L’épisode avec plein de prestataires

Nous avons donc une salle. C’est un bon début, mais il reste encore tout plein de prestataires à trouver. Nous n’avons pas prévu de gérer seuls, nous avons donc besoin :

  • d’un photographe,
  • d’un traiteur,
  • d’un DJ,
  • d’un coiffeur/maquilleur.

Je vais donc aujourd’hui te parler de… Salon du Mariage !

Oui, comme ça, ça peut sembler un peu étrange, mais tu vois le rapport, je le sais. En tant que future mariée, ou en tout cas addict de Mademoiselle Dentelle, tu comprends tout de suite le lien.

Si tu te souviens bien, nous avons annoncé la nouvelle de nos futures noces à nos parents en les conviant au Salon du Mariage. Nous nous y sommes donc rendus tous ensemble, mais avant ça, nous sommes allés rien que Monsieur For It et moi à celui de Tours.

Je te fais ici un récapitulatif en fonction des prestataires, sinon, ça risque d’être nettement moins intéressant.

Le DJ

Pas question de se passer de DJ pour Monsieur For It ! Moi, par contre, je me verrais bien faire une playlist.

Alors alors, comment ça se passe pour faire une playlist ?

*Mode je débarque dans le monde merveilleux de la musique en me disant que hop hop hop, c’est trop facile*

  1. Se mettre en quête de comment faire une playlist.
  2. Essayer de faire des enchaînements avec les chansons que l’on aime bien.
  3. Se rendre compte qu’on a bien dix ans de retard sur la musique actuelle.
  4. Se prendre la tête quelques heures pour sélectionner des chansons.
  5. Se dire qu’en fait, une personne qui gère, ce n’est pas mal aussi.

*Mode je sors du monde merveilleux de la musique et je fais appel à des professionnels*

Partons donc en quête de celui ou celle qui nous entraînera jusqu’au bout de la nuit, tel les démons de minuit (chansons des années 80 power).

Pour ça, nous rencontrons trois DJ, uniquement au salon de Tours, en fait.

Le premier ne nous captive pas franchement : il est surtout animateur et prêt à mettre l’ambiance. Si tu ne nous connais pas encore très bien, sache que le critère premier d’un DJ pour nous est qu’il soit discret, et qu’il sache faire des enchaînements corrects sans pour autant nous mettre l’ambiance type boîte de nuit.

Donc passons au suivant, qui est un peu mieux. Je veux dire par là qu’il ne propose pas d’animation, ce qui nous convient plutôt. Il est un peu de la vieille école et ne nous sidère pas non plus : pour te dire, Monsieur For It ne s’en souvient même plus.

Nous voilà donc à deux échecs. C’est un peu mal parti, cette affaire, mais, pleins d’optimisme et surtout, portés par l’envie de trouver rapidement, nous continuons nos déambulations.

Nous parcourons des yeux d’autres stands de DJ, et nous apercevons un peu plus loin un stand avec une déco de feu (pas au sens propre – non, non, je ne suis pas persuadée que ça passe bien dans la salle – mais une déco sympa, je dois le dire) et un brin plus moderne que les autres, qui nous incite à nous approcher.

Ces DJ, car ils sont plusieurs, sont en fait assez jeunes, et leur société l’est presque autant (jeune, tu avais compris).

L’avantage majeur, c’est qu’ils sont plusieurs et ça, c’est utile, surtout si l’un d’entre eux a un souci, tombe malade, se casse une jambe (touche du bois avec moi). Parfait pour moi qui suis adepte du plan B : TOUJOURS AVOIR UN PLAN B, on ne le répète jamais assez – bon, en général, on parle de la pluie, mais là, ça marche aussi parce que :

  • pas de musique, pas d’ambiance,
  • pas d’ambiance, pas de soirée,
  • pas de soirée, pas de soirée.

*À lire comme Gérard Darmon dans « Astérix et Obélix Mission Cléopâtre », sinon, ça ne le fait pas du tout.*

Le second avantage, c’est que l’on peut trouver celui qui aimera le plus notre style de musique, et ça, ça n’a pas de prix – ah si, on me dit que nous avons déjà fait un chèque, donc que ça a un prix : je t’en parlerai sans doute après.

Nous discutons bien avec eux. Pour tout te dire, nous avons appris après que nos deux DJ présents n’étaient pas très frais, ayant été en prestation tardivement la veille, mais ils ont assuré, donc nous sommes rassurés : ils pourront gérer même en état critique !

Voilà qui est fait pour le DJ, une affaire presque rondement menée. (Oui, bon, peut-être pas, mais menée à bien quand même…)

Le photographe

Pour ce poste-ci, le plus important du plus important pour moi, Monsieur For It ne voulait pas vendre un rein. Il n’aime pas franchement les photos, même pas du tout, mais moi j’adore ça : il était donc hors de question que nous n’ayons pas de professionnel pour couvrir la journée et il le savait très bien. Je suis même actuellement en train de négocier pour un vidéaste, mais je crois que c’est peine perdue. Si tu as des arguments choc pour m’aider, je suis preneuse.

Avant les Salons du Mariage, j’ai grandement écumé de nouveau les sites adéquats et trouvé un photographe faisant 5 % de promotion pendant la basse saison. Ni une ni deux, je l’ai contacté avec une idée bien précise derrière la tête. Avec cette réduction, on pouvait se permettre de prendre le forfait avec la séance engagement, ce qui est une superbe option en soi, mais j’avais dans l’idée que le photographe remplace celle-ci par notre mariage civil. Brian n’a pas dit non, ce qui était un sacré bon point.

Nous avons également repéré d’autres photographes qui seraient présents au Salon et nous sommes donc allés les rencontrer.

Sur les trois que nous avons vus, l’un proposait uniquement un DVD avec les photos et un nombre limité de photos, le second faisait des tas de compositions et nous a fait penser au DJ animateur vu juste avant, et la troisième était tout à fait sympathique et talentueuse. Son forfait était intéressant, mais rien ne pouvait concurrencer le tarif de Brian. Profitons des avantages du mariage hors saison !

Nous l’avons donc rencontré et nous avons bu un verre ensemble (c’est bon, il boit de la bière, nous pouvons le valider). Nous avons bien discuté et profité de ce moment tous les quatre. Comme je l’avais lu ici même, nous avons pu voir tout un reportage et pas seulement une sélection de photos, nous avons parlé de ce que nous attendions de lui et le feeling est bien passé.

Sans grand suspense, c’est donc avec Brian que nous avons signé pour le mariage civil et le mariage religieux.

Photo de mariage style buccolique

Crédits photo (creative commons) : toanmda

De ce style-là, c’est parfait, et en plus, c’est tout à fait ce que Brian fait, ça tombe bien !

Pour le mariage civil, ça ne s’est pas vraiment déroulé comme prévu, mais je te raconterai ça plus tard. Sache tout de même que c’est une histoire qui finit bien.

 Le traiteur

Ce poste a été un peu plus compliqué.

Étant vegan, j’ai longuement cherché sur Internet des traiteurs ouverts à une autre approche de la cuisine traditionnelle française. Crois-moi, pour être allée au lycée hôtelier, je peux te dire que c’est très classique ce qu’on y apprend.

J’ai compris que les seuls traiteurs vegan étaient sur Paris et la région parisienne, ou dans la région lyonnaise. Et puis, ceux-ci sont-ils vraiment dans un projet durable ou surfent-ils juste sur la tendance qui monte ? Avouons aussi que les menus que j’ai vus étaient bien plus chers que la moyenne : ils avaient l’air trop bons, mais c’était loin du budget. Je ne fais pas de généralités, mais c’est ce que j’ai ressenti, malheureusement.

J’ai donc envoyé des mails à tous les traiteurs des environs qui étaient dans nos prix en précisant que nous voulions un vin d’honneur et un menu vegan.

Grand mal m’en a pris.

Je n’ai pour ainsi dire pas eu de réponse.

Enfin si, nous avons quand même eu une réponse avec un menu très alléchant, soi-disant adapté à notre demande, mais avec des tas de courgettes et tomates pas super adaptées à un menu d’hiver, et surtout avec du thon (oui, oui, sache que le thon est un animal aussi, comme le dauphin son copain, et que donc je ne le mange pas).

C’était une grosse déception.

Au Salon du Mariage, nous avons pu clairement expliquer aux différents traiteurs présents ce qu’était le véganisme, et parler des alternatives possibles en direct. Si tu ne le sais pas, le véganisme consiste à ne pas utiliser d’animaux de quelque manière que ce soit, et donc à ne pas manger d’animaux, ni de produits provenant d’animaux – donc œuf, beurre, fromage, miel, etc. – et à ne pas porter de cuir, de laine ou de soie (mais ça, nous y reviendrons quand on parlera robe et accessoires…).

Nous ne sommes pas ressortis des salons avec de gros coups de cœur. Trois (encore trois, décidément) nous ont intéressés, avec des alternatives possibles, mais ce n’était pas gagné.

Nous avons fini par trouver notre bonheur après plusieurs appels et un rendez-vous, grâce à nos DJ, il faut le dire. Ils connaissaient le traiteur et l’ont directement appelé pour nous. On s’est fait aider sur ce coup-là, et comme dirait Zoey Bartlet dans À la maison blanche (The West Wing en VO), série que je te recommande chaudement, « ça aide de se faire aider ». Oui, il fallait que je te la sorte.

C’était un peu prenant et difficile à gérer, tout ça, et ça m’a un peu stressée. Oui, si à un an du mariage, tu n’as pas ton traiteur, tu es mal partie. En réalité, je savais qu’on avait encore bien le temps, mais plus vite ce serait fait, mieux je me sentirais.

Nous avons rencontré le commercial, qui était très agréable (une chance) et a finalement compris notre point de vue. Grâce à lui, on a pu créer notre repas sur mesure. Je te parlerai de celui-ci plus tard puisqu’aujourd’hui, nous ne l’avons pas encore testé et qu’il faut bien garder la surprise !

Quoi qu’il en soit, nous avons nos prestataires principaux. Pour les coiffeur/maquilleur, ça reste encore à trouver et à décider, mais c’est en cours. Je t’en dirai plus dès que je le saurai.

Et toi, tu as trouvé ça stressant, et finalement, pas très intéressant, la recherche des prestataires, ou tu as la chance d’avoir des talents dans tes connaissances ? Raconte-moi…


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



8 commentaires sur “L’épisode avec plein de prestataires”

  • Nous avons également été au salon du mariage de Tours mais pour nos alliances car tout le reste était déjà pas mal avancés… J’imagine bien la difficulté de trouver un traiteur vegan hâte de savoir quel était votre menu du coup. Pour le thon cela me fait halluciner mais c’est comme mes clients qui me disent je suis végétarien mais je mange du poisson.

    • Oups… Bug d’ordinateur !
      Je disais donc que tu me ferais presque changer d’avis Madame Wait !
      En tous cas, tout comme Madame Néfertiti, j’ai hâte de connaître ton menu pour le coup ! Vous êtes tombés sur de super DJ, c’est top !

      J’en profite pour te dire que j’adore toutes les références glissées dans ton article 😉

  • Tiens, c’est drôle, je l’ai revue il n’y a pas longtemps, cette réplique… 😉

    Je comprends votre point de vue pour le DJ 🙂 Nous avons de la chance, un des témoins de M. Fernand est tout à fait à jour de la musique des 10 dernières années. C’est donc lui qui se charge de faire la playlist 🙂 Déléguer, on a dit !

    Je suis contente que vous ayez trouvé votre bonheur pour le traiteur !! Ça ne semblait pas simple, mais c’est encore un régime peu pris en compte dans les milieux professionnels spécialisés.

    • Pourquoi bravo pour ce choix ? C’est très bien de choisir un menu raccord avec ses convictions, mais diriez-vous aux futures mariées qui ont un menu classique avec viande ou poisson (et œufs beurre lait puisqu’ici on est dans un menu vegan) que leur choix est nul ? Ce qui est sympa, c’est de voir ce qui a été proposé pour allier la gourmandise et les convictions.

  • Moi aussi j’ai un traiteur vegan pour mon mariage de l’an prochain (Gentle Gourmet)! C’est un traiteur parisien qui se revendique « de luxe » mais finalement on s’en sort pour 70 euros par personne, ce que je trouve n’être pas si faramineux pour un mariage 🙂
    J’ai hâte de savoir quel est ton traiteur!
    Petite question: ton chéri est vegan aussi?

  • Hiiiiiii ! C’est quiiii ton traiteur ? Nous on a fait menu végétarien pour tout le monde et franchement tout le monde a adoré ! Et le repas était parfait. Hâte de voir ton menu 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *