L’épopée de la robe de mariée. Episode 2.

Maintenant que tu sais que je n’ai pas choisi une robe blanche à bustier, tu te demandes bien comment j’ai pu me débrouiller pour trouver The One.

Freddy Fremond

Crédits photo : Freddy Frémond

L’égarement sur l’Internet

Comme j’étais déçue par les modèles que je voyais en vrai, j’ai eu tendance à me réfugier sur l’Internet (comme dit ma grand-mère).

Je suis tombée follement amoureuse d’environ une dizaine de robes, toutes plus incroyables les unes que les autres : aux mille couleurs, avec des jupons colorés, avec des mariées heureuses, pleines de joie. Je suis aussi tombée sur le mauvais goût incarné. Car qui dit multicolore, dit aussi mélange de couleurs très suspect. Voire un peu horrible…

J’ai donc pris contact avec différentes mariées qui avaient déjà porté ce genre de robe (coucou Madame Alternative !). Ou qui assumaient de porter un robe de mariée courte (coucou Madame ToutCourt !). La même réponse est tombée à chaque fois : tu dois demander à une couturière/styliste.

A la recherche de la couturière perdue

Je suis donc partie à la recherche de cette couturière un peu barrée, qui pourrait m’aider à réaliser ma robe.

J’avais en tête une robe courte à gros pois, avec un jupon coloré. Sans bustier, avec des bretelles assez épaisses pour « casser » un peu mes épaules. J’avais dessiné tout cela sur ce ravissant carnet (je ne te montre pas le dessin, c’est presque celui d’une enfant de 5 ans) :

Carnet préparatifs mariée

Ce ravissant carnet vient d’une boutique toulousaine, La Mucca, dont je te conseille vivement les carnets et même les faire-part. Ils font vraiment des choses bien !

Le problème, vois-tu, c’est que je suis de la génération de l’Internet : j’aime bien envoyer des taaas de mails pour expliquer ce que je veux, et comment je le veux etc… Et je pense que les créatrices n’aiment pas trop cela. J’ai eu peu de réponses, voire pas du tout. Je pense que, au fond, je savais que ma robe existait quelque part et que je n’ai pas mis les formes pour que certaines puissent me répondre.

J’avoue, j’avais aussi peur du prix. Du prix et donc de la qualité. Car je me disais que plus je baissais le prix, plus je baissais la qualité. Même si Grumpf et moi finançons nous-mêmes notre mariage, je n’avais pas très envie de mettre plus de 1000€ dans ma robe.

J’avais aussi très peur de tout ce que je lisais, sur certains couturières sans scrupules. Un peu comme une légende urbaine. Bref, je n’ai pas fais les choses correctement et je n’ai pas trouvé de couturière !

L’égarement sur l’Internet (bis)

J’ai donc recommencé mon égarement sur l’Internet.

Un peu désemparée. Mais j’avais un concours à passer, et finalement en mai/juin 2013, j’avais un autre avenir à préparer : le mien, mon futur métier ! J’ai donc oublié ma robe, et je suis allée passer mon concours.

Quand j’ai vu mon nom dans la liste de ceux qui étaient reçus, je n’ai pas du tout pensé à ma robe. Je suis partie en vacances pendant presque deux mois, pour oublier tout ce que j’avais appris. Et pour me préparer à ma rentrée…

L’Internet, mon sauveur

Hélas, nos vacances ont été interrompues dans le sud de la France, car je suis tombée malade (rien de grave, je te rassure, juste de quoi arrêter nos vacances). Avant de remonter à Paris, je devais me reposer. Nous sommes donc allés chez nos amis toulousains pour ne rien faire pendant trois jours. (En vrai, moi je ne pouvais pas faire grand chose. Mais Grumpf et nos amis étaient un peu aux petits soins pour moi…. Donc moi, je  n’ai rien fait. Et j’ai regardé les autres faire !)

Et c’est là que SuperCopine me dit « Oh tiens ! J’ai vu une robe sur un site américain, elle ressemble drôlement à ce que tu as dessiné ! ». Mes oreilles se sont dressées, nous sommes parties toutes les deux sur ce fameux site et…..

Et tu sauras la suite, la prochaine fois !

Et toi ? Tu t’es aussi égarée sur l’Internet pour tenter d’y trouver ta Précieuse ? Tu as envie d’une robe de mariée originale ? Toi aussi, tu t’es pris un vent par les couturières que tu as contactées ? Raconte !

A propos de Freddy Frémond Photographies
Photographe de mariage basé en Seine et Marne, il se déplace sur toute la région parisienne pour immortaliser votre grand jour. Il aime voir du pays et peut donc évidemment vous proposer ses services pour votre événement partout en France et au-delà !
Pour en savoir plus : www.freddyfremond.fr


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



19 commentaires sur “L’épopée de la robe de mariée. Episode 2.”

  • C’était mon rêve la robe arc en ciel, mais pas celui de mon mari alors j’ai eu la belle robe blanche mais que je t’envie et que j’ai hâte de voir ta belle !!

  • Hihi, j’avais reconnu le carnet La Mucca au 1er coup d’œil !
    tu as raison, ce qu’ils font est très beau. Et c’est une valeur sûre pour les cadeaux à la dernière minute *part en sifflotant* !

  • Bonjour les filles. Je suis nouvelle par ici. J’habite une toute petite ville, je n’ai rien sur place, alors en vue des preparatifs pour mon mariage qui aura lieu le 30 aout 2014 je passe mes journees sur internet…et là que vois je??? La robe des MES reves…170 €…tiens, pas chère du tout…même belle-maman qui n’est pas fortunee se propose de me l’offrir…mais bizarre quand meme car faut bien se rendre à l’evidence, en farfouillant un peu plus je m’apercois bien que ce prix n’est pas un prix « normal » pour une robe de mariee…bref je vous passe les details du FAMEUX site chinois qui est une grosse arnaque…mais sniffff j’ai vu depuis 5000 robes au moins et aucune n’a ce « petit truc » qui me fait craquer…je suis desesperee…mais je vais trouver hein?? 😉

    • Diane,
      Moi j’ai commandé ma robe sur un site chinois qui est tout à fait fiable. Je n’ai eu que quelques petites retouches à faire et elle était parfaite. Je reste à disposition si tu veux plus d’infos.
      Bon courage dans la recherche de ta précieuse!

  • @ alice la lutine: Je pensais que si je donnais l’adresse mon mail serait considéré comme pub, donc voici mon message à Diane:

    J’ai commandé ma robe sur http://www.jenjenhouse.com
    Elle a été livrée en deux semaines. J’avais un numéro DHL du coup j’ai pu suivre le colis tout le temps.
    J’ai pris l’option sur-mesure (20euros de plus si je me souviens bien).
    J’avais aussi commandé un voile.
    Du coup le tout m’est revenu à un peu plus de 200euros…
    Ma couturière a fait quelques retouches et c’était parfait !
    Je ne regrette absolument pas de ne pas avoir dépenser d’argent dans ma robe.
    Du coup on s’est lâchés sur autre chose (pièce montée en macarons par exemple 🙂 )
    Si jamais ma belle sœur a aussi commandé sa robe et deux de mes collègues ont commandé des robes de soirée. Tout a été nickel.

    • Pas de chouchis, tu sauras pour une prochaine fois, si tu as des bonnes pistes à conseiller ! 🙂 Il y a d’ailleurs un annuaire sur le blog où tu peux recommander, et même proposer toi-même tes prestataires favoris : https://www.mademoiselle-dentelle.fr//prestataires/ 😉

      En revanche si la publicité de la part de (futures) mariées satisfaites de leur prestataires est autorisée, il faut éviter d’inciter à la contrefaçon. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *