L’épisode où la mariée se couvre

C’est bien beau d’avoir trouvé une robe trop belle d’occasion. Maintenant, il faut songer au fait que ce mariage a lieu en plein hiver et qu’il risque de faire froid (oui, il fait froid fin février quand le vent de Russie arrive sur la métropole).

Durant mes essayages, j’ai pu tester différentes solutions, je vais maintenant te montrer tout ce que j’ai essayé. Ce n’est pas exhaustif. Tu trouveras encore plein d’autres idées dans cet article (même s’il y a plein de laine de mouton dedans).

En premier lieu, la tenue pour l’extérieur

Là encore, j’ai un critère principal : je ne veux pas de tenue qui doive passer par la tête. Si je me fais coiffer et maquiller, ce n’est pas pour tout gâcher juste après. L’idée du pull m’a bien effleurée, mais non, vraiment, je ne veux pas prendre le risque. Il me reste quand même beaucoup de choix, et si c’est de l’occasion, c’est encore mieux.

Lors de mes essayages à Oh my robe, j’ai essayé une petite veste qui m’a particulièrement plu. Elle est bien épaisse et réchauffe parfaitement mes bras. Je suis tout à fait moi avec un petit gilet, donc cette option m’allait bien. Mais bon, encore une fois, ce serait neuf et pas d’occasion. Je garde cette option de côté au cas où. Pour la peine, j’en essaye une autre dans les magasins suivants, que je peux louer pour 50€.

Ma recherche d'accessoires pour mon mariage en hiver

Crédits photo : Photos personnelles

En fouinant ensuite à La Croix Rouge, pour changer d’Emmaüs, j’ai trouvé un joli boléro blanc cassé qui, malheureusement, ne correspondait pas à la couleur de ma robe. Oui, ma robe n’est pas tout à fait blanche, mais pas franchement ivoire non plus, ce qui n’est pas pratique.

Je réquisitionne alors le boléro de Copine Témoin M, je trouve que le clin d’œil serait vraiment super si je le mettais en ce jour si spécial. J’en essaye aussi durant mes essayages (ha ha, la blague de folie) de différentes sortes.

Bon, malheureusement, je ne suis pas à l’aise avec des boléros, ni dans l’un ni dans l’autre, et au final, ce n’est pas trop moi. Ajoute à ça le fait que ça ne réchauffe pas des masses, cette petite veste, je l’élimine.

Ma recherche d'accessoires pour mon mariage en hiver

Crédits photo : Photos personnelles

Les deux boléros essayés dans les magasins, celui prêté et celui acheté. Tu peux admirer les jolies photos prises par téléphone (et la tapisserie en prime) !

Durant mes recherches, Madame Croisé publie son article montrant la cape qu’elle a elle-même cousue. Ni une ni deux, voilà une nouvelle idée qui s’ancre dans ma tête.

Le temps de faire des recherches pour trouver une cape qui ressemble à celle-ci mais un peu différente quand même, je tombe sur le site de Fleece Fun. Bon, c’est tout en anglais, les mesures sont à convertir et c’est principalement en feutrine, mais je compte bien l’adapter pour en faire une cape plus chaude et jolie.

Il ne reste qu’à imprimer (fait), acheter le tissu (fait) et coudre (euh…). Là, j’avoue que je n’ose pas me lancer. Je maîtrise la machine à coudre, mais franchement, ce n’est jamais parfait ce que je fais, donc je ne voudrais pas gâcher ce tissu et me retrouver sans rien pour le grand jour.

Je fais donc le tour des couturiers, mais aucun soit ne le fait, soit ne m’inspire, soit ne le fait dans un prix raisonnable. Jusqu’à ce que ma maman fasse marcher ses connaissances et trouve un monsieur apte, capable et bien sympathique de surcroît. Rendez-vous est pris pour trois semaines avant le mariage pour récupérer l’ouvrage.

À ce moment-là, c’est sûr que si ça rate, je n’ai pas vraiment de quoi me retourner, mais j’ai confiance et j’ai bien raison. Ma cape de chaperon rouge est prête.

Ma recherche d'accessoires pour mon mariage en hiver

Crédits photo : Photo personnelle

C’est la seule photo de l’essayage final que j’ai, mais j’en aurai plein d’autres à te montrer après !

Elle brille de l’intérieur et est ultra douce à l’extérieur. Je suis ravie et peux partir réchauffée pour le mariage. L’avantage de ma cape, c’est qu’elle est unique, et que je peux la reporter, et ça, c’est important pour moi.

Et une fois dedans

Une fois passés la cérémonie religieuse et le vin d’honneur, j’ai bien l’intention d’enlever ma cape. Mais je n’ai pas prévu de me retrouver sans manches tout de suite (team frileuse bonjour). Là, je sais que je veux mettre une étole.

Pour notre mariage civil, j’avais choisi (le matin même d’ailleurs) mon foulard jaune orangé pour égayer ma tenue, mais là, je trouvais que ce foulard n’allait plus.

Je plaide coupable, j’ai des tonnes de foulards. Quoi que, ça ne pèse pas bien lourd, donc je ne dois pas être à plus d’une tonne. Bref, j’allais bien en trouver un qui correspondait.

Ma recherche d'accessoires pour mon mariage en hiver

Crédits photo : Photos personnelles

Chez Oh my robe de nouveau, avec différentes façons de porter l’étole

Malheureusement pour moi, je suis restée bloquée sur un de mes essayages de robes, celui dans le magasin de chaîne. En effet, les vendeuses, de bon conseil, m’ont proposé de faire une superposition d’étoles, l’une blanche et l’autre de couleur, pour me couvrir les bras. Cette idée n’est pas tombée dans l’oreille d’une sourde et je l’ai gardée en réserve jusqu’à aujourd’hui. Ce qui m’a mise dans l’embarras, car toutes mes étoles/écharpes/bouts de tissu ne faisaient pas la taille que je souhaitais.

Ma recherche d'accessoires pour mon mariage en hiver

Crédits photo : Photos personnelles

La superposition d’étoles (mais tu l’as déjà vue si tu as bien suivi), ça fait joli, n’est-ce pas ?

C’est là que ma mamie rentre en jeu. Lorsque je me suis rendue chez mes grands-parents en décembre et que ma mamie s’est fait hospitaliser, j’ai profité d’être sur place avec mon papy pour regarder ses foulards.

Je me disais qu’avoir ma mamie avec moi pour mon mariage par le biais d’un de ses foulards serait vraiment une bonne idée. Mon papy a été ravi de voir que je trouvais mon bonheur et que je veuille l’avoir avec moi. La gagnante a donc été une très jolie étole/foulard rouge avec des dessins jaunes dessus, que je porte encore aujourd’hui.

Me voilà donc fin prête pour affronter le froid et couvrir mes bras.

Mais il n’y a pas que les bras !

Pour les jambes, j’ai prévu un collant. Enfin prévu, c’est surtout que j’en mets facilement et qu’il est hors de question que je n’aie rien sur mes gambettes. Oui, je suis catégorique à ce sujet.

J’ai cherché longuement un collant de couleur jaune, orange ou rouge, et j’ai enfin trouvé chez Calzedonia (repasse pour le bio/vegan/respectueux de la planète) un collant tout orange comme je voulais, en plus en promotion.

Pour la tête, j’ai essayé un voile. Je n’avais pas d’opinion à ce sujet, mais après essai, je te confirme que non, je ne mettrai pas de voile, j’aurai une super coiffure qui n’a pas besoin de voile, au final. Je te montre quand même la photo parce que ça vaut le coup !

Ma recherche d'accessoires pour mon mariage en hiver

Crédits photo : Photo personnelle

Oui, vraiment, je ne suis pas au mieux avec un voile

Reste encore l’option du soutien-gorge. Ma robe n’en a franchement pas besoin et pour tout te dire, je n’en porte plus tellement depuis quelque temps maintenant, et je ne suis pas sûre que ce soit bien utile. Si tu veux en savoir plus à ce sujet, je te laisse lire cet article fort complet de Natasha.

Après moult recherches, je me décide à acheter le même soutien-gorge qu’il y a quelques années, le classique de chez Darjeeling (de nouveau pas bio/vegan/respectueux de la planète) et finalement, je ne m’en suis pas servi. Comme m’a dit l’une des gentilles vendeuses de robes : “Si vous avez peur que le bustier ne tombe, n’ayez crainte, il est bloqué par les hanches.” Ah oui, c’est vrai, j’avais bien besoin qu’on me le rappelle pour éviter de passer ma soirée à vérifier ma poitrine. Penses-y si tu portes aussi un bustier !

Ma recherche d'accessoires pour mon mariage en hiver

Crédits photo : Photos personnelles

Tu vois une différence avec ou sans soutien-gorge, franchement ? Parce que moi-même, je ne me souviens plus de laquelle est laquelle, je dois dire…

À trois semaines du mariage, je suis donc fin prête, si on excepte les chaussures. Mais ça, c’était épique, alors je te le garde pour une prochaine fois.

Et toi, tu as prévu quoi pour ne pas avoir froid à ton mariage ? Tu as eu du mal à trouver les différents accessoires ? Il y a des choses dont tu as finalement décidé de te passer ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



8 commentaires sur “L’épisode où la mariée se couvre”

  • Elle est magnifique cette cape, ça rend mieux que les boléros ! Et ça a l’air tout doux. C’est super de faire quelque chose de sur mesure, qu’en plus tu pourras remettre !
    On a hâte de voir les photos du jour J maintenant !!!

    • Merci ! oui, elle est toute douce, et tout le monde voulait la toucher !!
      Il va falloir attendre encore un peu pour les photos du Jour J, mais elle rend encore mieux avec la robe blanche en dessous.

  • Elle est très jolie ta cape 🙂 Et l’idée des étoles est originale est sympa !!
    Je te rejoins sur le voile… J’ai choisi de ne pas en mettre non plus, j’avais l’impression d’être déguisée, et puis ça aurait caché toute ma coiffure, je trouve ça dommage !
    Hâte de lire la suite 😉

    • Oui, c’est clair les étoles permettent d’habiller, bon, pour réchauffer c’est pas ça mais ça colore la tenue. Le voile je me sentais aussi bien déguisée. Ça va nettement mieux à d’autres.

  • Je fais partie aussi de la Team Sans-voile ! Ça ne m’allait pas du tout et au final , vu le dos de ma robe , mettre un voile aurait été dommage.
    Sinon, j’aime vraiment beaucoup trop ta cape, elle a l’air toute douce et douillette !

    • Je viens de lire ton article et oui, je te rejoins, ça aurait été dommage ! (j’ai hâte de voir la tenue finale d’ailleurs).
      Oui, elle est toute douce, je confirme.

  • Je me retrouve beaucoup dans tes essayages ! Je voulais à la base une robe d’occasion mais finalement c’est un modèle d’expo (qui a donc quand-même un peu vécu !) et j’ai le souci de reporter tout ce que j’achète, en faisant gaffe à la composition et à l’origine. (Bon, pas du tout Vegan car j’aime la laine et le cuir…)
    Et je confirme qu’on ne voit pas la différence entre la photo avec sans soutien-gorge et la photo avec ! Je n’en porte plus depuis un peu plus d’un an et le mariage ce sera sans :-).

    J’aime suivre tes aventures soucieuses d’éco-responsabilité en tout cas :-).

    • Merci pour ton gentil message. ça me fait plaisir de savoir que je ne suis pas la seule à faire attention à tout ça, parce que avouons-le, c’est un peu compliqué parfois.
      Pour le moment, à part la robe, j’ai pu tout reporter, donc mon pari est réussi ! et ça fait plaisir de se dire qu’on porte un petit bout de son mariage un jour classique , plutôt que le laisser patienter dans son armoire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *