Mes essayages de robes de mariée – Acte 3 : les robes de créateurs à prix cassés

On continue la journée marathon d’essayages de robes de mariée. Après la boutique Elsa Gary, puis la boutique de robes de prêt-à-porter, j’ai rendez-vous dans une troisième boutique au concept un peu novateur.

Les Robes de Lili à la Tour du Pin (Isère) est une boutique qui revend des robes de créateurs à prix cassés (de -40 à -70%). Pourquoi de si grosses ristournes ? Car ce sont des robes qui ont déjà été portées. Elles n’ont pas été portées par des mariées, non. Elles ont juste été portées deux heures, le temps d’un shooting photo ou lors d’un défilé de mode.

Allez je te raconte comment se sont passés mes essayages là-bas.

Mes essayages de robes d'occasion chez Les Robes de Lili

Crédits photo : Photo personnelle

Nous sommes accueillies par Lydia, qui a créé la boutique et le concept. La boutique est privatisée pour nous. Elle nous sert cafés, thés et petits biscuits dans un petit salon boudoir très cosy à la décoration baroque.

Pendant que l’on déguste notre boisson chaude, Lydia nous explique son concept et comment elle a monté sa boutique. Elle vend des robes de quatre créateurs : Amarildine, Delphine Manivet, David Fielden et Suzanne Ermann. Les robes présentes dans sa boutique ont une valeur faciale de 2000€ à 4000-5000€ pour certaines. Mais Lydia les revend aux mariées entre 1000€ et 2000€ maximum (mise à la taille comprise). Son concept permet de s’offrir des robes de grands créateurs aux mêmes prix que des petits créateurs indépendants moins connus.

Si tu es absolument fan d’un des créateurs qu’elle représente, sa boutique est un super bon plan pour toi. Perso, moi je ne connaissais aucun de ces noms avant de venir.

C’est parti pour l’acte 3 des essayages de robes de mariée.

Étape 1 : je teste de nouveaux styles

Lydia m’a mise à l’aise, du coup dans cette boutique je ne me refuse rien. Je sélectionne des robes qui, à première vue, ne correspondent pas à mes critères de départ. Je décide de les essayer en premier pour revenir rapidement à mon style de prédilection.

La première robe a une jupe en tulle (ce que je ne voulais pas) et en plus elle est de forme fourreau (ça non plus c’était pas dans mes critères). C’est pas une robe sirène mais presque, elle est resserrée au niveau de mes hanches mais elle redevient évasée vers les cuisses. Elle est fermée jusqu’au cou avec du tulle et de la dentelle façon tatouage.

Mes essayages de robes d'occasion chez Les Robes de Lili

Crédits photo : Photo personnelle

Mes essayages de robes d'occasion chez Les Robes de Lili

Crédits photo : Photo personnelle

Lorsque l’on soulève le tulle, on découvre de jolies broderies sur la jupe fourreau

Première impression : en effet, je n’aime pas avoir le cou enfermé, même si c’est en transparence. Sinon la jupe est jolie. Lorsque l’on soulève le tulle, on voit des jolies broderies en-dessous. Je trouve ça dommage qu’il y ait autant de couches de tulle, du coup ça cache la plus belle partie de la robe. Lydia se plie en quatre pour modifier la robe selon mes remarques (ouvrir le décolleté, ajouter des bretelles, enlever le tulle de la jupe). Mais j’abandonne l’idée d’aller plus loin avec cette robe. Au final, on change totalement le style initial de la robe, ça n’a pas de sens et ce n’est pas cool pour le créateur. Je préfère laisser cette robe à une future mariée qui saura l’apprécier à sa juste valeur dans sa forme d’origine.

La deuxième robe que j’essaye est une dédicace spéciale pour mon Papa, même s’il n’est pas présent lors des essayages. J’essaye une robe princesse (pas si volumineuse que ça) car dans les catalogues de robes de mariées, il n’avait sélectionné pour moi que des robes princesse. Alors que ce n’est pas du tout le style que je vise. Verdict ? Oui c’est vrai, c’est joli et ça fait un petit quelque chose de se sentir princesse l’espace de 5 minutes. Mais ce n’est pas moi. J’ai l’impression d’être un membre de la famille royale britannique (le col du décolleté fait très Kate Middleton).

Mes essayages de robes d'occasion chez Les Robes de Lili

Crédits photo : Photo personnelle

La seule robe princesse que j’ai essayée

Étape 2 : on revient dans les robes fluides

Je retourne en cabine pour essayer cette fois-ci des robes fluides en mousseline, des robes près du corps et surtout des robes plus sobres, plus simples.

Je sais rapidement en me voyant dans le miroir que ces robes ne seront pas LA robe. Souvent je trouve un défaut au décolleté. Soit il est complètement fermé jusqu’au cou, soit je trouve au contraire qu’il est trop plongeant. À chaque fois, Lydia fait des simulations pour modifier la robe : ajouter un ruban de dentelle pour réduire le décolleté ou mettre des rubans pour délimiter une potentielle découpe dans la robe afin de créer un décolleté. Mais ces retouches ne suffisent pas pour que je me sente complètement à l’aise dans la robe.

Mes essayages de robes d'occasion chez Les Robes de Lili

Crédits photo : Photo personnelle

Encore le cou enfermé. Il faut imaginer que le ruban délimite un futur décolleté.

Mes essayages de robes d'occasion chez Les Robes de Lili

Crédits photo : Photo personnelle

Et encore un cou enfermé façon tatouage.

Mes essayages de robes d'occasion chez Les Robes de Lili

Crédits photo : Photo personnelle

Enfin une robe de mariée aux manches longues ! Mais est-ce que j’ai le droit de dire qu’elle est mémérisante ? Hormis le dos qui est CA-NON !!

Mes essayages de robes d'occasion chez Les Robes de Lili

Crédits photo : Photo personnelle

Celle-ci je l’aimais beaucoup, surtout le dos. Mais je trouvais que le décolleté arrivait trop bas au creux de mes seins.

Étape 3 : « The » coup de cœur ?

Et enfin j’essaye cette robe. J’aperçois un tout petit bout du dos dans la cabine lorsque Lydia est en train de nouer le nœud dans le dos et déjà je dis « Wouah le dos est magnifique, j’adore ». Je sors de la cabine avec un grand sourire en disant à mes accompagnatrices que c’est la plus belle robe de toutes les robes que j’ai essayées ici.

Mes essayages de robes d'occasion chez Les Robes de Lili

Crédits photo : Photo personnelle

Non mais regarde moi ce dos !!

Je me pavane devant le miroir, je me retourne, j’admire la robe sous toutes ses coutures, surtout le dos que je trouve absolument CA-NON. J’adore la dentelle graphique, elle est si délicate et moderne. Et j’adore la fente dans le dos. J’ai le dos couvert, ce qui est parfait pour un mariage de novembre. Et en même temps le dos est ouvert, en toute subtilité. Cette robe a vraiment un petit plus par rapport aux autres.

Mes essayages de robes d'occasion chez Les Robes de Lili

Crédits photo : Photo personnelle

Mes essayages de robes d'occasion chez Les Robes de Lili

Crédits photo : Photo personnelle

La traine est fendue à l’arrière et ça aussi j’adore. Quand je marche, la traîne suit mes mouvements. Même le bustier de la robe me plait avec ses deux matières superposées, la dentelle et la soie. En plus la robe est ivoire et ma mère trouve que les robes ivoires me vont mieux au teint que les robes blanches ou écrues. Bref, on dirait bien qu’il y a un coup de cœur pour cette robe.

Mes essayages de robes d'occasion chez Les Robes de Lili

Crédits photo : Photo personnelle

Il s’agit du modèle Gold de la créatrice Géraldine Amarildine. Et si le look de la robe te rappelle quelque chose, c’est parce qu’Amarildine a créé une collection complète pour la marque Rembo Styling. Ah oui, maintenant que tu me le dis, ça ressemble bien au style de Rembo Styling. N’est-ce pas ?

Ce troisième rendez-vous aura duré deux heures. Au total, j’ai essayé sept ou huit robes. Lydia nous annonce le prix de la robe coup de cœur et met une option dessus. J’ai sept jours pour me décider mais, encore une fois, je n’ai aucune pression pour verser un acompte dans l’immédiat. Mes essayages chez Les Robes de Lili ont été un superbe moment avec mes accompagnatrices et j’y ai vécu une superbe expérience. Lydia est une personne adorable, très tournée vers la satisfaction de ses clientes. En plus, j’ai adoré son concept de robes de créateurs à prix cassés. J’avais peur qu’il n’y ait pas trop de choix de robes au départ. Mais en fait, elle a un bon panel de robes dans des styles plutôt variés. Du coup, je pense que toutes les mariées peuvent trouver leur bonheur dans sa boutique.

Mes essayages de robes d'occasion chez Les Robes de Lili

Crédits photo : Photo personnelle

Après cette journée intense d’essayages, il faut maintenant faire un choix. Pour rappel, j’ai eu une robe coup de cœur dans chacune des trois boutiques. Le choix s’annonce cornélien, même si dans l’immédiat, je ne pense qu’à la dernière robe, celle d’Amarildine.

Au prochain épisode, tu découvriras mon choix final de THE robe et comment j’ai tranché.

As-tu essayé des robes qui sortaient un peu de tes critères ? As-tu déjà essayé des robes de grands créateurs ?



4 commentaires sur “Mes essayages de robes de mariée – Acte 3 : les robes de créateurs à prix cassés”

Leave a Reply to Madame Pomme de Pin Cancel reply