Les essayages de robes, un moment redouté

Tadaaaam ! Enfin, je vais te parler du choix de ma robe ! Il était temps ! Mais avant (pardonne-moi), je vais te raconter pourquoi c’était un moment que j’attendais et que surtout je redoutais.

Car ce que je n’ai pas encore dit, chère lectrice, c’est que j’ai déjà failli me marier ! Eh oui, avant de rencontrer Mr Douceur, j’avais été en couple pendant un an et demi, et nous avions décidé de nous marier.

Mon ex m’avait demandé en mariage dans le plus grand secret, car il avait peur de la réaction de ses parents… Quand nous nous sommes décidés à le dire haut et fort, quelques mois plus tard, mes parents ont été très enthousiastes, et ma mère a tenu à m’offrir ma robe. Mais mon ex tenait à le dire de vive voix à ses parents, ce qui semble tout à fait compréhensible. Sauf que rien ne s’est passé comme prévu.

Trash the Dress mer

Crédits photo (creative commons) : bokeh burger

Ils étaient abasourdis, car pour eux nous n’avions pas la maturité nécessaire pour le mariage, ni l’indépendance financière qui est censée aller avec. Mais pour moi, se marier ne veut pas forcément dire une grande fête fastueuse, c’est plutôt une preuve d’amour avant tout. Ils ne l’entendaient pas de cette oreille…

Après avoir été plus que réservés sur la question, ils ont décidé de nous poser une sorte d’ultimatum :  » Nous sommes d’accord pour que vous vous mariiez, mais avec nos conditions. Et on ne sait pas encore si on sera présents, car c’est pour nous un couteau dans le dos ce que vous avez fait. » Charmant !

Le lendemain, ils me ramenèrent chez mes parents. Je ne les ais plus jamais revus. Mon ex est parti au boulot avant de rentrer chez lui en pleurs. Après une longue discussion entre ses parents et lui, son père a pris son portable « pour que je ne le harcèle plus », il a contacté mon père pour qu’ils se rencontrent et voient comment organiser le départ de son fils de l’appartement que nous venions de louer.

Je n’ai eu des nouvelles de mon ex qu’une semaine après, lors d’une rencontre où il m’a annoncée que nous n’étions plus ensemble. Ah bon ?! C’est vrai qu’après tout, me retrouvant à la rue du jour au lendemain (car je n’avais pas les moyens de payer sa part du loyer), en récupérant mes affaires dans cet appart’ qui avait déjà été vidé par ses parents, et en n’ayant plus de ses nouvelles… J’aurais pu encore avoir un doute !

Bref, tout cela pour te dire que je garde de cette histoire une expérience très douloureuse, dont j’ai mis de longs mois à me remettre… Sans pour autant enlever ma foi dans le mariage et l’amour. Je n’avais juste pas trouvé la bonne personne, malgré ce que je pensais à l’époque. Et c’est sans doute mieux comme ça.

Mais alors, que vient faire cette histoire dans la quête de ma robe me diras-tu ?

Eh bien, il se trouve que le jour où nous avons annoncé le mariage à ses parents, ma mère avait tenu à aller voir les robes de mariée dans une grande enseigne, proche de la ville où j’habitais. Et sur un coup de tête, nous avions commandé la robe qui me plaisait.

Je me suis donc retrouvée avec une robe de mariée sur les bras, car cette fameuse enseigne a refusé catégoriquement d’annuler la commande que nous avions passé la veille. Grand désarroi pour moi.

D’autant plus que ces essayages ont été fait à la va-vite, de manière très impersonnelle et à la chaîne. Je n’ai essayé que deux robes de mariée avant de me décider pour la seconde robe.

Ma mère ne voulait pas mettre beaucoup d’argent dans la robe, j’ai donc dû vite faire mon choix. Sans que cela ne corresponde à ce dont je rêvais, à un coup de cœur comme on l’espère, ou même à une robe qui me mette réellement en valeur.

Tu peux comprendre qu’il me restait un goût amer de cet essayage et cette histoire. Voici la robe que j’avais choisie, totalement différente de celle choisie pour mon mariage avec Mr Douceur.

Robe manama

Crédits photo : Point Mariage

Je redoutais d’autant plus un nouvel essayage, car j’ai un budget mini mini comme tu le sais, et je ne peux pas me permettre de le dépasser.

Ma mère ne m’a pas proposé de m’offrir ma robe cette fois-ci, ni d’aller aux essayages avec moi. J’ai dû faire avec mes propres moyens. Mais je ne tenais pas non plus à revivre la même chose, ni à choisir une robe qui ne me plaisait pas.

Sans compter qu’avec la dépression qui a suivi cette rupture et ma grossesse du petit Poussin, j’ai pris beaucoup beaucoup de poids. Pas facile alors de choisir une robe qui est censée nous mettre en valeur, quand on ne sent pas bien du tout dans son corps…

Mais tu verras, j’ai choisi une robe que j’adore, et j’ai eu des essayages géniaux, avec une vendeuse très agréable ! Et tu découvriras ça dans le prochain épisode !

Et toi, as-tu eu une expérience douloureuse ? Est-ce que ça t’a fait appréhender les essayages ? Raconte-moi tout ! 


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



16 commentaires sur “Les essayages de robes, un moment redouté”

  • Oh dur ! Les parents de ton ex auraient très bien pu dire « ok mais dans 5 ans » ça aurait temporiser puisque c’était le problème principal on dirait… mais d’un autre côté tu n’aurais peut-être pas rencontré M Douceur ni de petit poussin !
    Hâte de connaître la suite !!!

    • C’est certain qu’avec le recul, je ne regrette pas ce qu’il s’est passé, même si ça a été douloureux 🙂

  • Mon premier mariage a été une catastrophe, du début à la fin, du jour du mariage au jour du divorce, ca compte? XD
    Et finalement, ton expérience est un peu ce que je ressens face à mon propre échec: on avait pas la maturité nécessaire pour se marier, on l’a fait quand même (ce syndrome du « seuls contre tous » y a joué pour beaucoup), le résultat a été catastrophique.
    Concernant la robe même. petit budget, la boutique était top, la robe jolie, mais déjà à cette époque je voualsi une robe colorée, chose que je n’osais m’avouer.
    je me suis sentie déguisée tout le long de la journée.

    Là, j’ai la maturité nécessaire enfin j’espère, puis après trois enfants c’est comme si oné tait déjà mariés (même si je pense qu’ua fond, il y a un avant, et un après, et que l’après sera encore mieux 😉 )
    Et une robe de couleurs, payée par mes soins…
    Du coup, la robe de chez PM, tu en as fait quoi?

    • Et bien elle est toujours dans sa housse, dans l’attente d’une personne qui aimerait la porter. Je l’ai mise en vente sur plusieurs sites mais je n’ai pas encore eu de réponses :/

      • Je suis désolée de ta malheureuse expérience… Ceci dit, elle ne peut que donner davantage de prix à ta nouvelle histoire ! Si cela peut t’aider un peu, un article sur la revente de sa robe de mariée est dans mes tiroirs ! 😉

        • Ah j’ai hâte de lire ça, je sens que ça va m’être utile ! Et Sophie, je n’ai pas pu me résoudre à la jeter à la poubelle, mais je me demande bien ce que je vais finir par en faire ^^

  • Arf quelle histoire triste que tu as vécu, franchement les ex beaux parents ont été d’une extrême violence vis-à-vis de la nouvelle du mariage avec ton ex. Ils auraient dû vous dire d’attendre encore un peu avant de sauter le pas au lieu de réagir de cette manière et d’après ce que j’ai pu comprendre c’est à cause d’eux que ton ex t’a quitté? lui non plus n’a pas été très fin pour écouter sa famille au lieu de son coeur. Tant pis pour lui, là tu vas épouser le père de ton enfant et un homme qui t’aime et te respecte. Sinon pour ta robe, j’espère que tu trouveras acquéreur prochainement histoire de tourner la page de ton ancienne histoire d’amour.

    • Merci Mademoiselle Nounours 🙂 Oui, mon ex n’a pas eu le cran de s’opposer à ses parents pour moi, mais je pense que c’est aussi une excuse pour ne pas s’engager, car il n’était pas prêt mais n’a pas non plus eu le cran de me le dire. Au final, je me dis que j’aurai pu faire une belle boulette quand je vois comment cela a terminé et maintenant j’ai tout le bonheur du monde avec Mr Douceur et mon poussin 🙂

  • dur dur!!! l’histoire de taré, pas du tout extreme comme réaction des beaux parents… et alors le coup d ela commande qu’on n’annule pas: si, madame, c’est la LOI, tu as 7 jours pour te rétracter. mais bon, comme toujours, ons efait avoir. connasse de responsable de boutique, tiens…

  • Pour l’annulation de la commande, j’ai eu le même problème pour mes fiançailles … j’avais commandé (ou plutôt pré-commandé) une cravate assorti à ma robe à un prix exorbitant (135€), mais s’était au téléphone, au milieu d’un cours avec la vendeuse qui me pressait de me décider …

    Le lendemain, quand j’ai voulu annulé, impossible !!!! On a tout essayé, rien à faire !
    Au final ça s’est soldé par un « vous pouvez annulé la commande, mais pas le prix ajouté sur la facture » … J’ai donc du choisir autre chose dans le boutique et comme par hasard la guêpière qui allait avec ma robe était à ce prix …

    Bref, autant dire que j’étais très échaudé quand à repasser par une boutique de mariage … et j’ai donc fait faire ma robe ;-p

  • Décidemment, chère Melle Douceur, nous avons des points communs… J’avais déjà réagi à ton article sur le rôle des témoins et demoiselles d’honneur, et cette fois-ci, je me suis retrouvée dans le même cas que toi… Il y a quelques années, après l’annonce de notre projet de mariage et le refus catégorique de mes beaux-parents, je me suis aussi retrouvée avec une robe sur les bras, choisie peut-être trop rapidement dans l’euphorie du moment, mais tellement magnifique, et offerte par mes parents… Je n’ai plus revu mes beaux-parents, et j’ai à peine eu des nouvelles de mon ex après plus de deux ans de relation…
    Cette situation n‘était pas facile à vivre, et heureusement je suis passée à autre chose : le mariage est dans moins de trois mois avec un homme tellement plus merveilleux. Mais je dois bien avouer que cela me fait du bien de lire ton témoignage, de me dire que ce n’est pas arrivé qu’à moi… J’ai pu revendre ma robe et tourner la page. Et je pense qu’il valait mieux que l’histoire se termine en n’ayant qu’une robe sur les bras, plutôt que de se terminer quand les préparatifs auraient été avancés et des prestataires réservés, ou même que l’on soit mariés et que cela finisse en divorce… La vie n’est jamais toute rose, le parcours est semé d’embûches, mais ce qui compte aujourd’hui ce n’est pas un projet avorté, mais les projets actuels et tout le bonheur qu’ils nous procurent. A bientôt, peut-être pour ton prochain article… 🙂 Et merci pour ton témoignage !

    • Merci pour ton soutien Lucie ! J’avoue que moi aussi, j’ai eu l’impression d’être la seule à vivre des trucs comme ça. Peut-être parce que j’étais vraiment jeune à l’époque et que mes amis n’étaient pas du tout dans l’optique mariage. Mais heureusement, j’ai eu un excellent soutien de leur part, ce qui a permis de me remettre peu à peu de cette rupture. Je suis heureuse pour toi que tu aies trouvé quelqu’un qui te corresponde vraiment, et je suis vraiment d’accord avec toi sur le fait qu’il veut mieux que ça se soit terminé comme ça que par un divorce ^^’

  • Ah les futurs beaux-parents… Ils peuvent parfois tout faire basculer et influencer leur fils… Malheureusement j’ai vécu la même chose alors que le mariage était presque bouclé (réservation du chateau, de la robe, les invitations…) mais avec le recul je sais maintenant que les sentiments de cette personne n’étaient pas sincères.
    Après il faut laisser le passé derrière pour avancer 🙂

    En tout cas je te souhaite de continuer sur la voie du bonheur !

  • Bonjour. Le mariage de ma fille a été annulé et nous sommes en possession d’une robe de 2000€. Pouvons nous l’apporter chez vous pour la vendre d’occas. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *