Recherche robe de mariée

L’épopée de la robe. Episode 1.

Étant donné que tu me demandes des précisions sur ma robe, je me dois de te raconter l’histoire, que dis-je, l’épopée de la découverte de ma robe.

Recherche robe de mariée

Crédits photo (creative commons) : Beth Olson Creative

Tout commence après la demande

Dans le monde merveilleux des jeunes fiancés, il y a le temps des délires :

« Oh ouiiiii, on mettrait un nœud papillon à nos chats, qui arriveraient sur des poneyyys ! Hihihihihi » Dialogue réel.

Puis, celui du réalisme :

« Ouais, mais Nono et Hari  ne supportent pas les nœuds. » (après essai d’un nœud sur des chats blasés. Aucun animal n’a été blessé pendant l’essai.).

Et enfin, vient le temps de la confrontation avec la réalité :

« Je ne connais pas de poneys. Et toi.. ? »

Je suis passée par tous ces stades en très peu de temps, en ce qui concerne l’arrivée des alliances. On a décidé de les faire apporter par mes nièces. Plus simple. Ça a été la même chose avec ma robe…

Je te l’ai dit, je suis très, très, très impulsive quand il s’agit de mon Grumpf. C’est pourquoi, tout de suite, la robe a été un sujet qui m’a obsédée. Mais pas forcément dans le bon sens du terme. J’étais obsédée, car j’étais persuadée que rien n’irait, que tout serait trop petit, que j’avais de trop grosses fesses et surtout, que je n’allais trouver que des robes qui ne me conviendraient pas.

J’ai donc décidé de me confronter rapidement à la réalité et à mes cauchemars…

La boutique de robes de mariée ! (Tatatatatatatadaaaaaaaam)

1er essai : entre copines, en mode « Hihihihi » et « Woo Girl »*

J’adore mes copines. J’adore tellement mes copines, que je n’aurais pas pu faire mes premiers essais sans elles.

Alors j’ai dû en choisir trois. Parce que plus, c’était un peu compliqué à gérer. J’ai donc pris ma témoin et deux autres amies, qui ont beaucoup de goût vestimentaire, qui savent avoir du tact pour dire « Euh… Tu rigoles là ? Next ! », et qui, surtout, me prendraient comme je suis.

Si tu complexes légèrement sur ton corps, ne prends pas ta super copine, celle qui fait tout le temps du sport et qui compte ses calories. Enfin, moi, je n’aurais pas pu. J’ai pris les copines qui savent me proposer trois fois du gâteau et qui savent que je fais un 44/46. C’était mieux, pour ma survie psychologique.

Le rendez-vous est pris.

Nous allons dans une boutique un samedi matin, à 10 heures tapantes. C’est une boutique parisienne que j’adore, dont tu peux facilement reconnaître les modèles…

La vendeuse est charmante, accepte nos remarques à deux euros et nous laisse prendre des photos. Dans cette bonne humeur, j’oublierais presque que je viens pour ma robe.

Seulement voilà, les essais s’enchaînent et je ne sais pas trop quoi penser. J’ai lu tellement d’articles qui me décrivent ce sentiment où tu sais que c’est The One, que je suis presque blasée de ne rien ressentir. Oui, je ne suis pas trop mal dans certains modèles. Mais je ne dirais pas non plus que je suis à l’aise. Il faut dire aussi que les prototypes ne sont pas trop à ma taille… Alors parfois, j’ai le dos à l’air, j’ai même un peu le cul à l’air. Mouais… Cela ne me plait guère, tout ça !

Mes copines sont un peu euphoriques. Elles me voient sortir avec telle ou telle robe, me disent ce qui va et ce qui ne va pas. Contre toute attente, le bustier me va. Mais j’ai toujours cette sensation que je ne suis pas à ma place, que c’est le mauvais chemin.

Je voulais une robe courte et me voilà en robe longue, avec bustier et en mousseline blanche. C’est superbe. Tout le monde me dit que ça me va super bien. Je te laisse regarder ma tête pour comprendre le problème…

Essayages robe de mariée

Je suis rentrée euphorique de cet essai. Persuadée que j’avais trouvé la bonne.

Un verdict sans appel

Et j’ai regardé les photos. Je les ai montrées à Grumpf, qui m’a fait remarquer que je n’avais pas l’air très à l’aise… Alors, il m’a accompagnée pour un second essai. Les mêmes robes, la même vendeuse, la même boutique. Et il m’a dit quelque chose de très juste « Ce n’est pas toi… C’est très beau, mais ce n’est pas toi ».

Ô Sacrilège ! J’ai oublié de te dire : on partage tout, avec Grumpf.

On a quelques petits secrets pour le mariage, mais la robe n’en fait pas partie. Je suis persuadée que l’émotion sera intacte, même si il connait ma robe. Il est mon meilleur conseiller. Il était hors de question de ne pas lui montrer. (Et pis je ne sais pas garder un secret, surtout un si ENORME !)

Et on a clos ensemble le chapitre « robe blanche à bustier », pour chercher ensemble quelque chose de beaucoup plus funky, correspondant plus à mes attentes, à ma folie et à ma joie !

* Les « Woo Girls » viennent d’une célèbre série « How I Meet Your Mother » que je ne peux que te recommander. (Saison 4 Episode 8)

Et toi ? Tu as tenté la robe de mariée traditionnelle, et tu ne t’es pas reconnue ? Toi aussi, tu as été victime du mythe The One ? Ton mari a vu ta robe, et même il t’aide à la choisir ? Raconte ! 

Moi, 29 ans, Grumpf, lui, 28 ans. Amoureux depuis six ans, nous nous sommes mariés en juillet 2014 en Champagne Ardenne. Un mariage très coloré, avec une cérémonie laïque en plein air, un goûter et une plancha. Et surtout des proches qui nous ont montrés à quel point ils tenaient à nous. Pour en savoir plus : Instagram : madame.sourire Blog perso (qui ne parle PAS DU TOUT mariage ) : madamesourire.fr

Commentaires

  • Avatar
    Jodie
    Répondre
    24 janvier 2014

    en effet, tu n’as pas l’air toi-même sur les photos…
    j’attends la Suite mais… je sais déjà que ça sera une robe courte à pois! hâte de la voir!

  • Avatar
    Blossom
    Répondre
    24 janvier 2014

    Tu n’as, en effet, pas la tête de la bride-to-be qui a trouvé SA robe, même si celle-ci te va super bien !
    Vite la suite ! 😉

  • Avatar
    Leaureine
    Répondre
    24 janvier 2014

    C’est vraiment très drôle : mon n’amoureux lui aussi veut absolument que notre chatte Helfy porte un noeud pap et apporte les alliances…lol
    Je suis bien d’accord avec toi : How I met your mother, c’est trop bien. Et les Woohoo girls font partie désormais des concepts évidents dans mon vocabulaire…
    J’ai hâte de savoir quel type de robe tu as choisi. Dans celle ci, tu n’as effectivement pas l’air très à ton aise !

  • Avatar
    tetelle
    Répondre
    24 janvier 2014

    C’est vrai quelle te va bien!mais c’est clair qui ne faut pas pour autant ce déguiser (quoi que un gros nez rouge!ca peu etre sympa!!!:) ).quand je lis tous ca sa ne m’aide pas,je stress a cette idée de journée essayage!!je la repousse meme…mais comme tu la dit il faut affronter ces cauchemars!et puis pas trop le choix!!!

  • Avatar
    Marie-line Sainguirons
    Répondre
    24 janvier 2014

    j ai eu exactement la meme sensation pour mon essayage perso j etais tiraillé entre avoir le robe de princesse qui est dans ma tete depuis que je suis toute petite et mon coté sportif basquet detente .la toute 1 ere que j ai passé était une robe princesse magnifique ma maman a eu la larme a l oeil et moi le même sentiment que toi: ce n était pas moi. En discutant avec la vendeuse ma mère a trahit mon secret « ah vous savez ma fille elle est sportive elle fait du foot…. »voila c était dit…du coup j ai essayé des robes plu classique je me sentais certes plus a l aise mais ce n était pas le coup de cœur et puis je fini par en apercevoir une et en faite elle était le juste milieu et ca été le coup de foudre au final ca a donné ca:
    https://www.mademoiselle-dentelle.fr//3-mariage-marie-line/
    je suis sure que trouvera la tienne aussi toi aussi tu ressentira ce petit truc ..

    • Avatar
      Jodie
      Répondre
      24 janvier 2014

      je trouve que ta robe est style ‘princesse’ en tous cas!

  • Avatar
    Marine
    Répondre
    24 janvier 2014

    Trop bien cette série! 🙂
    Pour l’effet The One, ce n’est pas une obligation!
    J’ai mis 1h pour me décider entre deux robes, ma mère en mode larmoyante sur la n°1, ma copine emballée par la n°2, les vendeuses sur la n°1 (pourtant moins chère)… J’ai appelé mon cher et tendre pour qu’il m’aide mais sans photos c’est quelque peu compliqué… Et je suis sortie avec la n°1 sans regret et grand sourire!
    Il faut penser à la robe mais surtout s’imaginer avec ces accessoires… Et au gros repas de mariage, donc gonfle le ventre : si c’est la cata, fuis! 🙂

  • Avatar
    Cyçou
    Répondre
    24 janvier 2014

    How I Met Your Mother et les Woo Girls, mythique 🙂 🙂
    C’est rigolo parce que moi quand j’ai fais mes essayages il n’y avait que des robes taille 42/44 trop grandes pour moi ! mais j’y suis allée en août, en fin de collection, c’est peut-être pour ça. En tout cas faut pas te tracasser par la sensation du « The One », pas de larmes pour moi, juste la même chose que quand tu achète un jean : celui-là me va mieux que l’autre ! Bon courage dans la recherche !

  • Avatar
    Mademoiselle BeBop
    Répondre
    24 janvier 2014

    Mademoiselle Sourire, si tu cherches des jolies robes courtes, ils ont quelques modèles chez « Les Mariées de Talia » sur Paris. Et également de très beaux modèles longs, et les prix sont très raisonnables je trouve. Pour info, je fais la même taille que toi et j’ai pu essayer pas mal de modèles 🙂

    • Avatar
      Blossom
      Répondre
      24 janvier 2014

      Moi je choppe l’adresse au passage 😉 Merci !

  • Avatar
    Mademoiselle BeBop
    Répondre
    24 janvier 2014

    …et en même temps, tu as dû la trouver déjà, ta robe (pourtant je ne suis pas blonde). M’enfin, si ça peut servir !

  • Avatar
    Sophie
    Répondre
    24 janvier 2014

    Woo giiiirrrrrlll!!!

    LOL!
    C’est vrai qu’elle et jolie cette robe, mais je t’inmaginais dans un truc un peu plus « fou », moins conventionnel (c’est marrant les idées qu’on se fait via des écrits des gens 😉 )

  • Avatar
    Dame Apollon
    Répondre
    24 janvier 2014

    Nos chats avec des noeuds papillon qui amènent les alliances étaient aussi notre idée de départ, mais le choc avec la réalité a aussi été rude 😀 On s’est aussi contentés de nos nièces… et elles étaient presque aussi mignonnes que nos chats avec des noeuds 😉
    J’espère que tu as trouvé la robe fun de tes rêves !

  • Avatar
    angélique
    Répondre
    25 janvier 2014

    C’est vrai que c’est tellement important de se sentir soi même!
    Moi j’ai tenté la robe princesse et là AIE!!! très jolie mais mes tatoos vulgarisaient la tenue et pas question de les planquer ils font partis de moi! et le vendeur (au top d’ailleurs) a su me trouver THE robe dans laquelle enfin je ne me sentais pas déguisée!!
    Un grand moment d’émotion bien sûr!! Alors pas de panique j’suis sûre que tu vas trouver!!!
    COURAGE et vive les WOO girl!!!!

  • Avatar
    Mademoiselle Médicis
    Répondre
    27 janvier 2014

    C’est exactement ce que je me suis dit « c’est magnifique mais ce n’est pas moi ». M’écouter m’a beaucoup aidé à faire du tri dans tous les choix qui s’offraient à moi.

    Des poneys, tiens-donc, tu en avais une idée originale ! Hâte de lire la suite 😉

  • Avatar
    Camille
    Répondre
    28 janvier 2014

    Moi aussi je me marie en Champagne Ardenne, bon en août 2014, 1 mois après toi, on a du aller dans les mêmes boutiques:-) ça y est j’ai trouvé ma robe samedi 27, un immense soulagement, dans la 3ème boutique que j’ai faite! Je ne sais pas pour toi mais je suis très en retard sur tout! Mais je n’arrive pas a stresser je devrais peut être un peu… En tout cas je vais avoir plaisir à te lire, entre champ ardennaises 😉

  • Avatar
    marianne bisounours
    Répondre
    21 février 2014

    c’est fou comme je me retrouve dans tes articles . sur la spontanéité , les envies originales, le fait d’avoir peur de ne pas assumer mes choix (par rapport à certaines personnes), ta complicité avec ton namoureux …

    aujourd’hui le côté chat sur les poneys m’a fait explosé de rire ! pour nous ce ne serait pas nos chats mais notre chienne. moi aussi je voulais qu’elle apporte les alliances,qu’elle soit sur les photos de mariage, qu’on arrive en carosse … et j’ai aussi été rattrapée par la réalité.
    mais une réalité féérique tout de même ….

    en tout cas je suis d’accord avec toutes les lectrices . cette robe c’est comme si elle n’était pas assez originale pour une personne comme toi !

    au plaisir de te lire et de rire encore

      • Avatar
        marianne bisounours
        Répondre
        21 février 2014

        avec mon conjoint, nous nous marions le 8 novembre 2014. je pourrai donc suivre toutes tes aventures de préparation de mariage et même celle des autres chroniqueuses avant notre jour J . mais promis je ne manquerai pas de donner quelques photos !

Poster une réponse