Et Merlin ajouta : « La robe de tes rêves tu trouveras »

Maintenant que je t’ai raconté le prologue, j’ai envie d’entrer dans le vif du sujet.

Je ne vais pas tout à fait te présenter les choses dans l’ordre. Nous avons trouvé notre salle il y a déjà 6 mois. Mais avant de te raconter comment nous sommes tombés sur un lieu magique et inespéré, j’ai envie de te parler de la quête (parce que si toi aussi tu es dedans ou que tu es passée par là, tu as dû te rendre compte que c’est une épopée digne des contes de la table ronde) de ma Précieuse.

A l’heure où je t’écris, je sais à quoi elle ressemble, je l’ai touchée, je l’ai essayée et j’ai été conquise. Mais quand je t’ai écrit mon premier billet, crois-moi, elle était encore bien loin.

Une révélation ?

Je dois t’avouer que quand j’ai trempé le gros orteil – personne n’a jamais vu Mlle Bleue se jeter dans le grand bain sans avoir fait une analyse des risques approfondie, ça doit être mon côté ingénieur – dans les préparatifs de mariage, je n’avais pas d’à priori.

C’était bien, parce que je n’étais pas influencée et donc je n’ai pas été déçue en découvrant qu’un lancer de colombes était logistiquement irréalisable, ou que privatiser un château pour un week-end était hors de prix. En revanche, j’ai aussi absorbé tout ce que j’ai pu lire ou voir.

Et compte tenu du nombre de témoignages de mariées ayant vécu un véritable coup de foudre pour une robe, j’ai commencé à me dire que si ça ne m’arrivait pas, c’est que je n’avais pas trouvé « ma » robe. D’un autre côté, ça me paraissait très loin de mon tempérament : je ne suis pas insensible, mais j’ai besoin d’un cadre extrêmement scientifique (tu ne connaîtrais l’équation de la robe parfaite par hasard ?).

Grand mal m’en a pris, d’oublier mon caractère, mais j’y reviendrai.

Couturière ou boutique ?

Je ne sais pas si tu as connu ça, mais je savais exactement ce que je voulais comme robe, bercée par un Moyen-âge imaginaire : de longues manches, un lacet, du tissu plein, une robe simple et sans fioritures.

Robe médiévale

Psst… C’est Madame Tango ! Ce beau dessin, là… C’est Mlle Bleue qui l’a fait ! Vrai de vrai ! 

Autant te dire que les manches longues ne sont pas monnaie courante. Alors au début, j’avais la ferme intention d’essayer plusieurs modèles pour voir ce qui m’allait, dessiner ma robe et la faire faire… Je ne sais pas très bien quand j’ai changé d’avis mais après les essayages, j’ai naturellement laissé l’idée de côté, la considérant plutôt comme une solution de secours.

Première vague d’essayages

Tu auras déjà pu t’en douter, mais je suis un peu control freak et j’ai besoin d’avoir balayé toutes les options avant de choisir, pour ne pas avoir ensuite l’impression d’être peut-être passée à côté du détail caché qui aurait été parfait pour moi…

Ma maman avait déjà fait le tour de ses jeunes collègues en plein préparatifs de mariage… J’en profite pour te répéter un conseil qu’on ne suit jamais trop : laisse traîner tes oreilles, future mariée ! Deviens une éponge. La moindre information peut se transformer en trésor… Je disais donc, ma maman avait profité de ces informations pour éliminer deux boutiques de ma ville natale (avec mon accord, bien sûr).

N’en restait qu’une, dans laquelle nous nous sommes retrouvées un samedi matin pour mon premier essayage. Il était 9h et j’avais le gérant, une couturière et le salon pour moi toute seule. Si comme moi tu appréhendes un peu les premiers essayages, n’hésite pas à aller dans une petite boutique même si elle ne t’attire pas trop, histoire de prendre la température.

Malheureusement pour moi, c’était le milieu du mois d’août et il ne restait pas grand-chose, d’autant plus que la collection de septembre n’était pas encore arrivée. J’ai essayé 5 robes et les deux personnes présentes ont tout fait pour me mettre à l’aise. Mais voilà, à part une robe pour laquelle on était loin du coup de cœur (et qui n’était pas dans la nouvelle collection), pas le moindre tressaillement intérieur…

Dans ses conversations, ma petite maman avait aussi retenu Pronovias comme étant THE must. Pas de revendeur dans ma ville d’origine, nous avons dons pris rendez-vous dans la ville où j’habite, dont je ne pourrai te cacher bien longtemps qu’il s’agit de Paris !

Avant d’aller plus loin, je tiens à te rappeler qu’il s’agit d’une expérience personnelle qu’il ne faut pas généraliser. Ce qui suit ne s’applique probablement pas à toutes les vendeuses et encore moins à toutes les mariées qui vont chez Pronovias.

De belles robes MAIS…

Nous voilà donc, un lundi matin à 9h devant la boutique Pronovias du 1er arrondissement. Une jeune femme nous installe devant un ordinateur, en précisant que ma conseillère ne va pas tarder.

Je commence à sélectionner quelques robes, et avant que j’aie pu atteindre celles que j’avais repérées sur le site, la vendeuse arrive. Elle ne me laisse pas le temps d’aller plus loin et se concentre sur les trois premières, parmi lesquelles ne se trouvaient pas mes coups de cœur…

Nous passons tout de suite à l’essayage.

La vendeuse m’explique qu’elle ne va pas « sortir toutes les robes », parce que deux se ressemblent fortement. Je suis très déçue : moi, j’ai besoin de savoir que le petit bout de dentelle qui n’est pas positionné exactement de la même manière n’est pas justement LE détail parfait qui sera à l’origine du déclic que j’attends.

Voici les robes que j’avais sélectionnées, tu vois une différence, toi ? 

Duarte Pronovias

Crédits photo : Pronovias modèle Duarte

Barroco Pronovias

Crédits photo : Pronovias modèle Barroco

Pendant que je passe les robes, la vendeuse ne dit rien. Elle a même l’air de s’ennuyer ferme. Difficile de se sentir la plus belle du monde quand on se sent snobée…

Un autre détail me chiffonne.

L’essayage se passe dans un petit salon privé: pratique quand il y a plusieurs mariées, mais j’ai envie de revenir avec mes belles-sœurs et ma belle-maman pour certains essayages et je m’imagine mal me déshabiller devant elles ou les faire sortir…

Bref, il est évident que les robes sont vraiment plus belles ici que dans la première boutique, mais il manque un petit détail, une ambiance. Tu vois de quoi je parle ? Ce côté film américain où tout le monde est ému, où on entend la boutique en effervescence, où on sent son cœur battre, où la vendeuse s’émerveille… Il me manque la magie, quoi !

Et pourtant, comme on a dit à ma maman que c’était THE marque pour les plus belles robes, je ne sais pas trop quand mon cerveau l’a décidé mais il veut que ce soit là que je trouverai ma robe. Tu verras d’ailleurs dans la deuxième partie de mes aventures – hé hé, tu ne croyais tout de même pas que tu allais tout savoir aujourd’hui, si ? – une autre idée bien ancrée sera déboutée !

En résumé, ce jour là j’étais contente de ces moments avec ma maman, d’avoir passé des robes de princesse, mais je commençais à croire que le coup de cœur n’était pas pour moi… Tu sauras comment j’ai résolu tout ça au prochain épisode.

Et toi, tu as cherché longtemps, ou tu es tombée tout de suite sur ta robe ? Tu y a emmené toute ton armée ou seulement une ou deux personnes ? Tu aurais pu aimer ta robe dans n’importe quelle ambiance, ou tu avais aussi envie d’être une héroïne de film à l’eau de rose, le temps d’une année ? Raconte ! 


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



44 commentaires sur “Et Merlin ajouta : « La robe de tes rêves tu trouveras »”

  • Oh oui, il y a une différence entre les 2 robes ! Ta vendeuse n’a retenu que la similitude des coupes pour les trouver identiques, mais pour tout le reste, elles ne se ressemblent pas. 🙂

    • N’est-ce pas ! Je me suis dit qu’à force de voir des robes à longueur de journée elle ne voit plus qu’une suite de robes blanches : des longues et des courtes. Pour être sincère je ne lui en veux pas, on a tous des opinions différentes et des journées plus ou moins difficile !

  • Bravo pour le croquis Melle Bleue!! C est très bien dessiné . D autant plus qu au 1er coup d oeil je pensais voir ma précieuse! Je voulais aussi des Manches de ce type et une Robe médiévale. Je n ai pas eu la « chance » de ne pas passer par l étape  » essayage avec Mireille( j ai mesdecouvert cet agréable petit nom donné à ces charmantes vendeuses chez Mademoiselle Dentelle) car je suis directement passé par la case créatrice ,ce dont je ne suis pas déçue du tout vu qu elle m a dessinée LA Robe de mes rêves … J ai hâte de lire la suite de tes aventures et de découvrir ta Précieuse !!

    • Coucou Magali, Je te remercie pour tes compliments. C’est aussi une robe qui m’avait tapé dans l’oeil et j’adore toujours les manches. J’espère que tu auras l’occasion de nous montrer ta précieuse ! De mon côté, je ne sais vraiment pas quand il est devenu clair pour moi que je ne passerai pas par la case couturière, (je suis un peu bornée et j’avais peur de me sentir obligée de dire oui à tous avec une créatrice… par timidité) mais finalement, c’est peut-être comme ça que se traduit chez moi : pas de petite larmichette mais une certaine évidence ! rendez-vous en juin pour ma mienne de précieuse 😉

  • Hello ! il est vrai que trouver sa robe est un vrai périple.
    Je me permets de commenter cet article, juste pour rassurer quelques futures mariées mais tu l’as bien précisé, il ne faut pas faire de généralité.
    J’ai trouvé ma robe chez …Pronovias. Mais avant de la trouver, j’ai fait les deux magasins pronovias de Paris ! Quand j’ai pris mes premiers rdv j’ai ratissé le net à la recherche de conseils et de commentaires sur les boutiques de Paris (toute marque) La boutique pronovias rue Saint Roch avait vraiment de mauvais commentaires, c’est donc avec un peu d’appréhension que j’avais tout de même pris rendez vous avec la boutique rue Tronchet. Je suis tombée sur une super vendeuse (Sonia) et les cabines sont effectivement beaucoup mieux rue tronchet. A ce 1er, essayage, je ne l’ai pas trouvé. (je t’épargne toutes les péripéties sinon je vais écrire un roman). Le fait est que j’ai fini par la trouver et que j’ai dû l’essayer à Pronovias rue saint roch car eux seuls avait le modèle. Je savais que c’était LA robe. et comme toi, j’ai été très déçue que mes soeurs partagent la cabine car je voulais leur faire l’effet surprise….un peu râté quand la vendeuse te passe la robe puis l’ajuste avec des pinces devant tes témoins.
    BREF, ce long commentaire, juste pour confirmer ce que dit Miss Bleu, Il est important de ne pas faire de généralité, je ne rentrerai pas dans les détails de ce rendez-vous décevant rue saint roch mais si vous le pouvez, pronovias rue tronchet est vraiment bien. J’y suis retourné est l’ensemble de l’équipe est très attentionné !

    • Mademoiselle Violette Je suis contente que tu ais mis un commentaire si positif sur Pronovias ! Loin de moi l’idée de décourager celles qui voudraient y aller. D’ailleurs je trouve leurs robes absolument magnifique mais comme nous avons pu le voir on ne finit pas toujours avec celle à laquelle on s’attendait, c’est elle qui nous choisi (mais pour ça je t’invite à lire la partie II, en cours de rédaction) ! En ce qui concerne les vendeuse, ce n’est pas qu’elles étaient désagréables mais plutôt que je les trouvais trop indifférentes à mon goût. Je suis plutôt complexée (tu peux lire l’article de Mlle Loco à ce sujet, j’aurais pu écrire le même) et j »avais vraiment besoin d’un coup de pouce alors leur retenue n’était pas pour moi mais elle convient certainement à beaucoup d’autres mariées (d’ailleurs j’en connais une !). Sincèrement, on ne peux pas dire que j’ai fait des cauchemars suite à ces essayages, c’était plutôt comme un ballon d’excitation qui se dégonfle tout doucement alors qu’on rêve qu’il explose ^^. Merci de ton témoignage en tout cas

    • Et bien moi, c’est tout l’inverse pour Pronovias! super accueil et super cabine lors d’un essayage rue st roch. En revanche, RDV annulé sans prévenir rue tronchet (alors que ma témoin venait exprès de Lyon, et que bien sûr nous étions à l’heure). Je m’étais jurée de ne pas prendre ma robe chez eux! Et bien sûr; la robe sur laquelle j’ai flashé ne se trouvait que dans leur boutique… 2 ème RDV essayage rue Tronchet donc et cette fois aucun problème: la vendeuse est adorable et ne pousse absolument pas à l’achat. Je commande donc ma robe. Délais respectés pour la livraison mais le sentiment a l’essayage des 1ères retouches de n’être qu’un numéro sur la liste. Pas de remarques désagréables mais je crois que si ça a duré 20 minutes c’est le maximum. Un peu court quand ça fait 8 mois qu’on attend sa robe et que mes 2 témouines qui viennent de loin toutes les 2 ont posé des jours de congé pour venir! Bref, les robes sont magnifiques mais il manque peut être un petit peu de chaleur à ces boutiques!

  • Pour ma part je me marie le 18 octobre 2014 et je savais déjà ou je voulais aller acheter ma robe. J’avais dans l’idée (en feuilletant les magasines) d’une robe ivoire parce que j’ai la peau clair avec des bretelles tout en dentelle qui soit un peu couvrante et surtout pas de couleur parce que pour moi ca faisait pas mariage. Au final je ressors avec une robe bustier blanche et gris anthracite mais qui me va a ravir et qui apres plusieurs essayage ce jour la, c’était THE robe. Je pense qu’au final il ne faut jamais se fixer une idée en tete et bien essayer un peu de tout et surtout parfois ne pas esiter a ecouter les conseilles de la vendeuse.

    • Tout à fait d’accord avec toi Mlle Amande (et tu pourras vérifier ma sincérité très bientôt …). La conseillère de la boutique où j’ai trouvé ma précieuse ma dit quelque chose de très juste la dernière fois que j’y suis allée : si une mariée ne se trouve pas belle ce n’est pas qu’elle ne l’est pas c’est que la robe qu’elle a ne lui convient pas ! Et je pense qu’effectivement il ne faut pas s’entêter dans un choix extra sur catalogue et atroce sur soi quand on a à porté une robe qui nous va à merveille mais sur laquelle on aurait vraiment pas parier en la voyant sur le catalogue.

  • Pour les parisiennes, j’aurais un conseil : allez-y en semaine si vous le pouvez !!!! C’est vraiment très agréable de pouvoir être reçue sur RDV, d’avoir une vendeuse disponible et à l’écoute et d’être presque seule dans la boutique.
    Par exemple, chez Couture Nuptiale à Paris , la vendeuse m’a expliqué qu’il y a parfois 2h d’attente le samedi (c’est sans RDV). Pour nous, en pleine semaine, l’accueil a été super et on a passé un bon moment entre filles.
    En semaine qui plus est, il n’y a souvent plus de limite quant au nombre de robes qu’il est possible d’essayer.
    Bref, bon plan !

      • N’est-ce pas qu’elles sont magnifiques, pas de finaliste parmi ces deux là (sinon je ne les aurais pas mises !). Même si je regrette un peu l’ambiance un peu froide (pas désagréable mais pas l’ambiance de surexcitation qu’on attendrait) je trouve leurs robes parmi les plus belles de toutes celles que j’ai vu. Je ne leur en veux pas du tout, mais je trouve juste le climat un peu trop princier, comme si elle s’effaçait par pudeur pour qu’on puisse se sentir seule avec celles qui nous accompagnent, c’est dommage mais c’est aussi peut-être ce que recherche une partie de leur clientèle.

  • Salut,

    Alors ton témoignage me rassure énormément… ça doit être la formation ingénieur qui veut ça. Je me suis dit tout pareil « si je verse pas une larmichette ou que mon coeur fait boum boum boum en essayant une robe c’es que j’ai pas trouvé la bonne? ». 3 magasins, des robes magnifiques qui me plaisent bien mais pas de larmichettes ou de boumboum donc ben je continue… J’ai aussi besoin de voir pleins de trucs pour comparer et être sure que je en rate rien…
    Et comme toi, Pronovias ne m’a pas emballée. J’avais de supers vendeuses sympas pour le coup, mais plus l’impression d’être déguisée dans ces robes qu’autre chose, pas moi, pas à mon image (meme si je veux une robe princesse pour le coup)!

    J’ai hate de voir la suite!!
    A+
    Karine

    PS : tu dessines super bien bravo!!!!

    • Ravie aussi de t’entendre me dire que je ne suis pas un ovni ! Ma maman non plus n’a pas pleuré, nous avions juste toutes les deux un sourire jusqu’aux oreilles. Je me suis posé beaucoup de questions sur cette « révélation » mais finalement, je n’ai pas de doute quant à la robe que j’ai choisie. Tu as déjà la tienne ?

  • Ahhhh…. le recherche de la robe… je suis en plein dedans! Je viens de faire 4 boutiques différentes le week end dernier et j’ai été très très frustrée de ne pas trouver en magasin les modèles que j’avais repéré sur catalogue,.
    Car oui, quand tu es en province, chez un revendeur Pronovias par exemple (qui revend aussi de multiples autres marques comme Cymbeline, Anne Bochet, etc etc), tu n’as tout au plus que 10 modèles de chez Pronovias! La déception complète pour moi qui avait évidemment craqué pour d’autres modèles du catalogue…

    • Ahhh le choix restreint… J’ai vécu ça aussi pour le premier essayage mais heureusement, je ne m’y étais pas préparée, je ne savais pas qu’il y avait des catalogues en ligne et d’ailleurs je ne savais même pas quelles marques il revendaient ! En tout cas bon courage à toi, Si d’aventure tes recherches te mènent à la capitale, n’hésites pas !

  • C’est drôle de voir à quel pour nous sommes toutes différentes !!! Perso, je savais exactement ce que je voulais et j’avais la quasi certitude que ça m’irait. Du coup, j’ai fait qu’une seule boutique (les mariées de Juliette à Toulouse au top !) et qu’un seul essayage (ça par contre, mon côté princesse le regrette beaucoup !). Les vendeuses ont été adorables et très disponibles. Je conseille vraiment la boutique aux bride to be toulousaines. Sauf en été car leur boutique est très mal climatisée… Pas top pour essayer des kilomètres de tulle et de satin duchesse !!!!

    • C’est vraiment chouette de pouvoir choisir aussi vite ! J’avoue qu’avec les délais annoncés, je craignais de ne pas être dans les dans et de me sentir obligée de prendre la première robe venue ! Avec tout ce qu’il y a à organiser, c’est un stress en moins alors bravo pour ton efficacité et profite de cette rapidité, je ne sais pas si tu as déjà remarqué mais les jours s’égrainent à une vitesse folle !

      • Merci pour le compliment ! Mais malheureusement, ça n’a marché que pour la robe !!!! Pour le reste c’est bien plus compliqué !!! Je vous raconterai peut être ça un jour !!! 😉
        Bonne continuation !

  • Comme je te comprends! J’ai moi même eu à faire à une vendeuse de chez Pronovias, mais à Nice et cette bonne femme a gâché mon premier essayage de robes.
    Les robes étaient pourtant sublimes! Néanmoins, je n’ai pu avoir le coup de cœur à cause de l’ambiance froide et rigide qui régnait dans la boutique.
    Ce commentaire n’est pas pour dénigrer la marque, juste pour souligner que l’amabilité, la disponibilité, le professionnalisme de la vendeuse y font beaucoup dans le choix final de la robe.
    Après d’autres essayages infructueux, j’ai décidé de faire réaliser ma robe par une couturière, en faisant un assemblage de plusieurs types de robes qui me plaisaient.

    • Je trouve que la solution couturière est vraiment une belle alternative. Pour ce qui est des vendeuses, je te conseille l’article qui est paru récemment écrit par l’une d’elles (on dirait des bêtes curieuses dit comme ça !) et qui aide vraiment à relativiser. C’est vrai que de notre côté on rêve d’avoir des paillettes en guise de tapis, que tout le monde soit aux petits soins et qu’à un moment toutes nos belles-soeurs s’évanouissent en nous voyant sortir de la cabine… J’ai eu la chance d’avoir un super premier essayage et finalement c’est l’ambiance que j’ai retrouvé dans la boutique miracle … mais c’est une autre histoire !

  • Je vais vous faire un peu de pub pour la boutique dans laquelle j’ai trouvé ma robe!
    Je suis allée à Rosa Clara à Paris (juste en face de l’Élysée).
    J’ai pris rendez-vous en semaine pour mon premier essayage, avec ma maman. J’ai été super super bien accueillie par Delphine qui a pris le temps de me montrer leur 3 catalogues et de me demander pour chacune ce que j’aimais et ce que j’aimais moins dans la robe.
    Ensuite on passe en cabine privée (qui est séparée en 2 partie par un gros rideau qu’on tire quand on se déshabille… et ça c’est top), Delphine a amené les robes dans un certain ordre… de celle que j’aimais mais qui ne m’irait pas du tout à celle que je n’avais pas sélectionnée et mais qui correspondait d’après elle à mes critères…
    Et j’ai eu un vrai coup de coeur (et une gross larmichette) en voyant et en passant la robe qui, sur le catalogue, ne m’attirait pas du tout…
    J’ai donc commandé ma robe dès la première boutique (mais la 9ème robe)…
    Delphine m’a laissé revenir essayer la robe 2 samedis de suite avant l’ouverture du magasin pour montrer ma précieuse à mes soeurs et à ma meilleure amie…

    Donc amie parisienne, n’écoutez pas tout ce qu’on entend sur cette boutique, ça a été un vrai plaisir d’essayer et d’acheter ma robe là bas…

    • Super la cabine privée !!! Rosa Clara est l’une des marque qui faisait partie de mes favorite, je trouve leurs robes très romantiques ^^

  • Perso, j’ai vu une différence entre les deux robes et,p our moi, elle est de taille : la fermeture !! Je n’ai eu qu’un rdv essayage pour le moment, chez Cymbeline (à Lyon) et j’avoue, j’ai eu un coup de coeur, en plus d’être très bien reçue (avec ma maman) ! Pronovias, je devais y aller dans 10 jours, j’ai préféré annuler, trop peur de vivre ce que bon nombre de futures mariées ont vécu chez eux (l’impression d’être à l’usine). En principe, le modèle coup-de-coeur de chez Cymbeline sera le modèle que je ferai faire car, au final, je fais appel à une amie de ma maman qui coud depuis des années ! Hâte de lire la suite de tes essayages !

    • J’ai également été chez Cymbeline à Lyon, et comme toi l’accueil fut vraiment parfait ! Je recommande cette boutique sans aucun soucis. En plus leurs modèles de robe sont à tomber pour celles qui aiment la dentelle !

    • Pas de crainte à avoir pour la boutique Pronovias de Lyon : des vendeuses charmantes, qui offrent même un café avec chocolats aux accompagnatrices (mais pas à la future mariée qui est trop occupée, zut !) ! Les locaux sont super agréables. Par contre, je crois qu’il est indispensable de prendre RDV, au moins 6 mois avant la date du mariage pour avoir le choix (j’y suis allée fin février pour un mariage début aout, et je n’ai pas eu de soucis pour les essayages et la livraison de la robe mi-juillet, mais j’ai mis peu de temps pour me décider sur le modèle). En plus, la vendeuse a vraiment été de très bon conseil lors du dernier essayage sur le « mode d’emploi de comment se déplacer / s’asseoir /entrer et sortir d’une voiture avec une robe volumineuse avec grande traine » ! Bref je garde un super souvenir de mes essayages chez Pronovias et suis assez peinée de la mauvaise réputation de ces boutiques, peut-être que cela tient au personnel d’une seule boutique en plus, d’après les différents commentaires lus à ce sujet…

      • Salut Rose, c’est vrai qu’il est dommage que la réputation de Pronovias soit ce qu’elle est (dit-elle après avoir beaucoup critiqué). Je pense qu’il s’agit d’une question de sensibilité et d’attente, pas forcément que le travail soit mal fait mais plutôt que l’idée qu’on s’était faite est différente (et alors on se transforme en bridezilla, et tout est méga amplifié). En tout cas si je peux donner un conseil c’est vraiment de ne pas hésiter à aller chez Pronovias, l’article était orienté « bouh j’ai pas trouvé ma robe » mais sincèrement le fait qu’il y ait des salons privés est vraiment agréable quand il y a plein de mariées, une vendeuse discrète peut être un vrai plus, et sincèrement l’accueil à l’arrivée dans la boutique n’est vraiment pas désagréable ! Bref, n’ayez pas peur et faites vous un avis, il sera (probablement) différent !

    • Ginie, je n’ai pas eu le temps de craindre pronovias parce que comme je l’ai dit je ne m’étais presque pas renseignée. Et si j’avais trouvé chez eux, je n’aurais pas hésité une seconde mais au delà de cette ambiance déphasée avec ce que j’attendais (encore une fois, il n’y avait pas de monstre dans la cabine et pas de serpent dans la robe 🙂 ) je n’ai pas ce fameux coup-de-coeur-sans-larmichette prouvant que c’était LA bonne. Ravie aussi que le billet t’ai plu, à très bientôt alors 🙂

  • J’avais peu de temps pour mes essayages de robe de mariée l’hiver dernier, et peu de créneaux en commun avec ma maman qui m’accompagnait. J’ai donc regardé tous les catalogues possibles sur internet, complètement craqué sur celui de Pronovias, et en particulier UNE robe -dont j’étais sure que ce serait celle que je choisirai. J’en ai quand même sélectionné 4 (qui se ressemblaient beaucoup), j’ai pris RDV avec la boutique de Lyon en précisant les 4 modèles que je voulais essayer. Le jour du RDV les 4 modèles étaients prêts, la vendeuse a vraiment été charmante, et très patiente car j’ai quand même mis 2h pour essayer et réessayer plusieurs fois les 4 modèles ! THE robe (avec cette douce petite émotion frissonnante en la portant) n’est finalement pas celle que j’avais préférée sur le catalogue, mais elle faisait partie des 4 ! La boutique Pronovias de Lyon est vraiment très agréable, avec de vastes cabines et salons confortables, de grandes baies vitrées et un immense miroir en long où on peut se voir en courant avec une traine de 3m ! Je crois que de sélectionner les modèles sur internet avant les essayages et de les préciser en prenant le RDV peut aider.

    • Ça fait rêver ce miroir, je t’imagine courant devant comme dans les dessin animés … hihi. C’est aussi ça l’émotion des essayages : la surprise quand on passe une robe qu’on essayait juste « pour voir » et qu’elle est magnifique sur nous alors qu’on la trouvait juste bien. 🙂

  • J’ai trouvé de suite en passant devant un magazin… Nous savions que nous allions nous marier mais sans date. Tanpis, elle est réservée !
    Et totu s’est concrétisé au fil des mois

  • Hâte de lire le prochain épisode !!!
    Les robes que tu avais choisies sont simplement magnifiques !!!
    Quel est le budget à prévoir pour des robes Pronovias ?
    Merci d’avance !!

    • Léa, il y a deux gammes : une gamme composée des robes signées Pronovias, les modèles coûtent entre 1200 € à 3000 € ; et une seconde gamme, les robes d’Elie Saab pour Pronivias qui coûtent entre 7500 € à 11000 €.

    • Léa, Mlle Médicis a déjà répondu à ta question (d’ailleurs je l’en remercie car ma réponse n’aurait pas été aussi précise). Merci pour tes deux gentilles petites phrases ! à très bientôt alors 😉

  • Bonsoir…
    C’est fou comme une visite n’en fait pas une autre… Pour ma part, je suis allee chez PRONOVIAS rue TRONCHET… J’ai été super conseillé, aidé… J’en ai essayé plusieurs et c’est ma conseillere qui m’ a aidé à trouvé THE MUST!!!! Les temoines et amies attendaient dehors et j’ai eu dans leur regard aux ouvertures de rideaux des vrais ressentis… Félicitations pour ton croquis.. j’ai hate de voir la robe finallement choisie!!

    • Quelle chance tu as eu de pouvoir sortir du petit salon sans que tes amies y soient avec toi ! En tout cas, je suis très heureuse pour toi que tu aies eu une belle expérience là-bas. Merci de cette note positive !

  • Tout à fait d’accord avec toi Mlle Amande (et tu pourras vérifier ma sincérité très bientôt …). La conseillère de la boutique où j’ai trouvé ma précieuse ma dit quelque chose de très juste la dernière fois que j’y suis allée : si une mariée ne se trouve pas belle ce n’est pas qu’elle ne l’est pas c’est que la robe qu’elle a ne lui convient pas ! Et je pense qu’effectivement il ne faut pas s’entêter dans un choix extra sur catalogue et atroce sur soi quand on a à porté une robe qui nous va à merveille mais sur laquelle on aurait vraiment pas parier en la voyant sur le catalogue.

  • Je suis moi aussi en pleine recherche de LA robe, et ce n’est pas évident. Je profite de ce message pour partager l’expérience de ma 1re journée d’essayage, à Paris, qui a été mémorable à plusieurs reprises.
    Nous avons commencé chez Nuit Blanche, qui propose de très belles pièces et le service est irréprochable. Les vendeuses ont fait de cet essayage un moment exceptionnel, inoubliable. Un pur moment de douceur. Mais je n’y ai pas trouvé la robe. Puis Rosa Clara, où j’ai été déçue parce que les modèles sont loin d’être ce qu’ils semblent sur leur site.
    Mais j’en viens à l’objet de ce message: Pronovias rue Tronchet. Pour moi, c’est le pire du pire, une honte. J’avais pris rdv 2 mois à l’avance, pour un samedi (pas le choix, n’habitant pas à Paris) à 16h. Nous sommes arrivées avec 15 minutes de retard, ce qui n’a pas gêné le responsable car lui aussi était très en retard (la boutique était bondée, des dames assises dans l’escalier, parce qu’ils « lançaient la nouvelle collection »). Il nous a conseillées d’aller boire un verre et de revenir 20 minutes plus tard. Ce que nous avons fait, pour attendre, serrées comme des sardines. A 17h, nous avons demandé si enfin quelqu’un allait s’occuper de nous, le responsable s’est adressé à nous de manière hyper condescendante et irrespectueuse, pour finalement nous amener face à un ordinateur afin de faire une sélection 5 min plus tard. Là, attente de 15 min, il vient nous dire qu’on s’occupe de nous d’ici 10 minutes. Puis il revient nous dire la même 10 minutes plus tard. Il était donc 17h30 et nous avions rdv à 16h. Je l’ai pressé de trouver une vendeuse considérant le retard et que nous avions un train à 19h30. Nous l’avons entendu demander à une vendeuse de s’occuper de nous puisque nous avions un train!! Nous sommes parties à 17h40 sans que qui que ce soit, se soit occupé de nous, et après avoir été traitées de la plus mauvaise des manières possibles. J’ai contacté le siège, mais visiblement le service client et l’expérience boutique n’est pas leur priorité.
    J’ai tenté d’autres petites boutiques, à Tours, dans lesquelles on s’est occupé de moi de manière adorable et admirable. mais ne trouvant pas LA robe (c’est vraiment difficile), je vais la faire faire!

    • Chère Amandine, je suis désolée pour toi que tu aies eu une si mauvaise expérience à Pronovias, pour ma part, rien de tel, même si pour mon deuxième essayage rue tronchet, je suis aussi arrivée sur un week end spécial (je ne me souviens plus de ce qu’il s’y passait). En effet, je trouve dommage qu’ils prenne si peu soin des demoiselles qui viennent de province. A leur décharge, j’imagine que la journée devait être assez stressante. Preuve qu’aucune expérience n’est généralisable, je pense que nous avons eu à faire au même responsable et avec ma maman et moi il a été très gentil. Sans minimiser ta déception (on rêve toutes, moi la première, des essayages que tu décrivais pour ta première expérience), je pense que nous devons nous rappeler qu’il nous arrive à nous aussi d’être exécrables ;). Et puis le bon côté des choses c’est que tu pourras avoir exactement la robe qui te plaît ! Tu vas choisir un créateur ou une couturière ?
      à bientôt !

  • J’ai été essayé des robes chez Pronovias rue St Roch aussi…
    Rendez-vous 11h30, nous n’avons été reçu par la conseillère qu’à 12h. Devant l’ordinateur elle s’est connecté à mon espace perso, et a vu deux robes que j’avais du sélectionner il y a quelques temps. Sans me demander si c’était toujours celles-ci que je voulais réessayer, elle m’a directement emmené en cabine.
    Là, elle nous a fait, mes amies et moi, patienter au moins 25 minutes. j’étais simplement avec un jupon.
    Elle est revenue avec trois robes (la 3e elle l’a choisie toute seule, et ne correspondait pas du tout à ce que j’attendais !!!)

    Par ailleurs, heureusement que ce n’était pas mon premier essayage. La semiane d’avant j’avais eu une vendeuse adorable chez Cymbeline. Elle m’avait expliqué que les marques avaient très peu de stock donc qu’il ne fallait pas que je m’inquiète s’il n’y avait aucune robe à ma taille !
    Là chez Pronovias, essayage en taille 36 (je fais un bon 40, voire un 42 au niveau de la poitrine), aucune explication. Elle ne m’a pas proposé de bouger, de marcher…
    Elle ne parlait pas, juste pour interrompre mes amies qui me donnaient leur avis sur ma tenue…
    Et à chaque fois, au moins 20 minutes d’attente entre chaque robe, si bien qu’en deux heures, je n’avais fait que 2 robes, alors qu’à Cymbeline, en 1h30, j’en avais essayé 6 !

  • Fuyez jeune mariée devant la boutique Pronovias de la rue St Roch! Passez vitre votre chemin ou vous allez vivre l’enfer que je suis en train de vivre!!
    15 jours de retard pour la livraison (mais ils te disent que non non, c’est la conseillère qui s’est trompé de jour pour le RDV..) Tu as RDV, tu as pris un jour de congé et une copine un billet de train pour t’accompagner..Et 1 h avant le RDV, on m’appelle pour annuler le RDV car robe pas arrivée…et la suite est une suite de problemes jusqu’à aujourd’hui mardi (je me marie ce samedi) ou je n’ai toujours pas ma robe. Les couturieres sont NULLES et on t massacré ma robe. Elle ne ressemble plus du tout à l’originale pour laquelle j’avais craquée. Je devais la récupérer samedi mais couture pas bien faire. Je pique une crise..J’attends…de 9h30 à 13h!!!!! et rien on me dit qu’elle sera prete lundi…Le meme matin une autre mariée sort en pleirs: sa ribe a une enorme tache juste devant. Une autre; ils n’ont pas fait les retouches prévues non plus…C’est un cauchemard en boutique…Je passe un très mauvais week end super stressée. Bref j’annule mes RDV Pro le lundi en fin de journée pour le RDV, j’attends 1 h qu’on me prenne et la je craque completement; ils n’ont rien fait:!! Elles m’expliquent que non, c’est bien comme cela que la robe doit etre!! Je leur montre des photos pour leur prouver que non mais elles campent sur leur decision!! Je suis en pleurs…Un couturière arrive et est d’accord avec moi, le travail a été très mal fait sur tout le haut de ma robe. Il fait tout refaire:::on est lundi, je me marie samedi…Je n’en peux plus, je n’en dors plus…la derniere semaine avant le mariage devait etre zen, sans soucis car on etait bon dans nos préparatifs mais PRONOVIAS ME GACHE LES preparatifs et l’aventure de la robe.
    Bref surtout n’y allez pas!!! C’est un cauchemard!!! Les robes sont belles, TRES CHERES mais ils ne peuvent pas les vendre, pas pro, pas assez de monde, horrible!!!!

  • Cette boutique Pronovias rue Tronchet à Paris est une véritable plaie pour cette marque de robe de mariée sublime.

    Tout à commencé lors de l’entrée dans la boutique: zéro accueil, on doit sonner et attendre que quelqu’un ouvre via interphone interposé la porte, puis une fois rentrée, il faut monter des escaliers sans apercevoir la moindre vendeuse au rez de chaussée. Une fois à l’étage, les vendeuses vous regardent de la tête aux pieds sans même vous demander « Que puis-je faire pour vous? » Il faut soit même essayer « d’attrapper » une vendeuse pour qu’on nous daigne accorder la parole. J’ai donc demandé à voir le catalogue de la saison pour me renseigner sur les robes de mariée de la saison 2017. Quelques jours après, habitant à Annecy en Haute Savoie, je rappelle la boutique vers le 20 mai 2016 pour prendre rendez-vous pour des essayages. On m’assure au téléphone que je pourrais essayer toutes les robes que je veux en 1h le 25 juin 2016 avec une conseillère. J’attends donc impatiemment ce jour dont rêve toutes les mariées, je réserve mon weekend, je prends mes billets de train et préviens ma soeur et ma mère qui m’accompagnent. Je restait tout de même un peu stressée au vue de tous les commentaires négatifs vue sur internet.

    Et ce qui devait arriver, arriva… La veille de mon rendez-vous, vendredi 24 juin, une vendeuse de la boutique m’appelle vers 17h pour m’expliquer, selon elle, « les procédures concernant votre rendez-vous ». Sans aucune gène et avec un ton assez directive, celle-ci me dit que je n’aurais que le droit à 30 minutes d’essayage, que je n’aurais le droit d’essayer que 3 robes que je dois moi-même sélectionner dans la boutique (ce qui n’est pas du tout évident, car les robes sont très volumineuse, on ne voit pas vraiment à quoi elle ressemble, on ne voit pas la coupe ect… Je pensais plutôt que la vendeuse m’aiderais et me guiderais dans la recherche de LA robe. Bref…) et que en plus je n’aurais que le droit de sélectionner des robes de la collection 2015 qui sont en soldes (alors que, soit dit au passant, je n’en avait rien à faire des soldes) !!! Puis, pour en rajouter, elle m’explique que je devrais attendre qu’une cabine se libère et que je ne pourrais pas circuler librement dans la boutique, mais que je serais obligé de rester dans cette toute petite cabine… Donc j’explique gentillement que ca fait un mois que j’attends ce rendez-vous, que ce n’était pas du tout ce qu’on m’avait dit à la base ect… Et là je fais face à un comportement hallucinant de la part d’une vendeuse (il ne faut pas oublier que NOUS sommes les clientes et que les robes sont à partir de 2000€..) : je me fait limite engueuler « vous n’êtes pas la seule, c’est comme ca et estimez vous heureuse que l’on vous prévienne en avance. Bon vous maintenez votre rendez-vous ? » O_O enorme blague… Zéro excuse, rien !! Du coup je commence à m’ennerver au téléphone en commencant à stressée, car je me disait qu’il fallait que je trouve une autre boutique histoire de rentabiliser mon déplacement… Cependant, je dois accepter les conditions. Folle de rage j’appelle ma mère entre les larmes et la colère.

    Heureusement tout ce fini bien car, ma mère m’a trouvé une autre boutique multimarque en banlieue parisienne où j’ai pu trouver LA robe Pronovias que je cherchais. Cette fameuse boutique s’appelle « Déclaration Mariage » à Sceaux. J’ai été reçu comme une véritable princesse: sourire de la part de toutes les vendeuses, un showroom entièrement privatisé avec un petit podium sur lequel on monte pour montrer la robe aux gens qui nous accompagnent, un large choix de superbes robes, des vendeuses qui vous sélectionne les modèles que vous voulez ou en fonction de vos préférences (elles peuvent également commander des robes en boutique si elles ne l’ont pas). J’ai pu essayer autant de robes que je voulais. C’était magnifique !! Quel soulagement !! Tout était parfait. En plus la vendeuse ma offert tous les accessoires (voile, gants, jupon, bijoux, bijoux coiffure, porte alliance) ce qui n’était pas le cas dans la boutique Pronovias rue Tronchet à Paris. Du coup je ne suis pas allée à mon rendez-vous chez Pronovias rue Tronchet et je me suis bien retenue de les appeller pour annuler (d’ailleurs ils n’ont même pas essayer de me contacter), c’était ma petite vengeance !!

    Bref tout ça pour vous dire de ne SURTOUT PAS aller dauns cette boutique et de privilégier les magasins multimarques pas forcément connus et qui restent donc humble et à l’écoute des clients, surtout quand il s’agit de robes à ce prix là…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *