L’épisode du mariage finalement en deux parties

Comme tu le sais déjà si tu as bien suivi les épisodes précédents, nous nous sommes déjà mariés civilement en février dernier. Ça n’était au départ pas prévu du tout. On essaye de réduire les coûts, ce n’est pas pour ajouter une seconde fête, crois-moi. Je vais donc t’expliquer ici ce qui nous a décidé à changer nos plans.

Où se marier civilement ?

Je ne te l’apprends sans doute pas, une cérémonie civile en France peut avoir lieu dans trois endroits distincts : la mairie de ton lieu de résidence et celles des résidences de vos parents.

Nous souhaitions vraiment nous marier dans la mairie de mes parents, soit à deux heures de route de chez nous. Malheureusement, ils ont déménagé peu de temps avant dans une commune limitrophe, dont on ne connaît ni le mairie ni aucun adjoint. Il va sans dire que l’option envisagée n’était plus bien possible, finalement. J’ai essayé de sonder l’Internet et les forums en tout genre pour savoir si des gens étaient parvenus à utiliser un ancien lieu de résidence, mais au fil des jours, j’ai bien compris que c’était peine perdue.

Nous avons donc songé à faire la cérémonie dans la commune de mes beaux-parents, mais là on parle de la région Auvergne-Rhône-Alpes, donc bien plus loin de chez nous, et organiser un mariage à distance, même si ce n’est que 500km, je laisse ça à Madame Vanille et Madame Ebichu qui ont brillamment réussi.

Crédits photo : Photo personnelle

C’est joli, je dois dire, mais ce ne sera pas là !

C’est à peu près à cette période que ma mère a proposé de faire ça dans la commune de leur résidence de vacances. À trois quarts d’heure de chez nous, dans un petit village dont ils connaissent bien le maire – pas nous, mais il est très gentil d’après eux, donc il correspond à nos critères.

Par contre, presque une heure de route par rapport à notre cérémonie religieuse, ça commençait à faire beaucoup pour nos invités. Nous devions donc aussi régler ce problème.

Et quand alors ?

C’est donc après avoir décidé que oui, ce village correspondait bien que l’on s’est dit que l’on pouvait peut-être le faire la veille, voire le jeudi : moi qui aurais souhaité des festivités pendant toute une semaine, je serais servie… enfin presque, ne nous enflammons pas tout de suite !

Tu me diras, mais pourquoi alors avoir décidé de le faire un an tout pile avant le suivant ? Oui, évidemment, tu es en train de te dire ça, je le sais.

Eh bien, nous avons souhaité avoir mes grands-parents avec nous, tout simplement. Comme ils ne sont plus tout jeunes, avancer le mariage d’un an permettait de les avoir parmi nous avec plus de probabilité. Malheureusement, et à mon grand regret, ils n’ont finalement pas pu venir, le déplacement étant trop contraignant pour eux.

Note qu’à ce sujet, nous avons même pensé faire le mariage civil dans la commune où habite un de mes cousins, adjoint au maire ! Les villes de mes grands-parents et de ce cousin étant toutes deux en région parisienne, je me suis dit pourquoi pas. Mais si tu connais la région parisienne, tu sais qu’entre le Nord et le Sud, il y a soit le périph’, soit la capitale, et c’est un peu la même chose de faire Nord/Sud parisiens que de faire région parisienne/région Centre-Val de Loire. Ah, on peut dire que j’ai écumé à peu près toutes les solutions pour trouver ce qui nous conviendrait le mieux.

Monsieur For It a proposé que l’on fasse ça au moment de Noël, pour pouvoir faire d’une pierre deux coups et que les gens ne prennent pas d’autres congés… « Quoi, mon mariage pendant les fêtes de Noël, mais tu n’y songes pas plus que ça, j’espère, Monsieur For It ? » Je n’étais pas trop motivée par cette idée, comme tu t’en rends compte, et Monsieur For It l’a bien compris.

C’est finalement pour un problème de mémorisation que l’on s’est dit que la même date entre civil et religieux, ce serait pas mal, en fait, comme ça, pas de problème pour choisir laquelle dire et moins de difficultés pour s’en souvenir dans trente ans.

Pourquoi un mariage en deux temps ?

Crédits photo (creative commons) : Pixabay

Nous avons donc choisi la même date et décidé de faire ça en tout petit comité. Nous sommes quand même une petite vingtaine dans ce tout petit comité, donc ça suffit bien.

Pendant qu’on se penchait sur la question du mariage civil, on étudiait attentivement les listes des salles avoisinantes, ce qui n’a pas été une mince affaire. Mais ça, je viens te l’expliquer la prochaine fois.

Et toi, tu as choisi deux lieux différents ou tu fais tout au même endroit ? Tes choix se font de manière pragmatique comme moi ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



2 commentaires sur “L’épisode du mariage finalement en deux parties”

  • Je trouve ça bien de le faire en 2 parties aussi au moins tu profites plus de tes invités et de tes journées qui sont moins chargées. Et puis 2 fêtes c’est encore mieux qu’une sauf pour le porte monnaie 😉

    • Oui, c’est sûr, deux fêtes c’est bien aussi et ça nous a comme tu dis permis de profiter de notre famille proche déjà une fois et surtout longuement.
      Le budget du mariage civil n’a pas été excessivement élevé au final, on a réussi à être raisonnable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *