Mes essayages ou mon épopée parisienne – Partie 2 : Love at first sight

La dernière fois, je t’avais laissée sur un rendez-vous plus que mitigé avec une vendeuse particulière. Après notre pause repas bien méritée, Agent J, Agent R et moi nous rendons à notre deuxième point de rendez-vous : une jolie boutique très girly en plein cœur de Paris, rien à voir avec l’atmosphère de la première (toute en marbre noir et blanc, classe mais pas vraiment de quoi réchauffer l’ambiance !).

En route pour la deuxième boutique

J’appréhendais pourtant ce deuxième rendez-vous car quand j’avais eu la vendeuse au téléphone, elle m’avait semblé un peu autoritaire. Mais quand nous rentrons, deux personnes nous accueillent chaleureusement et nous invitent à passer dans un show-room privatif : immense miroir, bijoux, chaussures, estrade de mannequin, et gros canapé pour mes témoins, le tout dans des tons roses et blancs.

Ma vendeuse attitrée se présente et me met tout de suite à l’aise. Elle me demande si j’ai fait une sélection de 5 robes comme c’était précisé lors de ma réservation, et je lui dégaine donc une feuille avec cinq modèles repérés en amont : une robe Luna Novia, une Jesus Peiro, the fameuse robe Emilia, une autre très belle de Rosa Clara, et une de Adriana Alier. J’en profite pour lui glisser que j’ai eu un coup de cœur virtuel pour la troisième en croisant les doigts pour qu’ils l’aient en boutique. Je vois à sa tête qu’elle n’est pas trop sûre de l’avoir, et elle me dit tout de suite ne pas avoir la robe de Jesus Peiro. Je suis un peu déçue car j’avais vraiment envie d’essayer cette dernière ! Elle me dit « je reviens » !

J’attends deux-trois minutes, elle revient triomphante : elle a toutes les autres, y compris Emilia ! Je lui demande de me la garder pour la fin, je ne veux pas que ça influence mes autres essayages. D’autant qu’elle est sceptique quand je lui dis ne pas aimer les brillances sur les robes… elle m’avoue que la robe Emilia en a beaucoup sur le haut. Gloups. Bon, et bien nous verrons, chaque robe en son temps !

Quand la future mariée passe en mode princesse

Quelle joie de savoir que je ne vais essayer que des robes que j’ai sélectionnées parce que je les aimais ! C’est complètement différent de mon premier essai.

En sous-vêtements, talons et jupon devant mes copines (heureusement que ma pudeur est modérée), et c’est parti pour la première. J’enfile tout d’abord la robe Tarento de Luna Novia :

Luna Novia Tarento

Crédits photo : Tarento - Luna Novia

Je précise que j’ai essayé cette robe sans ceinture argentée. Voyant ma mine probablement partagée, la vendeuse me demande ce que j’aime et ce que je n’aime pas sur cette robe. Et bien tout d’abord, ce que je n’aime pas trop, c’est le haut de face. Je sais que beaucoup ne considèrent pas ça comme un bustier, mais pour moi de la dentelle transparente au dessus d’un bustier… ben ça reste un bustier. Et définitivement ça ne me plait pas trop. Par contre, j’aime beaucoup la broderie en bas de la robe, et le dos en dentelle est sublime ! Bref… je suis hésitante sur le résultat.

On enfile la seconde, la robe Jerez de Adriana Alier :

Adriana - Alier Jerez

Crédits photo : Jerez - Adriana Alier

Même question de la vendeuse. Même si je n’apprécie pas trop les bretelles par rapport à mes épaules, j’aime beaucoup la jupe et son tombé. Les motifs en transparence sont très jolis, et elle est agréable à porter. La traîne n’est pas trop imposante et elle respecte aussi mon envie de décolleté dans le dos (par contre, pour l’instant, toujours pas de manches à l’horizon…).

Hop, j’enfile ensuite la troisième : Monaco, de Rosa Clara… immédiatement je sens qu’elle est beaucoup plus lourde et imposante !

Monaco - Rosa Clara

Crédits photo : Monaco - Rosa Clara

Oh my gooooooood.

Je me dis immédiatement qu’elle porte bien son nom ! Elle me donne l’impression d’être Grace Kelly. Je la trouve sublime ! Ça, c’est un essayage de robe de princesse (même si ce n’est pas trop le genre de princesse que j’avais en tête… je pensais plus Disney que Principauté à la base si tu te souviens bien !).

Le tissu en transparence me donne pour le coup moins l’impression d’être en bustier grâce aux petites broderies qui partent en V sur les épaules. Le dos est superbe, avec sa transparence et ses petits boutons. J’ai une traîne de MALADE, je me revois déguisée en mariée pour le carnaval de CM2 avec tous les enfants qui tenaient la grande traîne que ma maman avait cousue. J’émets cependant un bémol sur la praticité de cette robe… souviens-toi, je me marie à la campagne, avec une cérémonie laïque, soit dans une petite ferme, soit dans l’herbe hivernale… pas vraiment l’Abbaye de Westminster ! Je m’imaginais également dans une robe plus épurée… je ne sais pas trop quoi penser car je la trouve tout de même superbe.

Mais pas le temps de tergiverser davantage, la robe Emilia arrive !

Allez, je plonge et je l’enfile !

Emilia - Rosa Clara Two

Crédits photo : Emilia - Rosa Clara Two

J’ai fait le même « hiiiiiiiiiii » ridicule que quand mon Chéri m’a demandé en mariage.

La matière est sublime, c’est vraiment ce que j’imaginais, je l’adore. Je suis rassurée pour les brillances sur le haut, car elles sont blanches et non argentées… et du coup elles ne me dérangent pas du tout, au contraire, ça me fait penser à de la neige ! Elle est simple, douce et je trouve la matière très belle.

Petit bémol (et oui, j’ai des bémols sur chacune de ces robes… quoi ? Moi, difficile ? Noooooon), si tu te demandes si un décolleté tel que celui-là tombe, laisse-moi te rassurer tout de suite : ça tient tellement bien qu’au contraire, ça réduit même un peu la mobilité de tes bras. Impossible par exemple de les lever à fond comme j’ai l’habitude de le faire à toutes mes soirées dansantes. Pas vraiment super pratique non plus donc.

Le rendez-vous est sur le point de s’achever… je suis un peu pensive intérieurement, mais mon cœur vibre de joie ! Je suis raisonnable et dis à la vendeuse que je la rappelle bientôt après une réflexion posée… mais j’ai une petite idée de la robe avec laquelle je vais finir…

Je repars de la boutique vers mon troisième rendez-vous. La vendeuse de la troisième boutique est charmante et me fait passer un tas de modèles… malheureusement je repars un peu sur des formats « marcel » du premier rendez-vous et malgré tous mes efforts, je commence à sérieusement fatiguer.

Mais elle me comprend peu à peu et elle me fait passer un très joli modèle :

Jamaica - Pronovias

Crédits photo : Jamaica - Pronovias

Je trouve que cette robe me donne un côté princesse de la forêt avec ces petits motifs floraux cousus sur le tulle de la jupe et du bustier ! Elle est féerique, le dos est sublime, et elle n’est pas trop chère. Je prends la référence et annonce là aussi que je vais réfléchir un peu. Elle a presque tout pour me plaire… mais je me demande si mon cœur n’est pas déjà ailleurs…

Deux semaines plus tard, j’ai réessayé celle à qui je n’avais pas arrêté de penser… pour définitivement confirmer mon coup de cœur. Voilà comment en moins de 24 heures, j’ai trouvé ma robe de mariée !

Comme tu l’auras sans doute remarqué, aucune de ces robes ne possède de manches ! Pas grave, j’en ai parlé à ma super maman qui s’est donnée pour mission de me confectionner des manches amovibles ! À l’heure de ma chronique je n’ai pas encore vu le résultat, mais j’espère que ça sera à la hauteur de mes espérances.

Sauras-tu deviner qui est l’heureuse élue ? Réponse dans quelques mois (roh quel teasing !).

Et toi, as-tu trouvé rapidement l’élue de ton cœur, ta précieuse ? Ou au contraire as-tu enchaîné les essayages ? As-tu attendu un peu avant de confirmer ton choix ou as-tu pris une décision rapide ? Dis-moi tout !

Des heures passées devant des films de contes de fée avec ma maman quand j'étais petite et bobidibou, mon rêve devient réalité ! Je suis Madame Loup, et je me suis mariée en janvier 2017, après 7 années merveilleuses passées au bras de Monsieur Loup. Mon chéri et moi-même étant un peu indécis, nous n'avons pas voulu choisir entre un mariage champêtre ou un mariage de prince et princesse, nous avons choisi les deux ! Mon rêve de petite fille, c'est un peu comme le film Peau d'Âne... une princesse dans une robe de rêve, mais dans une ferme au milieu du foin et des animaux... Au programme, un mariage en deux temps, une cérémonie civile avec nos témoins uniquement et une journée fun ensemble, et quelques jours plus tard, une cérémonie laïque avec la famille et nos amis pour le mariage de nos rêves dans nos habits de lumière et un joli cadre champêtre.

Commentaires

  • Avatar
    GiGi
    Répondre
    24 octobre 2016

    Amayyyy !
    Elles sont superbes !
    Personnellement, je craque complètement pour l’Emilia qui ressemble très fort aux critères que j’avais pour la mienne ! 😉

    Ce sont en tout cas de jolies robes de princesse ! <3

  • Avatar
    Madame Salade de Fruits
    Répondre
    24 octobre 2016

    Haaaaaannnnnn je veux retourner essayer des roooobes !!!! Olala Mlle Loup, elles sont toutes absolument sublimes !!!!!! J’ai des paillettes pleins les yeux de te lire … et je sais laquelle c’est !!!!!! 😉

    • Avatar
      Madame Peach
      Répondre
      25 octobre 2016

      On fonde un club si vous voulez, j’ai vraiment le même problème que vous… je veuuuuuux essayer plein d’autres robes de mariéeeeeeee ^^

  • Avatar
    MlleCroisé
    Répondre
    24 octobre 2016

    Elles sont toutes très belles en effet! Toujours un peu frustrant de ne pas te voir TOI dedans, mais tu nous avais prévenu 😉

  • Avatar
    Mademoiselle Aran
    Répondre
    24 octobre 2016

    Je crois qu’on est allées dans la même boutique ^^
    C’est vrai qu’on a envie de te voir dans toutes ces robes qui ont l’air toutes plus belles les unes que les autres !

      • Avatar
        Mademoiselle Aran
        Répondre
        24 octobre 2016

        j’ai eu un mini coup de coeur pour une robe qui était complètement à l’opposé de mes critères, je l’aimais beaucoup, mais j’ai été obligée de changer drastiquement de direction niveau robes donc je n’ai rien acheté là

  • Avatar
    Jennifer
    Répondre
    24 octobre 2016

    Les 2 dernières sont magnifiques !

  • Avatar
    Madame Peach
    Répondre
    25 octobre 2016

    Ouf, la Mireille de la première boutique est restée derrière toi et les vendeuses que tu as rencontrées ensuite avaient l’air bien plus cool 😉 C’est beauuuuuu toutes ces belles robes ! Mais moi aussi j’ai une préférence pour la Emilia 🙂 j’ai hâte de connaître ton verdict !

  • Avatar
    Répondre
    25 octobre 2016

    Hiiiii, je ne sais plus attendre!
    Je penche pour la Monaco. Je ne sais pas pourquoi (peut-être parce que la télévision belge a diffusé le film Grace de Monaco, hier? :-)).
    EN tout cas, je suis certaine que tu auras choisi celle dans laquelle tu te sentais la mieux donc la plus belle!
    Je me réjouis d’en savoir plus (je ne peux plus attendre ;-)).

  • Avatar
    cerisette
    Répondre
    26 octobre 2016

    Hello,
    Ton épopée pour trouver TA robe me fait un peu penser à mon histoire…Je me marie le 15 juillet prochain et je cherche désespèrement LA robe…
    à la base, j’avais envie d’une robe « simple », un peu bohème mais qui « fait » quand même mariage (hi hi je ne suis pas du tout compliquée!)
    J’ai eu un petit coup de coeur pour une première robe lors de mon premier essayage mais je la trouve un peu trop simple (par rapport aux rêves d’enfances) et je n’aime pas trop le dos…Du coup, j’ai été faire un deuxième essayage mais rien ne m’a plu et j’en ai un troisième de prévu la semaine prochaine où j’ai déjà repéré des robes de rêves mais du coup, beaucoup moins simples (arghhhhhhhhhhhh :)) Il y a aussi l’histoire de la cérémonie laïque dans le jardin de mes parents donc la robe doit aussi être adaptée…et puis, (non, non ce n’est pas fini…) il y a le PRIX!!! à la base, je m’étais dit, MAX 1000 euros car je trouve ça trop fou de dépenser plus pour une seule journée, puis je me suis rendue compte que plus la robe était simple et belle comme je l’imaginais plus elle coûte cher…à l’heure actuelle j’en suis déjà à regarder des robes à 1700€!!!!
    Bref, je suis désespérée…Je veux tellement être « parfaite » ce jour-la et avoir LE coup de coeur… En combien de temps as-tu trouvé? et quels « compromis » as-tu faits??
    Un tout grand merci!!

    • Avatar
      cerisette
      Répondre
      3 novembre 2016

      Un tout grand merci pour ta réponse 🙂 🙂 🙂 j’espère que tu vas bien et que tes préparatifs vont comme dans un rêêêêve!
      Merci pour tes conseils, je pense effectivement que je dois abandonner l’idée de LA robe…j’ai pensé à l’idée de la robe sur-mesure mais je trouve ça encore plus difficile de partir de « zero » et de ne pas pouvoir l’essayer en fait! Je suis allée à mon troisième essayage aujourd’hui, 1h15 de route, (hé oui, une future mariée ne recule devant rien) 8 robes essayées et 2 « favorites » avec l’effet ouaw et tout et tout, mais l’une vraiment opposé à ce que je m’étais imaginé (jupon et assez imposante!) L’autre très jolie mais pas encore l’ultime craquage…bref dernier essayage le 19…je vais quand même bientôt devoir me décider…
      Bizzzz et bonne continuation!

Poster une réponse