles différentes et de trois teintes différentes mais je pense que si ça lui passe au-dessus, et qu’il ne voit pas la différence entre trois nuances de pêche, occupe-toi de cette partie-là, et demande son aide pour des tâches qui seront plus intéressantes pour lui.

Etape 7 : Le bonheur de cocher

Rien de tel pour nous motiver que de pouvoir enfin cocher une tâche une fois accomplie ! Je dirais même que c’est jouissif ! Parfois lorsque je réalise une tâche qui n’était pas créée sur mon application, je la crée juste pour pouvoir la cocher et me dire « ok, ça c’est fait ! ». Je suis sûre que tu l’as déjà fait toi aussi !

Captire google task

Crédits photo : Capture d'écran Mlle Frisette

Voilà mes quelques conseils du haut de ma petite expérience de bride-to-be.

Et toi, comment se passent généralement tes DIY ? Est-ce que ton chéri est pleinement investi ? Comment fais-tu pour le convaincre de s’y mettre ? Dis-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



10 commentaires sur “Episode 8 : convaincre ton fiancé de participer à tes DIY”

  • Je me reconnais parfaitement dans tout ça. .. j’ajouterais juste une petite précision : ces messieurs ont un compte à rebours bien différent du nôtre. C’est souvent dans les derniers mois qu’ils se réveillent et débordent d’énergie !

  • Quelle organisation! Bravo!
    Je comprends tout à fait que certaines personnes n’aient aucun enthousiasme vis-à-vis des DIY. Cela prend du temps et on se sent toujours laaaaarge haha.
    Puis-je demander quelle est l’application que tu utilises stp? Elle a l’air très bien!

    • Merci Mlle Batman! J’utilise l’application de mariages.net. Je me suis inscrite sur leur site internet pour créer mon plan de table, ma liste de tâches et pour trouver des prestataires, et je retrouve tout ce que j’ai créé sur mon appli. Elle est pas parfaite, mais bien pratique!!

  • Bravo pour ton organisation et tes conseils pour la gestion des hommes…Et oui, il faut tenir compte de leur rythme, de leur vision du calendrier, de leur peu de discrimination des nuances de couleurs….De mon côté on a fait zéro DYO car je n’ai absolument aucun talent manuel et j’aurais été capable de tout balancer au premier truc raté…Quand on n’est vraiment pas douée mieux vaut s’abstenir…ce qui ne m’empêche pas d’admirer les belles réalisations des copines….

    • Merci !! J’ai eu quelques envies de tout balancer aussi mais pour l’instant on a toujours réussi à arriver au bout du truc! J’espère que ça rendra bien et que ça ne fera pas « cheap »…

  • Bravo!
    Mon homme a dit dès le début que la conception c’était pas pour lui (et je confirme, il n’a pas grand sens des couleurs et de l’harmonie des choses ^^). Donc toute la conception, c’est moi et je valide avec lui.
    Par contre il m’a assuré qu’il ferait la petite main! Je n’ai pas encore eu à tester la promesse, mais je le crois.
    Et puis comme je n’ai aucune envie moi-même d’y passer des WE, on a bien mieux à faire, j’ai sélectionné des DIY peu nombreux et qui pourront nous occuper sur de petites périodes.
    Mais l’organisation doit être propre à chaque couple, qu’est on prêt à faire, combien de temps est on prêt à y consacrer…

    • Oui il faut réussir à trouver le rythme entre les week-ends entre amis, ceux en famille, ceux en amoureux et les weekends DIY ! Pas toujours facile de trouver le temps, mais je trouve que le résultat vaut le coup ! C’est trop cool de pouvoir dire « c’est moi qui l’ai fait » ?

  • Rhoo j’imagine la tête du Grognon si je lui avait mis des alertes sur son téléphone… Comme je sais qu’il n’est pas fan de bricolage je ne l’ai pas « embêté » outre mesure. Juste quand j’étais/je suis un peu débordée. Prochain gros chantier : assemblage des livrets de messe, et ça fait un moment qu’il sait qu’il n’y coupera pas 😉

    • Le mien a vraiment participé à toutes les étapes, mais comme la conception sortait souvent de ma tête, les petites alertes du calendrier partagé étaient bien utiles !! ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *